La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.1 / Chapitre 05 : La jeune maîtresse

– « As-tu entendu la nouvelle ? Le professeur Cao Xiong vient de défier Zhang Xuan, le plus mauvais professeur de toute l’académie ! »

– « Un défi? Et pour sûr, le Professeur Zhang Xuan a perdu ? »

– « Non, ça ne s’est pas passé ainsi. Il a gagné! Il a fait augmenter la force d’un étudiant guidé à l’improviste, et ce simplement grâce à un conseil»

– « Augmenter en une seule action ? Grâce à ses premiers conseils ? Même le Professeur Lu Xun en serait incapable! Es-tu sérieux ? »

– « Beaucoup de gens en ont été témoins. »

Ceux qui avaient assisté au défi à la cantine en discutaient avec enthousiasme.

– « Pour que la force de l’élève augmente d’un seul coup suite à de simples recommandations, » Se moqua Zhao Ya, « Ca ne peut être que de la chance! »

Zhao Ya était la fille du Seigneur de Baiyu, troisième plus grande ville du royaume de Tianxuan. Dès son plus jeune âge, elle avait suivi une éducation de haut vol et était venue à l’Académie de Hongtian pour y être accepté par Lu Xun.

Cependant, elle n’avait pas prévu la supériorité de Zhang Xuan. Bien évidemment elle ne croyait pas en de telles rumeurs.

Un étudiant assis non loin d’elle ne put s’empêcher d’ajouter :

– « De la chance ? Je ne pense pas. Cela ne saurait expliquer une telle augmentation d’un coup. »

– « Tu penses qu’il s’agit d’autre chose ? Vu son résultat à l’examen de qualification, je ne pense pas que je le choisirai comme professeur. En plus, il a failli être renvoyé! Quelles capacités crois-tu vraiment qu’un type pareil pourrait posséder ? Si tu ne me crois pas, allons immédiatement le démasquer! »   

Zhao Ya avait toujours été de nature impatiente. Savoir que quelqu’un louait le pire professeur de l’académie la mettait en rogne.

Instantanément, deux étudiants se levèrent :

– « Bien! Allons voir si ce ne sont que des paroles! »

Tous trois sortirent de la cantine et, après avoir glané quelques informations aux alentours, trouvèrent la salle de classe de Zhang Xuan.

Ils poussèrent la porte et entrèrent :

– « Vous êtes le professeur Zhang Xuan ? »

Le jeune homme était seul, assis sur son siège, et souriait d’un air stupide. De toute évidence, quel que soit l’angle sous lequel ils le considéraient, ce professeur n’était guère impressionnant.. Cela les déstabilisa quelque peu.

Ayant remarqué l’entrée des étudiants, Zhang Xuan interrompit son analyse de la Bibliothèque de la Voie Céleste et se retourna vers eux :

– « C’est moi! »

– « Nous avons entendu dire que vous aviez gagné un défi contre le professeur Cao Xiong et que l’étudiant, sous vos conseils avisés, avait eu une augmentation de force conséquente », Déclara Zhao Ya d’un ton incrédule. « Soit. J’aimerais que vous me guidiez moi-aussi pour voir si vous pouvez augmenter mes forces d’un seul coup! »

D’un geste de la main, il leur demanda de s’éloigner :

– « Je ne suis pas libre! »

Les enseignants avaient leur propre fierté. Ils n’étaient pas des interprètes qui exécutaient des performances à la demande du public. Pourquoi accepterait-il simplement parce qu’on le lui demandait ? Il ne leur devait rien.

Zhao Ya se rendait bien compte qu’il ne cherchait qu’à se débarrasser d’elle. Furieuse, elle grinça des dents :

– « Pas libre ? N’êtes-vous pas inactif en ce moment même ? »

Embarrassée, elle avait dit à ses amis qu’elle le démasquerait et voilà qu’il voulait la chasser avant même qu’elle n’ait eu le temps de le faire.

– « Je dois  recruter des étudiants. Je n’ai pas de temps à perdre avec une jeune fille arrogante! » Dit-il calmement.

Furieuse, Zhao Ya roula de grands yeux :

– « Vous… »

Non seulement elle était belle, mais c’était la fille d’un seigneur. Où qu’elle aille, les gens la regardaient, admiratifs. Néanmoins cet homme l’avait rejetée et qui plus est, il l’accusait de faire l’idiote! C’était impardonnable.

Faisant grincer ses dents de jade, elle lui demanda :

– « Que devons-nous faire pour que vous nous guidiez ? »

– « Reconnaissez-moi comme votre professeur! » Répondit-il doucement en la regardant avec une expression bizarre.

Pensant qu’il la prenait pour une idiote, elle lui dit :

– « Très bien, je vais vous reconnaître… mais si vous m’enseignez des foutaises, je dévoilerai vos mensonges! »

– « Zhao Ya! »

Les deux amis qui l’accompagnaient faillirent s’évanouir en l’entendant accepter sa demande. Aussitôt, ils tentèrent de la dissuader :

– « Tu ne peux pas! Si tu le prends pour professeur, tu ne pourras pas devenir l’élève de Lu Xun »

Zhao Ya hésita.

Elle connaissait le règlement de l’école. Si elle acceptait un professeur, elle ne pourrait en choisir un autre, à moins de quitter le premier. Se faisant, l’autre enseignant la rejetterait certainement. Surtout s’il s’agissait du populaire Lu Xun.

Zhang Xuan lui fit signe de partir :

– « Vous n’en avez pas le courage ? Si vous n’osez pas, dépêchez-vous de vous en aller. Vous me retardez dans mon recrutement! »

– « Qui a dit que je n’avais pas le courage de le faire ? »

Elle hésitait encore mais après ce qu’il venait de dire, elle explosa aussitôt.  Fronçant les sourcils, elle ajouta : « Je vous reconnais comme mon professeur! Scellons notre relation! »

Une fois encore, il l’envoya balader :

– « Vous vous méprenez. Je ne peux pas vous accepter simplement parce que vous le désirez! »

Il était naturel de recruter des étudiants obéissants, tout comme Wang Ying. Mais cette jeune fille qui venait de se présenter était comme de la poudre à canon. Il avait beau manquer cruellement d’élèves, il ne l’admettrait pas aussi facilement.

Zhao Ya, qui ne s’attendait pas à ce qu’il la rejette, sentit le feu monter en elle :

– « Vous… »

Elle qui voulait exposer sa fraude, si elle venait à être chassée d’emblée, ne serait-ce pas considéré comme un échec ?

S’il la rejetait, c’était peut-être justement pour éviter d’être exposé. Elle ne le laisserait certainement pas agir à sa guise!

– « Hum, je vais admettre qu’il s’agissait d‘une faute de ma part, ensuite je vous remettrai à votre place en exposant votre vrai visage! »

À cette pensée, elle retint toute rage de son cœur, sourit légèrement et montra ses dents blanches :

– « Professeur, ne vous fâchez pas. Je vous ai manqué de respect! Je souhaite sincèrement devenir votre élève, je vous supplie de m’accepter! »

– « Je préfère cela! » Voyant qu’elle avait changé d’attitude, Zhang Xuan acquiesça : « Je vous accepte à cette condition : vous allez nettoyer cette pièce. Je ne veux plus voir un seul grain de poussière. Vous m’aiderez à mettre de l’ordre dans les toilettes à l’extérieur et frotterez soigneusement les cuvettes. Si après vérification, je suis satisfait de votre travail, je vous prendrai sous ma tutelle! »

Zhao Ya était sur le point de se déchaîner :

– « N’allez pas trop loin! »

Ne la connaissait-il pas ? Elle était la fille du seigneur de la ville, la fille d’un noble. Elle n’avait jamais fait de corvée domestique et pourtant cet homme lui demandait de balayer, de nettoyer les toilettes et de frotter les cuvettes! Était-il fou ?

– « Si vous ne pouvez pas vous soumettre à des tâches aussi superficielles, vous pouvez partir. Je n’ai pas besoin d’étudiants paresseux et inutiles! » Déclara-t-il.

“Hé hé petite fille. Tu veux jouer avec moi ? Tu es encore trop inexpérimentée!”

Zhao Ya ruminait. Elle saisit un balai et une serpillière, puis commença à nettoyer la pièce.  

– « Qui a dit que j’étais inutile ? Je vais nettoyer et frotter! »

En voyant la jeune maîtresse se mettre à nettoyer l’endroit, ses deux amis, horrifiés, tentèrent aussitôt de la convaincre.

– « Zhao Ya, et si on oubliait tout ça ? »

– « Je ne pense pas qu’il soit vraiment compétent. Il cherche simplement à te rendre les choses difficiles »

– « Attendez dehors, tous les deux dehors. Depuis toute petite, moi, Zhao Ya, je n’ai jamais vraiment perdu. Aujourd’hui, j’ai décidé d’agir seule! »

Elle fronça les sourcils.

– « Euh… »

Connaissant le tempérament de leur amie, ils se regardèrent, impuissants, ne sachant que faire.

Après réflexion, l’un d’eux trouva une solution.

Une personne comme Zhao Ya était toujours escortée, même si elle n’était pas en danger lorsqu’elle se rendait à l’académie.  Son majordome devait forcément l’attendre dehors.

– « Informez le majordome Yao. Comment se fait-il qu’il ne l’ait pas accompagnée? S’il apprenait que celui qui a obtenu un zéro à son examen de qualification a ordonné à la jeune maîtresse de frotter la cuvette des toilettes, il accourrait immédiatement pour mettre fin à tout cela! »

– « Très bien, allons le trouver! »

Sans hésiter, ils se précipitèrent hors de l’académie.

Zhao Ya, de nature entêtée comme toutes les jeunes filles riches, n’avait pas mis longtemps à s’adapter. Très vite, la pièce fut nettoyée. Même les toilettes étaient étincelantes.

– « Pas mal! » Dit Zhang Xuan, satisfait.

– « Vous devriez être content maintenant. Vous allez pouvoir m‘accepter comme élève, n’est-ce pas ? »

Son travail terminé,  elle serra les dents et son joli visage de jade se crispa tandis qu’elle se retenait de frapper le type qui lui faisait face.

Ignorant le regard meurtrier de la jeune fille, Zhang Xuan lui lança un jeton d’un geste désinvolte :

– « Voilà  votre carte d’identité! »

Inspirant profondément, elle fit couler une goutte de sang.

Elle allait réaliser son objectif : révéler le vrai visage de cet homme méprisable.

Cachant son excitation,  Zhao Ya demanda :

– « Professeur Zhang, maintenant que je suis votre élève, pouvez-vous me donner un conseil ou deux ? »

Il fit un signe :

– « Montrez-moi d’abord une technique de combat afin que je puisse évaluer vos fondamentaux! »

– « Très bien! »

Sans autre préambule, elle joignit les mains et se prépara à frapper.

Ses coups étaient beaucoup plus rapides et plus puissants que ceux de Wang Ying, son autre étudiante. Il était évident qu’elle s’entraînait avec ardeur.

Pendant qu’elle exécutait sa performance, l’esprit de Zhang Xuan parcourait la bibliothèque. Comme il s’y attendait, celle-ci trembla légèrement et un livre tomba des étagères. Deux mots étaient écrits sur la couverture : « Zhao Ya »

« Zhao Ya, fille du Seigneur de la ville de Baiyu. Combattante 1ère dan Royaume Juxi Meilleur niveau! Technique de culture : Compétence pure féminine du Jade Blanc!

Faiblesse : 27 défauts. No.1, personnalité irréfléchie et facilement irritable, ce qui va à l’encontre de la nature posée et douce du Jade Blanc. Elle est donc incapable de faire ressortir toute sa force. No.2… »

Le livre agissait comme précédemment. Il avait enregistré tous les défauts et lacunes relatifs à son entraînement.

En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, Zhao Ya avait achevé sa démonstration de coup de poing! Un nombre apparut : 110!

Zhang Xuan ne put s’empêcher de hocher la tête :

– « Pas mal, pas mal! »

Zhao Ya possédait une force extraordinaire.

– « Très bien, donnez-moi quelques conseils »

La jeune fille avait frappé fort, pourtant elle n’était ni rouge, ni essoufflée. Elle se retourna simplement et regarda Zhang Xuan.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.1 / Chapitre 04 : Une bonne claque Menu Vol.1 / Chapitre 06 : Qu’avez-vous fait à notre jeune maitresse ?