La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 189 : La drôle de méthode pour soigner Shen Hong (Partie 2)

– « Shen Zhui, qu’est-ce que tu m’as fait prendre ? »

Ressentant cette urgence incontrôlable à l’intérieur de son corps, aussi bien qu’une chaleur qui montait en lui, Shen Hong réalisa que quelque chose n’allait vraiment pas et il hurla furieusement.

– « C’est…un aphrodisiaque… » L’Empereur ne put dire que la vérité.

– « Un aphrodisiaque ? Bon sang ! » L’ancêtre vacillait. Il n’aurait jamais pensé recevoir de son petit-fils un aphrodisiaque.

Mince alors, tu t’amuses avec moi ?

Shen Hong devenait fou.

– « Vénérable Maître Royal, veuillez ne pas me blâmer. C’est le Maître Enseignant Yang qui m’a demandé de le faire, je n’ai pas eu le choix… » Shen Zhui était proche de la crise de nerf. Il avait failli tuer son grand-père en lui faisant boire une substance empoisonnée, ce qui l’avait déjà traumatisé, et désormais il était réprimandé pour avoir suivi les instructions de Yang Xuan…

Qu’est-ce que j’ai fait ?

Tout ce que je veux c’est que tu vives plus longtemps!

Finalement, c’est comme cela que tu perçois mes bonnes intentions…?

– « Maître enseignant Yang ? »

Les yeux rougis, l’ancêtre retint son agitation et se tourna vers Zhang Xuan. Ce dernier demeurait impassible, comme s’il n’avait commis aucun méfait.  Shen Hong se retourna et gifla l’Empereur en pleine face :

– « Balivernes! En tant que maître enseignant, Yang Xuan est une personne droite! Comment pourrait-il me faire une chose pareille ? Si tu oses accuser de nouveau le Maître Yang, je te tue sur le champ! »

– « … » Shen Zhui n’en menait pas large.

Quelqu’un de droit ?

Comment pourrait-il être droit ? Ne t’a-t-il pas mis K.O. tout à l’heure ?

Et c’est moi qu’on accuse ?

Si je n’avais pas suivi ses ordres, penses-tu que je l’aurais fait ?

Shen Zhui était indigné…

Il se tourna vers le maître enseignant Yang d’un air plaintif, espérant que celui-ci expliquerait tout à l’ancêtre. Que nenni, Zhang Xuan regardait au plafond avec les mains dans le dos, comme si de rien était, donnant l’air de dire « C’est vous qui l’avez fait, je ne sais rien du tout de tout ça ».

Le Vénérable Maître Royal jurait et succombait au trop-plein de chaleur qui le possédait. Puis, criant comme un loup, il fonça sur les belles danseuses :

– « Espèces de salopes! Je suis tellement fou de vous… Aiya, je ne peux plus me retenir ! Ne me bloquez pas le passage… »

Alors qu’il était prêt à les atteindre, il sentit une douleur à la nuque.

Padah!

Il tomba à terre, de nouveau inconscient.

Zhang Xuan venait de le frapper.

Shen Zhui poussa un soupir de soulagement :

– « Maître enseignant Yang, que fait-on maintenant ? »

– « Réveillez-le, et faites que les danseuses continuent à danser devant lui… »

– « Continuer ? » Les lèvres de l’Empereur tremblotaient.

– « Bien. Quand il reprendra connaissance, dites que c’est vous qui l’avez frappé. Aussi, quand il perdra encore une fois le contrôle de ses émotions, c’est moi qui le mettrai K.O. Bien sûr, vous devez admettre qu’il s’agissait bien de vous… » Dit Yang Xuan.

– « … » Shen Zhui ne voulait pas encore une fois porter toute la responsabilité!

Vous le rassommer juste après l’avoir réveillé. Vous êtes accroc ou quoi ?

Qui plus est… je dois admettre en être l’auteur ?

Frustré, l’empereur était sur le point de refuser lorsqu’il aperçut le regard furieux du Maître Enseignant Yang :

– « Ne me décevez pas. Il s’agit de la survie de votre grand-père. Il ne doit y avoir aucune faille, autrement, le plan échouera! »

– « … » Cette fois, Shen Zhui pleura vraiment.

Vénérable Maître Royal, ce n’est vraiment pas moi! C’est le maître enseignant Yang…

Donc, juste après avoir réveillé Shen Hong, celui-ci fut une nouvelle fois frappé et rendu inconscient. Puis il fut ranimé…et rendu inconscient…

Liu Ling, Zhuang Xian et Zheng Fei étaient époustouflés par le spectacle qui se déroulait devant eux.

– « Vieux Liu, toi qui es quelqu’un d’instruit, peux-tu dire quelle méthode le Maître Yang utilise ? » Demanda Zhuang Xian.

– « Je…n’en sais rien du tout! » Liu rougit.

Une méthode pour percer un niveau ? Est-ce que ça ressemble à ça ?

Parmi les centaines de méthodes qu’employaient les Maîtres Enseignants, il y en avait quelques-unes qui permettaient d’effectuer une percée. Toutefois, aucune ne mentionnait l’implication d’un aphrodisiaque…

Je ne pense pas qu’il l’aide à percer. Je pense plutôt qu’il joue avec lui!

Il est dommage que Shen Hong, dont le prestige est grand, apparaisse maintenant comme un malpropre qui fréquente les bordels…

– « Jamais il ne fera de percée de cette manière… » Zheng Fei hocha la tête puis rajouta :

– « Ceci est une farce. Maître Liu, je pense que nous ferions mieux d’intervenir! Comment pouvons-nous, en tant que Maître Enseignants, permettre une telle absurdité ? »

– « Mais… » Liu Ling hésitait.

– « Tu n’as pas à hésiter. Regarde Shen Hong, il est déjà devenu fou. Si la nouvelle se répand, sa réputation sera ternie, même après sa mort… » Zheng était absolument convaincu.

– « Mais… La méthode qu’avait utilisé le Maître Yang pour ma percée était aussi incompréhensible. Cela peut-il être encore le cas ? Même si ça a l’air absurde en surface, il le fait vraiment pour le bien de Shen Hong… » Dit Zhuang Xian.

– « Ton père est Maître Enseignant, et à cause de ça tu es obsédé par les règles et les principes. Alors, sa méthode, qui  consistait à t’inciter à sortir de tes gonds, était à la rigueur compréhensible. Mais là… Comment Shen Hong pourrait-il progresser ? En dépit du fait que cela soit possible ou non, puisqu’il est déjà fou, même s’il avait suffisamment de Zhenqi, il ne le pourrait pas! » Dit Zheng.

N’est-ce pas une blague ?

Si c’était vrai, personne n’aurait à pratiquer les arts martiaux. On deviendrait un Zongshi en fréquentant les bordels!

– « Mais… »

– « Il n’y a pas de mais. Il faut que tu prennes vite ta décision. Je peux te garantir sur ma vie qu’il est impossible qu’il perce ainsi. S’il réussit, je me coupe la tête… » Dit Zheng Fei, confiant.

Zheng ressentit une aura puissante qui rayonnait tout près. Elle était chaude, comme le soleil rougeoyant.

– « Qu’arrive-t-il ? »

Tout le monde se retourna et vit le Vénérable Maître Royal Shen Hong, assis calmement par terre comme un saint. Sa respiration était puissante et profonde, rappelant la majestuosité  du vaste océan. Sa faiblesse avait disparu pour laisser place à une vitalité sans pareille, que même l’Empereur envierait !

Royaume Zongshi, combattant 8ème Dan.

– « A-t-il vraiment réalisé une percée !? »

Zheng Fei venait de recevoir un coup de massue. Il s’était encore trompé… comme un débutant.

Comment pouvait-on atteindre le royaume Zongshi en consommant un aphrodisiaque ?

Est-ce que quelqu’un peut m’aider à comprendre ?

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. Thomas
  • 14. guillaume
  • 15. Ba-Soma
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Cédric
  • 25. Frederic
  • 26. Pierre
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 188 : La drôle de méthode pour soigner Shen Hong (Partie 1) Menu Vol.3 / Chapitre 190 : Lu Xun emprunte de l’argent