Le Dieu Alchimiste Défiant le Monde|World Defying Dan God | 傲世丹神
A+ a-
Chapitre 464 – Le contrat maître-esclave

À la vue de cette scène, le rythme cardiaque de Chen Xiang augmenta légèrement. Mais ce qui le fit grincer des dents était que la brume provenant du lit de jade était trop dense, il était incapable de voir les parties ravissantes qu’il voulait voir. ( comme de par hasard )

Néanmoins, la scène floue était encore plus tentante ! Plus tôt, Hua Xiangyue avait dit que s’il entrait, il devait attendre à l’extérieur pour lui demander de ne pas bouger. Cependant, Chen Xiang ne prêta aucune attention à ses instructions, car il était pressé de voir Hua Xiangyue.

Chen Xiang voulait vraiment souffler pour souffler la brume. De cette façon, il pourrait voir clairement le corps ravissant de Hua Xiangyue. Cependant, il n’osait y penser, il n’osait pas l’exécuter. À la lumière de ces circonstances, il ne put que se lamenter. Ce n’est qu’alors qu’il remarqua qu’il y avait un petit étang dans la pièce. Ce petit étang était aussi grand que le lit et il y avait aussi de la brume qui en sortait. Cependant, ce n’était pas du tout du Qi Spirituel.

“C’est un genre spécial de Qi chaud, cela devrait l’aider à cultiver ses flammes. Cette séductrice est une alchimiste, elle a des exigences très élevées en matière de flammes.” expliqua Long Xueyi.

“Et si je t’aidais à souffler cette brume?” demanda Long Xueyi en éclatant de rire.

Chen Xiang voulait vraiment accepter. Il se débattait intérieurement. Finalement, il refusa, car il était inquiet que cela affecte la cultivation de Hua Xiangyue, ce qui pourrait conduire à une déviation de qigong, ce qui serait extrêmement mauvais. ( snif quelle classe )

Quand il était sur le point de fermer les portes et de partir, la voix abasourdie de Hua Xiangyue tomba dans ses oreilles. “Petit Coquin, pourquoi tu n’entre pas? Je t’attendais depuis si longtemps!”

Chen Xiang déglutit nerveusement, encore et encore avant d’entrer à grands pas. “Ce… Sœur Xiangyue, je n’ai rien vu!”

En entendant cela, Hua Xiangyue éclata de rire. Puis elle se retourna et mit un voile blanc.

“Ne t’ai-je pas dit que quand quelqu’un viendrait, je le saurais immédiatement? J’ai demandé à attendre à l’extérieur, mais tu es si peu scrupuleux! Tu voulais jeter un œil, avoue !” Hua Xiangyue jeta un regard de côté à Chen Xiang, ce visage ovale était rempli d’un regard envoûtant.

Juste après, la voix de Hua Xiangyue se mit en colère. “Petit Coquin, es-tu venu me voir après que tu n’as pas pu voir sœur Meng’er, encore une fois?”

A cet instant, Hua Xiangyue avait recours à ses charmes. Elle avait exposé son charme alléchant, sans aucune réserve. En voyant cela, Chen Xiang ne pouvait pas attendre pour déchirer son maxi et la pousser sur le lit, lui montrer que séduire un homme comme ça avait de graves conséquences. ( un maxi, je crois que c ’est un vêtement très large )

En voyant Chen Xiang rougir, Hua Xiangyue gloussa et dit: “Ne pense jamais que toi seul peut me taquiner, je peux aussi te taquiner!”

Chen Xiang prit une profonde inspiration et dit: “Si je prends des libertés avec toi , je ne serai absolument pas mangé par toi, mais si tu prends des libertés avec moi, hei hei!”

Tout en parlant, Chen Xiang attira soudainement Hua Xiangyue dans ses bras! À l’heure actuelle, Hua Xiangyue ne portait qu’un mince maxi, elle ne portait rien dessous. Lorsque Chen Xiang l’étreignit, il pouvait sentir les deux pointes presser son torse, ce qui fit exploser le bas-ventre de Chen Xiang. Un feu maléfique s’éleva violemment de son bas du corps, se propageant jusqu’à ses membres et ses os. Son rythme cardiaque et sa température corporelle montèrent en flèche. Il avait presque perdu la raison.

Chen Xiang inspira férocement près du cou de Hua Xiangyue, aspirant avidement le doux parfum qui traînait autour de son corps.

Hua Xiangyue poussa un cri tendre en poussant Chen Xiang à la hâte. Son visage, d’un autre côté, avait un sourire suffisant: “Petit coquin, tu ferais mieux de te rappeler que cette Sœur Aînée est bien plus puissante que toi. Tu penses pouvoir me manger si facilement? Je ne vais pas me donner à toi, mais je peux te taquiner, te séduire. Tu ne peux que regarder mais tu ne peux rien faire!” ( Qu’elle est diabolique !!! )

“Maudite sorcière!” Chen Xiang grogna et tourna la tête. Qui pouvait le lui reprocher, il avait presque trente ans. Bien qu’il ait eu une femme, à ce jour, il était encore vierge. ( bah rappelle-toi que t ’a mis la tête dedans … enfin non évite de t’en rappeler sinon tu va atisée le feu… pense à Zhu Rong à poil et d’un coup le feu s’éteint mdr ) [je rappelle qu’elles ont genre 10 000ans et qu’elles sont toujours vierge donc te plaint pas]

Hua Xiangyue savait qu’elle ne pouvait pas aller trop loin. Elle gloussa et dit: “Je suis désolée, je ne m’attendais pas à ce que la séduction de cette sœur aînée soit trop lourde pour toi!” ( mouais )

“Des conneries!” Chen Xiang renifla à voix basse. Il y a juste un instant, la seule pensée qu’il avait à l’esprit était de la serrer contre lui.

“À quoi dois-je ce plaisir? Tu ne vas pas me demander de faire le tour de nouveau, n’est-ce pas?” demanda Hua Xiangyue.

En parlant de cela, un Chen Xiang secrètement satisfait sortit rapidement six boîtes de jade et dit, un sourire sur ses lèvres. “Bien sûr, je suis venu porter des cadeaux! Pour être honnête, la dernière fois, j’ai trop profité de toi, donc je suis là pour te dédommager!”

Hua Xiangyue se mordit les lèvres et dit à voix basse: “J’accepte tes bonnes intentions, je t’en suis très reconnaissante, cependant, je sais que ces choses te seront très utiles à l’avenir. Ces choses se font de plus en plus rares. Si tu me les donnes maintenant, que vas-tu utiliser dans le futur?”

Elle ne regarda même pas. Elle savait que Chen Xiang voulait lui donner quelque chose. Auparavant, elle plaisantait, elle ne s’attendait pas à ce que Chen Xiang en tienne compte. Cela la toucha beaucoup, une chaleur envahit son cœur. ( c ’est pas la même chaleur que Chen par contre )

Chen Xiang sourit et dit. “Rassure-toi, je ne serais jamais à court de ce genre de chose !” Il s’avait que Hua Xiangyue était sur le point de traverser sa tribulation de nirvana, et pour cela, elle avait définitivement besoin de ces choses. Par conséquent, il ne serait pas avare à ce sujet. En tout cas, il n’était pas difficile pour lui de les obtenir.

Hua Xiangyue soupira légèrement en ouvrant ces boîtes de jade. À l’intérieur des boîtes se trouvait les cinq ensembles d’herbes de pilule de résurrection et un fruit de la fortune.

“Ne le dis pas à Sœur Meng’er pour le moment, elle serait définitivement jalouse.” dit Chen Xiang en éclatant de rire malicieux.

Hua Xiangyue était une alchimiste assez compétente. D’un seul coup d’œil, elle avait remarqué que ces herbes spirituelles venaient d’être cueillies, en particulier le Fruit de la Fortune, qui venait d’être cueilli dans l’arbre.

À cet instant, Hua Xiangyue fut frappée par une pensée effrayante. Cependant, il n’y avait aucun changement dans son expression, parce qu’elle l’avait associée au liquide doré que Chen Xiang avait jadis donné à Lanlan, c’était assez similaire au lait spirituel de dix mille ans que Danxiang Taoyuan avait.

Elle soupçonnait que Chen Xiang avait probablement quelque chose de similaire au Lait Spirituel vieux de dix mille ans, grâce auquel il pouvait faire pousser de nombreuses herbes rapidement. Cependant, le lait spirituel vieux de dix mille ans était assez rare, il était tout simplement insuffisant pour être utilisé en grande quantité.

“Meng’er est à toi, il est très normal que tu lui donnes des choses! Cependant, que suis-je pour toi?” Hua Xiangyue n’avait aucune intention de refuser la gentillesse de Chen Xiang. Plus important encore, elle aussi voulait ces choses. ( l’heure de vérité ? )

Un sourire pervers apparut sur les lèvres de Chen Xiang alors qu’il disait: “Ne voulais-tu pas devenir ma servante? Hei hei, est-ce toujours valable?”

Les yeux de Hua Xiangyue s’illuminèrent immédiatement. Elle sourit. “Bien sûr! Maintenant, tu réalises enfin à quel point je suis belle et utile !” Tout en parlant, elle lança ses cheveux avec charme. Son charme faisait brûler la passion de Chen Xiang.

“C’est nickel ! À partir d’aujourd’hui, tu es ma servante!” Chen Xiang, se frottant les mains, dit.

“Votre servante salue le Jeune Maître.” Hua Xiangyue gloussa en s’inclinant précipitamment devant Chen Xiang et continua. “Cependant, tu dois signer un contrat de maître serviteur avec moi!” ( comment c’est chelou quand même mdr et je la fais vouvoyer pour la blague )

Contrat de Maître-Serviteur? Chen Xiang n’avait jamais entendu parler d’une telle chose. C’était la première fois qu’il entendait.

“Qu’est-ce que c’est?” demanda Chen Xiang.

“Avec ce contrat, je ne te trahirai pas. Cependant, tu dois également agir conformément au contrat. Tu dois prendre bien soin de moi.” Hua Xiangyue regarda Chen Xiang avec un regard doux.

Juste à ce moment, Chen Xiang aperçut des diagrammes de sorts violets scintillant dans les jolis yeux de Hua Xiangyue. Soudain, Chen Xiang fut choqué alors que le contenu de ce contrat apparaissait dans son esprit.

“C’est fait. Un jour, tu comprendras pourquoi j’ai fait ça!” Dit Hua Xiangyue avec un regard complexe.

À ce moment, Long Xueyi lâcha tout d’un coup: “C’est le Contrat de Mort Maître-Serviteur. Si tu meurt, elle mourra aussi!”

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. PascalW
  • 🥉 3. AnthonyP
  • 4. Lionel
  • 5. Gunts92
  • 6. Cédric
  • 7. Wakou
  • 8. nevri
  • 9. Thomas
  • 10. OyaTec_Suko-??
  • 11. Kyshin
  • 12. Cesar
  • 13. DAVID LEGROS
  • 14. j
  • 15. Fleadly
  • 16. 94macadam
  • 17. Teckpaff
  • 18. doolsons
  • 19. buitrago
🎗 Tipeurs récents
  • Fleadly
  • Kyshin
  • j
  • OyaTec_Suko-??
  • doolsons
  • AnthonyP
  • buitrago
  • Lionel
  • Thomas
  • Cédric
  • nevri
  • Teckpaff
  • Cesar
  • 94macadam
  • DAVID LEGROS
  • Gunts92
  • Wakou
  • Alexis
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 463 – Danxiang Taoyuan Menu Chapitre 465 – À la recherche de l’arme divine