La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 198 : Je ne le tolérerai pas la prochaine fois

– « Quoi ? »

Après avoir été témoin de l’échange très amical entre Zhang Xuan et maître Yuanyu, Tian Long tressaillit, comme s’il avait reçu un gros coup de massue sur la tête.

Comment Maître Yuanyu l’a-t-il appelé déjà ?

Maître ?

Maître Yuanyu est un vrai maître médecin, une personne de même standing que mon grand-père. Comment peut-il s’adresser à lui aussi poliment ?

De plus, il agit comme un fan envers son idole….

Mais qu’est-ce qui ne tourne pas rond ?

Toutefois, sa stupéfaction ne s’arrêta pas là. Il avait vu Zhang Xuan demeurer presque impassible lorsque Yuanyu lui avait adressé ses respects, et il l’avait même entendu dire :

« Nous ne nous sommes pas vu il y a de cela quelques jours ? »

Il pensait que le vieux Yuanyu réagirait mal après une telle réponse, mais au contraire, celui-ci répondit :

– « Oui! Oui! J’ai placé la toile du Maître dans ma chambre et je l’admire tous les jours. Plus je la regarde et plus je trouve que j’ai beaucoup à apprendre. »

– « Ce n’est qu’une peinture, il n’y a rien à en dire de plus. Si vous souhaitez apprendre, je peux vous enseigner! » dit modestement notre professeur.

– « Vraiment ? Je vous serais très reconnaissant alors… » Maître Yuanyu fut si excité que sa barbe volait ci et là.

Yuanyu…N’êtes -vous pas un maître ? Pourquoi avez-vous l’air d’un écolier ?

Apprendre de ce garçon ? Qu’allez-vous donc apprendre de lui ?

Est-il qualifié pour ça ?

– « Il… » Il se tourna vers Bai Xun.

– « Maître Zhang est un véritable maître peintre qui impressionne même Maître Lu Chen. S’il n’est pas digne du titre de maître, qui d’autre le serait ? » Bai Xun afficha son mépris auprès de Tian Long.

Tu voulais te vanter ?

Voyons ce que tu vas dire maintenant!

Agir de façon si arrogante en disant même que le maître n’était pas à sa place… C’est toi qui n’est pas à la tienne!

– « Un maître peintre ? » Tian Long se souvint que le maître Yuanyu était aussi un peintre talentueux.

Néanmoins, il ne comprenait pas comment un gars qui n’avait pas 20 ans pouvait l’impressionner. Quelles étaient ses références à ce sujet ?

Même si la peinture n’était pas aussi populaire que l’Art du Thé, elle faisait partie des Neuf Voies, et il était difficile d’atteindre un haut niveau de maîtrise.

– « Il se pourrait qu’il ait juste copié le dessin d’un maître pour en tirer sa petite gloriole. Parce qu’à son âge, il est impossible d’acquérir le niveau d’un maître… »

Peindre était comme faire du thé sous certains aspects. Tian Long comprenait la difficulté de ce métier. Il étudiait l’Art du Thé depuis l’âge de 7 ans et il n’avait atteint que le second niveau : la Restauration de l’Essence.

En terme de correspondance avec la profession d’apothicaire, cela équivalait à peu près à un apprenti de haut niveau.

“Maître” était un titre octroyé à ceux qui avaient officiellement débuté leur carrière. Par exemple, un apothicaire officiel pouvait être appelé maître apothicaire. Et seul un peintre officiel ou quelqu’un pouvant peindre une toile de niveau 4 pouvait recevoir ce titre.

Un gars de moins de 20 ans peignant du niveau 4 ? C’est comme préparer un thé du même niveau. Quelle blague!

………

Que Tian Long y croie ou non, une chose était certaine, cela avait attiré l’attention de beaucoup de monde :

– « Il vous faut d’abord travailler. Si vous voulez que je vous enseigne, n’hésitez pas à venir me voir à l’avenir! » Dit Zhang Xuan en gesticulant.

Il était venu ici pour rencontrer les trois maîtres et pour parler de son aura noire. Il ne souhaitait pas faire tout un tintamarre. Après tout, une personne se devait de rester discrète!

– « Oui, je dois d’abord faire mes hommages au maître Tian. Lorsque j’aurai du temps, je viendrai voir le Maître Zhang pour étudier. » Yuanyu était aussi très connu, et il ne voulait pas créer de problème au jeune Zhang. Aussi, il le salua et partit.

………

Accablé par le choc et l’embarras, Tian Long n’avait pas vraiment entendu la conversation entre Yuanyu et Zhang Xuan, et lorsqu’il regarda celui-ci une nouvelle fois, non seulement il n’était pas impressionné, mais il était encore plus furieux qu’auparavant.

Son penchant pour Huang Yu n’était pas un secret, et pour cette raison, il était en mauvais termes avec Bai Xun. Sachant qu’elle venait, il avait appris une nouvelle façon de faire le thé, rien que pour elle, et avant d’en faire la démonstration, il avait été  humilié par Bai Xun. On pouvait dire qu’il savait garder son sang froid.

– « Même s’il n’est pas un vrai maître, le simple fait que le maître Yuanyu soit venu le saluer, implique qu’il ne doit pas être quelqu’un d’ordinaire… »

Même s’il était furieux, Tian Long réfléchit plutôt à une autre manière d’embarrasser Zhang Xuan et ainsi de retrouver sa fierté. Une idée lui vint alors à l’esprit…

– « Bien, maintenant qu’ils sont arrivés et que j’étais trop occupé à attendre la jeune maîtresse Yu pour aller les saluer. Si je l’invitais à les rejoindre, ça deviendrait intéressant… »

Tian Long approcha du jeune Zhang et dit :

– « Professeur Zhang, je suis vraiment désolé. Je ne savais pas que vous étiez doué en peinture, veuillez donc pardonner mon insolence! » Il n’y avait pas la moindre sincérité dans ses propos.

Le jeune professeur ne voulait plus être embêté par cet arrogant :

– « Je laisse tomber cette fois, mais je ne le tolérerai pas la prochaine fois! »

– « Mais… » En dépit de cette fausse politesse, Zhang Xuan s’adressa à lui comme à un de ses étudiants. Tian Long eut du mal à retenir son envie de réagir.

Vous ne pouvez pas me parler proprement ?

Les gens disent que les personnes douées en peinture sont délicates et courtoises, et que leurs propos sont sages et profonds…

Est-il vraiment un maître peintre ?

Une intention des plus glaciales transparut dans ses yeux, et un sourire mauvais apparut sur son visage :

– « Oui, j’en prends note pour plus tard. Puisque nous ne savons pas quand arriveront les Maîtres Enseignants, pourquoi ne pas monter à l’étage ? Ainsi, nous pourrons les voir dès leur arrivée! » Ceux qui connaissaient Tian Long savaient que son expression trahissait la velléité de jouer un sale tour.

– « Mais… » Huang Yu hésita et se tourna vers Zhang Xuan pour lui demander son avis. Elle avait un standing exceptionnel, mais le jeune Zhang était considéré comme un pair pour le maître Lu Chen, alors cette attention était tout à fait naturelle!

Zhang Xuan acquiesça de la tête. Il était probablement là pour toute la journée et ne voyait aucun inconvénient d’attendre à l’étage.

– « C’est d’accord! » Répondit la jeune Assistant Maître Enseignant.

Tian Long sentait le vent salvateur qui allait tourner à son avantage…

Il ne connaissait pas la relation qu’il pouvait y avoir entre Huang Yu et le jeune Zhang, mais à les voir proches l’un de l’autre, ils lui donnaient presque le sentiment qu’ils étaient en couple…

Les invités étaient reçus au deuxième étage de la grande salle. Depuis cette endroit, on pouvait boire une tasse de thé tout en appréciant la vue sur l’ensemble de la résidence. Celle-ci était perchée sur sa montagne, entourée d’un immense jardin de fleurs. C’était un vrai plaisir pour les yeux.

Le groupe de quatre monta les escaliers. Il y avait de nombreux sièges dont certains étaient occupés par des personnes buvant leur thé en bavardant.

Toutes celles qui avaient été invitées au banquet d’anniversaire étaient des figures influentes du Royaume de Tianxuan. En conséquence, une jeune servante avait été affectée spécialement à chaque table. Ce personnel semblait être aussi entraîné à l’Art du Thé. Leurs mouvements étaient élégants, et cela créait une atmosphère des plus agréables.

– « Par ici… » Tian Long leur montra le chemin tout en scrutant autour de lui, comme pour chercher quelqu’un. Soudain, ses yeux firent “tilt” et il s’arrêta net.

– « Frère Lu et Frère Wang, pardonnez-moi de ne pas vous avoir salué plus tôt, je ne savais pas que vous étiez ici… » Suivant son regard, le restant du groupe vit ces deux individus assis non loin d’eux.

Il s’agissait de Lu Xun et de Wang Chao qui étaient venus assister au banquet.

– « Tian Long, tu fais cela intentionnellement, n’est-ce pas ? » Comment Huang Yu ne pouvait-elle pas comprendre ses intentions ? Elle était très déçue!

Tout le monde savait que Zhang Xuan allait faire face à Lu Xun au Tournoi, et qu’ils entretenaient une relation hostile.

– « Jeune maîtresse Yu, de quoi parles-tu ? Il se trouve que je viens juste de rencontrer Frère Lu et Frère Wang ici. Étant donné que nous sommes là, pourquoi ne pas prendre un thé ensemble ? Tu pourras essayer mon thé aussi. »

Tian Long se réjouissait tout en lançant un regard furtif sur le professeur Zhang.  

Gamin, n’était-ce pas toi l’arrogant tout à l’heure ?

Que cela ne se produise pas la prochaine fois…

Maintenant que nous sommes avec Lu Xun, voyons comment tu feins d’être un maître doublé d’un expert!

Il était évident que le duo de professeurs ne s’attendait pas à rencontrer Zhang Xuan en ces lieux. Wang Chao regarda Tian Long :

– « Frère Tian, les gardes vérifient-ils les invitations ? Il s’agit du banquet du Vénérable Maître Tian. N’importe qui peut entrer comme ça ? » Tian Long jubilait intérieurement. Il savait que Wang Chao avait une nature impatiente, mais à ce point…

– « Ils doivent avoir vérifié les invitations. J’ai invité l’Assistant Maître Enseignant Huang Yu et le jeune prince Bai Xun personnellement. Quant au…professeur Zhang, même si je ne suis pas celui qui l’ai invité, je présume qu’il est avec eux, et je ne suis pas bien placé pour juger… »

– « Invité ? Les professeurs de bas niveau peuvent aussi être invités ? » Ricana Wang Chao.

– « Assez, Wang Chao! »

Lu Xun interrompit la remarque sarcastique de son ami, puis regarda impassiblement le professeur Zhang :

– « Je suis désolé, professeur Zhang, Wang Chao tend à dire ce qu’il pense, et il peut être un peu rude. Toutefois…vous ne devriez pas vous trouver ici. Vous devriez vite repartir avant que la jeune maîtresse n’ait des ennuis et que la réputation de l’Académie Hongtian n’en pâtisse! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 197 : Ça faisait longtemps que l’on ne s’était pas revu Menu Vol.3 / Chapitre 199 : Vous devez être le professeur Zhang Xuan ?