La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.2 / Chapitre 144 : Expert à la lance

Devant un apothicaire une étoile comme lui, Ouyang n’aurait pas été aussi généreux. Toutefois, Zhang Xuan était tout bonnement incroyable. Il avait été capable de rivaliser rien qu’avec les mots, avec tous les autres apothicaires, que cela soit concernant le forgeage de pilule ou sur les herbes… Il était parfait dans presque tous les aspects et il avait été impossible de le défier au débat sur les pilules. Personne ne pourrait jamais l’oublier!

En ne se basant que sur cette capacité, il serait certainement capable d’atteindre des hauteurs stupéfiantes s’il avait suffisamment de temps. Ce geste de générosité de la part de l’apothicaire Ouyang était en quelque sorte un investissement sur l’avenir.

Après avoir pris ses pilules, Zhang Xuan se souvint de quelque chose :

– « Directeur Ouyang, auriez-vous connaissance d’un endroit où je pourrais me procurer des manuels secrets sur le maniement de la lance ? »

Parmi ses 5 étudiants, il y en avait un pour lequel le jeune professeur n’avait pas encore de solution : Zheng Yang.

Celui-ci était spécialisé dans l’art de la lance, et Lu Xun avait trouvé quelqu’un qui pouvait le surpasser au tournoi! Si Zhang Xuan ne trouvait pas de techniques puissantes à lui inculquer, ce dernier pourrait très bien être le maillon le plus faible du groupe.

Il avait cherché dans le Pavillon du Compendium, mais il y avait très peu d’information traitant du sujet. C’était aussi pourquoi le professeur Wang Chao était populaire. D’innombrables pratiquants de la lance entraient à l’académie pour l’admirer.

Étant donné que celui-ci avait ‘donné’ Mo Xiao à Lu Xun, les deux devaient entretenir une relation exceptionnelle. Dans ce cas, le professeur Zhang ne tirerait rien de son éventuelle rencontre avec ce professeur renommé! En même temps, il ne connaissait rien à la lance. Sa seule issue était de trouver des ouvrages dans la capitale.

– « Des manuels secrets sur le maniement de la lance ? Vous souhaitez apprendre cet art ? » Le Directeur de la Guilde montra son étonnement.

Les apothicaires sont très estimés dans la société. Au lieu d’apprendre le forgeage des pilules, vous préférez la lance ?  

– « Oui! » Zhang Xun hocha la tête.

– « Le maniement de la lance est moins répandu que celui de l’épée et il y a peu de gens qui en usent. Il y a encore moins de personnes qui deviennent maître en cet art. Il se trouve que j’ai une connaissance pour qui la lance fait partie de son héritage familiale et ses capacités sont incroyablement élevées! Il est célèbre dans toute la capitale! » Dit Ouyang en riant.

– « Oh ? Pouvez-vous m’emmener le rencontrer? » Les yeux du jeune homme étaient pleins d’espoir.

– « Il est souvent terrée chez lui, rencontre rarement des étrangers et ne transmet pas facilement son savoir aux autres. Néanmoins, c’est un bon ami à moi, alors peut-être qu’il pourrait répondre à cette requête! »

– « Alors, veuillez m’excuser, mais je vais avoir besoin de votre aide » Zhang Xuan avait promis secrètement à Ouyang qu’il le guiderait dans le forgeage des pilules si l’occasion se présentait.

– « Allons-y. Je vais vous faire connaître ce vieil ami à moi. »

Après avoir quitté la Guilde des Apothicaires, ils marchèrent pendant pratiquement une heure avant d’arriver à la résidence.

Les gardes ne créèrent pas de difficulparticulière puisque Ouyang et cet expert étaient de vieux ‘potes’.

– « Directeur Ouyang, Veuillez attendre un moment. Mon vénérable Maître s’entraîne encore, il arrivera bientôt! » Le majordome les amena dans un petit kiosque.

– « Il viendra me voir quand il aura terminé son entraînement! » Ouyang connaissait les habitudes de son ami :

– « Apothicaire Zhang, veuillez vous asseoir! »

– « Merci! » Zhang Xuan s’assit et observa les environs.

La cour intérieure était grande et les rénovations simples mais réalisées avec goût. L’atmosphère y était très sereine. Il n’y avait aucun domestique ni préposé. Le propriétaire des lieux ne semblait pas être quelqu’un d’extravagant.

– « Mon ami s’appelle Wang Chong. Nous nous connaissons depuis plus de 20 ans et le monde de la lance est toute sa vie. En terme de maniement, c’est un des plus célèbres du royaume. L’Empereur l’a même félicité! » Ouyang présenta son ami tout en sirotant son thé.

– « Incroyable! » Zhang Xuan avait du respect pour ceux qui étaient au meilleur de leur art.

– « Vieil Ouyang, que dis-tu encore de mal derrière mon dos ? » Une voix brillante résonna et un homme d’un certain âge arriva à grands pas.

Même s’il paraissait 50 ans ou plus, son corps débordait d’énergie, en apparence inépuisable. Il était encore habillé d’une tenue d’entraînement et tenait une lance dans une main.

– « Parler dans ton dos ? Je ne suis pas comme ça! » Ouyang se leva en souriant. À en juger par leur ton de voix, ils étaient proches.

– « Alors, qu’est-ce qui t’amène jusqu’ici ? » Wang Chong fit un pas dans le kiosque et aperçut le professeur Zhang :

– « Est-ce ton élève ? » Demanda-t-il, intrigué.

– « Hem hem! » Ouyang en cracha presque son thé. Zhang Xuan fit signe que ce n’était rien.

– « Laisse-moi te le présenter. Voici le nouvel apothicaire une étoile de notre guilde, Zhang Xuan! »

– « Apothicaire une étoile ? » Wang fut surpris puis choqué.

Celui-ci savait à quel point l’examen d’apothicaire était difficile! Alors, un jeune garçon comme Zhang, déjà apothicaire? Il trouvait cela inconcevable, même le majordome qui était à côté!

– « Et pas simplement ça. L’apothicaire Zhang a été promu en réussissant le Débat sur les Pilules. Unilatéralement, il a laissé sans voix les 10 apothicaires examinateurs. Dans le domaine du forgeage de pilule, il n’y a personne qui lui arrive à la cheville! »

– « Le débat sur les pilules ? » Wang Chong était abasourdi.

– « Le Directeur Ouyang est trop généreux. Il se trouve que j’ai un peu de connaissance. En terme de forgeage, je suis toujours un novice… » répondit Zhang Xuan.

Il était vrai que sans la Bibliothèque de la Voie Céleste, il ne parviendrait même pas à forger les pilules les plus simples.

Les 3 hommes bavardèrent pendant un moment. Le professeur Zhang savait que Ouyang le complimentait pour donner une bonne impression à son ami.

– « Oui, j’ai autre chose à te dire! » Dit gentiment Ouyang.

– « Oh ? » Wang regarda son ami.

– « Voilà. L’apothicaire Zhang apprécie beaucoup la lance. Si Frère Wang avait le temps d’échanger quelques points de vue! »

– « Oh ? Alors l’apothicaire Zhang est aussi un expert en lance ? C’est formidable… » En entendant cela, Wang jubilait.

C’était un fanatique de cet art et il aimait se mesurer à d’autres experts. Puisque Zhang Xuan était devenu un apothicaire officiel à un si jeune âge, il possédait probablement un très grand talent.

– « Je… Hem hem. Je n’ai jamais appris le maniement de la lance… »

Voyant que Wang Chong était déterminé à faire un duel avec lui, le jeune Zhang prit la mine des mauvais jours!

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. Thomas
  • 14. guillaume
  • 15. Ba-Soma
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Cédric
  • 25. Frederic
  • 26. Pierre
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.2 / Chapitre 143 : Aller chercher de l’argent Menu Vol.2 / Chapitre 145 : L’Art de la lance de la Voie Céleste