La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.5 / Chapitre 424 : L’étrange langage (Partie 1)

– « Vous désirez lire ? » Xie Jiuchen et Wei Yuging réagirent en même temps. Le langage de la bête antique était incroyable, mais son héritage était déjà bien perdu. Autant dire que la probabilité d’apprendre quoi que ce soit était nulle! Même si le contenu du livre était authentique, il fallait un guide pour enseigner précisément l’application des sons.

Ce qui rendait les choses difficiles c’était l’utilisation d’une méthode de circulation de zhenqi différente pour chaque son. Sans elle, la prononciation exacte était impossible.

Un nombre incalculable de prédécesseurs de la Salle des Bêtes avaient passé leur vie à tenter de déchiffrer ce langage, mais cela s’était toujours traduit par un échec. Pourtant Zhang Xuan disait vouloir parcourir à loisirs ces livres…Pensait-il vraiment maîtriser le langage par la seule lecture ?

– « Oui! »

– « Mais… » Xie Jiuchen hésitait. Connaissant l’extrême difficulté de la tâche, il essaya d’en dissuader le jeune homme. « Etudier le langage des bêtes antiques n’est pas quelque chose qui s’accomplit à la volée. Sans un tuteur particulier, j’ai peur que vous vous fassiez du mal… »

– « Je veux lire simplement par curiosité. Et si par chance je réussi, peut-être que je parviendrais à dompter cet animal! » Le voyant insistant, le Maître de la Salle Jiuchen ne s’en réjouit guère.

Pour le duo, le talent de Zhang Xuan était incontestable, mais pourquoi, en tant que génie, se risquerait-il à quelque chose d’aussi idiot et inutile ?

Pensez-vous que ce langage se traite par la lecture ? 

Vous vous moquez de nous, c’est certain!

– « Bien. Maître Wei, montrez-lui l’endroit. N’hésitez pas à parcourir les ouvrages. Toutefois, je ne veux plus entendre parler de la Cage après cela! »

– « Entendu! »

Même si la Salle des Bêtes possédait de nombreuses créatures, il était impossible d’en rassembler suffisamment pour que Xuan puisse effectuer ses 19 fois suivantes.

– « Les livres sont placés par-ci par-là dans la bibliothèque! » Wei partageait le même avis que Jiuchen! Il trouvait cette idée de lecture très étrange. Encore plus étrange que le langage lui-même.

Ce dernier partit l’air un peu déçu. Quoi qu’il en soit, Zhang Xuan s’en fichait complètement. Ce qui importait à ces yeux, c’était de rester seul!

La bibliothèque était beaucoup plus grande que celle de Xuanluo. Des livres sans fin s’étalaient à perte de vue sur de hautes étagères. Et puisque le jeune Zhang était là, pourquoi ne pas lire tous les livres ? Aussi, il plaça ses doigts sur le premier ouvrage de la première étagère et commença à courir.


– « Il est encore très jeune. Ses accomplissements l’ont rendu suffisant! » En retournant dans la cour, Wei Yuging dodelinait.

– « En considérant qu’il ait pu devenir un dompteur deux étoiles et affronter une bête sauvage Zhizun à son jeune âge, il est normal qu’il se comporte ainsi. Mais tenter d’apprendre le langage des bêtes antiques par la simple lecture d’ouvrages, il sous-estime l’ampleur de la tâche! » Dit Jiuchen.

– « C’est exact! »

– « Ne parlons pas de lui. Comment s’en sortent les challengers ?  » Demanda Xie.

– « J’ai jeté un œil, et les challengers…ne s’en sortent pas trop bien! » L’émulation qu’avait provoqué la réussite de Zhang Xuan était plutôt un échec. Les quelques candidats chargèrent aussi les Loups Tourbillonnants. Néanmoins…l’un se fit tabasser et les deux autres frôlèrent la mort.

Un des génies les plus formidables réussit à passer les loups et à arriver devant la bête à Tête de Tigre. Il imita la stratégie du dompteur Zhang et frappa l’animal à l’abdomen. Et quel en fut le résultat ? Son bras avait presque été arraché après la première frappe.

En moins d’une heure, plus de dix génies étaient tombés sans avoir même achevé la première étape.

Les célèbres Jiang Nanping, Fang Jin et Luo Tang s’étaient aussi essayés…mais en vain! Les loups étaient comme de petits toutous devant le professeur Zhang, mais pour les autres, ils étaient redevenus les puissants prédateurs des forêts!

– « Si la cage avait été si facile à passer, les mille années précédentes n’auraient pas été aussi infertiles! » La constatation de Xie Jiuchen ressemblait plus à une lamentation. Il connaissait la difficulté de l’épreuve et la réussite de Zhang Xuan n’avait rien changé à son opinion.

– « Oui tu as raison! Le grabuge qu’a créé le dompteur Zhang a été trop loin. J’ai peur que…Si nous proposions la Compétition de Dressage maintenant, ça n’irait pas loin! »

– « Oh ? » Jiuchen se gratta la tête.

– « Zhang Xuan est jeune, et il a les prérequis pour la compétition…Après avoir réussi l’épreuve de la cage, son prestige a monté en flèche. En pareille circonstance, quelle utilité d’obtenir le titre de champion ? »

– « Tu veux dire que…tout le monde considère Zhang Xuan comme un objectif à atteindre ? Alors, même si un candidat remporte la compétition, il ne gagnera pas le titre de champion s’il n’est pas reconnu par les masses ? » Jiuchen comprit l’enjeu.

– « Oui! »

– « Alors… » Xie n’était pas devenu pessimiste, mais il était loin de s’attendre à pouvoir dénicher un deuxième personnage comme Zhang Xuan!

– « Étant donné que les choses se présentent ainsi, annonce que…le contenu de la compétition sera cette fois l’épreuve de la Cage. Celui qui la passera recevra le titre de champion. Renseigne-toi également pour savoir à quelle succursale est rattaché le dompteur Zhang. Si personne ne passe l’épreuve…il sera déclaré champion! »

– « Entendu! » Il ne restait plus que cette solution.

Si le jeune professeur savait ce qui se disait, comment réagirait-il ? Dans tous les cas, après avoir passé toute la journée à rassembler les livres dans sa Bibliothèque de la Voie Céleste, il pensait qu’il serait simple de compiler les ouvrages spécifiques au langage et créer un livre précis. Toutefois…après y avoir jeté un œil, il comprit ce que voulaient dire Xie Jiuchen et Wei Yuging!

Les prédécesseurs avaient laissé de nombreux livres, mais il s’agissait de leur vision personnelle. Après vérification, Xuan ne trouva qu’une dizaine de mots valables tout au plus! 

Comment communiquer avec une bête sauvage avec si peu de vocabulaire ?

– « Il semble qu’apprendre la langue de bête antique soit impossible… » Il était déçu. Si la Bibliothèque lui avait permis de maîtriser ce langage, le domptage aurait été plus facile.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Alexis
  • 10. Max973
  • 11. Cindy
  • 12. Marco
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. Ali
  • 17. nevri
  • 18. Aeyna
  • 19. Starbuck
  • 20. JOSEPH
  • 21. Xetrix
  • 22. Pierre
  • 23. Cesar
  • 24. Martin
  • 25. Ronan
  • 26. Frederic
  • 27. Cédric
  • 28. Yaozard
  • 29. lancelot
  • 30. enzo
  • 31. Cdric
  • 32. Korros
🎗 Tipeurs récents
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.5 / Chapitre 423 : Le langage de la bête antique Menu Vol.5 / Chapitre 424 : L’étrange langage (Partie 2)