La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 193 : Est-ce le Maître Enseignant Yang?

Ignorant le fait que l’Empereur et les 3 Maîtres Enseignants voyaient leur réputation ruinée, Lu Xun et Wang Chao se dirigeaient vers la résidence du Maître Enseignant Yang. Leur visage exprimait l’excitation. Ils avaient été raillés et insultés parce qu’ils n’avaient pas ramené d’argent pour consulter le maître. Dès lors qu’ils possédaient désormais les fonds, plus personne n’oserait les arrêter!

– « Tout à l’heure, quand nous rencontrerons le maître, va droit au but. Dis-lui que nous voulons devenir ses apprentis et que nous le servirons bien. »

Lu Xun élaborait plusieurs scénarios.

– « Pour que les maîtres Liu, Zhuang, Zheng et même l’Empereur Shen Zhui soient en admiration devant lui, il doit être deux étoiles et même plus. Si nous tournons autour du pot il pourrait s’irriter, alors nous devons être directs! »

Un maître enseignant possède des yeux très perçants. Il vaut mieux ne pas faire semblant, parce que Yang Xuan le remarquera tout de suite et ce sera fini de notre chance d’être accepté!

– « Tu as raison! » Répondit Wang Chao.

– « Bien, Wang Chao, tu as dit que le vénérable maître Wang Chong avait appris une nouvelle technique de maniement de la lance et qu’il avait dépensé de l’argent. Que s’est-il passé ? » Demanda Lu Xun.

– « Il y a quelques jours, mon père s’entraînait en secret, alors je n’ai pas pu le voir. Je l’ai su en demandant au majordome qui m’a dit qu’un expert était venu à la résidence et avait reçu la somme de plusieurs millions pour enseigner à mon père une seule technique de maniement de la lance. Honnêtement, je ne vois pas comment une technique pourrait coûter si cher. » Wang Chao n’était pas content. Appartenant à un clan de maîtres experts en lance, et même si celui-ci possédait des propriétés considérables, le débit direct de plusieurs millions ébranlait quelque peu les fondations familiales.

– « Personne ne surpasse le maître Wang Chong dans tout le Royaume de Tianxuan. Puisqu’il a dépensé cette somme, cela doit vouloir dire que cette technique est remarquable. Il faut que tu l’apprennes. » Lu Xun avait une autre perspective de la situation.

– « J’aimerais bien l’apprendre, mais mon père refuse de me l’enseigner. Selon le majordome, mon père a promis de transmettre cet art à un autre membre de clan avec la permission du créateur de la technique. Quiconque essaiera de l’apprendre en secret sera sévèrement puni! » Cette histoire lui restait au travers de la gorge.

– « Le maniement de la lance du clan Wang est ce qui se fait de mieux dans tout le royaume. Il est très probable que ton père espère faire une autre percée! » Après avoir consolé son ami, Lu Xun fut interrompu par celui-ci :

– « Regarde, c’est le type arrogant du palais royal! » Chao pointa Yang Xuan. Même si celui-ci était de dos, il le reconnaissait!!!

Qui d’autre ce serait ?

– « Étant donné qu’il était assis près des maîtres et de l’Empereur, il doit avoir un statut extraordinaire. Ne le provoque pas et concentre-toi sur notre affaire! » Sentant qu’il suffisait d’un rien pour que son ami s’échauffe, Lu Xun le persuada immédiatement de ne rien tenter.

– « Hem, je saisi. Mais…pourquoi semble-t-il nous suivre ? » Wang Chao était très intrigué, et il se retourna pour regarder le maître Yang. Malgré les différentes directions que le duo empruntait, le ‘suiveur’ était toujours derrière.

– « Peut-être qu’il veut aussi consulter le maître enseignant Yang. N’en parlons plus. Le majordome est à l’entrée, allons lui régler la somme… »

Lu Xun ne voulait pas d’histoire avant d’être devenu apprenti. Après avoir parcouru deux angles de rue supplémentaires, la demeure de Yang Xuan apparut. Il y avait encore beaucoup de monde faisant la queue.

Wang Chao se hâta, la tête haute et la poitrine gonflée. Prenant un air hautain, il se faufila parmi la foule et tendit les 3 millions :

– « Majordome Sun, voici l’argent pour consulter le maître enseignant Yang. Maintenant, pouvez-vous nous faire entrer ? »

C’est vous qui nous avez ridiculisés en nous traitant de pauvres types fauchés, non ?

En une petite heure, nous vous avons apporté l’argent. C’est ce qu’on appelle se prendre une gifle en pleine face devant tout le monde!

Le duo imaginait que le visage de Sun Qiang s’assombrirait, et qu’il adopterait une attitude servile, courbant l’échine et leur léchant les bottes…Eh bien non, l’homme grassouillet fronça plutôt les sourcils et gesticula sans tarder :

– « D’où vous viennent toutes vos sottises ? Est-ce que je ne vous ai pas dit que le maître Yang n’acceptait plus d’argent. Peu importe la somme que vous payez. Donc, pour tous ceux dont le nom n’est pas appelé, qu’ils dégagent sans créer de problèmes! »

– « Mais… » La rage monta en Wang Chao.

– « Sun Qiang, savez-vous à qui vous parlez ? »

– « Oh ? C’est le professeur Wang Chao… »

– « Pourquoi, avez-vous apporté l’argent cette fois ? »

Que signifie cet air de contentement ?

Si tout le monde vous entendait, ils pourraient croire que nous avons essayé effrontément de venir plusieurs fois sans argent…

– « Wang Chao, calme-toi! » Wang Chao était soupe au lait et avait un tempérament chaud bouillant. Il pouvait tourner très vite violent.

Retenant son ami agité, Lu Xun salua Sun Qiang et sourit :

– « Majordome Sun, vous nous reconnaissez. Nous sommes fautifs de ne pas avoir apporté d’argent la première fois, alors le voici avec le parchemin nominatif. Puis-je vous demander de rapporter cela au Maître Yang ? S’il refuse vraiment de nous rencontrer, nous abandonnerons l’idée et nous ne vous embêterons plus. »

À première vue, il était évident que Sun Qiang était une personne typique de la petite classe.  Se disputer avec lui ne ferait que compliquer les choses.

– « Le Vénérable Maître m’a donné comme instruction de ne plus accepter de parchemins de ce genre, autres que ceux des personnes qui ont déjà payé. Toutefois, puisque vous êtes deux célébrités, je vais faire le gentleman et… » Sun Qiang aperçut Yang Xuan à l’entrée qui ouvrit les portes et pénétra dans la cour intérieure.

L’attitude qu’avait au préalable le majordome était en fait pour cacher l’absence de son maître ! Le voyant revenu, il poussa un soupir de soulagement. Mais alors qu’il désira le rejoindre dans la résidence, il entendit un beuglement résonner :

– « Majordome Sun, qu’est-ce que cela signifie ? Nous avons payé et nous vous avons donné le parchemin, mais vous refusez toujours de nous faire entrer. Néanmoins, pourquoi ce type entre sans problème, sans s’adresser à vous ? » Wang Chao était très en colère.

Pourquoi a-t-il le droit et pas nous ? Simplement parce qu’il est riche et parce que l’Empereur le porte en haute estime ?

Qu’est-ce qui est arrivé à votre franchise de tout à l’heure ?

La foule le regardait avec pitié parce qu’il se comportait comme un idiot!

Voyant tous les regards lancés sur eux, Lu Xun réalisa. Son corps se mis à trembler et son teint pâlit :

– « Majordome Sun, la personne qui vient d’entrer est… »

– « Est notre vénérable maître, oui!!! »

– « Le Maître Enseignant Yang ? » Lu Xun eut l’impression d’avoir été foudroyé alors que son ami aurait bien voulu ravaler les mots qu’il venait de sortir.

C’est le Maître Enseignant Yang ?

Celui que nous avons contredit au palais royal ?

Il voulait nous conseiller gentiment et nous lui avons parlé comme à un malpropre…

Le duo sentit le monde tourner tout autour de lui, prêt à s’effondrer…

……………….

Zhang Xuan se foutait pas mal que les deux professeurs soient traumatisés, il avait son majordome. Tout ce qu’il voulait c’était rester tranquille.

Le jeune homme s’asseya sur son lit, le regard inquiet.

Après avoir étudié l’Art du Poison de la Voie Céleste, il avait remarqué cette aura noire bizarre dans son corps. Que faisait-elle là ? Quand s’y était-elle introduite ?

Il se concentra sur elle. Elle était tapie entre ses organes et ses méridiens, ce qui la rendait difficile à observer! Sans sa lecture sur les poisons, il ne l’aurait jamais remarquée.

– « Quel genre de poison est-ce ? Pourquoi ne l’ai-je jamais vu auparavant ? »

Il y avait plus d’un millier d’ouvrages sur les poisons dans la Collection Royale. Tout y était répertorié : Les différents types, leur nature et leur odeur. Pourtant, l’aura empoisonnée noire qui traînait à l’intérieur de lui ne trouvait aucune correspondance dans sa lecture…

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 192 : La légende de Zhang Xuan (Partie 2) Menu Vol.3 / Chapitre 194 : La stupeur des 3 Maîtres Enseignants (Partie 1)