La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 192 : La légende de Zhang Xuan (Partie 2)

– « C’est aussi la première fois que j’entends parler du professeur Zhang Xuan. Alors, j’ai spécialement envoyé quelqu’un pour enquêter et…non seulement ce n’est pas un professeur vedette, mais il est montré du doigt par beaucoup de monde… »

Se rappelant le contenu du rapport qu’il avait eu entre les mains, l’Empereur trouvait encore l’affaire difficile à croire. Avec un sourire nerveux, il ajouta :

– « Connaissez-vous l’ancienne réputation à l’académie, du professeur Zhang ? »

– « Son ancienne réputation ? Quelle est-elle ? » L’intérêt des 3 maîtres enseignants grandit.

– « Il était nul! »

– « Nul ? » Les 3 maîtres se regardèrent.

– « C’est ça. J’ai entendu dire que le professeur Zhang Xuan avait eu zéro à son examen de qualification, et qu’un élève avait mal tourné du fait de son mauvais enseignement. Alors on lui donne la réputation d’être le plus mauvais professeur que l’académie n’ait jamais eue! » Dit Shen Zhui.

– « Zéro à son examen ? »

– « Un de ses élèves a mal tourné ? »

– « Comment peut-il encore être professeur ? De plus…puisque ses résultats sont pitoyables, pourquoi Lu Xun le défie-t-il au Tournoi ? » Liu, Zheng et Zhuang ne trouvaient pas cela logique. Défier un professeur de bas niveau était comme vouloir faire la course avec une personne handicapée.

Si Lu Xun l’emporte, quel honneur en tirera-t-il ?

– « Permettez-moi d’abord de terminer mon histoire. C’était son ancienne étiquette. Il y a environ 10 jours, un tournant s’est produit ! Un professeur du nom de Cao Xiong l’a défié au Test de la Volonté. Ceci à cause d’un étudiant, et tout le monde pensait que ce professeur sortirait victorieux. Toutefois, la conclusion qui s’en suivit fut stupéfiante! »

– « Ce professeur Zhang Xuan n’est pas la nullité dont tout le monde parlait. Au contraire, c’est un expert. Il a déjà atteint le royaume Pixue, et l’étudiant avait un niveau de confiance de 64 à son égard… »

Même si l’Académie Hongtian avait intentionnellement supprimé les informations du Test de la Volonté, Shen Zhui avait pu les parcourir et il était bien au courant de ce qui s’était produit ce jour-là!

– « Juste après avoir accepté son étudiant, la confiance de celui-ci était de 64 ? Le niveau d’un Maître Enseignant ? Comment…comment est-ce possible ? »

– « Atteindre le Royaume Pixue avant l’âge de 20 ans ? Quel talent incroyable! Même des étudiants sous la tutelle de Maîtres Enseignants auraient du mal à accomplir un tel exploit! »

– « Induire les symptômes de quelqu’un qui tourne mal afin de débloquer des méridiens scellés depuis la naissance ? Qui plus est, induire une percée de la 1ère Dan à la 2ème Dan en 10 minutes… »

Les 3 maîtres étaient très étonnés. Ils trouvaient tout cela trop incroyable!

– « Si tout ceci est vrai, alors… le comportement de cet enseignant est vraiment noble! » Zhuang était impressionné.

En dépit d’être victime d’un coup monté, Zhang Xuan n’avait jamais sali le nom de l’académie. Quel professionnalisme! Les 3 maîtres trouvaient cela si difficile à accomplir pour un jeune de moins de 20 ans.

– « J’en envoyé quelqu’un investiguer à la Guilde des Enseignants et j’ai reçu une réponse! » L’Empereur savait que les maîtres trouveraient cela dur à croire, aussi il avait pris les devants. D’un geste, il fit venir un eunuque avec la lettre :

– « Voici une lettre manuscrite du Vénérable Maître Enseignant Mo de la Guilde des Enseignants. Les contenus reflètent ce que je viens de vous dire. Veuillez jeter un œil! » Il passa la lettre à chacun d’entre eux, et tous furent d’accord.

C’était un papier à entête et cachet de la Guilde. Il était improbable qu’il soit falsifié. Autrement, le maître Mo en subirait les conséquences.

– « Et dire qu’un tel talent se cache à l’académie! » Liu était aux anges.

– « Sa conduite est noble et il salit sa réputation pour préserver l’académie. Sans se soucier des gains ou des pertes, il donne tout à ses étudiants… J’aimerais rencontrer ce professeur personnellement! » Commenta Zhuang.

La morale était très importante pour les Maîtres Enseignants. Après tout, quelle était l’utilité de recruter un apprenti talentueux si ce dernier manquait de reconnaissance et de morale  ?

– « Votre Majesté, quelqu’un demande audience! » Un garde entra soudainement.

– « De qui s’agit-il ? »

– « Il s’agit du majordome du seigneur de la cité de Baiyu, Zhao Feng.

– « Permettez-lui d’entrer! » Répondit l’Empereur. Zhao Feng était un subordonné en qui il avait énormément confiance, et Shen Zhui connaissait Yao Han.

– « Yao Han adresse ses respects à Votre Majesté! » Un homme entre deux âges entra et s’agenouilla.

– « Général Yao Han, veuillez vous relever! » Yao Han avait suivi Zhao Feng sur quelques champs de batailles et il avait été nommé à ce grade après avoir rendu divers services.

– « Le Général Yao Han nous ramène-t-il des nouvelles du seigneur Zhao Feng ? »

Zhao Feng devait avoir une bonne raison pour se rendre au palais royal.

– « Votre Majesté, notre seigneur de la ville compte se rendre dans la capitale dans quelques jours, et il m’a ordonné de demander la permission à Sa Majesté. » Dit le majordome.

– « Il veut se rendre dans la capitale ? » Shen Zhui fut étonné.

– « Oui, notre jeune maîtresse a accepté Zhang Xuan comme professeur. Celui-ci a passé l’examen pour devenir apothicaire aux seules fins de réveiller le potentiel de Zhao Ya, puis il a obtenu la précieuse Herbe-Mère Hanyang et a acheté la pilule pour contrôler le Yin, tout ceci rien que pour aider la jeune maîtresse. Dû à l’immense gratitude que le seigneur a envers lui, il a décidé de venir en personne le remercier! »

– « Accepter Zhang Xuan ? L’Herbe-Mère Hanyang ? La pilule pour contrôler le Yin ? » Tous discutaient de Zhang Xuan avant l’arrivée de Yao Han, et cela les stupéfièrent encore davantage.

– « De quelle affaire s’agit-il ? Racontez-nous tout en détail! »

– « Oui! » Le général Yao expliqua comment tout s’était passé. Comment le professeur Zhang avait accepté Zhao Ya comme disciple, comment il avait vu en elle son unique potentiel, pourquoi il avait passé l’examen pour devenir apothicaire…     

– « Vous voulez dire que…ce professeur Zhang Xuan a réussi à passer l’examen pour devenir apothicaire une étoile ? »

– « Il n’y a pas que ça! Afin d’aider ses étudiants à faire une percée, il a dépensé énormément d’argent pour acheter des pilules et des solutions médicinales ? Il a même créé des techniques sur mesure pour leurs besoins personnels…et n’a rien demandé en retour ? »

– « Après être resté plusieurs nuits d’affilée pour créer des techniques de combat, il s’est endormi sur sa chaise, accablé par une immense fatigue ? » Les 3 maîtres enseignants avaient les gros yeux! Comment un professeur pouvait-t-il se sacrifier autant pour ses élèves et recevoir l’opprobre de tous ?

La première responsabilité d’un enseignant était de transmettre le savoir, des aptitudes et de clarifier les doutes.

Zhang Xuan avait tout caché à ses élèves. Liu Ling, Zhuang Xiao et Zheng Fei étaient époustouflés par un tel personnage. Qui plus est, celui-ci avait passé l’examen pour devenir un apothicaire officiel.

– « Si l’on veut passer l’examen de Maître Enseignant, il faut avoir un bon poste. Étant donné que Zhang Xuan est un apothicaire officiel, cela signifie que si nous l’acceptons comme apprenti, il sera qualifié pour passer l’examen avec juste quelques conseils de notre part! » Les yeux de nos 3 Maîtres Enseignants brillaient de plus en plus.

Le métier d’apothicaire était considéré comme l’une des meilleures professions des Neuf Voies Supérieures.  Si Zhang Xuan recevait un bon enseignement, il ne lui serait pas difficile de devenir Maître Enseignant.

Même dans les royaumes de 1er et 2ème rang, de tels apprentis étaient recherchés par beaucoup de Maîtres Enseignants. Cela ajoutait à leur prestige lorsque leurs apprentis devenaient eux-mêmes des Maîtres Enseignants.

– « Il est fort. Il est capable de tolérer les injustices en prévision d’un dessein supérieur. Il essaie de nouvelles méthodes pour enseigner à ses étudiants. Il ne désespère pas ni ne panique lorsqu’il est incompris. Il est instruit mais fait profil bas et reste humble. Il abandonne tout pour ses élèves…Tout pour être le très bon ami d’un Maître Enseignant! »

Plus Liu parlait, plus il s’émerveillait :

– « Zhuang, Zheng, puisqu’il existe un si bon professeur à l’Académie Hongtian, ne m’accompagneriez-vous pas pour jeter un œil ? »

– « Maître Liu, de quoi parles-tu ? C’est toi qui va m’accompagner. J’essaie de trouver un apprenti comme celui-là depuis longtemps. » Ricana Zhuang.

– « En tant qu’apothicaire certifié, j’ai une connaissance approfondie du forgeage des pilules. C’est à moi qu’il conviendrait le mieux comme apprenti… » Interjeta Zheng Fei.

Liu, Zhuang et Zheng ne purent se retenir plus longtemps de dire ce qu’ils avaient sur le cœur. Alors que des professeurs espéraient entamer de bonnes relations avec des Maîtres Enseignants, ces derniers espéraient aussi former des professeurs capables et honnêtes. Ils ne pouvaient pas, humainement, rester sans rien faire!!!

– « Mais… » Voyant les 3 maîtres se quereller pour le jeune Zhang, l’Empereur et Yao Han en avaient les oreilles rebattues.

Et tandis que tout le monde faisait son maximum pour attirer l’attention d’un Maître Enseignant, Zhang Xuan faisait tout le contraire. Les 3 querelleurs ne le connaissaient pas encore et ils se le disputaient déjà.

Il semble que je doive me rapprocher de ce professeur Zhang Xuan… L’Empereur se décida secrètement. En tant que souverain, comment pouvait-il ne pas rencontrer cette personne au potentiel aussi énorme ?

– « Général Yao, informez Zhao Feng qu’il est autorisé à venir! » Que cela soit pour le royaume ou pour lui, il s’agissait de bonnes nouvelles. Par l’entremise de Zhao Ya, il pourrait lier le professeur Zhang Xuan au royaume.

– « Empereur Shen Zhui, nous avons décidé de nous rendre à l’Académie Hongtian, nous n’allons pas nous imposer plus longtemps. » Après leur tour de querelle, les 3 maîtres enseignants décidèrent d’aller voir de leurs propres yeux si les rumeurs étaient aussi exactes qu’elles le paraissaient.

– « Maîtres, vous pouvez y aller! » Accepta l’Empereur.

– « Lu Xun… » En voyant les maîtres partir, Shen Zhui pensa à Lu Xun, qui était parti plus tôt…

Les impressions de Liu Ling, de Zhuang Xiao et de Zheng Fei quant au savoir, aux capacités d’enseignement et à la réputation du professeur Zhang Xuan me confortent sur le fait que ce professeur vedette numéro un de l’Académie Hongtian a vraiment tout perdu…

C’est une défaite cuisante!

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 191 : La légende de Zhang Xuan (Partie 1) Menu Vol.3 / Chapitre 193 : Est-ce le Maître Enseignant Yang?