La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 166 : La chambre forte des ouvrages royaux

– « Oh ? » Le maître enseignant Shen se tourna pour regarder maître Yuanyu :

– « Il y a quelques jours, un maître enseignant est arrivé dans la capitale, et à en juger par ses actions, il semblerait qu’il ait plus d’une étoile. » Yuanyu parla des nouvelles qu’il avait entendues.

– « Un maître enseignant ? Plus d’une étoile ? » L’Empereur Shen Zhui avait été absent et il n’avait même pas jeté un œil sur le rapport que lui avait envoyé maître Qian. Donc il n’était pas au courant de l’incident “5 étoiles”.

– « Oui. Ce maître enseignant a soigné sans effort la maladie de l’épouse de Ling Tianyu, il a résolu l’affliction persistante de Du Miaoxuan… » Yuanyu raconta tout ce qu’il savait sur la question.

– « Il est maître enseignant simplement parce qu’il a soigné quelqu’un ? » Écoutant la conversation entre les maîtres Shen et Yuanyu, le maître Zhuang intervint :

– « Même si les maîtres enseignants peuvent intervenir dans tous les domaines, leur principale activité consiste à donner des conseils pour favoriser des percées. Pouvoir soigner signifie seulement qu’il est Maître Médecin. »

Les maîtres Liu et Zheng hochèrent la tête en réponse aux paroles de Yuanyu, désapprouvant clairement son point de vue.

Il n’était pas étonnant qu’ils soient sceptiques. Même si l’on disait que les maîtres enseignants pouvaient conseiller dans tous les corps de métier et qu’ils pouvaient guérir, ceux-ci faisaient partie du haut du panier. Les maîtres enseignants 1 et 2 étoiles ne pouvaient qu’aider les personnes à percer dans leur pratique des arts martiaux et dans des métiers spécifiques.

Mis à part cela, c’était des personnages illustres adulés de tous. Comment était-il possible que dans tout le Royaume de Tianxuan, personne n’ait jamais entendu parler de ce personnage ?

– « Heu… » Maître Yuanyu ne put réfuter les mots de Zhuang. Comme il devait encore personnellement rencontrer Yang Xuan, il ne pouvait rien confirmer par lui-même.

– « Comment avez-vous dit qu’il s’appelait ? Je connais tous les maîtres enseignants 1 et 2 étoiles des royaumes avoisinants. » Sentant la gêne de Yuanyu, maître Liu demanda vite en souriant.

– « Il s’appelle Yang Xuan, je n’en sais pas plus… »

– « Yang Xuan ? » Liu hésita un moment :

– « Il n’y a pas de maître enseignant 2 étoiles de ce nom. En fait, je connais aussi des maîtres enseignants 3 étoiles, mais je n’ai jamais entendu parler de lui! »

– « Il s’agit probablement d’un fraudeur. Comme vous l’avez mentionné, il demande 3 millions pour une visite. Est-ce qu’un véritable maître enseignant serait intéressé par l’argent ? » Zhuang sourit avec mépris.

– « Mais… » Maître Yuanyu était dans une impasse. L’idée d’une fraude le déstabilisa quelque peu.

– « Oui. Il est facile de le vérifier. L’anniversaire de maître Tian est dans quelques jours et il se trouve que je suis libre demain. Je peux vous accompagner jusqu’à sa demeure pour en juger personnellement! » Dit Maître Liu.

– « J’aimerais vous accompagner tous les deux aussi. La profession de maître enseignant ne devrait pas être souillée. Et dire que quelqu’un feint peut-être de l’être. Hem, j’aimerais voir le visage de cet inconscient qui ose jouer avec le feu! » S’offusqua froidement Maître Zhuang.

– « Emmenez-moi également. Pour être honnête, je suis aussi assez intéressé. » Ricana Maître Zheng.

– « Très bien! » Yuanyu acquiesça. S’il s’avérait que Yang Xuan soit un fraudeur, il lèverait ses doutes une bonne fois pour toute.

Tout au long de la discussion, l’Empereur Shen Zhui n’osa dire quoi que ce soit.

………

Ignorant le fait que les 3 maîtres enseignants étaient arrivés au royaume et qu’ils avaient l’intention de l’exposer, Zhang Xuan se réveilla et étira son corps nonchalamment. Le soleil était déjà haut dans le ciel.

Après s’être préparé, il prit son petit déjeuner et briefa Sun Qiang :

– « Je sors maintenant. Si quelqu’un vient pour moi, faites-le attendre à l’extérieur. »

– « Oui, Vénérable Maître! » Le majordome était fier. Il était plus que confiant après les expériences qu’il avait connues de Ling Tianyu et de Du Miaoxuan. On ne le regardait plus de haut.

Après avoir trouvé une allée, Zhang Xuan reprit son apparence et se rendit à la Résidence de Lu Chen sans traîner.

Il y arriva très rapidement.

– « Frère Zhang, je dois vous faire mes excuses… » Lu Chen avait l’air coupable.

– « Vous excuser ? Se pourrait-il que l’on m’interdise l’accès à la bibliothèque royale ? » Le cœur du jeune professeur battait fort. S’il ne pouvait pas y entrer, où trouverait-il des livres pour nourrir sa Bibliothèque de la Voie Céleste ?

– « Non, ce n’est pas ça. J’ai élevé un fils qui n’est pas de ma filiation… »

– « Ah oui ? »

Qu’est-ce que cela a à voir avec moi ? Ce n’est pas comme si je le connaissais…

– « Oui. Je n’ai entendu parlé de ce problème qu’hier. Il semble que mon fils vous ait défié pour le prochain Tournoi! J’en suis vraiment désolé, je vais me rendre à l’académie pour lui faire admettre sa défaite… »

– « Le Tournoi ? » Zhang Xuan commença à voir clair :

– « Maître Lu Chen, il est impossible que le professeur Lu Xun soit votre fils, n’est-ce pas ? »

– « Il s’agit bien de lui, Frère Zhang. Nous avons eu une dispute il y a 3 ans et après cela, il a quitté la maison, furieux. Il n’est jamais revenu… »

– « Hem… Étant donné que je me suis déjà préparé pour ce Tournoi, Maître Lu Chen, vous n’avez pas à vous inquiéter. Autrement, il penserait que je suis revenu sur ma parole et que vous êtes intervenu en ma faveur… »

Quelle drôle de coïncidence. Jamais il n’aurait imaginé que Lu Chen fut son père.

– « Très bien alors… » Lu Chen laissa tomber l’affaire.

– « Frère Zhang, ce fils n’a jamais souffert de revers et il a cultivé la suffisance. Ce serait une bonne chose que vous lui montriez à quel point le monde est grand et qu’il y a toujours quelqu’un de meilleur quelque part. Ainsi, il pourrait réfréner son arrogance pour un avenir plus digne! »

– « Hem… Bien alors » Le jeune Zhang n’y vit aucune objection. Devait-il y aller mollo avec son fils afin de maintenir sa relation amicale avec Lu Chen ?

Bavardant tout en marchant, ils arrivèrent bientôt au palais.

La chambre forte royale comprenait d’innombrables livres provenant de tout le royaume, et cela depuis sa création. Seuls la famille royale et les nobles les plus influents pouvaient y accéder.

En tant que tuteur de l’Empereur, ce n’était pas une grande affaire pour Lu Chen d’amener quelqu’un au palais. Les gardes se mirent immédiatement de côté pour les laisser entrer.

Zhang Xuan observa tout autour :

– « C’est aussi beau qu’on le dit… »

Même si le royaume de Tianxuan n’était pas énorme, le palais était extrêmement luxueux et aucunement inférieur aux palais que le professeur Zhang avait connus dans sa vie précédente. Sur certains aspects, il était beaucoup plus extravagant.

Il y avait d’innombrables patios, et sans guide, on pouvait s’y perdre facilement. Sous la direction de Lu Chen, ils traversèrent plusieurs couloirs puis s’arrêtèrent devant un bâtiment géant.

– « Voici la chambre forte royale! » Maître Lu Chen désigna l’édifice en souriant.

Le bâtiment qui se dressait devant le jeune professeur faisait des dizaines de mètres de haut. Il était spectaculaire et renvoyait la lumière du soleil.

– « Voici un jeton portant un dragon doré. Avec lui, vous pourrez feuilleter tous les ouvrages que vous voulez. Néanmoins, faites attention aux formations à l’intérieur, je ne vous y accompagnerai pas. » D’un coup de poignet, il passa le jeton à Zhang Xuan.

– « Maître Lu Chen, merci pour votre aide! » Le professeur Zhang le salua gracieusement.

La chambre forte royale était un des endroits les plus importants du royaume. En tant que tel, il y avait des formations et des sécurités manœuvrées par les maîtres formateurs pour garder l’intérieur de l’enceinte. Sans le jeton, il était plus que probable de se faire attaquer dès l’entrée dans les lieux.

– « Mais ce n’est rien, Frère Zhang. Bon, je vous laisse maintenant. N’hésitez pas à regarder tout ce que vous désirez, personne ne vous gênera » Maître Lu Chen tirait sur sa barbe.

– « D’accord! » Le jeton en main, Zhang Xuan entra sans tarder. La collection royale faisait honneur à sa réputation. Il y avait un nombre incalculable d’étagères et on ne pouvait en voir la fin. Des livres sur tous les métiers occupaient les étagères. D’un seul regard, on pouvait au moins en estimer des dizaines de milliers.

– « Ça n’a pas été facile d’arriver dans cet endroit. Je dois imprimer tous ces livres dans la Bibliothèque de la Voie Céleste! » Zhang Xuan tremblait d’excitation. Il se dirigea vers la première rangée d’étagères et commença son parcours de livres.

Son œuvre magique résonnait dans toute la chambre forte.

………

Pendant que notre jeune professeur s’occupait, Maître Yuanyu, accompagné par les maîtres enseignants Liu, Zheng et Zhuan, arrivèrent à l’entrée de la résidence.

– « C’est ici qu’habite le Maître Enseignant Yang… » Dit Yuanyu.

– « Hem. Frappez à la porte! » Demanda Liu.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 165 : Le diagnostic des 3 maîtres enseignants Menu Vol.3 / Chapitre 167 : L’arrogant Sun Qiang