La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 173 : Yang Xuan, Espèce d’escroc!

Une personne normale utiliserait un sac de jute et des bâtons de bois pour attraper un cochon, mais lorsque Zhuang Xian su que tout cela était pour le faire progresser, il sentit le sang rugir en lui. S’il n’avait pas cultivé l’art de conserver son sang-froid depuis toutes ces années, il serait déjà monté dans les tours!

Il y avait quelques moyens pour faire progresser le niveau d’un maître enseignant : Améliorer les techniques de pratique des arts martiaux, identifier les failles dans la pratique, et consommer toutes sortes de pilules…Néanmoins, Zhang Xuan utilisait un sac de jute et des bâtons de bois…

Mince alors!

Quelle est l’utilité d’un sac de jute alors que d’autres consomment des pilules ?

De plus, pourquoi des gardes avec des bâtons ?

Le duel peut stimuler le potentiel caché, mais, ces gardes…sont vraiment trop faibles!

Je suis un expert du royaume Tongxuan! Même s’ils utilisaient des épées, ils ne me feraient pas le moindre mal.

– « Mais… » Sun Qiang se gratta la tête. Il était avec Yang Xuan depuis un certain temps, il savait que les choses que celui-ci faisait, dépassaient souvent l’imagination. Mais il n’avait aucune idée pour le cas présent.

Très vite, le majordome réunit 7 à 8 gardes munis chacun d’un bâton de bois. En cas de besoin, ils avaient même apporté 4 sacs de jute.

– « Vénérable Maître! » Les gardes s’inclinèrent tous ensemble.

– « Le maître enseignant Zhuang désire faire une percée dans sa pratique des arts martiaux, et il espère que vous pourrez l’y aider. » Leur expliqua le jeune Zhang.

– « C’est un honneur de pouvoir aider un maître enseignant… » Les gardes furent très surpris, mais ravis. Jamais de leur vie, ils ne pourraient rencontrer une telle figure, c’était l’occasion unique!

Si Zhuang devait vraiment faire une percée, il leur apporterait richesse et pouvoir!

– « Il est fameux que vous vouliez aider! » Zhang Xuan se tourna ensuite vers Liu Ling :

– « Puis-je demander au maître enseignant Liu de fermer les acupoints du maître enseignant Zhuang afin qu’il soit complètement immobilisé ? »

– « Fermer mes acupoints ? » Zhuang ne voulait pas :

– « Pourquoi ? »

Si mes acupoints et mes méridiens sont fermés, cela signifie que je ne pourrais plus bouger de tout. N’êtes-vous pas sensé m’aider à progresser ? Mon Zhenqi ne pourra plus circuler!!!

Tout le monde demeurait perplexe.

– « Si vous souhaitez faire une percée, faites comme je dis. » Remuant ses mains, le professeur Zhang le regarda avec des yeux déterminés.

Sun Qiang tremblait! Il reconnaissait l’expression sur le visage de son maître. Ce dernier portait la même expression quand il lui avait demandé de briser le lion de jade. Et il aurait tout fait pour servir son maître. Il n’y avait pas de doute dans l’esprit du majordome. Si Zhuang devait s’exécuter, il serait frappé par la malchance, c’était certain!

– « Je… » Le maître enseignant Zhuang faillit dire un mot lorsque Zhang Xuan l’interrompit :

– « Si vous ne voulez pas faire votre percée, Oublions cette histoire. Je ne veux pas dilapider mes efforts ! » Sur ce, il sirota son thé calmement. Ses gestes étaient empreints d’une telle sérénité qu’on l’aurait cru tout droit sorti d’une nature morte.

– « D’accord, je ferai ce que vous voulez. » Serrant les dents, Zhuang se tourna vers Liu Ling et dit :

– « Frère Liu, je vous demande de le faire. »

Vous voulez que je cède ? Vous rêvez!

Je vais voir comment vous vous en sortez pour m’aider. Si vous échouez, attendez un peu…

– « Bien! » Même s’il doutait des propos du “fraudeur”, Liu hocha la tête et avança. Il plaça sa paume sur le corps de Zhuang et fit couler son Zhenqi depuis l’extrémité de ses doigts pour bloquer les acupoints de son confrère.

Liu se tourna vers Zhang Xuan et dit :

– « Voilà! »

– Zhuang ne pouvait plus bouger!

Le professeur Zhang fit une double vérification. Effectivement le corps de son ‘patient’ était on ne peut plus immobile.

Zhang Xuan regarda Liu Ling et Zheng Fei et dit :

– « Plus tard, quoi qu’il advienne, j’espère que les deux maîtres enseignants n’interféreront pas. »

– « D’accord! » Même s’ils n’étaient pas sûrs des intentions de Yang Xuan, ils marquèrent leur acquiescement.

– « Commençons! » Ricanant doucement, le jeune Zhang prit le sac de jute des mains de Sun Qiang, avança vers Zhuang Xian, et lui plaça le sac sur la tête.

– « Qu’essayez-vous de faire ? »

Je suis maître enseignant, une personne ayant un grand prestige. Expliquez-moi…Que voulez-vous faire en me mettant ce sac sur la tête ?

Ignorant l’agitation qu’il engendrait, Zhang Xuan se tourna vers les gardes pour leur dire :

– « C’est à vous. Ne voulez-vous pas aider le maître enseignant Zhuang à percer ? Commençons alors. Frappez-le aussi fort et aussi brutalement que vous le pouvez! »

– « Ah ? » Les gardes pensaient aider et recevoir la gratitude du maître enseignant!

Vénérable Maître, êtes-vous sérieux ?

Battre un maître enseignant ?

La vie est une chose formidable et il est trop tôt pour mourir…

– « Pourquoi ? Dépêchez-vous de le frapper! Ne vous inquiétez pas, il a un sac sur la tête, il ne saura pas qui l’aura frappé. Si vous avez encore des doutes, pourquoi ne pas ajouter d’autres sacs sur sa tête ? De cette façon, il lui sera impossible de vous identifier… »

– « … » Il aurait mieux fallu ne rien dire. Les gardes furent encore plus effrayés!

Zhuang avait déjà vu leur visage quand ils étaient entrés dans la pièce. Quel intérêt de mettre des sacs ? Et en plus, il pouvait les entendre!

Impuissants devant un tel spectacle, Liu Ling et Zheng Fei étaient sous le choc.

Essayez-vous de l’aider ou d’assouvir une vengeance ?

C’est la première fois que je vois une façon de faire aussi extravagante!

Toutefois, comme ils avaient donné leur accord, ils n’avaient rien à dire et ne pouvaient que rester assis silencieusement.

– « Dépêchez-vous ! Le maître enseignant Zhuang nous a donné son aval pour ça! Voulez-vous porter la responsabilité du retard de sa progression ? » Zhang Xuang fronça les sourcils et haussa le ton pour bien faire comprendre à ses gardes les enjeux en cours!

– « Oui! » Le Vénérable Maître était un maître enseignant après tout, ils ne pouvaient pas désobéir. Ils serrèrent les dents et prirent leur courage à coup de bâton.

– « Allons-y! » Comme leur destin était scellé. Pourquoi hésiter plus longtemps ?

En ressentant les coups de bâton pleuvoir sur son corps comme une pluie torrentielle, Zhuang eut le vertige et faillit perdre toute rationalité.

Yang Xuan, espèce d’escroc!

Il est clair que vous ne voulez pas m’aider, mais que vous vous amusez avec moi…

Il était maître enseignant depuis des décennies et il n’avait jamais connu telle injustice! C’était une humiliation inimaginable pour lui.

Du fait du blocage de ses méridiens, il ne pouvait pas apaiser ses maux ni amortir les coups.

Sur le point de crier de toute son âme, il entendit le jeune professeur dire :

– « Non, il ne faut pas taper là! Ah, oui, ici c’est mieux… » Les coups lui parvenaient désormais en pleine face. Ce qui fut vraiment douloureux.

– « Oh… » Les lèvres qui gonflaient, Zhuang voulut pleurer.

Pourquoi ai-je essayé, sachant que c’était un imposteur ?

– « Vénérable Maître, combien de temps devons-nous le frapper ? » Demanda un garde. Ils ne pouvaient pas continuer éternellement. Il devait y avoir une limite.

– « Combien de temps ? Laissez-moi y réfléchir…Et si…vous le tapiez jusqu’à ce qu’il meurt ? »

– « Jusqu’à ce que je meurs ? » Zhuang était enragé!

Poussant des cris à l’intérieur de lui-même, il se foutait pas mal d’en découdre avec Yang Xuan. Supportant la douleur, il canalisa violemment son Zhenqi jusqu’à ses acupoints bloqués.

Si je ne franchis pas les acupoints pour retrouver ma liberté, je mourrai avant la fin du jour…

Vous voulez m’assassiner…

– « Utilisez toute votre force! N’avez-vous pas déjà mangé ? » La douleur était si insupportable que Zhuang ne pouvait plus se retenir.

Ses tentatives d’échapper à son “ravisseur” avaient eu raison de ses acupoints bloqués! D’un mouvement de mains, il déchira le sac de jute qui couvrait sa tête.

Les bâtons de bois furent aussi brisés!

– « Yang Xuan, espèce d’escroc… » Avec un rugissement furieux, Zhuang se tourna vers la tête pensante et vit le “faux maître enseignant” assis sur son siège, en train de siroter son thé tranquillement. L’expression impassible, celui-ci le regarda et dit gracieusement :

– « Maître Enseignant, peu importe qui vous êtes, comment pouvez-vous m’insulter en public ? »

– « Vous insulter ? Je vais vous tuer, oui… » Toujours plus furieux, Zhuang se prépara à charger.

– « Jetez un œil à votre niveau avant de décider de me tuer… » Zhang Xuan ne prêta aucune attention à sa furie!

– « Mon niveau ? » Zhuang examina son corps et fit de gros yeux :

– « Comment…Comment est-ce possible ? »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 172 : Chasse au cochon Menu Vol.3 / Chapitre 174 : Yun, le confiant