La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 241 : J’ai dressé un oiseau (Partie 2)

Entendant les flatteries des deux princes, la jeune Maîtresse demeura impassible. Elle jeta un bref coup d’œil autour d’elle et fut quelque peu étonnée d’apercevoir Shen Bi Ru.

– « Tu es venue ici pour passer l’examen ? Et où se trouve Han Qiang ? Est-elle ici ? » Son ton était net et détaché.

– « Elle n’est pas venue, je suis avec un autre ami. » Shen Bi Ru désigna Zhang Xuan.

Mo Yu regarda le jeune professeur avant de se retourner, comme si sa présence n’avait aucune importance. Puis, sans mot dire, elle entra dans la pièce. Et même si Zhu Jinhuang et son camarade étaient restés eux aussi sur la touche, ils suivirent de près la jeune fille froide!

– « Vous vous connaissez ? » Ayant fait fi de l’attitude de Mo Yu, Zhang Xuan regarda le professeur Shen.

– « Je l’ai rencontrée lors de ma précédente visite avec Han Qiong. »

– « N’est-elle vraiment qu’un apprenti dompteur talentueux ? » Les princes de trois grands royaumes ne la flattaient pas aussi servilement uniquement pour sa beauté et son talent. Dans un royaume de rang 2, un Apprenti Maître Enseignant n’aurait même pas un tel statut.

Plus le statut d’un royaume était élevé, plus sa monarchie devenait puissante. Par exemple, le regard qu’avait la famille royale sur un Apprenti Maître Enseignant était tout à fait différent de celui que pouvait porter l’Empereur Shen Zhui!

– « Oui, elle n’est pas qu’une simple apprentie dompteuse. Han Qiong m’a raconté une fois qu’elle était aussi la 3ème princesse du Royaume de Tianwu! »

– « Ah oui ? » Le jeune Zhang comprit alors la raison de toutes ses manières. En tant que royaume de rang un, le Royaume de Tianwu dominait les douze royaumes environnants.

Zhu Jinhuang, Zhou Xuan et Yun Tao semblaient tous les trois avoir la même idée en tête, mais le fait que Mo Yu soit une Princesse n’avait aucune importance pour Zhang Xuan. Pour lui, il ne fallait se fier qu’à soi-même, et le pouvoir accordé par les autres n’était qu’illusoire.

Le duo entra dans la pièce tout en continuant à discuter.

Contrairement aux brouhahas extérieurs, il n’y avait que quelques personnes, et le professeur Zhang put entendre quelques échanges étouffés :

– « Nous sommes tous les quatre de retour pour passer l’examen. Qui d’après-vous nous évaluera ? »

– « Il est évident que ce sera le Maître de la Salle! En tant que dompteur deux étoiles, il est le plus capable de la Salle des Bêtes. Généralement, c’est lui l’examinateur. »

– « C’est vrai, j’ai entendu dire qu’il était extrêmement strict. Je me demande si c’est vraiment le cas. »

– « Quoi qu’il en soit, notre Prince a déjà dressé une bête sauvage et il remplit les critères de passage. Il ne devrait y avoir aucun problème à ce qu’il devienne un dompteur une étoile. »

..

Chacun des trois princes avait emmené avec lui quelques subordonnés. Dissuadés par l’aura glacée émanant de la jeune Princesse, les Princes n’osèrent pas l’approcher. Et voyant que Mo Yu était venue seule, Zhang Xuan se souvint de la conversation entre elle et Shen Bi Ru, alors il demanda :

– « À en juger par son ton de tout à l’heure, aurait-elle une friction avec le professeur Han ? »

– « On ne peut pas parler de friction. En tant qu’apprenti dompteur, le professeur Han est aussi resté dans la Salle des Bêtes pendant une certaine période de temps. Comme ce sont toutes les deux de belles femmes, elles se comparent souvent, et le temps passant, elles sont devenues des rivales. Simplement, je ne m’attendais pas à ce qu’elle se présente à l’examen aussi rapidement. Elle a vraiment du talent. » L’étonnement de Shen Bi Ru était flagrant.

– « Talentueuse ? »

Elle a du talent simplement parce qu’elle a choisi de passer l’examen ?

– « Il semble que vous ne soyez pas au courant. La Princesse Mo Yu n’a appris le dressage que pendant à peine une année! »

– « À peine une année ? Alors oui, elle a des capacités, c’est sûr! » Même si le professeur Zhang ne comprenait rien au dressage, il était apothicaire certifié, et cette profession, avec celle de dompteur, était classées pratiquement au même niveau dans les Neuf Voies Supérieures. Il imaginait donc les difficultés qu’il fallait braver pour pouvoir revêtir un tel métier.

– « Surtout…elle est aussi apothicaire une étoile! De plus, elle n’est pas loin de passer à deux étoiles! Par-dessus tout…elle est aussi Apprenti Maître Enseignant. On dit qu’elle est venue ici pour entraîner son courage mental. La formation terminée, elle pourra passer l’examen pour devenir Maître Enseignant une étoile. »

– « Apothicaire une étoile ? Apprenti Maître Enseignant ? » Zhang Xuan trouvait une rivale de taille qu’il sentait supérieure à lui. La chance avait joué une part importante dans la réussite de Zhang Xuan en tant qu’apothicaire une étoile. Qui plus est, sa bibliothèque magique l’avait grandement aidé. Avec sa compétence actuelle dans le forgeage de pilule, il ne savait que formuler des poudres de bases, et former des pilules à proprement parler était encore hors de sa portée.

Il admettait qu’elle puisse être considérée comme un génie, du fait de son jeune âge, mais surtout du fait que ses aptitudes étaient vraiment les siennes.

Un Maître d’un certain âge entra dans la pièce :

– « Silence. C’est moi qui suis responsable de votre évaluation! »

Tout le monde fut soufflé :

– « Le dompteur Hong ? Pourquoi est-ce lui ? » Yun Tao fut choqué :

– « D’habitude, celui qui conduit l’examen est le Maître de la Salle. Le règlement stipule qu’un dompteur deux étoiles doit être présent à l’évaluation. Même si le dompteur Hong possède un statut élevé dans la Salle des Bêtes, il n’est toujours qu’au dernier palier de la première étoile…et n’est pas encore qualifié pour conduire une évaluation. »

Voyant l’air dubitatif de chacun, Hong éclaira leur lanterne :

– « Le Maître de la Salle, ainsi que d’autres, étant occupés en ce jour, c’est moi qui vous évaluerai à leur place! Je suivrai scrupuleusement les étapes, et je n’admettrai aucune subornation ni triche. De plus, il y a des cristaux enregistreurs tout autour. Donc, dès lors que vous remplissez les critères, vous passerez l’examen et deviendrez un membre de la Salle des Bêtes.

– « Oui! » Personne ne broncha. Les examens nécessitaient souvent de tels cristaux pour accroître la surveillance. Ayant bien cela en tête, personne n’oserait tricher.

– « Ceux qui sont ici présents sont des apprentis dompteurs ayant déjà passé le premier examen. Je crois que vous connaissez tous le contenu et la structure de ce 2ème examen. Mais pour le respect des formalités, j’en ferai l’énoncé une fois de plus. »

– « L’épreuve nécessite que vous ayez au préalable dressé une bête supérieure à votre propre niveau. Même si un domptage de base serait suffisant, différentes notes peuvent être accordées. »

– « Plus le niveau de la Bête sauvage est élevé, comparé à vous, c’est-à-dire, plus elle vous sera loyale, plus votre note sera élevée. »

– « Il y a trois notes : note-1, note-2, et note-3. »

– « Très bien. Je vais débuter l’examen alors. Le premier à passer : Zhou Xuan! »

– « Oui! » le Prince avança.

– « Qu’avez-vous dressé ? »

– « J’ai dressé ce Loup aux Canines qui Sifflent! Il s’agit d’une bête sauvage au niveau un du royaume Pixue. » Zhou Xuan pointa le loup de 3 m de long que présenta son subordonné. L’énorme loup avait une fourrure grise et l’on pouvait entrapercevoir ses crocs acérés.

– « Hem! » Hong sortit une boule de cristal :

– « Voici le cristal qui sonde le cœur d’une bête sauvage afin de tester sa loyauté. Un chiffre apparaîtra. Pour un dressage de base, la valeur de loyauté doit se trouver entre 15 et 30. Plus le chiffre est élevé, plus la note l’est. »

– « Un cristal qui sonde le cœur ? » Zhang Xuan le reconnaissait. Lors du Test éclairé de la volonté, un objet similaire avait été utilisé pour sonder la confiance de Liu Yuang. Cet artefact avait décidément de multiples usages.

Zhou Xuan déposa une goutte de sang sur la boule avant de communiquer avec sa créature.

Bientôt, un chiffre apparut: 20!

– « Pour que son niveau de loyauté soit à 20 en moins de 15 jours, vous avez passé les prérequis du dressage de base. Pas mal, je vous donne une note de 2. » Hong tira sur sa barbe…

– « Son Altesse est vraiment impressionnant! »

– « Cela faisait longtemps que l’on n’avait pas attribué un 2! »

– « Oui, c’est incroyable! »

Pour l’examen de dompteur, la note de 3 était déjà un passe-droit. Ceux qui obtenaient un 2 étaient considérés comme des génies parmi les nouveaux dompteurs.

– « Un 2, pas mal. Toutefois, je ne perdrai pas face à toi! » Ne s’attendant pas à un si bon résultat, Zhu Jinhuang fut d’abord surpris, puis il approcha en souriant.

Les résultats ne mirent pas longtemps à sortir. Sa bête à tête de tigre eut un niveau de loyauté de 20, et il obtint un 2 également.

Tous les regards anxieux se tournèrent vers Mo Yu :

– « Nous arrivons au tour de la jeune Maîtresse Mo Yu! »

– « La jeune Maîtresse Mo Yu a dompté une créature ailée, qui est beaucoup plus difficile à dresser que n’importe quelle autre. De plus, étant au royaume Tongxuan, les points additionnels qu’elle recevra seront plus importants! »

– « Tu as raison, je pense qu’elle fera mieux que 2. »

– « Il s’est écoulé 30 ans depuis la dernière note de 1 à la Salle des Bêtes. Penses-tu que le record sera battu aujourd’hui ? »

Avoir une note de 1 à l’examen de dompteur était équivalent au forgeage d’une pilule de niveau Perfection. Un tel dresseur serait très estimé à la Salle des Bêtes, et toutes sortes de ressources seraient investies pour son unique formation.

Il était déjà incroyable que Zhu Jinhuang et Zhou Xuan obtiennent un 2, mais Mo Yu était clairement plus talentueuse. Tout le monde était curieux de voir si l’histoire allait s’écrire sous leurs yeux.

Malgré l’agitation, elle avança calmement avec son Aigle.

Niveau de loyauté – 40!

– « Note -1! Ce résultat vous garantit un 1! »

Toute la pièce s’agita. Même si tout le monde l’avait deviné, le choc fut tout de même de mise.

– « Hé hé, Yun Tao, c’est à toi. Nous avons tous un 2 et la jeune maîtresse un 1. Avec ton arrogance de tout à l’heure, si tu n’obtiens qu’un 3… Si je devais être dans une telle situation, je serais si embarrassé que je me cacherais dans ma chambre! » Zhu Jinhuang ricanait.

Zhu Jinhuang et Zhou Xuan parlèrent si fort que cela créa un tumulte dans la pièce :

– « Je crois que Frère Zhu le surestime. Sans parler de niveau 3, je pense que…passer l’examen sera déjà un problème pour lui! » S’offusqua Zhou Xuan.

– « Cette Panthère à Alliage Doré n’est pas à lui, alors où se trouve la créature qu’il a dressée? »

– « Oui, il ne peut pas n’avoir dompté aucune bête sauvage!? »

– « Si c’est le cas, cela signifie qu’il a déjà échoué… »

– « Silence! » Hong fit taire les discussions. Il se tourna vers Yun Tao, perplexe :

– « Qu’avez-vous dompté ? Est-ce cette panthère ? »

– « Non, la panthère a été domptée par le Vénérable Maître Zhang Xuan… » Yun Tao se gratta la tête :

– « J’ai…dressé un oiseau! »

Note : “un oiseau” est aussi un calembour chinois, que l’on peut interpréter par : “Et puis zut si je dresse n’importe quoi.” C’est une façon offensive de répondre à une question.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.4 / Chapitre 241 : J’ai dressé un oiseau (Partie 1) Menu Vol.4 / Chapitre 242 : Échec à l’examen