La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 265 : La Résidence du Grand Roi des Herbes

À la différence du reste de Tianxuan, la cité était construite avec des briques rouges, et elle fusionnait parfaitement avec la Crête du Lotus Rouge, d’où elle tirait cet aspect très ancien qu’on lui connaissait. En terme de taille, elle était beaucoup plus petite que la Salle des Bêtes de la chaîne de montagnes de Xuanluo.

« La Cité du Lotus Rouge est plus ancienne que le Royaume de Tianwu. Il paraît qu’elle a plus de 3000 ans et constitue la plaque tournante du commerce des herbes médicinales pour les territoires qui ceinturent Tianwu! Toutefois, à cause de cette réputation de la Salle aux Poisons, personne ne souhaite y rester trop longtemps. De ce fait, elle a décliné et appartient désormais à l’ensemble des cités de bas étage! » Expliqua Mo Yu qui en savait un rayon sur la Cité du Lotus Rouge.

« La Bête Hurlante du Firmament et l’Aigle Verdâtre sont trop voyants, nous pourrions nous attirer des problèmes si nous entrions directement. Nous ferions mieux de marcher. » Proposa la Princesse.

En termes de force, la Bête du Firmament mi-Zhizun ne redoutait pas trop les dangers. Néanmoins, il pouvait toujours y avoir des Maîtres Poison cachés dans la cité, dont l’identification pourrait constituer un péril. Même si Zhang Xuan et Mo Yu ne craignaient pas d’assaut direct, ils auraient du fil à retordre contre des attaques furtives au poison!

« D’accord! » Répondit le jeune professeur. Il fit atterrir sa créature loin de la cité, et commanda aux deux bêtes de ne pas trop s’éloigner. Puis le duo se mit en route.

Marcher dans les rues de l’ancienne cité, entourée par de vieux bâtiments, était comme voyager dans le passé. Il y avait énormément de monde dans les rues avec des vendeurs alignés tout du long, exposant leurs imposantes piles d’herbes médicinales, dont un nombre significatif ne pouvait être trouvé nulle part ailleurs.

« L’Herbe de la Terre qui flétrit, la Cigale Toiles d’Araignée, Le Fil de Soi des Cinq Poisons… » Jetant brièvement un œil , Zhang Xuan reconnut quelques herbes. Ces articles médicinaux contenaient du poison mortel. Ils étaient rarement utilisés pour soigner ou pour forger des pilules, et c’était la première fois qu’il en voyait à la vente en si grandes quantités!

« Il doit y avoir des Maîtres Poison par ici! » Seuls des Maîtres Poison pouvaient stocker de telles quantités. Les apothicaires ordinaires et les médecins n’en avaient pas besoin.

« Oui, il doit y en avoir par ici, mais à moins qu’ils ne concoctent du poison devant vous, vous ne les reconnaîtriez pas! » Dit Mo Yu.  

À la différence des Maîtres Enseignants, les aptitudes d’un Maître Poison ne dépendaient pas de son niveau. Parfois, un enfant à l’allure chétive ou une vieille dame chancelante pouvaient concocter des poisons que même des Zongshis ne pouvaient pas supporter. C’est pour cela qu’il était difficile d’identifier un Maître Poison. Une personne qui achetait des herbes empoisonnées, avec un grand niveau de pratique en arts martiaux, n’en était pas nécessairement un. Tandis qu’une dame fragile se fondant dans la masse, pouvait s’avérer être un fameux assassin…

« Si vous voulez chercher un Maître Poison, vous pouvez vendre des herbes médicinales ici. Et si vous le faites durant trois à cinq ans, vous pourriez en rencontrer un. Il y a beaucoup de gens qui cherchent à se venger et attendent ici une occasion d’être accepté sous la tutelle d’un tel personnage. Mais sachez qu’ils sont une minorité. »

« Trois à cinq ans ? » Zhang Xuan fit de gros yeux.

Il se peut que je sois mort d’ici là…Pourquoi ne pas me tuer à l’arme blanche tout de suite ?

Quand la Bibliothèque de la Voie Céleste révélait la profession d’un individu, il fallait au préalable que celui-ci exécute une technique, ou qu’il soit inconscient…Si Zhang Xuan frappait n’importe qui, il s’attirait assurément d’infinis problèmes.

« Cherchons d’abord le Grand Roi des Herbes! » Proposa le professeur Zhang.

« Oui, le seul indice que nous ayons est ce titre. Mais, vous êtes-vous demandé au moins pourquoi tout le monde choisit de vendre des herbes médicinales alors que le Grand Roi des Herbes connaît l’endroit où se situe la Salle aux Poisons et entretient des relations avec des Maîtres Poison ? Tout simplement parce qu’il n’est pas quelqu’un que l’on rencontre si facilement! » Mo Yu fixa le jeune professeur.

« Quand bien même, nous devrions essayer. » Il savait que ce ne serait pas simple. Mais puisqu’il était là, pourquoi hésiter ?

« Très bien alors! Mais sachez d’abord cela. Le Grand Roi des Herbes n’est pas quelqu’un que vous pouvez offenser. Même si vous avez un niveau élevé, il est préférable que vous adoptiez un profil bas. Autrement, vous mourrez sans savoir comment! »

« Soyez tranquille, je ne suis pas une personne imprudente! »

« Bien, suivez-moi! » Elle semblait bien connaître les routes, comme si elle était déjà venue. Après à peu près une heure de marche, ils arrivèrent devant un manoir.

Des briques rouges avec un toit d’émeraude, des arbres verts et un beau ruisseau. Ce manoir, construit d’éléments modernes, ne cadrait pas avec l’ancienne cité.

Plusieurs gardes se tenaient fièrement à la porte, dégageant une aura étonnement puissante.

« Le royaume Tongxuan ? » Le visage de Zhang Xuan s’assombrit. Tous les gardes étaient des experts de haut niveau. Au Royaume de Tianxuan, des experts de cet acabit pouvaient faire trembler la terre d’un seul pas. Pourtant, ici ils n’étaient que de simples gardes.

« Voici le manoir du Grand Roi des Herbes! » Murmura-t-elle au jeune Zhang, quand soudain un jeune gentleman approcha de l’entrée avec deux domestiques à ses côtés pour présenter un parchemin :

« Je suis le prince Qing Yu, du Royaume de Baili, deuxième rang, et j’aimerais être reçu par le Grand Roi des Herbes. » Le Royaume de Baili avait un statut équivalent à celui du Royaume de Beiwu. Il était beaucoup plus puissant et plus grand que le Royaume de Tianxuan!

« Je suis désolé, le Vénérable Maître nous a donné l’ordre de renvoyer tous les invités. » Dit un garde, tout en bloquant l’accès.

« Quelle audace! Notre Maître est le Prince d’un royaume de deuxième rang. Comment osez-vous obstruer son passage ? » Dit un domestique derrière le jeune homme :

« Laissez-nous passer! »

« Dans la Cité du Lotus Rouge, notre Maître est la seule autorité. Même si l’Empereur venait en personne, nous lui dirions de repartir, alors un Prince d’un royaume de deuxième rang…Décampez, sinon, craignez notre colère. » Les gardes sortirent leur épée.

« Vous voulez mourir ? » Le domestique monta dans les tours et chargea droit devant pour flanquer un coup de paume dans la nuque du garde. Un puissant vent se fit sentir.

« Palier intermédiaire du royaume Tongxuan ? » Le domestique était lui aussi du même niveau! Pas étonnant qu’il soit si arrogant.

Hu!

Les pratiquants étant à ce palier possédaient une force de 200 ding. Et avant même que le coup ne puisse atteindre sa cible, l’air comprimé par le mouvement avait déjà déchiré l’espace.

« Essayez-vous de forcer l’entrée de la résidence du Grand Roi des Herbes ? » Le garde qui s’exprima fit un pas en arrière.

« Et qu’allez-vous faire si j’essaie de forcer ? » Le domestique du Prince exerça encore plus de force dans sa paume.

« Si c’est ainsi, vous pouvez…mourir maintenant! » Sentant la détermination dans les mouvements du domestique, les gardes commencèrent à jouer du poignet.

Huala!

Le domestique fut immédiatement couvert d’une brume blanche.

« Comment… » Le domestique se mit à convulser, puis, de la mousse blanche sortit de sa bouche. Il ne fallut pas très longtemps avant qu’il ne tombe au sol, que ses yeux soient révulsés et…qu’il ne meurt.

« Quoi ? » Le Prince Qing Yu et son dernier domestique reculèrent, apeurés.

« Dégagez! »

Qing Yu et son serviteur emportèrent le cadavre.

« Mais… » Zhang Xuan n’en crut pas ses yeux.

Tout s’est passé si vite! S’en prendre à un Prince ?

Il était normal que Mo Yu soit si prudente concernant cette affaire. Le Grand Roi des Herbes était réellement quelqu’un de cruel et de difficile.

« Nous ne pourrons pas entrer ? Même avec votre parchemin ? » Demanda Zhang Xuan. Mo Yu était Princesse du Royaume de Tianwu après tout, son prestige était supérieur à celui d’un Prince d’un royaume de deuxième rang.

« C’est exact. Même si la Cité du Lotus Rouge appartient au Royaume de Tianwu sur le papier, nous sommes ici dans une zone de non droit. Un Prince en personne, ne peut pas interférer. Alors moi, une simple Princesse…Vous avez vu par vous-même ? Le Prince n’a pas dit un mot. »

« Alors…pouvons-nous nous y introduire incognito ? »

« Y entrer sans être remarqué ? C’est encore plus impossible! Étant donné que le Grand Roi des Herbes peut devenir le souverain de la cité, il ne fait aucun doute qu’il doit détenir de fabuleux pouvoirs. Si l’on pouvait y entrer aussi facilement, son manoir aurait depuis longtemps été pris d’assaut. »

« C’est vrai… » Le jeune Zhang ne voyait pas d’issue.

Voyant le Prince s’enfuir, des discussions étouffées retentirent à proximité 

« Encore une autre personne qui cherche la mort! »

« Penses-tu qu’il soit si facile de pénétrer dans l’enceinte du manoir ? »

« On dit qu’il n’y a que trois types de gens qui le peuvent : Les Rois des Herbes, les Maîtres poison, et ceux ayant une invitation spéciale ! Autrement, il vaut mieux ne pas rôder par ici, à moins de vouloir y mourir! »

« Tu as raison! »

« Une invitation spéciale ? Honorable Maître, vous voulez dire que n’importe qui peut entrer dans le manoir avec une invitation spéciale ? » Zhang Xuan y vit une opportunité. Il marcha jusqu’au groupe de personnes et donna de l’argent.

« C’est juste! » Prenant l’argent, le vieil homme sourit.

« Alors, comment obtient-on une telle invitation ? »

« Ça, je ne sais pas… »

Soudain, il se souvint de quelque chose :

« Oh, il y a un autre type de personne qui peux entrer avec une lettre d’invitation. »

« Oh ? » L’attention de Mo Yu et de Zhang Xuan fut aussitôt titillée.

« Le Grand Roi des Herbes est âgé, et son état n’est pas des plus remarquables en ce moment. Il fait venir des médecins depuis ces derniers jours. Et donc, tous les médecins avec un badge officiel peuvent entrer. » Dit l’Ancien.

« Un médecin ? Y a-t-il une Guilde de Médecine par ici ? » Dû à l’éloignement du Royaume de Tianxuan, celui-ci ne disposait pas d’une Guilde de Médecine. Si la Cité du Lotus Rouge en possédait une, Zhang Xuan pourrait passer l’examen pour devenir médecin.

« Comment pourrait-il y avoir une Guilde de Médecine par ici ? Tous les médecins s’arrêtent ici pour acheter des herbes médicinales. » Puis, le Maître pointa du doigt quelqu’un :

« Regardez, cette personne par-là doit être médecin! » Le jeune Zhang suivit du regard la direction indiquée et vit un homme d’âge mûr approcher de l’entrée de la résidence.

« Je suis un médecin deux étoiles du Royaume de Beichen, et je me nomme Nie Yuan. Le Grand Roi des Herbes m’a invité. »

« C’est le médecin Nie Yuan, par ici s’il vous plaît! » Voyant le badge du médecin, les gardes le saluèrent et lui ouvrirent rapidement le passage.

  • « Merci! »

Le médecin, Nie Yuan, entra alors dans le manoir…

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.4 / Chapitre 264 : L’Art du Déguisement de La Voie Céleste Menu Vol.4 / Chapitre 266 : Le Médecin Bai Chan