La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.2 / Chapitre 124 : A la recherche d’une solution

Zhang Xuan était démoralisé! Il pensait que ces articles ne lui coûteraient que quelques centaines de milliers de pièces d’or et qu’avec le million qu’il possédait, cette dépense n’aurait pas été grand-chose. Mais plus de 20 millions était un vrai cauchemar!!

Lui qui était si fier de sa fortune, il avait désormais l’air d’un miséreux. Ce tournant tragique ne pouvait être qu’une malédiction!

Son idée de départ consistait à soigner ses élèves afin qu’ils progressent énormément et fassent un tabac au tournoi, il en aurait profité pour redorer son blason et montrer de lui une image à la fois humble et experte. Mais là, c’en était trop…

S’il avait su qu’il lui aurait fallu autant d’argent, il ne se serait pas montré aussi décontracté.

– « Pourquoi est-ce que je n’oublie pas, tout simplement, cette histoire ? »

Zhang Xuan vivait un conflit intérieur qui devenait insupportable! Il était loin de la somme escomptée. Après tous les efforts qu’il avait accomplis : les examens d’apprenti apothicaire et d’apothicaire avaient-ils été en vain ?

Qui plus est, il s’était vanté des miracles qu’il allait produire. Zhao Ya et ses compagnons savaient qu’il ferait tout son possible pour réveiller leurs potentiels. S’il revenait les mains vides, comment aurait-il encore le courage de lever la tête ?

– « Non! Abandonner parce que c’est trop cher, ce n’est pas ma façon de faire! »

Une âme “transmigrée” n’abandonnerait jamais devant une telle épreuve!

Et il y avait aussi la responsabilité de l’enseignant! Non, le professeur Zhang ne pouvait pas rester les bras croisés. Il lui fallait trouver d’autres moyens pour gagner de l’argent.

Le jeune homme retourna voir Ouyang Cheng pour lui demander :

– « Hem, hem, Apothicaire Ouyang. Serait-il possible de mettre ces articles sur mon ardoise ? Je vous rembourserai plus tard! »

– « C’est… On ne peut pas faire cela! Il faut acheter auprès du siège, je ne peux donc pas retarder le paiement vous concernant… »

– « Mais… 20 millions, je ne peux pas les sortir comme ça… » Zhang Xuan s’en agaçait!

– « Pour cela, il n’y a pas d’autre solution, mais que dites-vous de forger vous-même vos pilules ? Étant donné vos connaissances dans ce domaine, vous ne devriez pas avoir de mal à gagner de l’argent. » Conseilla Ouyang.

Il était vrai que Zhang Xuan avait fait montre de sa supériorité, et pour un apothicaire de haut niveau comme lui, 20 millions n’étaient pas une somme énorme!

– « Je peux gagner beaucoup d’argent en forgeant des pilules ? Cette Pilule qui Apaise le Méridien que je vous ai tous vu forger, combien coûte-elle ? » Zhang Xuan ne put se retenir de poser la question.

– « Cette pilule n’est pas facile à forger. Et de ce fait, c’est une des pilules de rang un qui rapportent le plus, jusqu’à 50 000 et davantage. Si vous en fabriquez 10 par jour, vous gagnerez 20 millions en moins de 2 mois! » Assura l’apothicaire Ouyang.

La profession d’apothicaire était extrêmement lucrative. Néanmoins, elle dépendait des conditions du marché et de l’approvisionnement en herbes médicinales. Même si cela semblait possible en théorie, pour un apothicaire, le forgeage quotidien serait très difficile à endurer!

– « Deux mois ? » Le désespoir se lut sur le visage du jeune professeur.

En deux mois de temps, le tournoi serait bel et bien enterré. Et si cela devait se produire, il devrait entraîner ses élèves à la façon conventionnelle et il serait inutile de poursuivre ses efforts ici.

Mais le forgeage des pilules n’était possible en théorie pour Zhang Xuan que grâce à l’intervention de la Bibliothèque de la Voie Céleste. S’il devait véritablement les forger, c’est à dire passer de la théorie à la pratique, il en serait incapable. Il avait vu les autres apothicaires forger des pilules, et sans un entraînement de plusieurs dizaines d’années, il lui serait impossible d’atteindre leur niveau d’expertise!

– « Y a-t-il… une meilleure manière de gagner de l’argent ? » Zhang Xuan espérait une alternative.

– « Une meilleure manière ? » Ouyang allait répondre dans l’infirmative quand il pensa soudain à quelque chose :

– « La profession la plus rémunératrice dans ce monde est, sans aucun doute, celle de Maître Enseignant. L’exerçant peut gagner de gros honoraires rien qu’en donnant des conseils aux autres. Le métier d’apothicaire n’est pas mauvais non plus, mais en comparaison, il ne fait pas le poids! »

Les pratiquants en arts martiaux se retrouvaient souvent, à un moment de leur existence, devant une limite de franchissement de niveau, incapable de faire une percée, et ce jusqu’à leur dernier souffle. C’était-là qu’intervenait le Maître Enseignant, qui pouvait les sauver de ce sort en les aiguillant de la bonne façon. En augmentant leur niveau de pratique, non seulement leur espérance de vie s’allongeait, mais leur capacité à gagner de l’argent s’accélérait. Par voie de conséquence, les pratiquants n’hésitaient pas à dépenser leur fortune pour un simple conseil.

Toutefois, devenir Maître Enseignant n’était pas facile. Il fallait avoir ses propres étudiants, une expérience, une réputation, et par-dessus tout, il fallait passer de nombreuses épreuves!

– « Pourriez-vous m’avancer l’argent ? Je chercherai un moyen de vous payer dans les 10 jours! » demanda le professeur Zhang.

– « Entendu! » répondit machinalement Ouyang Cheng…

– « Bien, je vous revoie bientôt. » Zhang Xuan quitta les lieux.

– « Puisque les Maîtres Enseignants gagnent bien leur vie… si je prétends être l’un d’entre eux… pourrais-je gagner rapidement de l’argent ? » Le jeune homme commença à peser le pour et le contre.

En usant de méthodes ordinaires, il était impossible de gagner 20 millions de pièces d’or en 10 jours, à moins de dévaliser une banque!

Cependant, si notre jeune professeur faisait semblant d’être un Maître Enseignant, il pourrait gagner cette somme dans le temps imparti. Mais voilà, il ne fallait pas être démasqué, au risque de très mal finir!

Avec la Bibliothèque de la Voie Céleste et son aptitude à tromper les autres qu’il avait acquise dans sa vie précédente, il était facile de monter quelque chose. Bien sûr, il ne s’agissait pas tout à fait d’une arnaque! Après tout, avec son don et son Art Divin de la Voie Céleste, il pouvait déceler les failles de chacun, mais du même coup, il pouvait les faire évoluer. C’était une sorte de retour d’ascenseur!!!

« Parfait, je vais choisir Maître Enseignant! Mais il me faut une préparation. Étant donné mon âge, personne ne me croira si je crie sur les toits que je fais ce métier! Il faut que je me déguise. Au moins, que j’ai l’air d’avoir 30 ans. »

– « Ensuite, en tant que Maître Enseignant, il me faudra confirmer ma propre identité et réputation. Je ne peux pas me rendre chez les gens et leur donner des conseils comme ça! Auquel cas, ils me prendront pour un escroc. »

– « Que devrais-je faire ? »

Comme il ne pouvait pas se rendre chez les personnes pour offrir ses services, il avait besoin de clients. Comment gagner de l’argent sans client ?

Zhang Xuan devait faire preuve d’ingéniosité…

 

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.2 / Chapitre 123 : Une solution trouvée Menu Vol.2 / Chapitre 125 : A la recherche d’une demeure à louer