La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.2 / Chapitre 99 : Un Ouyang Chen complètement baba

Tout le monde était en émoi. La raison de chacun était mise à rude épreuve!!!

Zhang Xuan ne savait même pas où se trouvait le premier niveau de la collection de la Guilde et néanmoins il désirait affronter les ténors apothicaires.

À peine notre jeune homme sortit que nos deux apothicaires se mirent à s’interroger l’un l’autre. Du Man demanda à Ouyang Cheng :

– « N’est-il pas trop téméraire ? »

– « Il est téméraire, mais n’as-tu pas remarqué qu’il avait une confiance extrême en lui-même ? » Dit Ouyang :

– « Je me demande d’où cette assurance peut bien provenir! »

– « Il ne doit pas avoir connu « la terreur » pour oser participer à ce débat! » Du Man en avait la chair de poule :

– « Je suis pourtant apothicaire une étoile et il m’est impossible de réussir à ce test! »

Choisir cette voie, c’était oser défier le savoir de 10 apothicaires à la fois! Peu importait l’étendue de vos connaissances, comment pouvait-on réussir une telle entreprise ?

De plus, le problème majeur est que… vous n’avez jamais fabriqué de pilule auparavant! C’est le même rapport de force que l’on pourrait trouver entre un biologiste et un boucher. Allez demander à ce scientifique de dépecer et de couper un porc!

– « Nous avons déjà tout mis à plat, il est impossible qu’il n’ait pas compris! Ce Zhang Xuan est une vraie énigme! »

– « Oui. À la première série, il a obtenu un score parfait. À la seconde, non seulement ses feuilles ne comportaient aucune erreur, mais il a su corriger les nôtres… De plus, il est si jeune. Je me demande vraiment d’où lui viennent ses capacités de mémorisation et de raisonnement! » Dit Du Man.

Le professeur Zhang était probablement à un niveau au-dessus du leur! Un apprenti apothicaire qui était plus instruit qu’un apothicaire… c’était tout bonnement extraordinaire!!!

– « En fait, il n’est pas si difficile de savoir d’où lui vient sa confiance. N’est-il pas parti aux archives de la Guilde pour y étudier ? Nous n’avons qu’à envoyer quelqu’un pour l’espionner. Ce n’est qu’une question de temps avant de découvrir son secret! » Dit Ouyang Cheng.

– « Tu as raison! » Du Man acquiesça et fit un geste à son apprenti :

– « Hua Hua, allez voir ce qu’il fait tout en évitant de vous faire repérer! »

– « Oui! » Le jeune apprenti se dirigea vers les archives…

Peu de temps après, il revint avec une drôle de tête.

– « Quoi ? Qu’est-il en train de faire ? Lit-il une méthode de fabrication des pilules ? » s’impatientait Ouyang.

Les apothicaires qui participaient au débat, venaient avec des questions extrêmement difficiles et obscures. Si l’on voulait réussir le test, il fallait en plus d’avoir un vaste savoir, connaître les méthodes de forgeage qu’ils employaient dans leurs contrées éloignées!

– « Non! » Zhu Hua Hua avait l’air abasourdi : « Il…est en train de feuilleter les livres! »

– « Feuilleter les livres ? Peut-être cherche-t-il un ouvrage spécifique ? Quel genre de livres parcourt-il ? » S’interrogea Ouyang.

Le jeune apprenti réfléchit un instant avant de répondre :

– « Alors que je l’observais, il feuilletait des livres sur la fabrication de base des pilules. J’ai secrètement regardé de quoi il s’agissait. En voici quelques-uns : « Méthodes de Base de la Fabrication des Pilules », « Comment Extraire l’Essence des Herbes Médicinales ? », « Préserver les Propriétés Médicinales », « Guide pour Déplacer les Chaudrons » et d’autres livres… J’avais peur d’être repéré, donc je ne me suis pas rapproché davantage! »

– « Les Méthodes de Base de la Fabrication des Pilules ? Comment Extraire l’Essence des Herbes Médicinales ? »

– « Préserver les Propriétés Médicinales ?  Guide pour Déplacer les Chaudrons ? Mais… » Du Man et Ouyang Cheng se regardèrent, interloqués.

Ce sont les ouvrages les plus basiques pour l’apprenti apothicaire… Ils ne vont pas aider un jeune garçon qui osent se présenter au Débat!!! C’est comme provoquer en duel un maître dans le maniement de la lame et réaliser qu’il vous faut seulement acheter une lame et apprendre à vous en servir.

– « Êtes-vous certain qu’il est en train de lire ces livres ? » Ne pouvant pas y croire, Ouyang réitéra sa question.

– « Je ne suis pas certain. Il ne semble pas lire…mais plutôt survoler le contenu… Il survole le contenu de tous les livres qu’il aborde. Je n’ai aucune idée de ce qu’il fait! »

Pour Zhu Hua Hua, Zhang Xuan n’avait pas un comportement rationnel, peut-être divaguait-il ?

– « Il survole leur contenu ? Tous les livres ? »

Pourquoi tout ceci leur paraissait incompréhensible ?

– « Comment survole-t-il le contenu d’un livre ? Montrez-nous! » Demanda Du Man.

– « Bien! »

Le jeune apprenti se dirigea vers quelques ouvrages qui se trouvaient dans la pièce. Il prit une dizaine d’entre eux et les feuilleta. On pouvait entendre les pages faire de l’écho tout autour!

– « C’est tout ? » Ne voyant aucun effet particulier après cette petite démonstration, les deux apothicaires restaient dans l’expectative…

– « Oui! Juste comme ça. Après avoir terminé une étagère, il passe à la suivante… »

– « … »

Si Zhang Xuan ne lit pas les livres, il ne peut en aucune façon en connaître le contenu!

– « Ça ne peut pas être cela… Il doit chercher le matériau dont serait fait certains ouvrages pour pouvoir les brûler! » Dit Du Man.

– « Impossible. Même s’il n’y a aucun secret au niveau basique des archives, ce n’est pas quelque chose que l’on puisse faire. En tant qu’apprenti apothicaire, il ne peut pas être aussi imprudent! » Répondit Ouyang.

Du Man venait de donner une explication quelque peu absurde, mais il n’en avait pas d’autre. Son front se plissa de rides horribles tellement il cherchait à savoir!

– « Alors, que fait-il à ton avis ? Qu’essaie-t-il de faire ? »  Demanda Du Man à son confrère.

– « Je… » Ouyang demeurait confus. Il n’avait jamais vu ça de sa vie :

– « Se pourrait-il qu’il cherche un livre particulier ? Et que ce livre ne puisse être identifié que par le toucher d’un matériau spécial ? »

– « C’est possible… »

Les deux apothicaires s’assirent devant un bureau, échangeant des expressions aussi diverses qu’étranges! Ils avaient beau essayer de réfléchir, aucune solution ne leur venait… Au bout d’un moment, ils arrivèrent à toute sorte de réflexions dont une vie entière ne suffirait pas à toute les éplucher. Même s’ils ne savaient toujours pas ce que tramait Zhang Xuan!

Pendant ce temps, Zhu Hua Hua rendit d’autres visites aux archives et rapporta les activités de notre jeune professeur. Il continuait à feuilleter des livres tels que : « Que sont les Pilules ? », « Les Types d’Herbes Médicinales et Leur Classification », « Avez-vous besoin d’un chaudron pour fabriquer une Pilule ? »

Ouyang Cheng et Du Man passèrent par tout un tas d’émotions :  La perplexité, le dilemme, la confusion, la contemplation… Ils eurent alors toute une liste de nouvelles hypothèses à formuler…

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.2 / Chapitre 98 : Je veux débattre des pilules Menu Vol.2 / Chapitre 100 : Les doutes de Yao Han