La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 251 : Le tabassage comme méthode de dressage

Les bêtes sauvages que l’on pouvait trouver dans la Salle des Bêtes provenaient de dompteurs qui avaient sué pour les apprivoiser. Par conséquent, elles leur appartenaient.

La plupart des dresseurs considéraient leur animal aussi hautement que leur femme, et la demande de Zhang Xuan était quelque peu déplacée!

Le sang de Mo Yu ne fit qu’un tour.

Emprunter ma bête sauvage pour la dompter ?

Comment, fichtre, peut-il penser à une telle idée ?

Comment dompter une bête déjà apprivoisée ?

Cela doit être beaucoup plus difficile!!!

Même si elle avait effectué un domptage de base sur son aigle verdâtre, cela faisait déjà huit jours qu’elle interagissait avec lui et qu’elle avait acquiescé à ses demandes difficiles. Un lien fort s’était déjà établi entre les deux!

Le niveau de loyauté de l’aigle avait atteint 30, et il n’était pas loin de passer à 31 : niveau avancé de dressage. Qui plus est, ce rapace était arrogant et détestait entretenir des relations avec les humains. Elle avait réussi à le dompter grâce à de nombreuses techniques mais aussi beaucoup de chance.

Emprunter mon aigle ? Mon œil oui! C’est la première fois que j’entends une chose pareille.

Pourquoi ne pas emprunter la femme de quelqu’un pour jouer avec tant que vous y êtes ?

Soudain, Zhu Jinhuang s’approcha d’elle pour lui murmurer à l’oreille :

« Jeune Maîtresse Mo Yu, je pense que c’est une bonne idée que vous lui prêtiez votre aigle! »

« Qu’avez-vous dit ? » Elle regarda le Prince furieusement, parce que cet avis ne lui convenait pas du tout!

« Vous avez déjà dompté cette créature, et sa loyauté est de 30. Il ne pourra pas la dompter! Ce type est arrogant et suffisant ! Vous devriez le laisser essayer, et une fois qu’il aura échoué, il sera plus embarrassé que jamais! » Dit Zhu Jinhuang.

« Oui. Même un dresseur deux étoiles comme le Maître de la Salle ne pourrait réussir. En dépit de ne pas être dompteur, Zhang Xuan est un vantard. Je pense que nous devrions lui donner une bonne leçon! » Dit Zhou Xuan.

« Mais… » Après avoir hésité, Mo Yu trouva leur raisonnement logique. Elle regarda froidement Zhang Xuan :

« Vous souhaitez emprunter mon aigle ? Le voici. Si vous parvenez à le dompter, il sera à vous!!!

« Êtes-vous sérieuse ? » Le professeur Zhang avait demandé cela comme ça, il était étonné qu’elle accepte. Il se tourna alors vers les trois dompteurs :

« Si je parviens à dompter cette créature, aurai-je réussi le deuxième test ? »

« Oui! » Feng eut une drôle d’expression sur le visage.

Ce gamin vient de faire montre d’une si vaste connaissance dans son discours, pourquoi agit-il comme un amateur tout d’un coup ?

L’aigle verdâtre est extrêmement attaché à Mo Yu, et ce n’est qu’une question de temps pour qu’il lui soit complètement soumis…Ne cherchez-vous pas les problèmes ?

« Bien! » Zhang Xuan avait presque récupéré des effets négatifs que lui avait occasionnée la duplication de tous les livres. Riant dans sa barbe, il marcha en direction du rapace.

« Petit aigle, ton maître t’a prêté à moi. Tu devrais vite te soumettre! »

« Qiu! » Une bête sauvage du royaume Tongxuan comme cet aigle pouvait comprendre le langage humain, et ce que venait de lui dire Zhang Xuan lui déplut au plus haut point!

C’est de la pure provocation!

Les autres personnes viennent vers moi avec de la nourriture, des jouets, et toutes sortes de trésors pour essayer de m’amadouer. Néanmoins, vous arrivez les mains vides et vous vous comportez de cette façon, comme si une formidable chance se présentait à moi !

Pui!

L’aigle furieux déploya ses ailes géantes et les frappa droit en direction du jeune ‘dompteur’ improvisé.

Hula!

Ses ailes créèrent un vent violent et ses plumes affûtées comme des rasoirs déchirèrent l’air…Tout le monde pâlit et recula par crainte d’être touché!

Hu!

Même si tous avaient peur, Zhang Xuan restait imperturbable et d’un calme absolu. Par un léger vacillement de son corps, il se propulsa à huit mètres plus loin, évitant ainsi l’attaque.

Pipa!

Une crevasse de 12 mètres de long, créée par les ailes du rapace, apparut sur le sol en basalte qui avait dû coûter très cher.

Yun Tao fut très impressionné :

« Quelle force… » S’il avait été à la place de Zhang Xuan, il n’aurait certainement pas pu éviter le coup.

« Continu comme ça, et je vais devoir sévir ! » Le comportement du jeune homme contrastait avec celui de la foule.

Qiu!  

La rage de l’aigle monta d’un cran. Battant des ailes, il vola vers son adversaire avec ses griffes acérées.

Ses deux mouvements principaux étaient le Balayage Venteux et la Griffe d’Acier.

La deuxième frappe fut plus puissante que la première. De plus, le vol était un avantage et les descentes en piqué donnaient de la plus-value à sa force.

« À vouloir trop jouer avec le feu ! Vous n’auriez pas dû être aussi arrogant! »

« Pour avoir osé vous moquer de lui, vous méritez vraiment ce qui vous arrive! » Zhu Jinhuang et Zhou Xuan ricanaient.

La foule était anxieuse :

« Quand il se fera attraper par ses griffes, même s’il n’est pas déchiré, il subira certainement de graves blessures! »

« Avec ce coup, l’aigle verdâtre est capable de libérer une puissance dépassant les 500 ding, ce qui est comparable à la force d’un mi-Zongshi. L’unique issue est l’évitement! »

Personne n’aurait imaginé que ce jeune gamin était un maître dans l’art d’irriter autrui! Il y avait de nombreux cas d’incidents mortels durant des processus de dressage, mais aucun n’avaient été recensé au sein même de la Salle des Bêtes.

Alors que tout le monde pensait à cet infortuné Zhang Xuan, la voix de ce dernier retentit :

« Comme tu ne veux pas écouter, je n’ai pas d’autre choix! » Il serra le poing et frappa net les griffes de l’aigle.

« Ah ? » Tout le monde trembla.

Ses griffes peuvent trancher l’acier, et Zhang Xuan n’hésite pas à les frapper du poing ?

Peng!

Le public s’attendait à ce que le bras du jeune garçon soit fracturé et à ce qu’il souffre de blessures innommables, mais soudain l’aigle verdâtre dédaigneux poussa un cri à déchirer le ciel! Comme frappé par une énorme montagne, il perdit le contrôle de son corps et chuta…

Pu!

Il s’écrasa sur le sol, les griffes tordues.

« Ah ? » La stupéfaction se lut sur tous les visages. Le spectacle faisait passer chaque spectateur par le spectre de toutes les émotions. Même capturer une bête sauvage n’apportait pas un tel frisson!

« N’as-tu pas agi avec beaucoup trop d’arrogance jusqu’à maintenant ? » Zhang Xuan s’approcha de l’aigle et lui ficha un coup de pied.

Peng!

Celui-ci voltigea en arrière avant de pouvoir réagir. Il se fracassa contre un pilier et oscilla sans s’arrêter…

La force du coup de pied dépassait 600 ding, et l’aigle ne fit pas le poids.

« Tu oses te battre contre moi ? Tu dois en avoir marre de vivre! » Comme ce seul coup de pied ne suffisait pas à rompre la frustration de Zhang Xuan, il en effectua un second!

Peng!

Le rapace fut envoyé de nouveau dans les airs. Son mépris avait totalement disparu et il paraissait à bout de force. S’il n’avait pas disposé de sa puissante défense, il aurait déjà succombé!

« Arrêtez… » Le visage de Mo Yu devint rouge de colère.

Il s’agissait de sa bête sauvage! Et si Zhang Xuan continuait ainsi, à défaut de la tuer, il la rendrait infirme!

« Jeune Maîtresse Mo Yu, ne paniquez pas. Ce doit être la méthode de dressage par le tabassage! » Yun Tao courut en informer la jeune femme.

« La méthode de dressage par le tabassage ? »

« C’est comme ça que je l’appelle. A chaque fois que le Vénérable Maître dompte une bête, il la tabasse d’abord. Il semble faire la même chose avec votre aigle! » L’admiration pouvait se lire dans les yeux du Prince.

C’est une bête sauvage du royaume Tongxuan la plus difficile à dompter ! Pendant que d’autres apportent des tonnes de nourriture délicieuse et des trésors pour l’amadouer, lui commence par la tabasser sans aucune pitié…

Yun Tao admirait le courage du jeune Zhang!

« Peut-il réellement dompter une bête sauvage de cette manière ? Je pense qu’il n’obtiendra que le courroux et le ressentiment de l’animal ! » Dit Mo Yu. Elle connaissait toutes les méthodes pour dompter une bête sauvage, mais celle-ci arrivait de nulle part !

« L’aigle verdâtre, en tant que bête ailée puissante, a une nature sauvage et arrogante. Il a de la fierté, et si quelqu’un essaie d’être son égal, celui-ci devrait renoncer… »

Soudain, le corps de Mo Yu se figea :

« Comment ? Mais…Mais…qu’arrive-t-il ? »

L’oiseau royale se remit difficilement sur ses pattes et frotta sa tête contre le corps de Zhang Xuan, le servant servilement comme un chien loyal.

Il s’agit… d’une Soumission Volontaire?

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.4 / Chapitre 250 : Pouvez-vous me prêter votre bête ? Menu Vol.4 / Chapitre 252 : Il ne peut être qualifié!