La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.5 / Chapitre 317 : Le respectueux Bai Chan (Partie 2)

– « Avec des résultats aussi splendides, il passera surement l’examen de Maître Enseignant deux étoiles. Aidez-moi à préparer un cadeau luxueux! Envoyez-le au Maître Enseignant Zhang dès qu’il apparaîtra… » Dans une résidence de la Capitale, un homme eut aussi vent des nouvelles. Quelques secondes plus tard, il frappa sur la table et ajouta :

– « Non, je lui donnerai le cadeau moi-même! »

– « Oui! » Répondit le garde devant lui.

– « Bien, avez-vous déjà retrouvé le Jeune Maître ? » Demanda l’homme entre deux âges.

– « Vénérable Maître, nous avons retrouvé le Jeune Maître. Quelqu’un l’avait déshabillé et accroché à un arbre à l’extérieur de la cité… »

– « Quoi ? Quelqu’un a osé mettre “à poil” mon fils et l’accrocher à un arbre ? Qui est-ce ? Il veut mourir ? » Le coupable avait ouvertement défié leur prestige et leur autorité.

– « Le jeune Maître n’en a pas parlé, donc nous ne savons pas! » Effrayé par l’état soudain du Chef de Clan, le garde s’inclina de peur :

– « Amenez-le-moi! »

– « Oui! » Le garde sortit à la hâte.

Très vite, un jeune homme entra, le visage rougi et gonflé. Il s’agissait du peintre une étoile qui avait provoqué Zhang Xuan, le Seigneur Ji Mo. Cependant, l’actuel Ji Mo avait perdu son air insouciant et élégant. Son corps, couvert de coups, n’était vêtu que légèrement. S’il avait avancé qu’il revenait d’avoir fait la mendicité dans les rues, tout le monde l’aurait crû !

– « Père, il faut que vous me rendiez justice… » En entrant, le visage en sanglots, Ji Mo s’agenouilla.

– « Sois rassuré! Peu importe qui a osé défier l’autorité de notre Clan Ji et humilier mon fils, même s’il s’agit d’un dieu, je lui ferai des trous supplémentaires sur tout son corps! »

– « Merci Père! » Les yeux de Ji Mo rougirent.

– « Parle, qui est celui qui t’a mis dans un tel état ? Je vais envoyer mes hommes l’étriper dès maintenant! » Faisant aller ses mains avec ampleur, le Chef de clan afficha son allure majestueuse.

– « Ce sont mes subordonnés. Oh, non, ils ne sont pas la tête pensante. Le commanditaire est un gars qui vient de passer l’examen de peinture. Je n’ai aucune idée de ce qu’il a fait, mais mes subordonnés m’ont trahi et m’ont accroché à un arbre. Je veux le voir mort… » Ji Mo hurlait furieusement.

– « Un peintre ? Pfff! Un simple membre exerçant une profession des Neufs Voies ose défier notre Clan Ji ? Je vais trouver leur chef de Guilde dès maintenant! » Un éclat de fureur brilla dans les yeux du Chef de clan :

– « Sommes-nous si discrets depuis trop longtemps, pour que les gens nous marchent sur la tête ? Il est temps d’afficher notre puissance! »

– « Oui… » En entendant ces paroles, Ji Mo sentit son sang bouillir et il reprit du poil de la bête. Il était temps de montrer le pouvoir qu’avait ce clan dans la Cité Royale de Tianwu.

– « Oui, quel est le nom de la personne qui t’a abîmé? »

– « Cette personne s’appelle Zhang Xuan. En dépit de n’avoir passé que l’examen de peinture, il ose se prénommer “génie”! Attends que je mette la main sur lui, je lui montrerai ce qui est pire que la mort… » Soudain, Ji Mo remarqua que toute la pièce était plongée dans le silence. Il se retourna et vit son père faire de gros yeux.

– « Père, qu’est-ce qu’il y a ? … » Et un pied gigantesque vola vers lui. Le Chef de clan rugit.

– « Qu’est-ce qui ne va pas ? Espèce de libertin, pourquoi n’es-tu pas mort là où tu étais ? »

Peng!

Ji Mo voltigea.

– « Messieurs, attachez cet animal et offrez-le au Maître Enseignant Zhang pour présenter nos excuse! » Les lèvres du chef de clan tremblaient.

« Nos excuses ? » Ji Mo pleurait.

N’as-tu pas dit que tu me vengerai ? N’as-tu pas dit que tu montrerai la puissance de notre clan ?

Que signifient ce coup de pied et ces excuses ?

Quelqu’un peut-il me le dire ?

Après une demi-journée et toute une nuit d’efforts, Zhang Xuan termina enfin sa duplication de livres. Il se trouvait dans une extrême fatigue! Il avait étendu sa force mentale à l’extrême. Mais malgré sa Profondeur d’Âme de 10.1, il était au bord de l’évanouissement. Alors, il dut se reposer sur place pendant une heure.

– « Pourquoi n’y a-t-il aucune information sur le Maître Enseignant Kong, ni de manuels du royaume Zongshi… ? » Les deux objectifs principaux du jeune Zhang n’avaient pu être atteint!

– « Cela doit être à cause de ce niveau une étoile. Quant aux techniques, les Maîtres Enseignants une étoile ont principalement un niveau Tongxuan, les manuels techniques des royaumes mi-Zongshi et Zongshi ne leur sont d’aucune utilité… » Zhang Xuan attendait peut-être trop de cette bibliothèque une étoile.

– « Oublions ça. Même s’il n’y a pas de manuels secrets sur les techniques Zongshi, il y a toujours des manuels secrets du royaume Tongxuan et mi-Zongshi. Je peux les modifier légèrement et les passer à mes élèves. » Puis il concentra son attention sur les livres traitant des Maîtres Enseignants. Après un bref aperçu, il comprit pourquoi ces figures importantes demeuraient au zénith de toutes les professions. Seul un travail acharné pouvait faire d’eux ce qu’ils étaient.

Selon les ouvrages, il y avait plusieurs centaines de milliers de méthodes pour déterminer un problème dans une technique. Semblable à la manière dont s’y prendrait un médecin pour diagnostiquer ses patients, les Maîtres Enseignants devaient connaître toutes ces méthodes pour résoudre le problème. Du fait du très haut niveau de difficulté de cette profession, on leur affichait le plus grand respect!

– « Je devrais les étudier au cours de ces dix jours prochains… » Alors que le jeune homme assumait le statut de Maître Enseignant et avait résolu de nombreux problèmes, il se basait essentiellement sur sa Bibliothèque de la Voie Céleste. En vérité, il ne savait pas grand-chose des techniques utilisées par un Maître Enseignant…

Après avoir parcouru les livres sur ce sujet, il aborda tous les autres domaines. Bien qu’il y eût de nombreux types d’ouvrages, ils traitaient plus particulièrement des professions courantes, il y en avait très peu sur les professions marginales, comme celle de Maître Poison!

Le Pavillon des Maîtres Enseignants semblait ne pas être omnipotent. En dépit de posséder l’État de Perspicacité pour apprendre et mémoriser les choses mieux que pour un pratiquant ordinaire, il était impossible pour un Maître Enseignant de pouvoir assimiler toutes les professions du monde!

– « Il y a tout de même quelques livres sur les forgerons! » Ses yeux tombèrent sur une pile de livres. Des livres concernant le forgeage d’équipement. Il y en avait plusieurs dizaines de milliers. Zhang Xuan était totalement ignorant en ce domaine. Il y avait une Guilde des Forgerons au Royaume de Tianxuan, mais il n’y avait jamais mis les pieds!

– « Les équipements peuvent être divisés en cinq niveaux : Divin, Saint, Spirituel, Fantôme et Mortel. Chacun de ces niveaux est divisé en sous-niveaux : inférieur, intermédiaire, supérieur et extrême… » Il ouvrit un livre et en lut l’introduction.

– « Les pratiquants combattants des neuf Dan utilisent habituellement un équipement Mortel et Fantôme. Seuls les forgerons quatre étoiles et plus peuvent forger un équipement Spirituel… »

– « Je ne savais pas qu’il y avait autant de niveaux pour les équipements… » Il avait vu la marionnette dans le Pavillon des Maîtres Enseignants, et était demeuré intrigué par son équipement. Toutefois, il comprenait désormais ce qu’était un équipement Spirituel. Cet équipement disposait d’une âme. Par exemple, un sabre possédant l’âme d’une épée était un équipement Spirituel. La force de ce genre d’équipement dépassait de loin celle d’armes ordinaires. Néanmoins, à cause de leur valeur prohibitive, il n’y en avait qu’une poignée dans tout le Royaume de Tianwu.

– « Il n’y a pas que les équipements qui ont différents niveaux. Les techniques de mouvement et de combat en ont aussi! » Les techniques de mouvement étaient aussi divisées en cinq niveaux. Les mêmes niveaux et sous-niveaux que pour les équipements. Par exemple, la Formule des Neuf Dan Hongtian n’était qu’une technique niveau Mortel et sous-niveau inférieur! Par conséquent, la vitesse pour ces dernières était lente avec une pureté du zhenqi pauvre!

Comme le Royaume de Tianxuan ne possédait pas de techniques de mouvements de niveau supérieur, la différence entre les sous-niveaux n’était pas visible. Ce n’est qu’après avoir lu ces livres que le jeune professeur eut un nouvel éclairage sur la question!

– « Je me demande à quel niveau se trouve l’Art Divin de la Voie Céleste ? » Cet art était formé à partir de la compilation de méthodes de pratique de mouvements corrects contenues dans de très nombreux livres de la Bibliothèque de la Voie Céleste. Que cela soit pour la vitesse de pratique ou pour la qualité du zhenqi, cet art était de loin supérieur à toute technique de pratique ordinaire.

Même si Zhang Xuan n’était pas tout à fait certain de son niveau, il estimait qu’il devait être au moins du niveau Saint ou peut-être même Divin. Cela était dû au fait que cette incroyable technique lui avait permis de cultiver un zhenqi incomparablement pur, capable de débloquer aisément des méridiens.

– « Très bien, étant donné que j’ai déjà dupliqué ces livres dans ma bibliothèque mentale, je pourrai les parcourir plus tard. Il se fait tard maintenant, je devrais me rendre à l’Académie de Tianwu! » Regardant à l’extérieur, la nuit était déjà passée et le soleil était levé! Le jeune homme s’étira le dos et sortit à grandes enjambées. Sa priorité était de passer l’examen deux étoiles.

– « Maître Enseignant Zhang, le recrutement public est sur le point de débuter. Dépêchons-nous! » Lui dit Mo Hongyi. Celui-ci avait désormais une apparence totalement différente. Autour de 26-27 ans, son visage était légèrement blême, bien loin du visage froid qu’il affichait précédemment.

– « D’accord! »

Après être sortis du Pavillon, ils marchèrent dans les rues pendant une heure avant qu’un campus majestueux n’apparaisse face à eux.

Construit à fleur de montagne et entouré par une rivière, l’académie était vaste! D’innombrables étudiants allaient et venaient, et l’atmosphère était paisible.

En comparaison avec cette académie, l’académie Hongtian était rustique!

Le duo s’arrêta devant les portes…Ils venaient d’arriver à l’Académie de Tianwu…

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.5 / Chapitre 317 : Le respectueux Bai Chan (Partie 1) Menu Vol.5 / Chapitre 318 : Le Mode Enfer