La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 163 : Je vous en ferai une autre…

Pas d’yeux ?

A-t-il vraiment oublié de les dessiner, ou y a-t-il une raison cachée ?

Tout le monde s’interrogeait.

Que cela soit pour les humains ou les animaux, l’expression passait par les yeux et sans cet élément essentiel, la toile ne pouvait pas être considérée comme complète.

– « Frère Zhang, c’est… » Lu Chen se tourna vers lui dans la plus grande confusion.

– « Oh, je vais les ajouter maintenant… » Zhang Xuan sourit. Les brosses commencèrent à danser de nouveau sur le canevas pour y ajouter les parties manquantes.

Les yeux dessinés, la peinture fut transfigurée. Une sensation particulière s’empara de tous les observateurs. Tous les humains et les animaux semblaient avoir pris vie, comme si ces créatures pouvaient entrer dans notre monde réel.

– « Mais… ? »

Remarquant le changement opéré, Maîtres Lu Chen et Yuanyu furent époustouflés. Ils n’en croyaient pas leurs yeux!

Avant qu’ils ne puissent s’exprimer, le son des canaris résonna dans la cour. Un groupe d’oiseaux vola jusqu’à la toile, excité, et dansa tout autour.

– « La Vraisemblance Époustouflante ? Est-ce qu’il s’agit du 4ème niveau ? » Demanda Bai Xun, confus.

Les deux maîtres n’avaient-ils pas dit qu’il s’agissait d’un niveau 2 ?

Pourquoi…est-elle passée au niveau 4 d’un coup ?

– « Se pourrait-il que… cela soit à cause des yeux ? » Huang Yu couvrit sa bouche, le corps tremblant d’étonnement.

Elle n’aurait jamais imaginé, même dans ses rêves les plus fous, d’être témoin personnellement de la confection d’une toile de niveau 4.

Mais cela ne s’arrêta pas là! Avant même qu’elle puisse reprendre ses esprits, les canaris de la peinture commencèrent à bouger doucement, avant de sortir en volant pour rejoindre les autres oiseaux et disparaître dans les airs.

Tous les autres personnages semblaient aussi émerger du plan du canevas, souriant à leurs spectateurs et saluant avec leurs mains avant de disparaître lentement.

– « Mais…Ce n’est pas le 4ème niveau… »

Devant ce spectacle merveilleux, la bouche de Lu Chen s’ouvrit jusqu’au sol :

– « C’est une peinture…de niveau 5…La Création Spirituelle! »

– « La Création Spirituelle ? » Les deux jeunes candidats furent intrigués.

N’y a-t-il pas que 4 niveaux ? D’où sort ce cinquième ?

Qu’est-il arrivé ?

– « La Représentation de la Réalité, Le Canevas Spirituel, L’Imprégnation des Intentions, et La Vraisemblance Époustouflante…sont les royaumes les plus communs en peinture, et ils se transmettent de génération en génération. En fait, il y a un autre niveau, qui est la Création Spirituelle! Une peinture qui a atteint un tel niveau possède la respiration, l’esprit et l’âme du maître peintre. Comme investie d’une âme, la toile a la possibilité d’absorber l’énergie spirituelle et d’en faire part aux êtres qui la composent, pour leur donner vie. »

Les lèvres de Maître Yuanyu tremblaient :

– « Je pensais que ce n’était qu’une légende… et j’ai eu l’honneur d’en être témoin ! ». Yuanyu n’arrivait pas à contenir ses émotions.

Une peinture de ce niveau… probablement que très peu de gens furent capables d’en réaliser depuis la naissance du Royaume de Tianxuan!

Même le Canevas de l’Hémérocalle que Huang Yu et Bai Xun se disputaient, était du 4ème niveau. Très loin d’atteindre le 5ème.

Ceux qui produisaient une œuvre de 4ème niveau étaient des maîtres, alors que ceux qui produisaient une œuvre de 5ème niveau étaient des grands-maîtres.

Lui qui pensait que Zhang Xuan était prétentieux et irrespectueux…

Mince!

Y avait-il un trou dans la cour pour qu’il puisse s’y cacher ? C’était très embarrassant.

Pour dire vrai, il aurait même attendu pendant 3 jours, sans se plaindre, pour voir un grand maître créer un chef-d’œuvre.

– « Cinq…Cinq…Cinquième niveau ? »

– « Il y a un cinquième niveau ? » Huang Yu et bai Xun réalisèrent et fixèrent le jeune Zhang.

Lu Chen et Yuanyu ne connaissaient pas grand chose sur la carrière du professeur Zhang, mais les deux jeunes, oui. Ils avaient été à l’Académie Hongtian et savaient beaucoup de choses sur lui.

Même s’il se disait qu’il était un mauvais professeur, ayant obtenu un zéro et perdu ses élèves, ils connaissaient la vérité. Ils savaient que Zhang Xuan avait une force du niveau Pixue et les capacités d’un grand maître en peinture… Et qu’il n’avait pas encore 20 ans…

Avez-vous déjà vu un mauvais professeur à ce point hors du commun ?

S’il est mauvais, alors que dire de nous ?

Les élites des mauvais ?

Frère, comment pouvez-vous être aussi talentueux ?

Qui plus est… pourquoi avoir fait mine de ne rien savoir tout à l’heure ? Vous avez feuilleté des livres durant quatre longues heures ?

– « Maître Zhang, Vénérable Maître Zhang, pouvez-vous… me donner cette peinture ? Si vous me la donnez, je ferais n’importe quoi pour vous! » Avant même que tout le monde ne sorte de ses émois, Bai Xun ne perdit pas le nord et alla à l’essentiel.

– « Vous la donner ? » Zhang Xuan fut très surpris.

– « Oui. Étant donné que je vous traite avec respect et que j’obéis à tous vos ordres… S’il vous plaît, donnez-la-moi… » S’empressa de rajouter Bai Xun.

– « Bai Xun, qu’est-ce que tu fais ? C’est quelque chose que Maître Zhang vient de créer et dont il a imprégné ses émotions. Comment pourrait-il la donner à quelqu’un comme ça ? Je pense que tu ferais bien d’épargner tes efforts! » Voyant à quel point son camarade était effronté, Huang Yu le réprimanda, puis elle se tourna rapidement vers Zhang Xuan pour lui dire :

– « Maître Zhang, je suis la première à vous avoir connu. Je ne vous demanderai pas de me la donner, mais de me la vendre! Vous pouvez me demander le prix que vous voulez, si c’est dans mes moyens, et je ne dirai rien! »

– « Mais… » Bai Xun pensait avoir mal agi, mais en entendant la surenchère de Huang Yu, il s’emporta :

– « Vénérable Maître Zhang, Je me fou du prix que vous demanderez si vous me la vendez. Peu importe le prix, il sera sûrement supérieur au sien! »

– « Bai Xun, pourquoi fais-tu des problèmes maintenant ? Ne voulais-tu pas le Canevas de l’Hémérocalle de Maître Lu Chen ? Je ne me battrai plus pour lui avec toi. Désormais je veux celui-ci. Tu es certainement heureux maintenant… » Huang Yu crachait à travers ses dents d’argent.

« … » Lu Chen était dépassé.

Ils avaient abandonné sa peinture au profit de celle de Zhang Xuan.

Zut alors!

Avez-vous des principes ?

Devez-vous être si matérialistes ?

– « Bai Xun, pourquoi agis-tu toujours contre moi ? » L’Assistant Maître Enseignant était furieuse.

– « C’est toi qui agit contre moi! C’est moi qui le premier, ait manifesté mon intérêt pour cette peinture… » Répondit-il.

– « Assez! » Voyant les deux se disputer. Lu Chen fit de grands gestes.

Il était le tuteur de l’Empereur. S’ils continuaient à se chamailler devant lui après l’éclat de son mécontentement, ils risquaient gros!

– « Même si c’est un grand-maître peintre, peindre un chef-d’œuvre de niveau 5 nécessite énormément d’effort et d’esprit. Il y en a peu, dans toute une génération, qui en sont capables. Donc, c’est à Frère Zhang de décider s’il vous la vend ou s’il vous l’offre. Ne pensez-vous pas que vous dépassez grandement les bornes en agissant de la sorte ? » Lu Chen était autoritaire.

Une peinture de cet acabit était précieuse et chère. Elle contenait le cœur et l’âme de son créateur, il était donc déraisonnable de penser qu’il puisse simplement la vendre ou la donner.

– « Nous avons été irréfléchis… »

– « Maître Lu, Maître Zhang, j’avais tort… »

En considération de leur réprimande, Huang Yu et Bai Xun réalisèrent leur erreur et leur visage fut plein de regret.

– « Frère Zhang, ils sont encore jeunes, veuillez ne pas leur en vouloir pour cela… » Lu Chen s’excusa pour eux auprès de Zhang Xuan.

Toutefois, non seulement le jeune Zhang ne leur en voulait pas, mais il avait le regard lumineux. Maître Lu Chen s’en étonna.

– « Maître Lu Chen… Y a-t-il vraiment quelqu’un qui veuille acheter ma peinture ? Vaut-elle quelque argent ? »

– « Hem hem! » Lu Chen en avala presque sa langue. Si une peinture de ce calibre ne pouvait pas se vendre, cela voulait-il dire que personne n’achèterait son Hémérocalle, même si elle était jetée sur le trottoir ?

– « Votre peinture a atteint le 5ème niveau, et si vous la vendez, elle devrait valoir au moins deux millions. De plus, elle est unique, un seul produit comme celui-ci sur tout le marché… »

– « 2 millions ? C’est formidable! » Une grande joie apparut sur le visage du professeur Zhang qui se tourna alors vers Bai Xun :

– « Jeune Prince Bai, si vous la désirez réellement, je vous la vends pour 2 millions! »

– « Ah ? » Ne s’attendant pas à un tel revirement, Bai Xun fit un bond.

– « Maître Zhang, vendez-la-moi… » Dit avec anxiété Huang Yu.

– « Calmez-vous jeune maîtresse, si vous la voulez, j’en ferai une autre pour vous. Ce n’est pas comme s’il s’agissait d’une grosse affaire… »

– « … » Lu Chen et Yuanyu restèrent sans voix.

En faire une autre ?  Pas une grosse affaire ?

Frère, même si vous êtes un grand-maître peintre, il s’agit d’une peinture de niveau 5… En faire une autre ?

Vous en parlez comme si c’était un jeu d’enfant! Vous plaisantez ?

Si une peinture si extraordinaire pouvait être réalisée aussi facilement, les peintures de niveau 5 ne seraient pas si rares dans tout le Royaume de Tianxuan…

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 162 : Deuxième Niveau Menu Vol.3 / Chapitre 164 : Ce démon!