La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 241 : J’ai dressé un oiseau (Partie 1)

– « Arrêtez de vous chamailler. Les 10 plages horaires pour la Cité de Sebei du Royaume de Hanwu sont pleines. Si vous souhaitez vous y rendre. Revenez demain! »

– « Nous avons encore trois sièges de disponibles pour la Cité de Jibei du Royaume de Anyuan! Dépêchez-vous avant qu’il ne soit trop tard! »

– « Le petit du renard à queue rouge, bête sauvage du royaume Tongxuan, est à vendre ici. Les acheteurs qui sont intéressés, saisissez cette opportunité… »

La foule qui se trouvait droit devant faisait un chahut de tous les diables.

– « La chaîne de montages de Xuanluo borde dix royaumes. Les royaumes de Beiwu, Hanwu, Tianxuan…Tous passent par ici pour le commerce. Tous les jours, des quantités de personnes visitent la Salle des Bêtes, en particulier celles qui veulent parcourir de longues distances. Néanmoins, étant donné le nombre limité de bêtes sauvages présentes dans cette salle, et l’énorme foule de voyageurs, il est impossible de répondre à toutes les demandes. Donc, il faut prévoir à l’avance. Beaucoup font la queue depuis des semaines et n’arrivent toujours pas à avoir de siège! » Expliqua Yun Tao.

– « Après plusieurs semaines d’attente ? » Zhang Xuan craignait pour la suite. Il aurait peut-être été plus rapide pour lui d’atteindre le Royaume de Tianwu à dos de panthère.

– « Maître, ne vous inquiétez pas : une fois l’examen achevé et le titre de dompteur officiel, je pourrais vous avoir une bête ailée immédiatement sans que vous ayez à faire la queue! » Le Prince rassura Zhang Xuan. La plupart des métiers octroyaient des privilèges à leurs membres. Par exemple, les apothicaires disposaient d’un tarif préférentiel pour les pilules.

– « Alors…Allons terminer votre examen! » Le jeune Zhang en avait les poils qui se dressaient sur sa peau.

– « Hem, le site de l’examen se trouve par là! » Yun Tao montra la voie.

Lors de leur voyage jusqu’à la Salle des Bêtes, beaucoup furent impressionnés par la taille et la férocité de la Panthère à Alliage Doré. Mais désormais, la créature avait retiré l’aura imposante qu’elle avait fait apparaître lors de son passage au royaume Tongxuan. Mis à part sa taille, elle n’était pas plus différente de ce qu’elle avait été précédemment. On aurait pu croire qu’elle était encore au royaume Pixue.

Toutefois, le royaume Pixue ne rimait pas pour autant avec infériorité. Nous étions dans la Salle des Bêtes, et une personne qui avait le pouvoir d’amener une bête sauvage aussi imposante devait avoir des connexions. Elle devait être soit un apprenti dompteur, soit un dompteur confirmé, et on ne pouvait pas l’offenser.

Donc, ils purent traverser rapidement sans aucune obstruction et ils arrivèrent devant une pièce importante intitulée : « Salle d’Examen des Dompteurs ». La pièce était beaucoup plus grande que celle pour passer l’examen d’apothicaire.

Sachant qu’il pouvait devenir dompteur incessamment sous peu, le Prince jubilait et affichait un grand sourire :

– « Il peut se passer du temps avant que l’examen ne se termine. Prenons d’abord un siège! »

Une voix d’un ton moqueur résonna. Il s’agissait d’un jeune homme avec plusieurs subordonnés et d’une bête gigantesque à tête de tigre qui se pavanaient dans leur direction.

La créature était plus grande en taille que la panthère, et irradiait une aura beaucoup plus effrayante. Toutefois, elle n’était qu’au royaume Pixue.

– « Voici le 6ème Prince du Royaume de Beichen, Zhu Jinhuang. Lui et notre Prince ont toujours été à couteaux tirés. » Devant la confusion de Zhang Xuan, un des subordonnés apporta une explication.

– « Le Royaume de Beichen ? » Un livre de géographie contenant des cartes apparut dans l’esprit du jeune professeur.

Tout comme le Royaume de Hanwu, Beichen était un royaume de 2ème rang. Ces deux royaumes étant de proches voisins, il y avait toujours des frictions, et on pouvait les considérer comme rivaux. Appartenant tous les deux à leur famille royale respective, il était normal qu’ils ressentent de l’hostilité.

– « Oui, la rancune n’est pas du fait…du standing de leur pays, mais… »

Un autre groupe approcha.

– « Jinhuang, comment peux-tu dire ça ? Ne vois-tu pas la Panthère à Alliage Doré derrière lui ? Avec un compagnon énorme comme celui-là, il réussira sûrement l’examen! » Un jeune homme portant une robe blanche souriait doucement, puis il plissa le front :

– « Il serait intime avec elle ? C’est impossible qu’il l’ai apprivoisée! »

– « Il s’agit du 9ème Prince du Royaume de Qianyuan, Zhou Xuan. Il n’est pas en bons termes avec notre Prince non plus… » Le subordonné continua d’expliquer.

Le royaume Qianyuan était aussi de 2ème rang, et il n’était pas très éloigné de la Salle des Bêtes, mais juste de l’autre côté de la chaîne de montagnse de Xuanluo, plus proche du Royaume de Tianwu.

– « Oh, maintenant que vous le dites! » Remarquant que la panthère était intime avec un autre jeune homme plutôt que Yun Tao, Jinhuang se mit à rire :

– « Yun Tao, ne me dis pas que tu as échoué dans ton dressage et que tu as demandé à quelqu’un d’autre de le faire à ta place! Si c’est le cas, je te conseille d’être prudent. Parce que si la Guilde des Dompteurs devait l’apprendre, elle te radierait de l’examen à vie. Et tu devrais alors partir sans broncher! »

En tant qu’apprentis dompteurs, Zhou Xuan et Zhu Jinhuang avaient l’œil. D’un seul regard, ils surent que la panthère n’était proche que de Zhang Xuan.

— « Hé hé, une fois qu’il aura échoué, j’aimerais savoir comment il pourra encore tourner autour de la jeune maîtresse Mo Yu! » Dit Zhou Xuan.

– « Tourner autour ? Il devrait prendre ses jambes à son coup le plus vite possible oui! Étant donné son immense talent, quelqu’un comme lui ne lui arrivera jamais à la cheville! » S’offusqua Zhu Jinhuang.

– « Moi, disqualifié ? Aucun d’entre vous n’est meilleur que moi, alors arrêtez de vous tourner en ridicule. Pourquoi ne passez-vous pas l’examen de dompteur avant de sortir autant de fadaises ? » Le Prince Yun Tao s’agita furieusement.

– « C’est comme ça ? Tu sembles si confiant ! Rira bien qui rira le dernier, il ne s’agit pas uniquement de passer l’examen, j’aimerais savoir avec quelle note tu vas ressortir! » Dit Zhou Xuan.

– « Occupe-toi de toi! J’ai peur que tu n’obtiennes même pas un 3! » Dit Yun Tao.

– « J’espère que tu seras toujours aussi confiant après l’examen. »

Les trois princes se regardaient avec hostilité et aucun d’entre eux n’avait l’intention de céder.

Zhang Xuan comprit très vite la situation. Ce n’était pas une rivalité de territoires, mais un combat de coqs pour une jeune poule du nom de Mo Yu.

– « La jeune maîtresse Mo Yu est un célèbre génie parmi les apprentis dompteurs. En ce moment même, elle est en train de passer l’examen de dompteur avec tous les princes. Les jeunes coqs se la disputent dans l’ombre, du fait de sa beauté et de ses capacités bien sûr… » Révéla un subordonné de Yun Tao via une transmission de zhenqi.

– « C’est la jeune Maîtresse Mo Yu! »

– « Vite, regarde cette bête sauvage derrière elle… »

– « C’est fou! »

Une agitation secoua d’un seul coup le trio querelleur. Une silhouette aux courbes délicates s’approcha doucement. Derrière elle, suivait un aigle imposant. Au postérieur d’acier et aux ailes dorées, ses yeux étaient aussi perçants que la foudre, et les passants qui le croisaient n’avaient d’autres réflexes que celui d’être sur leur garde.

– « Une bête sauvage du royaume Tongxuan ? » L’expression du jeune Zhang s’assombrit. Cette créature avait la force d’un niveau avancé du royaume Tongxuan et dépassait de beaucoup sa panthère. De plus, Zhang Xuan pouvait sentir que sa vitesse était comparable à celle de l’étrange oiseau; probablement devait-elle même la dépasser.

– « Jeune Maîtresse Mo Yu! » À la vue de la jeune femme, Yun Tao, Jinhuang et Zhou Xuan virent des océans d’étoiles et ils se hâtèrent pour l’accueillir.

– « Alors, cette personne c’est Mo Yu ? » Après avoir examiné l’aigle, Zhang Xuan porta son regard sur Mo Yu. Autour des 23-24 ans, elle était vêtue d’une robe verte qui affichait sa beauté parfaitement. Ses cheveux brillants tombaient le long de sa taille menue. Tout ça ajouté à sa peau blanche lisse faisait d’elle une beauté qui n’avait rien à envier à Shen Bi Ru ni à Zhao Ya.

Malgré cela, elle avait une expression froide et évitait tout le monde du regard.

– « Comme on pouvait s’y attendre de la jeune Maîtresse, ses capacités sont tout bonnement incroyables! » Jinhuang avança vers elle en souriant :

– « Un aigle verdâtre du royaume Tongxuan, vous êtes probablement la seule capable de le dresser. Je suis impressionné! »

– « Bien sûr, c’est juste un simple aigle verdâtre. N’importe quelle bête sauvage se laisserait soumettre par la jeune Maîtresse. » Dit Zhou Xuan avec ironie…

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.4 / Chapitre 240 : La Salle des Bêtes (Partie 2) Menu Vol.4 / Chapitre 241 : J’ai dressé un oiseau (Partie 2)