La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.8 / Chapitre 785 : L’Art véritable de la lance

Dans sa vie passé, Zhang Xuan avait vu une photo d’une petite personne tenant un sabre de quarante mètres de long, provoquant son adversaire, et lui donnant un avantage de 39 mètres.


Avec ses plumeaux connectés ensemble, à titre de comparaison la lance de Ying Xin avait l’air d’une petite brindille.


– « Commençons! » Avec un hurlement, Ying Qin chargea droit sur son adversaire afin de réduire au maximum la distance entre eux le plus rapidement possible.


– « Pensez-vous vraiment qu’il vous sera facile de m’approcher ? »


Comment le jeune Zhang pourrait-il ignorer les intentions de Ying Qin ? En souriant légèrement, il exécuta l’Art du Mouvement de la Voie Céleste et rajouta une distance supplémentaire de 10 m à leur écart avant de faire un effet vers l’avant avec sa lance de plumes.


Hu!


Un accessoire aussi long ne pouvait pas être aussi pratique et agile qu’une épée ou une véritable lance, mais bizarrement, Zhang Xuan réussit à bloquer l’avancée de Ying Qin.


Fichtre! Qin vit rouge de ne pas pouvoir réduire l’écart! Alors il effectua une torsion de son corps pour éviter l’attaque avant de charger à nouveau.


Toutefois, avant de pouvoir le faire, la lance de plumes apparut devant lui, et cette fois elle était beaucoup plus rapide qu’auparavant. Visant directement son point Mingmen, Ying Xin n’eut pas d’autre choix que de l’éviter.


Il fit un bond en arrière et se précipita dans une autre direction. Grâce à la poussée de son zhenqi du royaume Ethéré dernier palier, il fut aussi rapide qu’un dragon!


Mais… malgré sa vitesse, la lance de plumes sembla être encore plus rapide que lui. 

Chaque fois qu’il tentait de s’approcher de Zhang Xuan, il voyait sa course entravée, c’était comme si Zhang Xuan savait d’où il attaquerait.


Pour Ying Xin, la défense de son adversaire était à l’instar d’une forteresse imprenable, malgré le fait que les plumeaux mis bout à bout couvrent une longueur de plus de 10 m et que le maniement de cette lance de fortune soit une vraie galère!


– « … » Le groupe de Zhang Xuan était bouche bée. Il pensait que Ying Xin ayant repris son niveau, la situation aurait quelque peu changé! Mais non, le jeune professeur maintenait un écart constant.


C’est à ce moment-là que quelqu’un dans la foule cria. – « Ne pensez-vous pas qu’il y a quelque chose d’étrange dans ce duel ? Je ne peux pas vraiment dire ce que c’est, mais … ça ne ressemble pas du tout à un duel! »


– « Effectivement! C’est comme … jouer comme un singe ? » Dit Luo Xuan.


– « Maintenant que tu le dis, c’est vrai… » Ruohuan acquiesça de la tête.


L’impressionnant Ying Qin était devenu le jouet de Zhang Xuan qui le maintenait à distance avec sa lance de plumes en le faisant bondir à droite et à gauche… Et cela durait depuis un moment!


Franchement, cela ressemblait plutôt à un spectacle de rue!


Ruohuan et ses camarades ne parviendraient pas à une telle maîtrise scénique, même s’ils s’entrainaient dur pendant 10 ans!



– « M***e! » Conscient du phénomène, Ying Qin serrait si fort ses dents qu’elles menaçaient de se déchausser. Il avait pensé pouvoir soumettre son adversaire facilement, l’avait-il sous-estimé ?


Il n’avait aucun moyen de s’approcher de lui! La longueur de sa lance ne faisait pas le poids devant la lance articulée de plumes.


Pourquoi ai-je l’impression d’être défavorisé ?


Si ça continu comme ça, je vais perdre et devenir la risée de toutes les factions! Il pouvait entendre les commentaires du public.


Il fallait qu’il parvienne à briser cette arme de pacotille qu’utilisait son adversaire, c’était le seul moyen de s’en rapprocher. 


Étant donné que ces plumeaux n’étaient composés que de matériaux ordinaires et qu’il avait une force d’expert de niveau royaume Ethéré, il ne devrait pas être trop difficile pour lui de les réduire en poussière avec son zhenqi.


Bon, je vais faire ça! Il pompa furieusement son zhenqi et, les bras sur la poitrine, chargea furieusement vers l’avant, ne prêtant aucune attention à la lance de Zhang Xuan.


Kacha! Kacha!


Comme prévu, les plumeaux ne résistèrent pas. Il était impossible pour Zhang Xuan d’injecter efficacement du zhenqi dans sa lance afin de renforcer sa résistance. Par conséquent, le ‘paratonnerre’ fait de bric et de broc fut réduit en poussière.

– « Ça ne sent pas bon… »


– « C’est de la triche! »


L’inquiétude secoua la foule.


Zhang Xuan lui avait donné un énorme avantage en utilisant une lance de plumes, et pourtant il venait de la détruire sans vergogne!


– « Voyons comment vous allez me stopper maintenant que je suis devant vous! » Ying Qin fit un mouvement de lance vers l’avant.

– « Pensez-vous pouvoir gagner avec ça ? » Zhang Xuan secoua la tête. – « L’arme n’est qu’un prolongement de la main. Un art de la lance ne nécessite pas nécessairement de lance pour être pratiqué! »


L’instant suivant, Zhang Xuan bondit dans le ciel et son aura changea brusquement. L’intention de la Lance l’entourait, et elle semblait sans limite et ne faire plus qu’un avec lui.


– « C’est … C’est le royaume de la Fusion entre le pratiquant et sa lance ? » S’exclama Ying Qin. La légende disait qu’un tel phénomène n’était possible qu’après avoir atteint un certain niveau de compréhension du Cœur de la Lance.


Même le Maître Enseignant Xue Zhenyang n’a pas encore atteint ce niveau. Comment fait-il ?


Mais en plein milieu de son duel, Ying Xin n’avait pas le luxe de pouvoir s’interroger. La manifestation de la lance de Zhang Xuan était déjà devant lui. 


Hong long!


Une force immense s’écrasa sur Ying Qin alors qu’il sentait une Intention de la Lance accablante envahir son corps, brisant ainsi toutes ses défenses en un instant.


Pu!


Le doigt de Zhang Xuan appliqué sur le bout de sa lance, il fut projeté dans les airs à une vitesse fulgurante.


Padah!


Puis, après avoir parcouru plusieurs dizaines de mètres, il s’écrasa lourdement au sol et sa lance se planta plus loin!


Pu!


– « J’ai perdu… » Il était loin d’imaginer que malgré le déploiement de toute sa force, il serait battu par un seul doigt!


– « Savez-vous pourquoi vous avez perdu ? » Dit Zhang Xuan d’une voix calme.


– « Je sais que j’ai perdu. Je vais me retirer de la Faction Helios pour vous servir. Vous n’avez pas besoin de vous moquer de moi à ce sujet… »


– « Me moquer ? Il vous faut bien définir vos priorités. Vous devez suivre la Voie de la Lance, et non pas cette lance qui vous sert d’arme! »


– « Que voulez-vous dire ? » 


– « Le maniement de la lance est à la fois une forme d’art et une capacité. Ce ne doit pas être uniquement une utilisation de la lance, mais aussi un ressenti de votre cœur! Quand vous étiez frappé par la lance de plumes, si seulement vous aviez lâché votre arme, vous auriez pu accéder à un tout nouveau monde. Mais… il est dommage que vous n’ayez pas su le faire. C’est la raison pour laquelle vous avez perdu. »


– « Je … » Ying Qin fut abasourdi.


– « Par la suite, il fut judicieux de votre part de vouloir réduire l’écart entre nous. Mais vous négligez le fait que le maniement de la lance ne réside pas simplement dans l’arme que vous manipulez. Dans l’Art Véritable de la Lance, le pratiquant devient la lance, et la lance devient le pratiquant! C’est la raison pour laquelle vous avez été pris au dépourvu lorsque j’ai lâché ma lance et que je vous ai attaqué directement »

– « … » Ying Xin pensait que son adversaire serait incapable de se battre une fois qu’il lâcherait sa lance.


– « Si vous ne pouvez pas vous laisser aller, comment voulez-vous comprendre la quintessence de la lance et en saisir les arts profonds ? » 


– « Me laisser aller ? la quintessence ? » murmura Ying Qin. Comment un combattant pouvait-il abandonner son arme ? Lâcher prise pour s’ouvrir à un tout nouveau monde ?


Zhang Xuan lui en avait fait une démonstration percutante.


– « La lance dans le cœur et le cœur dans la lance, voilà ce qu’est le vrai maniement de la lance. Ce que vous tenez dans votre main n’est qu’un outil! »


– « Le cœur dans la lance est la vraie lance ? » Ying Qin rumina ces mots avec les yeux fermés. Puis il les rouvrit avec un regard empreint d’une clarté saisissante.


Putong!


– « Merci pour votre guidance! J’implore le Maître Enseignant Zhang de me prendre comme élève et de me transmettre son maniement de la lance! » Ying Xin s’agenouilla et baissa la tête avec soumission.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.8 / Chapitre 784 : Maitre enseignant Zhang, la vôtre n’est-elle pas trop courte Menu Vol.8 / Chapitre 786 : La détermination de Xue Zhenyang