La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 266 : Le Médecin Bai Chan

« Oui, je peux faire ça! » Voyant le médecin entrer comme dans du beurre, sans aucune obstruction, une pensée vint à Zhang Xuan.

« Allons-y! » Sans perdre de temps, le jeune professeur se retira à grandes foulées dans la rue d’où il venait.

« Avez-vous l’intention de passer l’examen ? J’ai l’intention de le passer. Nous pourrions y aller ensemble. Il y a une Guilde de Médecine au Royaume de Tianwu, et un voyage aller-retour ne prendrait que cinq à six jours. Ce n’est pas très long. » Demanda Mo Yu, suivant de près Zhang Xuan. Elle était Apprenti Médecin, et en observant le professeur Zhang soigner la Bête Hurlante du Firmament, elle en avait appris davantage sur le métier. Ça ne devrait pas être difficile pour elle de passer l’examen!

« Cinq à six jours ? Inutile, j’ai une autre idée en tête! » Des tas de choses pouvaient se produire durant son absence. Un autre médecin pourrait soigner le Grand Roi des Herbes, ou ce dernier pourrait ne pas tenir jusqu’à son retour! Et les efforts pour obtenir un badge officiel seraient alors vains…

« Alors, qu’allons-nous faire? Vous voulez rassembler des herbes médicinales pour devenir un Roi des Herbes ? Si c’est le cas, les difficultés sont encore plus grandes que de pénétrer dans le manoir, et vous vous heurterez à l’oppression des autres rois des herbes… » Mo Yu resta perplexe.

Malgré ses 3000 ans d’histoire, la Cité du Lotus Rouge ne comportait que treize Rois des Herbes. Ils avaient déjà établi un bon circuit entre eux. Zhang Xuan ne risquait-il pas sa vie en s’immisçant dans cette industrie bien huilée ?

« Nous y sommes » Plutôt que de répondre aux doutes de la Princesse, Zhang Xuan sourit mystérieusement et s’arrêta brutalement.

Mo Yu leva la tête et remarqua un marché luxuriant d’herbes médicinales. Il n’était pas très bondé, et il n’y avait que quelques personnes.

« Quelle atrocité! Me prenez-vous pour un idiot ? Vous osez utiliser des produits si médiocres pour m’arnaquer! Est-ce parce que vous avez déniché un nouvel acheteur que vous ne voulez plus faire affaire avec moi ? » Flânant dans les allées du marché, le duo entendit des propos acerbes non loin de là.

Il s’agissait d’un homme dans la quarantaine, vêtu d’une robe vert clair. Sur sa poitrine, apparaissait l’emblème de médecine brillant sous le soleil.  

« C’est le médecin Bai Chan! » Mo Yu plissa le front.

« Vous le connaissez ? »

« Oui, c’est un médecin une étoile du Royaume de Tianwu. Avide et cupide, il aime profiter des autres. En fait, rien de bien ne peut être dit sur lui. Pourquoi est-ce que je le rencontre ici ? »

« Puisque sa réputation n’est pas bonne, cela me convient! » Sourit Zhang Xuan :

« Allons jeter un œil! »

« Docteur Bai, vous êtes un de mes vieux clients. Je ne peux pas vous escroquer. Il s’agit de la meilleure Herbe de Bambou que je possède! Au lieu de 5000, je vous fais chaque plant à 3000 pièces d’or. Ça ne fera que 30 000 pour les dix! C’est le prix le plus bas que je puisse vous proposer… »

« 30 000 ? 25 000 et je prends le tout! » Dit Bai Chan impatiemment.

Le vendeur et l’acheteur négociait alors que Zhang Xuan approchait, tout excité 

« Docteur Bai, quelle coïncidence! Vous êtes aussi ici  ? »

« Vous êtes… » Incapable de reconnaître l’étranger qui lui faisait face, le médecin s’interrogea.

« Je suis un admirateur. Votre réputation vous précède, et je voulais vous connaître, mais je n’en ai jamais eu l’occasion. Ce doit être le destin qui nous a rassemblé aujourd’hui! Monsieur le marchand, donnez-moi 10 plants de cette Herbe de Bambou. Voici 30 000! » Zhang Xuan passa l’argent.

« Parfait! » Prenant l’argent, le vendeur emballa les herbes sans tarder.

« Docteur Bai, voici! » Le jeune Zhang lui adressa les herbes médicinales.

« C’est… » Bai chan fut stupéfait. Même s’il montrait quelque embarras, il avait déjà saisi les herbes :

« Comment puis-je accepter un présent aussi cher alors que c’est notre première rencontre ? »

« Vous êtes mon idole, c’est tout à fait naturel. » Zhang Xuan sourit.

« Où veut-il en venir ? » Restant derrière Zhang Xuan, Mo Yu était intriguée.

Comment un gars pauvre comme lui peut-il payer les herbes médicinales de quelqu’un d’autre ?

N’est-il pas porté sur l’argent au point de me rappeler chaque jour ce que je lui dois ? Pourquoi est-il si généreux tout à coup ?

Se pourrait-il qu’il veuille que le médecin Bai Chan nous fasse entrer dans le manoir ?

« Puisque vous insistez, je l’accepte humblement! »

« Ce n’est rien! C’est un honneur de pouvoir acheter des herbes médicinales pour mon idole! » Zhang Xuan fit un grand sourire :

« Le médecin Bai a-t-il du temps ? J’aimerais vous offrir un verre et en profiter pour vous exprimer mon admiration. »

« Mais… » Bai Chan hésita un moment.

« Oh, on dirait que le médecin Bai Chan est un peu hésitant! » Devinant les pensées de son nouvel ami du moment, Zhang Xuan ne fut pas inquiet. Il marcha vers Mo Yu et dit :

« Vous devriez la connaître, c’est mon amie. Avec elle, il n’y a aucun souci à se faire. »

« Princesse Mo Yu ? » Bai Chan fut étonné de la voir. Même si elle n’était qu’Apprenti Médecin, en tant que 3ème Princesse du royaume, son statut était supérieur au sien.

« Oui! » La Princesse joua le jeu.

« Oh, vous êtes un ami de notre Princesse! Je devrais être votre bienfaiteur alors…

« Peu importe. Comme le destin nous a rassemblé, allons boire un verre! » Zhang Xuan prit la tête, et le trio arriva dans une rue isolée.

« Pourquoi allons-nous par ici ? Je connais une bonne taverne qui sert de l’excellent vin… » Même s’il était accompagné de la Princesse et qu’il doutait que quelque chose puisse lui arriver, Bai Chan resta tout de même sur ses gardes.

« Nous remplirons notre verre de vin plus tard. En fait, il y a quelque chose dont j’aimerais parler avec le Docteur Bai. » Zhang Xuan se retourna.

« Oh, puis-je savoir de quoi il s’agit ? » Demanda Bai Chan, intrigué par la situation.

« Oui. Voici. J’aimerais vous emprunter votre badge pendant un moment. Auriez-vous la gentillesse de me le prêter ? »

« Mon badge ? » Le médecin ne crut pas ce qu’il venait d’entendre :

« Comment pourrais-je vous le prêter ? L’emblème représente mon identité en tant que médecin. Je ne peux pas le prêter si facilement… » Avant même qu’il puisse terminer sa phrase, sa vision s’obscurcit. Un poing l’avait déjà frappé en pleine ‘poire’.

Pah!

Un crépitement exceptionnel retentit. Inconscient, le médecin Bai Chan s’effondra au sol.

« Quand je vous l’ai demandé gentiment, vous auriez dû me le prêter plutôt que de tourner autour du pot! » Le professeur Zhang tendit la main pour s’emparer de l’emblème.

« Mais…Que faites-vous ? » Mo Yu resta bouche bée.

« Oh, ce n’est rien, juste un emprunt! »

« Un emprunt ? » Elle devint folle :

« Ça équivaut à voler un médecin officiel! Cela va faire un énorme grabuge quand il révélera l’incident à la Guilde de Médecine… »

Quelle imprudence!

« Du grabuge ? Quel genre de grabuge ? Il ne me connaît pas. Je ne lui ai pas donné mon nom! »

« Il ne vous connaît pas… » Mo Yu faillit vomir :

« Il ne vous connaît pas, mais il me connaît! »

« Ce n’est pas mes affaires. En tout cas, puisque vous êtes une Princesse, vous devriez vous en sortir facilement. Je lui ai déjà donné une compensation avec les 30 000…Et vous, vous me devez toujours de l’argent! »

« Comment… »

Mince alors! Je suis maudite!

Vous avez dérobé l’emblème d’un médecin officiel, et vous vous attendez à ce que je paie les conséquences ? Ma réputation de princesse…

« Reposez le badge et trouvons une autre solution… Ah? que voulez-vous faire ? » Zhang Xuan fit quelque chose qui effraya Mo Yu une fois de plus.

Il enlève les vêtements du médecin ?

Voler son emblème ne vous suffit pas ?

Mais ce qui inquiétait le plus la Princesse, c’était qu’elle était devenue complice du professeur Zhang.

Elle faillit s’évanouir…

« Préparez-vous. Nous allons tout de suite au manoir du Grand Roi des Herbes! » Se fichant bien de l’état d’âme de la jeune femme, Zhang Xuan enfila les vêtements.

« Nous allons au manoir juste comme ça ? Le médecin Bai Chan n’est peut-être pas célèbre, mais son nom est marqué sur le badge. Si un autre médecin se trouve au manoir, nous serons démasqués en un instant… » Demanda Mo Yu. Le cercle des médecins n’était pas très grand au Royaume de Tianwu, et il était fort probable que Zhang Xuan se fasse identifier très rapidement.

« Qui va se faire démasquer ? » Mo Yu resta couac lorsque Le jeune Zhang se tourna vers elle.

« Docteur Bai Chan…? Non, ce n’est pas possible. Est-ce…la capacité d’un Changeur de Forme ? » La jeune Princesse trembla de tout son corps.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.4 / Chapitre 265 : La Résidence du Grand Roi des Herbes Menu Vol.4 / Chapitre 267 : Le Majordome Lu