La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 308 : Un Océan de Techniques

Des forgerons exceptionnels avaient été invités à créer les marionnettes et à leur infuser un esprit. Leurs techniques et mouvements étaient calibrées sur le même niveau.

Dans des circonstances ordinaires, les candidats pouvaient induire un léger avantage à l’une des marionnettes pour la faire gagner. Pourtant, la marionnette rouge avait décapité son adversaire…

Wu, Mo Hongyi et quelques autres Maîtres Enseignants se précipitèrent dans la pièce du test pour se rendre compte de l’évidence! La marionnette bleue gisait sur le sol et sa tête était détachée de son corps.

Afin que la marionnette rouge puisse donner son coup fatal, elle devait au moins s’être blessée gravement! Néanmoins, après avoir jeté un œil, ils s’aperçurent que non. Elle était immobile, sans aucune égratignure.

Sans s’être blessée, elle a pu infliger un coup pareil ? Comment est-ce possible ?

Dans un combat normal, une telle situation n’était possible que si l’un des deux adversaires était beaucoup plus fort de l’autre.

– « Vous dites que vous avez mis un moment pour essayer d’arranger tout ça…Combien a-t-il fallu de coups avant que la marionnette rouge ne batte la bleue ? » Demanda Mo Hongyi.

Tout le monde dans la foule tendit bien l’oreille.

– « Combien de mouvements ? Etant donné l’immense puissance de la marionnette rouge, un seul coup fut plus que suffisant. Si elle avait exécuté plus de mouvements, la marionnette bleue aurait été hachée menu… » Dit Zhang Xuan.

Que voulez-vous dire par ‘combien de coups’ ? La marionnette bleue n’a même pas pu survivre au premier coup!

– « Un coup… » Le corps de tous les Maîtres Enseignants tremblait. Ils pensaient que leurs exploits de 17 et 25 coups étaient exceptionnels!

– « Pardonnez-moi, mais comment avez-vous fait pour que la marionnette rouge détruise la bleue d’un seul coup ? » Wu posa la question que tous avaient en tête. A force égale, comment un tel résultat était possible ?

Mo Yu regarda aussi Zhang Xuan d’un air très étonné. Il lui avait fallu 22 coups pour réussir.

Le jeune Zhang fut surpris sur le moment…mais il répondit à la question :

– « C’est simple! La marionnette rouge possède une force extraordinaire alors que la bleue est exceptionnellement rapide. Dans un combat normal, il serait difficile pour l’un des adversaires de l’emporter. Toutefois, cela devient très facile quand vous déceler la faille dans le mouvement de la marionnette bleue. Peu importe sa vitesse, elle ne pouvait pas rester en mouvement constamment! En prédisant l’endroit où elle s’arrêterait et en commandant la rouge de frapper, il était très simple de la soumettre… »

– « Une prédiction ? »

– « Prévoir la position de l’adversaire ? »

La théorie de Zhang Xuan paraissait facile, mais elle était extrêmement compliquée à mettre en pratique. Tout le monde savait qu’avec une force de 1000 ding, même un Zongshi pouvait être défié en un seul coup. Cependant…même si l’on savait cela vrai, c’était inutile si personne ne pouvait exercer une force pareille.

Un combat changeait à chaque moment. Un lapse de jugement d’un dixième ou même d’un centième de respiration pouvait engendrer un échec.

Pour prédire la position de l’adversaire, il fallait un contrôle absolu sur le déroulement du combat, connaître la force, la condition physique, la vitesse des mouvements et des coups de poings des deux marionnettes, et ainsi de suite!

Mon Frère, êtes-vous un Maître Enseignant trois étoiles qui joue avec nous ?

Le corps mince de Ling Xiaoxiao convulsait et exprimait toutes les émotions possibles.

Malgré votre ignorance, vous vous en sortez si bien à l’examen…Espèce de monstre…D’où sortez-vous ?

– « Concernant cette dégradation…je n’ai pas à payer, n’est-ce pas ? » Après s’être expliqué, Zhang Xuan pointa nerveusement la marionnette au sol.

Se remettant de son choc, Wu acquiesça.

– « Très bien…Alors…est-ce considéré comme une réussite ? » Le professeur Zhang soupira.

– « Bien sûr! » Wu sourit amèrement.

Par vos conseils, la marionnette rouge a écrabouillé la bleue d’un seul mouvement. Si vous ne passez pas, qui le pourra alors ?

– « Le prochain test est l’Océan des Techniques, qui comme son nom l’indique, contient d’innombrables techniques. Un livre est choisi au hasard et vous devez faire une conférence sur son contenu. Durant cette conférence, vous ne serez pas uniquement jugé par de nombreux Maîtres Enseignants, mais aussi par la Cloche de la Sagesse! »

– « La Cloche de la Sagesse est un trésor spirituel qui contient la compréhension d’anciens sages sur des techniques de pratique des arts martiaux. Si le candidat ne la satisfait pas, elle ne tintera pas et il aura échoué! Plus la cloche tinte plus la conférence est précise. » Le maître Enseignant Wu commença à expliquer le contenu du test.

Zhang Xuan acquiesça de la tête.

– « Très bien, vous pouvez entrer maintenant. Maîtres Enseignants, veuillez me suivre à l’intérieur. Quant aux autres, je vous demanderai de demeurer à l’extérieur! » Dit Wu en observant autour de lui.

– « Oui! »

Poussant la porte, le jeune Zhang entra. La pièce ressemblait à une salle de cours ordinaire. Le candidat évalué n’avait pas à être exceptionnel, il devait être un excellent conférencier! Mais en même temps, il devait avoir des élèves partout à travers le monde, et chacun d’eux devait être un expert!

Il y avait deux rangées de grandes cloches magnifiques accrochées de chaque côté de la pièce. Chacune d’elles faisait la taille d’un homme, et il y avait des inscriptions uniques et profondes à leur surface.

Des chaises et des tables étaient disposées au centre.

Plus de dix Maîtres Enseignants entrèrent et s’assirent. Étaient présents aussi les étudiants.

Une fois tout le monde en place, les portes se refermèrent et une atmosphère  exceptionnellement calme s’installa.

Hu!

La table de conférence trembla pendant un instant et un livre apparut lentement.

– « Voici le manuel secret. Vous avez un bâton d’encens prévu pour votre temps imparti de lecture avant de faire votre conférence! La Cloche de la Sagesse analysera son contenu, et nous nous ferons notre propre jugement. Le verdict final sera une conjugaison de ces deux arbitrages. » Même si cela semblait compliqué, c’était similaire au test du Pavillon du Métier de Soutien. Dans celui-ci, les conseils étaient évalués en termes de score, tandis que dans le test du conférencier, l’évaluation se faisait par le tintement des cloches.

– « Oui! » Zhang Xuan tendit la main et prit le manuel.

– « La Paume de l’Eau qui Ondule ? » De nombreux yeux tombèrent sur la couverture. Il s’agissait d’une technique de combat.

En apercevant le nom sur la couverture, les Maîtres Enseignants savaient à quel point cela serait difficile :

– « La Paume de l’Eau qui Ondule ? On dirait que la chance ne lui sourit plus. C’est une des techniques les plus pointues qu’il soit ! »

– « Oui. Plus la technique est pointue, plus elle est difficile à déchiffrer et à expliquer. Depuis les millénaires d’existence du Pavillon des Maîtres Enseignants, il y a eu huit candidats qui ont pris ce livre, et sept d’entre eux ont déchanté. Le dernier candidat n’a réussi qu’à effleurer la technique et est passé de justesse! »

– « Même si, par chance, il devait réussir le test, il est peu probable que ses résultats soient meilleurs que ceux de ses prédécesseurs… »

Cette technique avait beau ne pas être la plus difficile technique de combat, elle n’en était tout de même pas loin. De nombreux pratiquants s’y étaient essayés, mais le temps imparti ne suffisait pas pour comprendre toute l’essence qui se cachait derrière.

Ignorant les pensées de chacun, Zhang Xuan feuilleta l’ouvrage brièvement et remua la tête. Même si cet art secret paraissait pointu, il était du niveau d’un royaume Tongxuan! Ayant pratiqué l’Art de la Lance de la Voie Céleste, l’Art du Mouvement de la Voie Céleste etc. le professeur avait une bonne compréhension des techniques de combat. A partir du moment où il en avait le niveau, peu importait la difficulté de la technique, il pourrait voir les intentions que le créateur avait en tête, et à partir de là, identifier la bonne méthode de pratique.

Ayant été entraîné par la Bibliothèque de la Voie Céleste, Zhang Xuan était devenu très vif d’esprit. De nombreuses fois, même sans l’aide de cette première, il put discerner une chose ou deux dans la pratique d’une personne et l’éclairer.

L’Art Divin de la Voie Céleste et les diverses techniques de combat nés de la Bibliothèque étaient à leur maximum. Il était alors facile pour le jeune Zhang d’identifier les problèmes d’autres techniques.

– « Bien, je vais débuter ma conférence… » Plusieurs dizaines de respirations plus tard, il en avait terminé avec sa lecture, et il reposa le livre.

– « Professeur Zhang, inutile de vous précipiter. Vous avez le temps d’un encens pour analyser le livre en profondeur… » Conseilla Wu.

– « Je n’en ai pas besoin! » Répondit Zhang Xuan. C’était en effet une perte de temps pour lui que de parcourir une fois de plus l’ouvrage pour une technique aussi simple.

Observant la foule, il commença sans tarder :

– « La Paume de l’Eau qui Ondule peut donner l’impression d’une technique ayant les attributs de l’eau, et beaucoup la perçoive ainsi en la pratiquant. Pourtant…c’est une erreur! »

– « Une erreur ? » La foule fit un grand ‘O’ avec sa bouche.

– « Oui, ce que le nom, La Paume de l’Eau qui Ondule, signifie, c’est qu’après avoir maîtrisé la technique, l’attaque du pratiquant sera comme des ondulations, frappant les unes après les autres sans interruption! Cette technique n’a rien à voir avec l’attribut de l’eau… » Poursuivit-il. Puis il mit l’accent, avec sa désinvolture légendaire, sur les problèmes courants du pratiquant et proposa une bonne méthode d’entraînement.

Ses explications rendirent tout le monde rouge d’excitation.

– « Comment ? »

– « Je ne pensais pas que ce serait le cas, je ne m’y attendais pas du tout… »

– « Alors c’est ainsi! Je suis éclairé! »

– « Il y a en effet une grande différence entre nous… » La compréhension de la technique avait été extraordinaire pour Mo Yu comme pour tous les autres. Elle n’aurait jamais pensé pouvoir l’interpréter de cette manière. Après cette explication, elle réalisait que jusque-là elle n’avait fait que comprendre les choses en surface.

– « Incroyable… » Mo Hongyi serra ses poings fermement. Même s’il ne voulait pas l’admettre, l’explication de Zhang Xuan était sans faille.

– « Cette personne sera probablement mon plus grand rival… » Plissant ses yeux, un puissant esprit guerrier se révéla en lui. Il n’avait jamais rencontré d’adversaire à sa taille dans le Royaume de Tianwu.

– « On dirait qu’il est temps pour moi de passer l’examen de Maître Enseignant deux étoiles! » Dit Mo en expirant pleinement. En fait, avec son niveau de pratique, il aurait pu déjà le passer, mais il avait décidé d’attendre et de s’améliorer en battant tous les records du Pavillon des Maîtres Enseignants en une fois. Devant la performance de Zhang Xuan, il savait qu’il devait réagir s’il ne voulait pas qu’on lui emboîte le pas!

Chaque Maître Enseignant présent avait ses propres pensées, mais ils avaient une chose en commun, ils avaient tous été impressionnés par le jeune homme devant eux.

De l’autre côté de la porte, la foule était impatiente de connaître les résultats :

– « Je me demande ce que seront les résultats! » Ling Xiaoxiao fixait la 4ème porte. Si elle avait pu se faufiler dans la pièce, elle l’aurait fait :

– « Le résultat de ce test dépend fortement des Cloches de la Sagesse. Un tintement signifie que c’est moyen, deux signifie que c’est bien, trois que c’est excellent, quatre que c’est impressionnant, cinq qu’il n’y a aucune erreur dans la compréhension de la technique, et six qu’il y a un score parfait! »

Le garde Zongshi derrière elle s’exprima :

– « Celui qui détient le record pour ce test est Mo Hongyi, avec quatre tintements. Il en avait étonné plus d’un avec son exploit. Si Zhang Xuan veut le dépasser, il devra faire au minimum cinq tintements! »

Entendant la conversation du duo, la foule doutait de la réussite du jeune Zhang :

– « Cinq ? Ce n’est pas si simple! Il est trop compliqué de parcourir une technique de combat et de la comprendre entièrement dans le temps imparti. »

– « Je sais que Mo Hongyi avait eu la chance d’avoir une technique qu’il connaissait déjà. Il avait donc un avantage certain. Je doute que Zhang Xuan soit aussi chanceux que lui! »

Dang!

Tout le monde restait immergé dans sa conversation…lorsque le sol trembla soudainement…et un profond tintement puissant retentit.

La Cloche de la Sagesse sonna!

– « Combien de tintements va-t’il y avoir ? » Tout le monde retenait son souffle en fixant la porte!!!

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.4 / Chapitre 307 : Combien de Mouvements ? Menu Vol.4 / Chapitre 309 : Le Tintement Harmonieux des Cent Cloches