La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 252 : Il ne peut être qualifié!

L’Aigle de Mo Yu avait toujours affiché une fierté incomparable. Afin de le dompter, elle avait spécialement escaladé le pic d’une montagne, avait massacré un serpent du royaume Pixue pour le nourrir, et elle avait même rassemblé l’eau et la neige pour le baigner…

Pourtant, même si cet oiseau avait accepté de la suivre à l’examen, en quelque sorte, on ne pouvait pas considérer cela comme un véritable domptage!

Une chose était sûre. L’aigle avait baissé sa tête immédiatement…

Elle était folle de le voir aussi servile, comme s’il essayait de faire plaisir à Zhang Xuan…

Mais qu’est-ce que c’est ?

Elle se sentit mal à l’aise. Elle était à un cheveu de se lier par contrat avec son animal, et pourtant il faisait le petit toutou avec son “agresseur”!

Zhu Jinhuang et Zhou Xuan, qui étaient extrêmement confiants voilà quelques instants, donnaient l’impression d’avoir reçu une déculotté.

Une soumission volontaire après un tabassage ?

Nos yeux nous jouent-ils des tours ?

« Oh, vous deux… » Mo Yu se tourna vers le duo avec une expression à vous glacer le sang. On pouvait entendre le crissement de ses dents, les unes contre les autres :

« Ne m’aviez-vous pas dit…qu’il échouerait ? »

« Nous… » Les deux Princes tremblaient de peur. Ils avaient persuadé Mo Yu d’accepter le “deal”.

« Jeune Maîtresse, ne vous inquiétez pas, je pense que l’aigle verdâtre est troublé après son passage à tabac. Il feint la soumission. Il ripostera dans un court instant… » La bouche en “U”, Zhu Jinhuang se voulait rassurant.

« Oui, oui! Les bêtes sauvages de ce niveau sont intelligentes. Elle doit avoir pensé qu’elle ne pouvait pas l’emporter contre lui, et elle attend le moment opportun pour se venger… » Dit Zhou Xuan.

Les hypothèses des deux princes tombèrent vite à l’eau, car le jeune Zhang venait de déposer une goutte de sang sur la gorge de l’aigle. Le contrat venait d’être signé!

Qiu!

La créature se coucha devant son maître, satisfaite. Puis elle frotta sa tête contre ses vêtements sans s’arrêter.

« Est-ce ce que vous appelez feindre la soumission ? » Plus en colère que jamais, elle flanqua un coup de pied aux deux princes.

Avez-vous déjà vu une bête sauvage feignant la soumission établir un contrat ?

Avez-vous déjà vu une créature vengeresse agir de la sorte ?

Il était trop tard pour elle, le contrat était ferme!

Mais comment fichtre a-t-il fait ?

Elle avait suivi le dressage de bout en bout bien attentivement. Il avait provoqué les foudres de l’aigle en le frappant, puis lui avait murmuré quelque chose avant de le taper à différents endroits… et l’attitude de l’animal avait changé du tout au tout instantanément. Son expression enragée avait pris les traits de la surprise et de l’excitation, avant de se soumettre finalement entièrement à Zhang Xuan!

Ce doit être ça…

Oui!

Ce doit être quelque chose qu’il lui a dit!

Autrement, pourquoi ce changement si soudain d’attitude ?

Mais qu’a-t-il pu lui dire pour le faire passer de tueur sanguinaire à petit minou tout doux ?

« Alors! Ce que je vous disais était vrai, non ? Voici la capacité du Vénérable Maître Zhang Xuan : la méthode de domptage par le tabassage. N’importe quelle bête sauvage, après avoir été frappée par ses soins, se soumettra volontairement! » Yun Tao riait de bon cœur.

Ne doutiez-vous pas de lui ?

La foule jasait :

« L’aigle verdâtre s’est réellement soumis après avoir été tabassé… »

« Il s’agit de la bête sauvage de la jeune maîtresse Mo Yu! Comment est-ce envisageable ? »

« Je ne le comprends pas non plus. Ce n’est pas comme si nous n’avions jamais essayé par le passé. Pourtant, toutes nos tentatives s’étaient soldées par des échecs. Comment a-t-il pu réussir ? »

Les trois dompteurs avaient le tournis. Ils avaient aussi personnellement essayé cette méthode. C’est pour cette raison qu’ils ne croyaient pas un traître mot de ce qu’avançait le jeune Prince Yun Tao.

En le tabassant, il l’a soumis…

Est-ce le même aigle fier que nous connaissions ?

Le professeur Zhang s’approcha des dompteurs et demanda :

« Maître Feng, messieurs les dompteurs, ai-je réussi l’examen ? »

« Il… » Sortant de son état de choc, le maître de la Salle répondit :

« Hem hem, attendez un moment, nous avons à vérifier le niveau de loyauté de la bête avant de décider! »

« Faisons le test alors » Pressa Zhang Xuan, qui restait confiant. Naturellement, le rapace ne s’était pas soumis à lui par simple peur d’être frappé de nouveau.

Lorsqu’il avait attaqué le jeune Zhang, un livre avait été compilé, et tout en frappant l’animal, il lui avait infusé son pur zhenqi pour nettoyer sa lignée. Par cet emploi simultané de la carotte et du bâton, il aurait été difficile pour l’aigle de ne pas se soumettre.

Son zhenqi de la Voie Céleste était un outil incomparable qui faisait progresser les niveaux. Aucune bête sauvage ne pouvait y résister. Étant donné qu’il n’y avait que deux choix possibles, être tué par Zhang Xuan ou le suivre et progresser. La réponse était évidente!

Weng!

Le dompteur Lu prit le Cristal qui sonde le cœur et commença à tester l’aigle.

Zhou Xuan et Zhu Jinhuang se levèrent et s’approchèrent de la Princesse Mo Yu.

« Jeune Maîtresse Mo Yu, ne soyez pas inquiète.  Et quand bien même il y ait un contrat d’établi ? Puisque l’aigle a été dressé par la force brute, son niveau de loyauté doit être bas. Même au maximum, il ne serait que de 31! »

« Si c’est à 31, étant donné le niveau de loyauté de 30 que vous aviez, il y a une forte probabilité pour que vous puissiez le dompter à nouveau! » Le duo voulait la consoler.

Le dicton qui disait qu’une bête sauvage n’avait qu’un seul maître pour toute sa vie, était une généralité. La légende stipulait que des dompteurs vraiment formidables pouvaient dompter l’animal apprivoisé d’une autre personne avec seulement quelques mots. Même si un contrat avait été établi!

« Un maximum de 31 ? » La colère de Mo Yu ne retomba pas.

« Oui, quel pourrait être le niveau de loyauté d’une bête sauvage ayant été frappée par la force brute ? Y a-t-il besoin de le dire ? » Zhu Jinhuang ricanait intérieurement.

« Qui a-t-il ? » Il se retourna vers Zhou Xuan qui venait de l’agripper par le bras.

« Regarde… » les lèvres de ce dernier tremblotaient et les larmes menaçaient de couler de ses yeux…

Des chiffres étaient apparus sur le cristal.

Niveau de loyauté de l’aigle verdâtre envers Zhang Xuan, 45! Soumission complète, le royaume le plus élevé possible…

Le silence fut total. Tout le monde avait la mâchoire à terre!

« Ce devrait être considéré comme une réussite, non ? » Zhang Xuan ne fut pas surpris. Il regarda le maître de la Salle avec un sourire.

« En ce qui concerne le premier round, l’examen théorique, vous avez réussi le discours sans commettre une seule erreur. Pour ce second round, vous avez réussi à dompter un aigle verdâtre avec un niveau de loyauté de 45… » Le maître Feng hocha sa tête :

« Je déclare Zhang Xuan officiellement dompteur de bête une étoile! » Le jeune professeur sentit l’euphorie l’envahir!

« Attendez un moment… »

« Qu’est-ce qui ne va pas, dompteur Mo ? » Feng s’adressa à la jeune Princesse.

« Je ne suis pas d’accord avec les résultats. Je pense qu’il n’a pas rempli les critères de l’examen et donc, qu’il n’est pas qualifié pour devenir un dompteur officiel! »

« Oh ? » Le maître de la Salle plissa son front.

« Pour l’examen, la bête à dompter doit être plus forte. Même si Zhang Xuan n’a pas affiché son niveau, étant donné qu’il a eu le dessus, son niveau doit être supérieur à celui de l’aigle. Il est probablement au minimum au royaume Tongxuan! Ceci pour dire que…Même s’il a dressé l’aigle verdâtre, il n’a dressé qu’une bête inférieure à lui. Donc, il ne peut être qualifié! »

« Mais… » Feng hésita.

« Vous voulez dire que…je ne suis pas qualifié pour devenir dompteur parce que la bête sauvage que j’ai apprivoisée à un niveau inférieur au mien ? » Zhang Xuan la fixa.

« Oui! » Répondit-elle froidement.

« Alors…si l’aigle verdâtre s’avère être un mi-Zongshi, cela veut-il dire que j’ai réussi ? »

« Bien sûr » Mo Yu acquiesça de la tête.

« Bien… » Zhang Xuan se tourna vers son aigle et dit :

« Très bien, c’est à ton tour! »

Qiu!

Il s’en suivit un cri perçant…et une force implacable surgit du corps massif de l’aigle…

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.4 / Chapitre 251 : Le tabassage comme méthode de dressage Menu Vol.4 / Chapitre 253 : Êtes-vous un Maître Enseignant ?