La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.8 / Chapitre 784 : Maitre enseignant Zhang, la vôtre n’est-elle pas trop courte

Un plumeau ? Ying Qin avait-il bien entendu ?


La lance dans ma main est une arme Spirituelle de niveau supérieur conçue avec le meilleur jade Xuan de la mer orientale. Elle fait 2,3 m de longueur et son extrémité est spécialement fabriquée en essence de jadéite Glaciale. Elle a un tranchant incomparable pouvant même couper le métal et ralentir les pensées de l’ennemi…


Votre accessoire est fabriqué à partir de bambou ordinaire! Il serait coupé en deux temps trois mouvements!


Ruohuan fut tout aussi stupéfait que Ying Xin.


Vous allez utiliser un plumeau contre une arme Spirituelle de niveau supérieur ? Maître Enseignant Zhang … Vous allez peut-être humilier un peu trop votre adversaire, non ?


– « Formidable, je reviens tout de suite! » Ruohuan fut tout excité.


– « … » En voyant Ruohuan tout sourire, Ying Qin sentit ses entrailles bouillir de fureur. – « Maître Enseignant Zhang, je vous défie sérieusement dans un duel, et puisque vous y avez consenti, j’espère que vous ferez de même. En tant que Maître Enseignant, ne pensez-vous pas qu’il soit inapproprié de m’humilier de la sorte ? »


– « Vous humilier ? Je ne cherche vraiment pas à vous humilier, et vous n’êtes pas qualifié pour que j’aille jusque-là. La raison pour laquelle je n’utilise pas de lance contre vous est due au pouvoir excessif de mon art. Je crains de vous tuer accidentellement si je ne maîtrise pas bien ma force, ce qui serait très gênant, vous en convenez. Mais avec un plumeau, le contrôle est beaucoup plus facile, et donc je pourrais éviter de vous blesser gravement ! » En réalité, c’était par respect pour lui qu’il avait choisi d’utiliser un plumeau.


– « … » Ying Qin fut si furieux qu’il eut un rire nerveux. – « Bien! Laisse-moi constater la puissance de votre art de la lance! » Cria-t-il.


Au milieu de leur conversation, Ruohuan avait déjà rassemblé plus d’une douzaine de plumeaux qu’il jeta sur la plate-forme à la discrétion de Zhang Xuan. Ce dernier en prit donc un avant de se tourner vers son rival. – « Nous pouvons commencer maintenant. »


– « Vous n’avez pas peur de mourir, c’est bien! » Qin donna un effet vers l’avant à sa lance imprégnée de zhenqi, ce qui créa une rafale de vent si puissante qu’elle aurait pu déchirer l’air en lambeaux.


– « Quelle force! » Devant l’effet, Luo Xuan et Ruohuan plissèrent les yeux. Même si Ying Qin avait déjà ajusté son niveau, la puissance qu’il déployait dans son attaque était encore bien au-delà de ce qu’ils pouvaient supporter. En fait, la plupart des pratiquants de l’Harmonisation Parfaite premier palier seraient obligés de reculer face à ce mouvement.


Le Maître Enseignant Zhang pourrait-il vraiment résister avec un simple plumeau ?


Tout le monde fixa Zhang Xuan qui se tenait nonchalant devant la puissance de son adversaire, le sourire aux lèvres, avant de le voir tendre sa main vers l’avant puis rapprocher son index et son majeur.

Kacha!


Avec ses deux doigts, il bloqua la lance de Ying Qin, qui fut immobilisée, quelle que soit la force qu’elle exerçait. 


Pah Pah Pah Pah!


Tout en tenant la lance, Zhang Xuan leva son plumeau et frappa le visage de Ying Qin sans relâche. En un clin d’œil, des traînées écarlates recouvraient déjà son visage.


– « Bon sang… on peut faire ça pendant une bataille ? »


– « On dirait un adulte réprimandant un enfant! »


– « En effet … C’est supposé être une bataille sérieuse, mais ça … »



La foule était abasourdie. En observant l’art de la lance de Ying Qin quelques instants auparavant, tout le monde avait été effrayé.


– « Ah! » Ying Qin ne s’attendait pas à ce que Zhang Xuan soit assez habile pour saisir une lance exploitant une puissance aussi immense. Paniqué, il se débattait de toutes ses forces, mais il était incapable de retirer son arme des doigts de son adversaire. – « Lâchez-la! » Il essaya de rassembler tout le zhenqi dans son corps pour reprendre le contrôle de sa lance.


– « Vous voulez la récupérer ? La voici! »


Deng deng deng deng!


Ying Qin tomba en arrière.  – « Mourez! » Même s’il se trouvait dans une position assez délicate, Ying Qin sentit un nouvel élan de confiance lui revenir. Avec un souffle rugissant de sa lance, il la balaya en direction de Zhang Xuan.


Puisque l’effet vers l’avant n’avait pas fonctionné, un balayage allait suffire!


L’instant suivant, son adversaire sembla disparaître de son champ de vision pour ne laisser à la place qu’une paire de doigts s’emparant de sa lance.


Que se passe-t-il ? Le corps de Ying Qin trembla sauvagement. Il avait mis toute sa puissance dans son balayage. 

Avant qu’il puisse trouver des réponses à cette question, le plumeau commença à pleuvoir une fois de plus sur lui.


Même s’il ne s’agissait que d’un bâton en bambou avec des plumes, du zhenqi y avait été infusé. En tant que tel, la douleur fut plus aiguë qu’avec une ceinture en cuir. En quelques frappes, le visage de Ying Qin était déjà couvert de lacérations et son sang coulait abondamment.


– « Bon sang! » Il bondit brusquement en tentant de tirer la lance de toutes ses forces.


Mais la résistance exercée par Zhang Xuan disparut de nouveau, tout comme lui.


Huala!


Le Maître Enseignant Céleste se retrouva la lance entre ses deux doigts tout en fouettant allégrement son adversaire!


Zut… Ying Qin était au bord des larmes. Il avait mené de nombreuses batailles depuis qu’il avait commencé à pratiquer, mais jamais il ne s’était fait humilier de la sorte!


Tandis qu’il essayait de retirer son arme de cette emprise diabolique, Zhang Xuan la lâcha, ce qui fit perdre l’équilibre à Ying Qin. Mais encore une fois, profitant de son état de vulnérabilité, le jeune Zhang chargea…


C’est de la triche!


Ne pouvons-nous pas avoir un vrai duel ?


– « AHHHH! » La rage brûlait dans la poitrine de Ying Xin comme des flammes ardentes.


Hong long!


Exacerbé, il reprit son niveau normal de pratiquant.


Harmonisation Parfaite premier palier… Harmonisation Parfaite palier intermédiaire… Royaume Ethéré dernier palier!


En un clin d’œil, il avait de nouveau atteint son apogée.


Après avoir retrouvé ses forces, il reporta immédiatement son attention sur le Maître Enseignant Zhang, apparemment sur le point de l’attaquer de nouveau, mais celui-ci avait reculé de plusieurs mètres.


Tenant un plumeau à la main, il lui demanda impassiblement. – « Admettez-vous la défaite ? »


– « Admettre la défaite ? Impossible! Grâce à notre combat, j’ai réalisé que vous n’étiez pas simplement un pratiquant du royaume Pont Cosmique … Alors, oserez-vous me battre avec mon niveau d’origine ? »


Après avoir été si violemment frappé au visage, comment pourrait-il admettre sa défaite ?


– « Ça me va! » Répondit Zhang Xuan calmement. Il avait demandé avant le duel que Ying Xin n’ajuste pas son niveau pour lui. – « Commençons alors. » Il fit un geste avec son plumeau pour faire comprendre à son adversaire d’avancer vers lui.


– « Attendez un moment! » En voyant le mouvement de Zhang Xuan, Ying Qin prit peur. – « Je souhaite vous défier à la lance, mais votre plumeau est trop court, ce qui oblige une attaque rapprochée. Pourriez-vous utiliser la même arme ? »


– « Une lance ? Vous voulez dire que mon arme est trop courte ? »


– « Oui c’est ça! »


– « Très bien. Ruohuan, aidez-moi à attacher ces plumeaux ensemble, bout à bout. »


– « D’accord! » Ruohuan fixa les plumeaux ensemble avec de la ficelle, ce qui donna un drôle d’accessoire mesurant plus de 10 m de long, ressemblant à une longue branche de bois.

Le spectacle fut vraiment inédit à regarder. Il s’agissait d’un peloton de plumes se balançant au milieu du vent et s’élevant comme un mât.


– « Ça devrait être assez long, non ? »


– « Bien sûr! »


Maintenant que le combat semblait plus équitable, Ying Qin comptait bien inverser la vapeur et pouvoir rendre la pareille à Zhang Xuan.

– « J’espère que vous ne vous plaindrez plus quand vous perdrez! »


– « Bien sûr que non. Mais c’est vous qui devriez faire attention! » Ying Xin était confiant. Pourvu qu’il puisse le feinter et s’approcher suffisamment près pour lui foutre sa râclée! « Commençons! » Il donna un mouvement de balancier à son arme.


Devant l’assurance de son rival, Zhang Xuan leva sa lance vers le ciel, on aurait dit un guerrier invincible brandissant un paratonnerre, puis il dit en riant. – « Venez, je vous donne un avantage de 39 m! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.8 / Chapitre 783 : Défier le maitre enseignant Zhang Menu Vol.8 / Chapitre 785 : L’Art véritable de la lance