La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.1 / Chapitre 31 : Au cœur de l’eau tranquille

Le vieux Mo s’empara du livre que tenait Shen Bi Ru pour vérifier par lui-même. Pris de stupeur, un frisson lui traversa tout le corps.

C’est impossible!

Zhang Xuan les regardait tous les deux, étonné :

– « Bien! Y a-t-il encore quelque chose que vous ne sachiez pas ? Autrement, je vous dis au revoir! »

Sont-ils tous les deux malades ?

S’ils voulaient le tester, ils devaient lui poser des questions plus difficiles. Pourtant, ils avaient choisi de poser celles dont les réponses figuraient dans les livres. Le professeur Zhang n’eut même pas besoin de se creuser les méninges pour pondre une explication. Cela en était presque ennuyeux!

Quand je pense que j’ai devant moi un bibliothécaire doublé d’un expert et une enseignante réputée et qu’ils ne sont pas à ma hauteur. Ils doivent retourner à l’école!

Mo demeurait incrédule :

– « Si cela ne vous dérange pas, j’ai une autre question qui me tourmente. Comment interprétez-vous “Faire circuler un cycle de qi, reflet de dix mille créations” ? »

Il avait réfléchi à cette question avec un autre maître quelques jours plus tôt et avait ensuite fouillé tout le Pavillon du Compendium pour y trouver la réponse. Finalement, il était ressorti du bâtiment découragé. Comme ce jeune homme semblait être une source inépuisable de connaissances, il s’empressa de le questionner.

– « Vous ne savez même pas cela ? » Zhang Xuan croyait parler à un retardé :

– « Ce sont les bases de la pratique, non ? Lorsque le Qi circule dans le corps en un cycle complet, l’esprit se retrouve comme spectateur de la Création! Ces mots sont écrits dans l’ouvrage “Théories du Sang et du Qi”du Sage Bai Ming. Vous pouvez le trouver sur la 27ème étagère et l’explication est à la 69ème page! »

– “Faire circuler un cycle de qi, reflet de dix mille créations”, il s’agissait de l’un des enseignements parfaits énoncés dans les manuels techniques du Combattant 1ère Dan. Un prédécesseur de l’Académie Hongtian l’avait jadis déchiffré. Pourquoi un vieux maître,  vedette du Compendium, avait-il besoin de lui poser une question aussi facile ?

Mo ne répondit pas immédiatement et s’empressa de courir dans le pavillon, comme l’avait fait Shen Bi Ru avant lui. Un court instant plus tard, il dénicha un livre intitulé “Théories du Sang et du Qi” et alla à la page 69. Aussitôt, il trembla comme une vache folle.

C’était exactement comme il l’avait décrit!

C’était un livre complexe! Comment se souvenait-il de chaque passage ?

Le vieux Mo avait le tourni. A cet instant, tout lui semblait dérisoire. Il était dans un tel état que, s’il avait été seul, il se serait tiré les cheveux!

Voilà un moment de cela, il prétendait que Zhang Xuan était un simulateur. Mais en fin de compte, notre jeune professeur lisait correctement et mémorisait même le contenu de chaque livre. Si notre vieux gardien avait pu se cacher dans un trou de souris il l’aurait fait!

Parlait-on toujours du même Zhang Xuan?

– « Bien. À l’avenir, lisez plus de livres. Les réponses aux questions que vous avez posées s’y trouvent! » Les voyant hébétés, Zhang Xuan pris un ton grave:

– « S’il n’y a rien d’autre, je pars! »

Il s’éloigna…

Il fallait qu’il mange. Tout ceci l’avait creusé! S’il ne mangeait pas très rapidement, il périrait d’hypoglycémie!

Shen Bi Ru se remit de ses émotions et le rattrapa:

– « Professeur Zhang Xuan, attendez-moi… »

« Qu’y a-t-il encore? », Déclara-t-il un peu agacé.

Est-ce que cette femme est malade ou quoi? Je vous ai donné les éclaircissements nécessaires! N’avez-vous pas fini? Ne voyez-vous pas que j’ai faim?

– « Il faut aussi que je mange. Voulez-vous que l’on mange ensemble ? » Demanda-t-elle.

Elle était l’Aphrodite de l’académie. Beaucoup d’hommes voulaient l’inviter à sortir, mais elle les rejetait systématiquement. Elle n’avait même pas accepté une seule des innombrables demandes de Shang Bin.

Zhang Xuan l’avait rendu curieuse. Elle sauta alors sur l’occasion du repas pour comprendre ce qui avait pu changer autant en Zhang Xuan.

– « Vous voulez que je vous invite ? Zhang Xuan la regarda d’un air bizarre :

« Mais à quoi pensez-vous donc ? Si vous avez faim, utilisez votre propre argent! »

Vous aviez des questions et j’y ai répondu. Et maintenant, vous voulez aussi manger au frais de la princesse ? Vous ne vous sentez pas un peu éhontée?

Dans sa vie antérieure, il avait vu de nombreux « films d’action », mais Zhang Xuan n’aimait pas sortir. Alors, côtoyer le sexe opposé, vous imaginez? Comment pouvait-il comprendre les pensées d’une femme?

– « Oh, vous! »

Je suis une belle dame, non ? Les belles dames ont des privilèges spéciaux! J’ai dû refuser tant d’invitations. Et voilà que lorsque je vous le propose, vous me regardez comme si j’étais un monstre! Éhontée ?! Éhonté vous même! Y a-t-il quelqu’un dans ce monde qui oserait me qualifier de la sorte ?

– « Bien, je vous invite! Êtes-vous d’accord ? C’est moi qui invite »

– « Vous m’invitez ? » Son ancien hôte gagnait maigrement sa vie. C’était une aubaine que la situation s’inverse :

– « Entendu, mais je veux un repas luxueux. Je ne mangerai pas de mantous[1] ni de pancakes frits! »

– « … » Elle était horrifiée par son toupet.

Des mantous et des pancakes frits ? Et quoi de plus encore ?

– « Allons-y! » Elle voulait en finir au plus vite.

La Bibliothèque de la Voie Céleste lui permettait de savoir beaucoup de choses, mais scruter le cœur d’une femme, elle ne le pouvait pas. Zhang Xuan se fichait pas mal du fait qu’on la considère comme une absolue beauté.

Il marcha le long du trottoir, derrière elle, en direction de l’entrée du campus.

Bien que la nuit à l’Académie ne fût pas aussi radieuse qu’à l’école d’où il venait, le spectacle, doucement illuminé par le clair de lune, était tout de même exquis. Enveloppé par l’énergie spirituelle, l’atmosphère semblait merveilleusement paisible.

Dans son ancienne vie, il y avait de la pollution partout. C’était très différent de la sérénité qui régnait en ces lieux. Zhang Xuan s’imprégnait donc calmement de son environnement enchanteur…

Shen Bi Ru pensait qu’il allait lui parler pour rompre le silence, mais comme elle ne le voyait toujours pas réagir, après un long moment elle se retourna et fut stupéfaite:

Le jeune homme marchait doucement, le corps illuminé par le clair de lune, émanant une aura aussi sereine et intense qu’une peinture de maître.

– « Mais c’’est… c’est le Cœur de l’Eau Tranquille de la Volonté Spirituelle 2ème Dan ? »

Elle hallucinait.

Les combattants n’entraînaient pas uniquement leur zhenqi et leur corps physique. Le plus important, c’était l’esprit!

Plus l’esprit était puissant, plus la pratique des arts martiaux était aisément contrôlable. C’était précisément la raison pour laquelle les experts avaient classé la Volonté Spirituelle selon différents paliers.

Le Cœur de l’Eau Tranquille était du royaume 2ème Dan!

Il était plus difficile d’entraîner l’esprit que de pratiquer des techniques de combat. On disait que seul le Directeur de l’académie avait atteint un tel niveau. Même Shen Bi Ru, qui était réputée pour son talent inégalé était encore loin de la Volonté Spirituelle 2ème Dan. Et pourtant elle avait atteint le dernier niveau du Combattant 5ème Dan à l’âge de 20 ans, juste derrière le célèbre jeune génie wangye[2] Bai.

Elle savait qu’il était très difficile d’atteindre un tel niveau, alors comment Zhang Xuan avait-il fait?

Il s’agit de la Volonté Spirituelle 2ème Dan! C’est beaucoup plus difficile à atteindre que le niveau Combattant 6ème ou 7ème Dan.

Elle réfléchit un instant:

« Et s’il était en fait intelligent, mais qu’il avait intentionnellement voulu obtenir un zéro à l’examen pour se servir des insultes et de la dérision venant des autres pour stimuler son esprit ? »

Par le passé, elle n’avait pas eu beaucoup de contacts avec lui, donc elle ne le comprenais pas vraiment. Mais grâce à leur conversation, elle réalisait désormais que, non seulement il était compétent, mais il avait même atteint le Cœur de l’Eau Tranquille de la Volonté Spirituelle! Beaucoup en rêvaient sans jamais pouvoir atteindre un tel niveau.

Il était évident que ses résultats d’examen cachaient un stratagème. Son véritable but était d’entraîner son esprit, afin de franchir la Volonté Spirituelle 2ème Dan.

« Hem, continuez à faire semblant… Je vous démasquerai! »

La manière dont elle se sentait dupée la rendait encore plus folle.

___________________________________________________________________________

[1] Mantou -> petits pains de riz à la vapeur | Fondamentalement, cela signifie qu’il ne se contentera pas de manger de la nourriture des petits vendeurs de rue.

[2] Wangye est un titre accordé par l’empereur aux princes du pays.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.1 / Chapitre 30 : Le choc de Shen Bi Ru Menu Vol.1 / Chapitre 32 : Le pavillon Hongtian