La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 182 : Jetez-les dehors

– « Voici notre parchemin nominatif, j’espère que le majordome Sun pourra en avertir le maître enseignant Yang. Nous serions alors très reconnaissants envers vous. » Pensant voir de la peur dans le regard de Sun Qiang, Lu Xun sourit faussement avec son air condescendant qu’on lui connaissait bien!

Depuis tout jeune, il avait vécu dans du coton et la réputation qu’il s’était faite depuis plusieurs années l’avait rendu plus que confiant!

Dans tout le Royaume Tianxuan, qui oserait lui manquer de respect ?

– « D’accord! » Hochant la tête, le majordome s’empara du parchemin et alla voir son maître. Sun Qiang ne voulait pas d’histoire avec un visiteur qui pourrait bientôt devenir maître enseignant.

– « Il abuse de son autorité et se croit responsable! » En voyant le majordome changer d’attitude, Wang Chao s’offusqua et reprit son air dédaigneux dès la disparition de ce premier. Il avait enquêté sur lui et savait qu’il était le patron d’une agence immobilière sur lequel, et on ne sait pour quelle raison, le maître enseignant avait jeté son dévolu! S’il n’avait pas été protégé par ce dernier, Wang Chao lui aurait déjà mis le grappin dessus.

– « Il est juste insignifiant. Frère Wang, ne fais pas attention à lui. »

– « Je suis très honoré de vous rencontrer ici. J’aurai certainement à vous consulter à l’avenir… » En écoutant cet échange de politesse, les personnes qui faisaient la queue oublièrent leur mécontentement envers ces deux professeurs sans gêne :

– « Alors il s’agit des professeurs Lu Xun et Wang Chao, je m’excuse de ne pas vous avoir reconnu tous les deux. »

– « Vous êtes des célébrités dans le royaume. Je voulais vous rencontrer, et c’est un vrai plaisir de vous voir ici. »

On pouvait classer les professeurs selon deux catégories : Les enseignants ordinaires et les maîtres enseignants.

Les enseignants ordinaires étaient divisés selon 3 niveaux : Les enseignants de bas niveau, les enseignants de haut niveau et les enseignants vedettes.

Quant aux maîtres enseignants, ils étaient classés comme les apothicaires. Il y avait les apprentis maîtres enseignants et les maîtres enseignants certifiés.

Lu Xun et Wang Chao n’étaient qu’enseignants, mais pas n’importe lesquels. Ils étaient à deux doigts de devenir apprentis maîtres enseignants.

Les deux énergumènes ricanaient dans leur moustache en voyant toute cette agitation autour d’eux. Ils étaient comme mus par une aura de supériorité, comme si le moindre de leurs mots pourrait changer le destin des autres. Ils se voyaient déjà apprentis maîtres enseignants.

– « Veuillez ne pas en vouloir à ce majordome. Quand vous serez apprentis du maître Yang, il n’osera plus vous parler de la sorte. » Un pratiquant en arts martiaux qui attendait parmi les autres s’empressa de les flatter.

– « Oui! Une fois apprentis, vous serez considérés comme ses disciples. D’autre part ce n’est qu’un majordome, un serviteur! » Ajouta un autre.

– « Vous êtes tous si polis. Vous croyez que devenir apprenti soit si facile ? » Même si Lu Xun voulut paraître humble, il souriait avec assurance.

Qui d’autre pensez-vous pourrait devenir apprenti ?

D’autres personnes flattèrent les deux professeurs :

– « Professeur Lu, vous êtes si humble! J’ai entendu dire que le maître enseignant Liu voulait vous prendre comme disciple. »

– « Je l’ai aussi entendu dire. Mais tout bien considéré, avec la visite du maître Liu au maître enseignant Yang, si vous pouviez devenir l’apprenti de celui-ci, cela serait plus bénéfique pour vous. »

– « Quand vous serez ses apprentis, nous compterons sur vous deux… »

– “Ne vous inquiétez pas. Si le maître enseignant Yang m’accepte vraiment en tant qu’apprenti, je n’oublierai aucun d’entre vous.” Lu Xun et Wang Chao se tenaient devant la foule comme le lotus au-dessus de la boue, prétendant au respect qu’eux seuls pouvaient recevoir.

La porte s’ouvrit soudainement et Sun Qiang réapparut.

Le duo de professeurs avança immédiatement :

– « Désolé pour le dérangement, Majordome Sun. Montrez-nous le chemin s’il vous plaît. » Dit Wang d’un air hautain tout en se préparant à entrer dans la résidence.

Toutefois, avant qu’il ne puisse aller plus loin, un homme potelet lui barra la route. Sun Qiang avait une expression toute particulière.

– « Le maître enseignant ne peut pas nous recevoir ? » Le visage de Wang s’assombrit.

Cela ne se peut pas! Nous avons présenté en détails nos références sur les parchemins. En tant que professeurs très qualifiés, comment pouvons-nous être rejetés ?

– « Votre venue ? Qui vous a permis d’entrer ? Vous avez deux choix. Soit vous rejoignez la file, soit…vous dégagez! » Le majordome avait cet air autoritaire qu’il adorait afficher.

– « Mais… » Le duo ne pensait pas que Sun Qiang continuerait à se comporter de la sorte. Les deux professeurs étaient furieux.

– « Sont-ce les intentions du maître Yang ? En tant que simple majordome, faites attention à ne pas outrepasser vos droits! » Dit Lu Xun.

– « Outrepasser mes droits ? Messieurs, foutez dehors ces deux trouble-fêtes. » Sun Qiang ne voulait plus s’embarrasser d’eux.

Plusieurs gardes arrivèrent, armés d’un bâton, et se dirigèrent vers Lu Xun et Wang Chao.

– « Mais… » Wang rougit :

– « Sun Qiang, comment osez-vous ? »

Qu’est-ce que tout ceci veut dire ?

M’imposer de potentiels coup de bâton ?

Pensez-vous que nous soyons des voleurs ?

Nous sommes des vedettes, respectées dans tout le Royaume de Tianxuan… Si nous devions être malmenés de la sorte, que pensez-vous qu’il adviendrait de notre dignité ?

– « Et dites-moi pourquoi je n’oserais pas ? Le vénérable maître m’a déjà donné des instructions, et elles sont fermes. Si quelqu’un veut rencontrer le maître, il doit faire la queue et payer 3 millions. Les professeurs ne sont pas exempts. Si un tel parchemin permettait tout, ce serait vite l’asphyxie et mon maître serait exténué! Des professeurs vedettes ? Pui!  Oser s’introduire dans la file sans respecter les autres! Vous ternissez la réputation des professeurs honnêtes!! » D’un geste dédaigneux, Sun Qiang ordonna aux gardes :

– « Foutez-les dehors! »

– « Les deux professeurs, s’il vous plaît! » Les gardes s’exécutèrent.

La foule attendait depuis plusieurs jours :

– « J’ai toujours pensé que les professeurs faisaient passer la dignité avant toute chose. Il est flagrant qu’ils voulaient tout simplement user de leur titre pour se faufiler et entrer gratuitement! »

– « Il faut applaudir le maître enseignant Yang. Il ne fait aucune distinction, et les professeurs n’ont pas plus de privilèges que les autres. Je suis vraiment impressionné! »

– « Passer devant tout le monde sans argent en poche! Ils sont vraiment culottés. Et dire que je voulais m’en faire des amis … »

– « Il est impossible que des personnes aussi basses attirent l’attention du maître Yang ! »

– « … » Lu Xun et Wang Chao ne savaient plus où se mettre. Ils subissaient une terrible humiliation.

– « Mais… » Alors que Wang se préparait à de nouveau aboyer, il sentit Lu Xun tirer sur son bras.

– « Mes excuses, Majordome Sun. Nous avons fait preuve d’imprudence et nous allons prendre congé… » Sur ce, il se retourna et partit.

En voyant son bon ami partir, Wang regarda Sun d’un air haineux et suivit Lu Xun.

– « Lu Xun, que fait-on maintenant ? » En quittant la foule, ils rejoignirent une allée.

– « Que pouvons-nous faire d’autre ? Il nous faut obtenir les 3 millions et entrer dans cette résidence la tête haute. » Lu Xun serrait ses mâchoires.

Ce n’est qu’en rencontrant le maître enseignant Yang qu’ils pourraient gagner ses faveurs. Une altercation avec Sun Qiang ne ferait que leur ôter toute chance de devenir apprentis.

– « 3 millions ? Où pouvons-nous trouver une telle somme ? Le visage de Wang était aussi amer qu’une gourde.

– « Tu le sais aussi. Ma relation avec mon père n’est pas bonne. Même s’il a l’argent, il ne me le donnera jamais. » Dit Lu Xun.

– « Mon père aurait pu me donner cette somme. Mais, il y a quelques jours, il a appris un art de la lance incroyable et il a payé plusieurs millions pour ce tutorat. Alors notre clan est fauché. On ne pourrait même pas donner 100 000 maintenant… » Wang riait jaune.

– « Hem, qu’allons-nous faire maintenant ? » Le duo nageait en eaux troubles.

– « Lu Xun, pourquoi ne demanderais-tu pas un prêt à l’Empereur Shen Zhui ? N’as-tu pas grandi au palais ? Ça ne devrait pas être difficile! Et tu pourrais le rembourser facilement après être devenu apprenti… » Proposa Wang Chao.

– « L’Empereur ? » Lu Xun se frotta les sourcils :

– « Très bien! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 181 : La visite de Lu Xun Menu Vol.3 / Chapitre 183 : L’état de santé de Shen Hong