La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 188 : La drôle de méthode pour soigner Shen Hong (Partie 1)

 

 

Il n’était pas étonnant que Zhang Xuan se mette en colère. Étant donné le temps limité qu’il restait à Shen Hong, entendre celui-ci disserter sur le sens de la vie plutôt que de se hâter de suivre les recommandations du “Maître Enseignant Yang” était inacceptable!

 

Si vous ne me permettez pas de remonter jusqu’aux racines de votre mal, vous rejoindrez le ciel comme un petit oiseau et je serai obligé de garder le royaume à votre place!   

 

A côté de ça, ma réputation sera ruinée! Et si elle devait l’être, comment gagnerai-je de l’argent ?

 

Après la frappe de Yang Xuan, Tout le monde frisait la folie.

 

Ne veniez-vous pas de le faire revenir parmi nous ?

 

Pourquoi l’avoir mis K.O. une nouvelle fois ?

 

Existe-t-il vraiment une méthode de diagnostic qui exige cela ?

 

– « Maître enseignant Yang… » Alors que l’Empereur était sur le point de lui poser une question, Yang Xuan remua les bras et dit :

 

– « Très bien, nous n’avons pas beaucoup de temps. Allons droit au but! » Zhang Xuan s’accroupit pour prendre le pouls de Shen Hong.

 

Un livre apparut dans l’esprit du jeune professeur s’intitulant “Shen Hong” et il le feuilleta calmement.

 

– « Shen Hong, grand-père de l’Empereur du Royaume de Tianxuan, Shen Zhui, expert à mi-chemin du Zongshi… »

 

– « Maître enseignant Yang, y a-t-il de l’espoir pour le Vénérable Maître Royal ? » L’Empereur ne put s’empêcher d’approcher.

 

Tout le monde était pris d’anxiété.

 

– « Réveillez-le d’abord! » Zhang Xuan fit de grands gestes.

 

– « Oui! » Shen Zhui plaça son doigt sur le Philtrum de Shen Hong et infusa son Zhenqi dans son corps. Doucement, l’ancêtre reprit conscience. (Philtrum → partie située entre le nez et les lèvres).

 

– « Maître enseignant Yang… » Sortant de son sommeil, Shen Hong regarda le jeune Zhang pour dire à ce dernier ses quatre vérités. Mais voilà, avant qu’il ne puisse ouvrir la bouche, la voix de Yang Xuan résonna :

 

– « Shen Hong, je vais vous donner deux choix. Vous pouvez faire une percée jusqu’au royaume Zongshi et continuer à vivre. Sinon, vous pouvez, comme vous l’avez dit, mourir et je n’aurai pas besoin de vous sauver! »

 

– « Je… peux continuer à vivre ? Atteindre le royaume Zongshi ? » Shen Hong était tout émoustillé.

 

Il savait à quel point il était difficile d’atteindre ce niveau. La preuve, il avait essayé toute sa vie

 

– « Si vous souhaitez faire une percée, c’est tout à fait possible. Mais si vous ne le voulez pas, oublions cette affaire parce que je ne veux pas perdre mon temps. » Dit calmement le professeur Zhang.

 

– « Bien sûr que je le veux… J’implore le Maître Enseignant Yang de m’aider… »

 

N’hésitant pas le moins du monde, Shen Hong s’agenouilla immédiatement. Il avait perdu toute trace de mécontentement. Son ‘agitation’ précédente n’était qu’une consolation pour sa détresse.

 

– « Il n’est pas difficile pour vous de continuer à vivre. Toutefois… »

 

Faisant le tour de l’ancêtre, Zhang Xuan sembla l’examiner. Puis, il s’arrêta d’un coup. Avec un regard aussi profond qu’un abysse, il dit :

 

– « Vous devez écouter mes paroles et les exécuter à la lettre. N’essayez pas de lutter ou sinon je ne pourrai rien faire pour vous. En bref, vous n’avez qu’à faire ce que je vous demande et coopérer. Aucunement besoin de me poser des questions. »

 

– « C’est facile, je ferai comme vous direz! » Shen Hong avait l’impression de retourner en enfance et d’être devant son professeur.

 

Le Vénérable Maître ne se doutait de rien, mais il vit les regards de compassion des trois Maîtres Enseignants et de l’Empereur se porter sur lui. En effet, tous connaissaient les méthodes pour le moins étranges de Yang Xuan et voir Shen Hong acquiescer aussi facilement sans savoir ce qui l’attendait leur inspirait plutôt de la pitié.

 

– « Qu’est-ce qui ne va pas ? » Demanda le vieil homme, intrigué.

 

– « Rien du tout… » Shen Zhui s’essuya la sueur qui coulait sur son front. Il avait été témoin des moyens excentriques de Yang Xuan.

 

Zhang Xuan était satisfait. Il se tourna vers Shen Zhui pour lui parler sérieusement :

 

– « C’est bien de vous voir prendre tout ceci avec un volontarisme de fer! Empereur Shen Zhui, trouvez des danseuses au palais. Elles doivent être belles! »

 

– « Des danseuses ? »

 

Tout le monde fut très surpris.

 

Les danseuses au palais ne savent que danser, elles ne connaissent rien aux arts martiaux. Alors pourquoi les appeler ?

 

Est-ce que les faire venir aidera Shen Hong à percer ?

 

De plus, Yang Xuan demande qu’elles soient belles…Cela ne paraît pas être une méthode de traitement du tout!

 

– « D’accord! »

 

Même si tout semblait incompréhensible pour l’Empereur, il savait qu’il lui était impossible de comprendre la sagesse de Yang Xuan. Donc, il passa l’ordre sans hésiter.

 

Le personnel du palais agit avec diligence. Quelques instants plus tard, une dizaine de belles danseuses voluptueuses firent leur entrée. Même si elles n’avaient rien de comparable avec Shen Bi Ru, elles étaient remarquablement belles. Chacun de leur mouvement pouvait apporter beaucoup de plaisir aux observateurs.

 

– « Maître Enseignant Yang, vous conviennent-elles… ? »

 

– « Elles ne sont pas mauvaises, mais elles portent trop de vêtements. Faites-leur enlever ses longues manches et les autres choses ! » Ordonna Yang Xuan.

 

– « Elles ont trop de vêtements ? »

 

Les trois Maîtres Enseignants firent une drôle de tête.

 

Faire venir des danseuses et leur demander de se déshabiller…Êtes-vous certain de vouloir l’aider à percer un échelon ?

 

Pourquoi est-ce que l’on dirait qu’il recrute des filles pour un bordel ?

 

S’ils n’avaient pas été curieux, ils seraient déjà partis en courant. Les vrais Maîtres Enseignants se devaient d’être austères et droits, alors pourquoi tant de légèreté ?

 

Même s’ils ignoraient ce qui allait se produire, ils avaient un mauvais pressentiment.

 

 

Les danseuses étaient la propriété du palais et elles s’exécutaient sans retenue lorsqu’elles recevaient un ordre. Elles se déshabillèrent prestement et ne laissèrent apparaître que leurs sous-vêtements.

 

Une belle odeur printanière papillonnait dans l’air…

 

– « Bien, Empereur Shen Zhui, aidez-moi à préparer quelque chose… »

 

– « Maître Enseignant Yang, n’hésitez pas à tout me demander… » Yang Xuan s’avança alors pour lui chuchoter à l’oreille.

 

« …QUOI !? »

 

Shen Zhui était choqué. Les yeux grands ouverts, il croyait devenir fou :

 

– « Maître Enseignant Yang, si… cela vous intéresse, je peux faire venir autant de personnes que vous le désirez à votre résidence. Mais ici…c’est inapproprié… »

 

– « Ne dites pas de bêtises, dépêchez-vous! » Zhang Xuan le pressa.

 

– « Oui… » Embarrassé, l’Empereur s’empressa d’arranger les choses comme il lui était demandé.

 

Des 3 maîtres enseignants, Liu Ling était le plus puissant et il avait entendu les paroles de Yang Xuan. Une sensation de vertige s’empara aussitôt de lui.

 

– « Qu’a-t-il demandé à Shen Zhui de faire ? »

 

Voyant l’expression de leur confrère, Zhuang et Zheng voulaient en apprendre davantage. Leur curiosité était insatiable.

 

– « Il a demandé à l’Empereur de lui apporter quelque chose… » Liu était pâle.

 

– « Quelque chose ? Qu’est-ce que ça peut être pour mettre Shen Zhui dans un tel état ? »

 

– « C’est… un aphrodisiaque! »

 

– « Un aphrodisiaque ? »

 

C’était exactement comme ils l’avaient imaginé, Yang Xuan n’avait pas de bonnes intentions!

 

Ils avaient vu des personnes demander des tonifiants, des pilules, des trésors spirituels et des manuels secrets. Mais des aphrodisiaques, c’était bien la première fois!

 

Mon Frère, comptez-vous l’aider à percer ou à faire des exercices ?

 

Même si Zhuang Xian avait été battu la tête couverte d’un sac, sa réputation n’avait subi aucun dommage. S’il avait dû faire un tel acte en public, ce ne se serait pas passé comme cela.

 

Une domestique apporta une bouteille de jade contenant une substance tout spécialement préparée.

 

La plupart des empereurs avaient ce genre d’agrément, et Shen Zhui n’y faisait pas exception. Il n’était pas difficile de trouver un aphrodisiaque au palais royal.

 

– « Buvez ça! » Dit Yang Xuan à Shen Hong.

 

– « D’accord! »

 

L’ancêtre n’avait aucune idée de ce dont il s’agissait, mais il avait désormais une totale confiance en ce maître enseignant providentiel! Il avala la substance sans hésiter une seule seconde.

 

– « Très bien, allez danser avec elles. »

 

– « Danser ? » Shen Hong fut fortement étonné.

 

Moi, danser avec ces jeunes filles ?

 

De plus, elles sont vêtues légèrement. Si j’y vais, je serais en contact avec elles, ça n’y coupera pas!

 

Alors que Shen Hong luttait avec ses pensées conflictuelles, il sentit soudain une grosse chaleur dans son abdomen, qui s’amplifia devant le spectacle des danseuses.

 

La pression se faisant de plus en plus forte, très vite l’ancêtre perdit le contrôle de son corps.

 

Cette substance était incroyable! Elle avait agi rapidement et semblait très efficace. Il y avait tant de belles filles voluptueuses déshabillées devant le vieil homme. Celui-ci sentit une nouvelle jeunesse l’envahir. Comment pouvait-il humainement se retenir ?

 

D’un cri, un seul, il se précipita vers les danseuses.

 

– « Arrêtez-le. Il ne doit que regarder. Plus la danse sera sexy mieux ce sera! » Commanda le jeune Zhang.

 

– « Oui! » L’Empereur n’arrêtait pas de transpirer.

 

Quel genre de méthode est-ce ? Prendre un aphrodisiaque et n’avoir le droit que de regarder ?

 

Les danseuses s’exécutèrent sans sourciller et devinrent plus provocatrices et sensuelles que jamais.

 

Les courbes attrayantes se tortillaient de façon très suggestive. La lumière réfléchissant sur leur peau de neige les rendait exceptionnellement chaleureuses. C’était une véritable invitation à la palpation.

 

Même les trois Maîtres Enseignants commençaient à être tentés.

 

– « Est-ce que cela… l’aidera réellement à effectuer une percée ? »

 

Au début, ils pensaient que battre quelqu’un était une méthode des plus inhabituelles… mais ils assistaient désormais à une démonstration encore bien plus folle…

 

Il leur fallait tout réapprendre! Le savoir de Yang Xuan dépassait leur entendement…

 

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 187 : Que de parlottes… Menu Vol.3 / Chapitre 189 : La drôle de méthode pour soigner Shen Hong (Partie 2)