La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.6 / Chapitre 466 : Notre Jeune Maître veut cette peinture

En tant qu’expert en objets d’art 4 étoiles, Sai Xiaoyu connaissait très bien son métier. Il était déjà extraordinaire de déterminer le nom du peintre rien qu’en se basant sur ses coups de pinceau, alors deviner qu’il était ivre avant de créer son œuvre et qu’il avait enlevé son nom et sa signature par peur du ridicule, c’était humainement impossible!

Le Maître de la Salle n’était pas le seul à avoir ces pensées. Tout le monde étaient estomaq

– « Hé hé! L’expertise ne consiste pas uniquement à identifier un artéfact et son origine, il faut aussi deviner l’état d’esprit du créateur. C’est à ce moment là seulement que l’on peut avoir une compréhension profonde de l’œuvre. Cette peinture peut paraître bien organisée, mais elle manque de cohérence. Une des bases en peinture est l’équilibre. Or les tracés montent sur la gauche et descendent sur la droite, donnant l’impression qu’elle penche d’un côté. Il est évident que l’artiste n’était pas debout sur ses pieds, c’est comme s’il était allongé sur le papier. Regardez aussi cette zone, et celle-ci, il les a peintes allongé, c’est certain…Et les oiseaux, ils ont des ailes courtes, des becs blancs, des têtes noires, et un petit corps. Ils ne ressemblent pas du tout aux Oiseaux de la Blanche Pureté, et il est impossible de dire à quelle espèce ils appartiennent d’un simple regard! Pourtant, si vous regardez de plus près, vous voyez des roseaux et des fleurs violettes épanouies tout partout. Elles sont très appréciées des Oiseaux de la Blanche Pureté et surtout, chacun d’entre eux a un brin d’herbe dans le bec! 

– « Cette herbe a une ressemblance frappante avec l’Herbe de la Feuille d’Eau. Cette dernière contient un poison mortel, et il n’y a pas une seule bête spirituelle qui l’affectionne. Par conséquent, cela crée la confusion. Et s’il s’agissait en fait de la Tige de Jade Blanc ? Elle ressemble énormément à l’Herbe de la Feuille d’Eau, et il y a même des fournisseurs de médicaments qui les mélangent toutes les deux pour se faire un plus gros profit…Par contre, la Tige de Jade Blanc est la nourriture favorite de ces oiseaux… » Expliqua Zhang Xuan.

– « Comment ?… » Sai et Luo étaient éblouis. L’analyse du jeune professeur était rationnelle et logique, et on pouvait facilement conclure qu’il s’agissait bien des Oiseaux de la Blanche Pureté.

– « Maintenant que nous avons pu confirmer l’espèce des oiseaux, le reste est simple. Si l’on prête une grande attention à l’œuvre, on peut observer qu’elle a été achevée en une seule respiration. A la différence des peintures habituelles, il n’y a pas eu de contours au préalable. En tant qu’artiste talentueux capable de produire une toile de niveau six, comment a-t-il pu négliger ces fondamentaux ? Il y a en plus des signes de corrections apportées aux oiseaux! Par voie de conséquence, il peut en être déduit que l’artiste a peint cette toile en état d’ivresse! » Xuang fit un large sourire.

Le Maître de la Salle ne put nier l’évidence! Le jeune homme avait un niveau d’expertise bien supérieur.

– « Je dois rapporter cela au siège immédiatement. Avec son discernement et ses aptitudes, il devrait être qualifié expert cinq étoiles au minimum…et peut-être davantage! » Déclara Sai Xiaoyu en ravalant sa salive.

– « Très bien, ne retardons pas plus longtemps les enchères, reprenons! » Après avoir terminé son explication, le jeune Zhang, qui avait remarqué l’agitation qu’il venait de créer, se rassit calmement et croisa les bras.

– « Oui! » Luo Qin roula la toile avec grand soin et sortit de la suite.

Peu de temps après, encore sous le choc, Chen, s’exprima. « Je crois que tout le monde a pu voir le spectacle qui vient de se produire dans la salle. Une peinture de niveau sept a été créée, et nous avons tous eu le privilège d’en être les témoins!

– « La peinture elle-même vient d’un Grand-Maître peintre ayant vécu il y a 800 ans, Wu Xuanzi, et un autre artiste peintre en pleine ascension a donné un nom à cette toile et a déclenché une Euphorie Spirituelle, ce qui l’a faite passer du 6ème niveau dernier palier au 7ème niveau!

– « Il s’agit de la première peinture de ce niveau jamais créée dans notre Alliance du Royaume de la Myriade. Elle est le résultat d’une harmonie parfaite entre les anciennes et les nouvelles générations. Je ne peux pas dire s’il y aura d’autres miracles comme celui-là à l’avenir, mais celui-ci est sans précédent dans l’histoire!.. » Plus Chen parlait, plus il s’agitait.  « …et désormais, le propriétaire de cette œuvre désire la vendre. L’enchère de départ sera de 8000 pierres spirituelles, avec des incréments de 1000. Commençons les enchères! »

– « Cette peinture est vraiment à vendre ? Formidable! Je la veux… »

– « 8000 pierres spirituelles pour commencer ? C’est un peu cher, mais elle en vaut la peine. Dépêchez-vous d’en informer le clan. Même si nous devons hypothéquer notre vieille résidence, nous devons l’avoir! »

– « Peu importe le prix… »

Tout le monde fut pris de frénésie.

– « J’offre 9000! »

– « 10 000! »

– « 11 000! »

Le prix grimpa rapidement.

– « Oh… » Zhang Xuan se frotta les yeux, incrédule. Il pensait que 5000 aurait été la limite!

– « Tout comme le Vénérable Maître Chen et les autres, j’ai dépensé la plupart de mon argent à collectionner des objets précieux. Donc, je n’ai pas beaucoup de pierres spirituelles sur moi. De plus, je suis tout seul, alors qu’eux représentent tout une puissance, tout un clan prestigieux… » Devant l’incrédulité de Zhang Xuan, Sai riait jaune. Les clans présents avaient des milliers d’années d’histoire, et l’argent qu’ils avaient accumulé durant cette période était tout bonnement extraordinaire.

Dans une suite de la salle de vente aux enchères…

Un jeune homme était assis face à la fenêtre. Il émanait de lui une aura majestueuse rappelant la noblesse du dragon. À côté de lui, se trouvait un Vénérable Maître. Même s’il était immobile, sa présence était comme un abysse sans fond, qui ne laissait rien transparaître de sa force. Sa force était probablement supérieure à celle de Jin Conghai. 

– « Une peinture de niveau sept ? Intéressant! » Fixant la toile, le jeune homme avait les yeux brillant.

– « Jeune Maître, vous êtes intéressé par cette toile ? » Demanda le Maître.

– « Une peinture de niveau sept est un trésor inestimable, même pour les Anciens de la secte. Si je parviens à l’acheter, en tant que maître peintre, elle me sera très utile. » 

– « Entendu, je vais l’acheter alors! » Le Maître prépara une offre.

– « Inutile de se précipiter. Nous pouvons attendre que l’agitation se calme. » 

– « Oui! C’est juste que…je crains que si le prix grimpe trop, il ne nous reste plus assez de pierres spirituelles pour emporter l’Humanoïde. »

– « L’Humanoïde est lié aux Oracles des Âmes.  Si nous obtenons des informations utiles pour la secte, mon statut évoluera grandement…Une fois que j’aurai obtenu la reconnaissance du Pavillon des Maîtres Enseignants, ce ne sera plus qu’une question de temps avant que je devienne l’expert numéro un de la jeune génération. Mais…il ne faut pas s’inquiéter pour l’Humanoïde. J’ai déjà creusé la question. Le type qui le vend ne semble pas vouloir de pierres spirituelles. »

– « Il n’en veut pas ? » 

– « J’ai appris que la longévité de ce type avait atteint sa limite. S’il ne passe pas au niveau suivant, ces pierres n’auront aucune importance pour lui. Ce qu’il veut c’est un jeton de jade de tutelle, et plus il sera élevé, mieux ce sera. »

– « S’il ne veut qu’un jeton, en effet, cette affaire est facile à régler…Le jeune Maître est un Maître Enseignant talentueux. Guider un pratiquant de ce bled paumé et l’aider à effectuer une percée ne devrait pas être trop difficile! » Le Vénérable Maître sourit.

– « Bien sûr. Après tout, je vise le top cinq au Tournoi des Maîtres Enseignants cette année! »

– « Le jeune Maître possède un talent incomparable. Que cela soit votre Profondeur d’Âme ou votre compréhension des arts martiaux, vous êtes bien supérieur à la moyenne. Je pense que même les trois premières places vous seront accessibles sans difficulté! »

– « Les trois premières…Difficile à dire. Mais je n’ai pas peur, nous verrons qui aura le dessus! » Dit le jeune homme d’un air solennel avant de porter à nouveau son regard sur les enchères. « Bien. Faites une offre, j’ai encore besoin de pierres spirituelles, alors ne les gaspillez pas. »

– « Oui! » 

À cet instant, le prix avait arrêté sa progression. Et devant une telle valeur, les clans et les puissances influentes n’eurent pas d’autre choix que de se retirer.

– « 20 000 une fois. 20 000 deux fois. Quelqu’un offre un montant supérieur ? Autrement cette toile reviendra à cet ami de la Suite numéro 14… » Chen scruta la foule.

– « 20 000 pierres spirituelles ? Je n’aurai jamais pensé qu’une peinture puisse atteindre un montant pareil… » Zhang Xuan croyait rêver.

– « Oui, il semble que personne ne puisse proposer mieux. 20 000 pierres spirituelles…C’est une somme vraiment énorme! » Confirma Sun Qiang, tout excité.

– « Attendez un moment, j’offre 21 jetons de tutelle de jade. Notre jeune Maître prendra cette peinture! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.6 / Chapitre 465 : Sortir des rêves ivres Menu Vol.6 / Chapitre 467 : Ventes aux enchères de l’humanoïde (Partie 1)