La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.1 / Chapitre 20 : Le choc de Wang Ying

Yao Han se précipita dans la salle de classe, à la fois furieux et stupéfait de voir plusieurs étudiants.

Il venait de laisser entendre qu’il serait incapable de recruter plus d’un élève, mais il s’était trompé, Wang Ying et d’autres étaient déjà là! C’était comme être giflé en public. Son visage devint blanc comme un linge.

– « Maître! » Zhao Ya, gênée, fut tentée de trouver un terrier pour s’y cacher.

Yao Han récupéra du choc et regarda Zhang Xuan, confus :

– « Vous allez bien ? »

Zhang Xuan semblait-il être complètement indemne, au point de n’avoir aucune égratignure!

Même si Yao Han disait vouloir évaluer le niveau de Zhang Xuan, il était là pour juger de son état après avoir été battu par l’homme mystérieux… Pourtant, en tant qu’expert Combattant 6ème Dan du royaume Pixue, il s’était pris une bonne leçon!

– « Pourquoi n’irai-je pas bien ? » Zhang Xuan savait ce dont il parlait. Il regarda Zhao Ya et demanda :

– « Qui est donc cette personne infirme…? »

– « Personne infirme ? » Zhao Ya ne sut que dire.

– « C’est vous qui êtes infirme! » Yao Han haussa les sourcils, « Je suis le majordome de la résidence du Seigneur de la ville de Baiyu, Yao Han! »

– « Puisque vous êtes infirme, vous ne devriez pas être ici. Si par malchance vous deviez mourir sur place, il me serait difficile de trouver une explication! » Faisant mine de ne rien entendre, Zhang Xuan lui montra la sortie : « Raccompagnez notre invité et fermez la porte! »

Yao Han serra son poing, rouge de colère :

– « Vous… »

Qui était-il pour agir ainsi?

Le majordome en revanche avait une grande autorité. À l’Académie Hongtian, même l’exécutif du Bureau de l’Enseignement lui devait le respect. Pourtant, un enseignant comme Zhang Xuan osait lui tenir tête et voulait même le flanquer à la porte!

Les mains derrière le dos, Yao Han se redressa fièrement :

– « Je veux voir comment vous enseignez »

Zhang Xuan faisait la sourde oreille et il lui montra à nouveau la sortie :

– « Oh, puisque vous devez nous quitter, faites vite. Pour maintenir une atmosphère calme lorsque nous enseignons aux élèves, nous évitons de laisser entrer les chats et les chiens! »

– « Vous… Qui traitez-vous ainsi ? » La rage brûlait en lui et du sang coulait de ses plaies. Yao Han trembla, « Pensez-vous que je n’oserais pas vous tuer de mes propres mains ? »

– « Zhao Ya, renvoyez-le, afin que je puisse régler votre problème. »

– « Oncle Yao, s’il vous plaît… sortez un instant. Les cours vont commencer! »

– « Je ne pars pas. Je veux que cet homme me réponde! Moi, Yao Han, expert Combattant 6ème Dan du royaume Pixue, respecté de tous. Comment ose-t-il me traiter d’infirme et me foutre dehors ? »

Avant qu’il puisse finir, Zhao Ya le fit sortir. S’il n’avait pas esquivé de justesse, il aurait pris la porte en pleine figure.

Son visage se crispa :

– « Jeune maîtresse ? » 

S’il avait s’agit de Zhang Xuan, il aurait riposté à coup sûr. Mais comme l’action venait de la jeune maîtresse, il n’osa pas.

Son ressentiment était pour cet impétueux professeur. Comment avait-il pu tromper Zhao Ya à ce point ?

– « Oncle Yao, je suis navré de devoir vous mettre dehors. Nous allons commencer les cours! »

Zhao Ya connaissait le mal qui l’habitait. Sa maladie ne devait être révélée à personne, pas même au Majordome.

– « Très bien, jeune maîtresse. Je vais attendre dehors. Si quelque chose arrive, appelez-moi et je viendrai immédiatement! »

Après son départ, Zhang Xuan sonda les environs :

– « Puisque vous avez reconnu votre professeur, vous serez tous des camarades. Assurez-vous de bien prendre soin les uns des autres et de ne pas salir mon image! »

Les étudiants se regardèrent :

– « Son image ? »

“Hem…” il semble qu’il n’y ait rien à salir?

– « Ma façon d’enseigner diffère légèrement de celle des autres. J’accorde une importance particulière à l’enseignement de chacun. Vous êtes tous différents et je ne vais donc pas essayer de vous comparer! » Zhang Xuan prenait les airs d’un enseignant, « À l’appel de votre nom, venez me retrouver »

La salle de classe n’était pas grande, mais il avait aménagé un petit espace dans lequel il pouvait recevoir individuellement chaque étudiant.

Zhang Xuan commença :

– « Wang Ying, vous êtes mon premier élève. Venez! »

– « Oui professeur » Compte tenu de sa bonne éducation, elle s’exécuta.

Hier, Wang Ying était perdue et cherchait simplement son chemin. Avait-elle eut raison de reconnaitre ce professeur comme mentor? En regardant sa technique de frappe, d’autres enseignants avaient pu tout de suite déceler son problème à la jambe. Mais ce type, non seulement ne l’avait pas remarqué de lui-même, mais il se vantait même de pouvoir la guérir…

Le père de Wang Ying avait invité tous les médecins renommés du royaume, y compris le célèbre Maître Yuanyu mais aucun d’entre eux n’avait pu identifier l’origine de son mal. Comment Zhang Xuan pouvait-il réussir ?

Wang Ying réfléchissait à la manière de mettre fin à sa relation avec ce professeur. Cela finirait simplement par une réprimande et elle pourrait demander à son grand frère de l’aider à en trouver un autre. C’est alors qu’une voix familière résonna :

– « Montrez-moi une nouvelle fois votre technique de combat. »

Zhang Xuan s’assis par terre puis la regarda calmement.

La fois précédente, quand il avait essayé de la persuader de le rejoindre, la Bibliothèque de la Voie Céleste n’était pas encore activée et il n’avait donc pas pu l’aider.

– « Très bien! » Wang Ying acquiesça. Une fois de plus, ses poings levèrent des rafales de vent.

Zhang Xuan fit un signe de tête :

– « Votre technique est plutôt satisfaisante. »

– « Professeur, en fait je veux… »

Au moment d’exprimer son intention de se retirer du cours, le jeune professeur lui dit :

– « Si je ne me trompe, vous avez été blessée à votre jambe lors d’un duel il y a deux ans! »

– « Comment le savez-vous ? » répondit Wang Ying, abasourdie.

Elle lui avait parlé de sa blessure et non de son origine.

Zhang Xuan déclara doucement :

– « Il y a trois acupoints sur la jambe et individuellement, ils régissent la force, la vitesse et la dextérité. Lorsque vous vous êtes battue avec cette personne, votre acupoint de la force fut atteint, ce qui entraîna son inhibition. Désormais votre sang coule à l’envers, vous empêchant d’exercer une force sur lui! »

Le corps de Wang Ying tremblait et son visage vira au rouge :

– « C’est… »

Parmi les nombreux médecins qui l’avaient auscultée, le plus célèbre d’entre-eux avait fait le même diagnostique, pourtant, il lui avait été impossible de localiser l’acupoint en question.

Pour pouvoir guérir, elle devait faire appel aux services d’un maître Combattant 8ème Dan du royaume Zongshi possédant un zhenqi supérieur.

Wang Ying ne put se retenir de demander :

– « Professeur, pouvez-vous me soigner ? »

Zhang Xuan répondit sans ménagement :

– « Ce n’est qu’une petite affaire! »

Les yeux de la jeune fille rétrécirent et sa respiration s’accéléra :

– « Une petite affaire ? »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.1 / Chapitre 19 : Coup monté Menu Vol.1 / Chapitre 21 : Acupuncture du Zéphyr