La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 195 : La stupeur des 3 Maîtres Enseignants (Partie 2)

Après avoir écouté de manière indiscrète la conversation des deux élèves, Liu Ling fit la remarque :

« Pour être en mesure d’analyser le royaume Juxi avec autant de détails, la compréhension du professeur Zhang doit être à un niveau que je ne peux moi-même atteindre. Il a depuis longtemps franchi le royaume de l’Illumination! »

– « Être éclairé signifie avoir saisi les lois du monde. Dans le royaume de l’Illumination, le niveau de pratique des arts martiaux devrait normalement être au royaume Zongshi. Ce n’est qu’à ce stade que l’on peut créer sa propre école de savoir. Se pourrait-il que Zhang Xuan ait déjà atteint le royaume Zongshi ? » Zhuang trouvait cela improbable.

– « Il n’y a pas que les expert Zongshi qui peuvent accéder à l’Illumination. Des professeurs extraordinaires peuvent, par leur compréhension et leur étude des arts martiaux, parvenir à former leur propre école. En transmettant leur savoir et leurs théories, ils sont capables d’éclairer ces derniers jusqu’au fondement même de la vérité. De tels professeurs sont très rares. Penser que ce professeur Zhang serait l’un d’entre eux… » Liu était de plus en plus excité :

– « Quel garçon talentueux! »

– « Oui. Même pour moi, je ne peux m’empêcher d’être emballé par ses théories! Sa faculté à décrire un sujet complexe avec des mots simples afin que même le commun des mortels puisse comprendre, c’est tout simplement époustouflant » Dit Zhuang Xian.

– « En pratiquant selon ses théories, les améliorations doivent être étonnantes, c’est forcé ! » Commenta Zheng Fei.

Les trois Maîtres Enseignants étaient stupéfaits. Soudain, ils entendirent les voix de nouveau résonner devant eux :

– « Toutefois, il est regrettable que nous soyons obligés de rester sur le côté, juste pour écouter. Nous ne sommes qualifiés que pour écouter les cours les plus basiques du professeur Zhang. S’il nous enseignait personnellement, nous aurions déjà fait une percée ! »

– « Écouter sur le côté ? Ces deux-là ne font qu’écouter son cours ? »  Les 3 “espions” se regardèrent et furent “soufflés” une fois de plus.

Il y avait différents type d’étudiants sous la tutelle d’un professeur. Des étudiants qui écoutaient, des étudiants normaux, et des disciples directs. Au départ, le trio croyait que ces élèves étaient de vrais disciples, ils discutaient tellement bien des méthodes de pratique des arts martiaux.  Mais non, il s’agissait d’élèves des plus basiques.

Si un élève qui ne faisait qu’écouter pouvait apprendre des théories aussi pointues, alors qu’en était-il des élèves normaux et des véritables disciples!?

– « Oui, quand ma plus jeune sœur Wang Ying a débuté son apprentissage sous la tutelle du professeur, elle n’était qu’au premier palier du royaume Juxi. Puis, en 10 jours de temps, sa pratique des arts martiaux s’est accélérée si rapidement qu’elle a réussi à atteindre le royaume Dantian hier soir! »

– « Je suis vraiment envieux. Dis, pourquoi ai-je été si idiot ? Pourquoi ai-je été aussi obsédé par le professeur Lu ? Si j’avais rejoint le professeur Zhang plus tôt, j’aurais depuis longtemps fait une percée… » Le duo poursuivait sa conversation.

– « Elle a atteint le royaume Dantian en 10 jours ? » Les trois maîtres venaient de prendre un coup de massue.

Un combattant 1ère Dan rassemblait l’énergie spirituelle et la faisait circuler autour de son corps pour nourrir et ouvrir ses méridiens. Sans accomplir cela dans les moindres détails, il était impossible d’accéder au Dantian. En d’autres termes, il n’y avait pas de raccourci. Sans travailler dur pendant des années, il était difficile d’effectuer une percée.

Alors, faire une percée en 10 jours !?

Les trois professeurs étaient scotchés! Ils ne parvenaient pas à comprendre ce qu’ils venaient d’entendre.

Si c’était vrai, cela ne signifiait-il pas que la capacité d’enseignement de Zhang Xuan était supérieure à la leur ?

Comment est-ce possible ?

Le sol se mit à trembler sous leurs pieds.

– « C’est Yuan Tao. Ce gars doit encore être en train de frapper contre les murs…Allons jeter un œil! » Dit Wang Tao.

– « Yuan Tao ? N’est-ce pas le gamin qui a eu le plus mauvais résultat à l’examen d’entrée ? » Demanda Zhuang.

Les trois maîtres avaient enquêté sur les affaires du professeur Zhang et ils avaient découvert qu’il avait accepté 5 élèves. Un étudiant comme Yuan Tao était facilement reconnaissable.

– « Oui, allons, nous aussi, jeter un œil. » Liu fit signe à ses comparses de suivre de loin les deux personnes.

C’étaient des experts à mi-chemin du Zongshi, il était donc impossible que des élèves puissent les entendre.

Après plusieurs dizaines de mètres, ils s’arrêtèrent au coin d’un couloir et aperçurent quelques étudiants…

Ils virent un garçon grassouillet qui chargeait furieusement vers un mur. À chaque fois qu’il frappait celui-ci, le sol tremblait vigoureusement.

– « Quelle capacité défensive incroyable! Même un expert du royaume Pixue 6ème Dan aurait du mal à atteindre un tel niveau... » Les maîtres n’arrêtaient pas d’être les témoins de prodiges…

Liu, Zhuang et Zheng pouvaient, d’un seul regard, estimer la capacité de quelqu’un. Contrairement à Wang Tao et Wang Yan, qui n’avaient pas suffisamment de discernement.

– « Vite, regardez par-là… » Dit soudain Zheng Fei. En pointant le doigt.

Liu et Zhuang virent une jeune fille de 16-17 ans qui exécutait un coup de pied sur un poteau de bois.

Le poteau se scinda en deux.

– « Quelle technique de jambe puissante. Il doit y avoir au moins 400 kg de pression. Il n’y a pas que cela: Son pivot, sa levée de jambe, sa force et sa torsion de hanche…Tous ses mouvements sont coordonnés sans transition. Cela montre qu’elle pratique cette technique depuis 7 ou 8 ans déjà. Il est impossible d’atteindre un tel niveau autrement ! » Liu était aux anges.

Même s’il ne s’agissait que d’un coup de pied ordinaire, il révélait une compétence hors du commun.

– « Est-ce aussi l’élève de Zhang Xuan ? Pourquoi n’avons-nous pas appris qu’il avait une élève férue de techniques de coup de pied ? » Demanda Zhuang.

– « Wang Ying, et dire que tes jambes sont devenues si puissantes juste après ta guérison! » Le duo d’élèves s’approcha d’elle et la complimenta.

– « Wang Ying ? C’est la Wang Ying dont les jambes étaient blessées ? » Liu était impressionné!

La blessure de la jeune fille n’était pas un secret. Il s’agissait de la fille du chef de clan Wang Hong et les trois maîtres étaient bien sûr au courant. Mais si ses jambes avaient été blessées, comment pouvaient-elles exercer une force aussi importante ?

Mince alors, comment quelqu’un, dont les jambes viennent d’être soignées, est capable de briser un poteau de bois d’un seul coup de pied ? Je suis en train de rêver!!!

Pendant que Liu s’interrogeait sur les exploits de Wang Ying, ses deux camarades regardaient dans une autre direction, les yeux grands ouverts :

– « Maître Liu… » L’anxiété de Zheng Fei faisait trembler sa voix.

– « Qu’y a-t-il ? » Liu se retourna pour les regarder.

– « Regarde par-là » Zheng indiqua la direction où se trouvait un jeune homme qui tenait une lance et qui restait immobile comme une statue.

– « Quoi ? » Liu n’était pas certain de ce qu’il devait regarder.

C’était une posture que les pratiquants à la lance prenaient quand ils voulaient sentir leur arme. Logiquement, il n’y avait rien d’étrange.

– « Ce n’est pas ses actions, c’est… » Zheng voulu expliquer, mais avant qu’il ne termine sa phrase, le jeune homme à la lance bougea subitement.

Il ne semblait pas avoir la moindre hésitation. Tel un dragon jaillissant hors des flots, ses yeux rayonnaient de puissance. En un instant, le jeune homme tranquille s’était transformé en un redoutable combattant, comme s’il était lui-même devenu une lance prête à transpercer les cieux!

– « Mais… »

Liu tituba. Ses yeux devinrent aussi petits que des aiguilles :

– « L’intention de la lance ? Il parvient à manifester l’Intention de la lance à un si jeune âge ? »

En tant que Maître Enseignant, il en avait déjà entendu parler et avait même vu un maître le pratiquer par le passé.

Mais de tels pratiquants avaient au moins 40 ans

Comment a-t-il pu accomplir cela ?

Liu sentait son corps se rigidifier.

La question n’était plus de savoir si Zhang Xuan était capable… Il accomplissait des miracles!!!

Liu releva la tête pour regarder ses deux vieux camarades, qui étaient aussi en admiration, figés sur place. Il partagèrent alors la même pensée :

Ce professeur Zhang Xuan…qui est-il exactement ?

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 194 : La stupeur des 3 Maîtres Enseignants (Partie 1) Menu Vol.3 / Chapitre 196 : Éligibilité pour passer l’examen de Maître Enseignant