Vision Transcendante | Tranxending Vision | 超品透视
A+ a-
Chapitre 90 – L’anniversaire de mon entreprise

Chapitre 90 – L’anniversaire de mon entreprise

Xia Lei et Liang Si-Yao choisirent finalement une entreprise de matériaux de construction appelée « Forest Man ». Cette entreprise était elle aussi nouvellement créée, mais elle était de grande envergure et disposait d’une sélection complète. Xia Lei pouvait commander les matériaux dont il avait besoin pour le bâtiment et l’atelier en même temps.

Lorsque Xia Lei et Liang Si-Yao arrivèrent, un membre de l’équipe commerciale s’était occupé d’eux, mais lorsqu’il apprit que Xia Lei était ici pour commander de nouveaux matériaux pour la construction d’une entreprise, il appela un des cadres supérieurs de Forest Man.

« Bonjour, je suis Shentu Shi-Shan. Faites-moi savoir si vous avez besoin de quelque chose ».

Le cadre supérieur de Forest Man se présenta avec un sourire lorsqu’il les rencontra.

« Shentu ? »

Xia Lei eut une réaction un peu étrange suite à l’auto-présentation de Shentu Shi-Shan.

« Puis-je vous demander si vous êtes un membre du clan Shentu ? »

Shentu Shi-Shan regarda Xia Lei et lui demanda avec hésitation : « Pourquoi, M. Xia, vous connaissez le clan Shentu ? »

Xia Lei sourit : « Qui ne connaît pas le clan Shentu sur le territoire de Hai-Zhu ? Je ne m’attendais pas à ce que cette société appartienne également au clan Shentu. »

« Cette société est une filiale du groupe Vientiane », déclara Shentu Shi-Shan.

Après une pause, il ajouta : « Ne parlons pas de sujets non commerciaux et allons droit au but. Nous pouvons fournir un service complet à votre entreprise, de la conception des plans à la construction de l’entreprise. Vous n’avez qu’à nous indiquer votre budget et nous nous occuperons du reste. »

« Nous nous occuperons des plans nous-mêmes. Votre entreprise doit juste fournir les matériaux et la construction », déclara Xia Lei.

« Cela peut aussi être arrangé. Je vous emmènerai d’abord voir nos produits et je préparerai un devis une fois que vous aurez choisi ce qui vous plaît », déclara Shentu Shi-Shan.

« Très bien. S’il vous plaît, montrez-moi le chemin », dit Xia Lei.

En sortant de la salle de réception, Liang Si-Yao tira sur la manche de Xia Lei et demanda à voix basse : « Le clan Shentu est-il très puissant ? »

Xia Lei baissa la voix et répondit : « C’est le clan le plus riche de toute la Chine. Alors, penses-tu qu’ils le soient ? »

La petite bouche de pêche de Liang Si-Yao s’ouvrit en signe d’admiration : « Ils sont donc vraiment puissants. Si tu connais quelqu’un dans le clan Shentu, tu dois le mentionner. Nous pourrions obtenir un prix préférentiel. »

Xia Lei se figea un instant – il avait repensé à Shentu Tian-Yin. Non seulement il la connaissait, mais il lui avait sauvé la vie une fois. S’il parlait de cela, ce Shentu Shi-Shan appellerait probablement sa patronne pour lui poser des questions et Shentu Tian-Yin lui ferait peut-être un bon prix. Il changea cependant d’avis dès que l’idée lui vint à l’esprit : « L’autre partie fait partie de l’élite et je ne suis que du menu fretin. Je connais peut-être la personne, mais elle ne me connaîtra pas. »

Liang Si-Yao sourit : « Je ne me soucie pas des élites. »

Shentu Shi-Shan amena Xia Lei et Liang Si-Yao dans la salle d’exposition des produits de la compagnie Forest Man. La salle d’exposition présentait non seulement les différents nouveaux produits fabriqués par la compagnie, mais aussi des modèles de construction de résidences, d’entrepôts, etc. construits à partir de leurs nouveaux matériaux de construction.

Xia Lei et Liang Si-Yao firent le tour de la salle d’exposition et choisirent quelques nouveaux matériaux de construction.

Alors que Xia Lei était sur le point de discuter avec Shentu Shi-Shan du prix des matériaux qu’il avait choisis, un employé de Forest Man se précipita soudainement sur lui en disant avec excitation : « Directeur Shan, la dame est là. »

Le cœur de Xia Lei battit la chamade. « Shentu Tian-Yin est là ? »

Shentu Shi-Shan dit alors : « Je m’excuse auprès de vous deux, mais je dois partir un moment. Veuillez regarder encore un peu et nous discuterons des prix par la suite. »

« Bien sûr, pas de problème », dit Xia Lei.

Shentu Shi-Shan et l’employé qui était venu porter le message s’étaient dirigés vers la sortie de la salle d’exposition mais un groupe de personnes entra avant qu’ils ne puissent sortir.

La personne à la tête du groupe était la personne actuelle à la tête du clan Shentu – Shentu Tian-Yin. Son assistant et son garde du corps suivirent juste après.

Shentu Tian-Yin portait une robe noire. Elle était d’une froideur et d’une élégance inégalées. Elle n’aimait pas porter des vêtements très exposés, les vêtements qu’elle portait couvraient toujours la plus grande partie de son corps, mais cela n’affectait en rien son sex-appeal. Une femme comme elle n’avait pas besoin de montrer son corps pour recevoir l’appréciation des hommes. Elle n’avait pas non plus besoin d’utiliser de doux sourires pour émouvoir les gens, de sorte qu’elle était toujours froide comme la glace et semblait inaccessible aux autres. Elle était comme ça, mais un seul regard désinvolte de sa part suffisait à faire ramper la plupart des hommes à ses pieds. Elle n’avait rien à prouver ni à faire. Sa beauté et son sex-appeal suffisaient à conquérir tous les hommes.

C’était Shentu Tian-Yin. Xia Lei se sentait comme un cerf aveuglé à chaque fois qu’il la voyait.

« C’est Shentu Tian-Yin ? », demanda Liang Si-Yao doucement.

« Oui, c’est Shentu Tian-Yin », répondit Xia Lei.

Liang Si-Yao poussa un doux soupir d’admiration : « Elle est si belle. »

Liang Si-Yao n’avait jamais vu Shentu Tian-Yin auparavant, mais elle pouvait deviner qui elle était au premier regard. Ce n’était pas parce que Liang Si-Yao était très perspicace, mais parce que la présence de Shentu Tian-Yin était trop puissante. On pouvait facilement dire qu’elle était différente des autres personnes.

Shentu Shi-Shan l’accueillit avec un sourire flatteur : « Tian-Yin, tu aurais dû appeler avant. J’aurais pu m’arranger si tu avais appelé à l’avance. »

Shentu Tian-Yin l’avait juste regardé, indifférente, et marcha sans mot dire derrière lui, vers Xia Lei et Liang Si-Yao.

Shentu Shi-Shan se figea sur place, un mélange d’embarras et de haine était visible sur son visage.

Xia Lei vit tout et trouva cela étrange.

« Shentu Shi-Shan fait aussi partie du clan Shentu mais Shentu Tian-Yin a ce genre d’attitude envers lui. C’est comme s’il était pire qu’un étranger pour elle. C’est bizarre. » , pensa-t’il

Shentu Tian-Yin n’avait pas fait attention à Shentu Shi-Shan, mais celui-ci persista et la rattrapa, arborant à nouveau son sourire flatteur : « Tian-Yin, es-tu ici aujourd’hui pour une inspection de routine ? Je vais demander au service des finances de préparer les comptes tout de suite. Je t’accompagne si tu veux aller à l’atelier. »

« Pas besoin. »

Shentu Tian-Yin avait finalement parlé à Shentu Shi-Shan, mais ne dit que deux mots.

Shentu Shi-Shan jeta un coup d’oeil à Xia Lei, lui demandant de partir. Il ne savait pas que Xia Lei et Shentu Tian-Yin se connaissaient vraiment.

Xia Lei n’avait pas non plus l’intention de saluer Shentu Tian-Yin. Celui-ci dit à Liang Si-Yao : « Si-Yao, sortons un peu. »

Liang Si-Yao hocha la tête et suivit Xia Lei, qui se dirigeait vers la porte.

Alors qu’ils s’apprêtaient à se frôler, Shentu Tian-Yin prit soudain la parole et dit : « M. Xia, que faites-vous ici ? »

Xia Lei fit une pause et s’arrêta sur ses pas. C’était la première fois que Shentu Tian-Yin avait pris l’initiative de le saluer en premier. Elle ne l’avait même pas regardé droit dans les yeux, même lorsqu’il lui avait dit qu’il y avait une bombe sous sa voiture.

Shentu Tian-Yin regarda Xia Lei comme si elle attendait qu’il parle.

Xia Lei répondit alors : « Je suis ici pour acheter des matériaux de construction. »

« Vous vous préparez à commencer la construction ? », dit Shentu Tian-Yin.

Pourquoi était-elle si bavarde aujourd’hui ? Xia Lei trouva cela étrange mais garda une façade calme : « Oui, j’ai déjà le terrain, j’aimerais donc construire mon atelier rapidement. »

« J’ai entendu parler de ce terrain. Vous avez donné une bonne claque à Huang Yi-Hu, c’est comme si vous aviez aussi donné une claque au clan Gu. Vraiment bien joué. »

C’était donc la raison pour laquelle elle avait été si bavarde aujourd’hui. Le clan Shentu et le clan Gu semblaient aimables en apparence, mais ils étaient les plus grands rivaux dans le monde des affaires. Leurs querelles silencieuses au fil des ans avaient également entraîné une accumulation de rancunes. Quelqu’un avait donné une bonne gifle au chien du clan Gu. Et bien que ce ne soit que le chien, la propriétaire du chien avait dû également subir une perte, du moins dans sa dignité. Elle était donc satisfaite de cette situation.

Xia Lei ne dit rien et sourit simplement poliment.

Liang Si-Yao était aussitôt intervenue : « Bonjour, Mlle Shentu. Je suis l’assistante du président Xia. Pourriez-vous nous faire une petite réduction ? »

Shentu Tian-Yin lui lança un regard : « Nos prix sont déjà les plus bas du marché. Il n’y a pas de réduction, même si je venais l’acheter moi-même. »

Liang Si-Yao eut d’abord le sourire, mais les mots de Shentu Tian-Yin l’avaient fait se sentir mal. Son sourire disparut rapidement.

Shentu Tian-Yin ne parla plus et s’éloigna.

Liang Si-Yao renifla doucement et déclara tristement : « Qu’est-ce que tu as de si bien ? Être riche te rend génial ? »

Xia Lei lui tapota l’épaule et lui sourit : « Ne sois pas fâchée. Tu seras plus riche qu’elle un jour. »

Le tempérament de Liang Si-Yao allait et venait très facilement : « Bien sûr. Donne-moi un salaire de cinquante ou soixante milliards par an. Peut-être que je serai plus riche qu’elle dans quelques années, voir une dizaine d’années. »

« Tu peux aussi bien me vendre », rétorqua Xia Lei.

Liang Si-Yao ricana :« Bien sûr ! A qui ? A un cirque ? Je vais t’attacher une corde au cou et te faire faire des numéros de singe pour me faire de l’argent. Qu’est-ce que tu en dis ? »

« Tu oses me traiter de singe ? Je vais te gifler ! »

Xia Lei fit mine de la poursuivre pour lui donner une claque.

Ils partirent tous les deux, en riant et en plaisantant, l’incident de tout à l’heure était oublié.

Quand ils sortirent, Shentu Tian-Yin s’arrêta et regarda le dos de Xia Lei, puis dit : « Cinquième oncle, donnez à ce M. Xia le prix coûtant. »

Shentu Shi-Shan fut choqué : « Tian-Yin, n’as-tu pas dit qu’il n’y avait pas de réduction ? Pourquoi veux-tu lui faire une réduction maintenant ? »

« Demandez au département des finances de préparer les comptes. Je vais inspecter l’atelier », dit Shentu Tian-Yin en guise de réponse.

Shentu Shi-Shan s’arrêta, puis dit : « Oui. Wang, dites au département des finances de préparer les comptes. Je vais escorter Tian-Yin à l’atelier. »

« On dirait que Tian-Yin connaît le jeune homme surnommé Xia. Pourquoi ne lui a-t-elle pas donné directement la réduction ? Lui donner le prix coûtant sansz le lui faire savoir… De quoi s’agit-il ? », pensa-t’il

Shentu Tian-Yin s’exprima à nouveau : « Va d’abord parler avec M. Xia, cinquième oncle. Je peux aller à l’atelier moi-même. »

« C’est… Très bien. J’y vais tout de suite. »

Shentu Shi-Shan se tourna et se dirigea vers la porte.

Xia Lei et Liang Si-Yao étaient restés dans la salle d’exposition des produits pendant moins de deux minutes avant que Shentu Shi-Shan n’entre.

« M. Xia, Mlle Liang, veuillez me suivre dans mon bureau. Nous allons discuter. »

L’attitude de Shentu Shi-Shan était manifestement meilleure qu’avant.

« Vous ne devez pas accompagner Mlle Tian-Yin ? », dit Xia Lei.

« Elle n’a pas besoin que je l’accompagne. »

Shentu Shi-Shan montra le chemin et demanda avec insistance : « Au fait, M. Xia, comment connaissez-vous notre Tian-Yin ? »

Xia Lei envisagea de raconter à Shentu Shi-Shan ce qui s’était passé aux Industries des Éoliennes de l’Est pendant une seconde, mais il étouffa l’idée et dit : « Nous ne nous connaissons pas vraiment. Nous ne nous sommes rencontrés qu’une fois. »

« Je vois », dit Shentu Shi-Shan.

Mais ce dernier ne croyait pas ce que Xia Lei disait.

Dans le bureau de Shentu Shi-Shan, Xia Lei lui remit une liste.

Shentu Shi-Shan alla taper sur une calculatrice et dit avec désinvolture : « Le prix des matériaux est de 7 000 000 et le coût de la construction est de 20 % du prix des matériaux. Le total est de 8.400.000. »

« Eh ? Tant que ça ? »

Xia Lei était choqué.

Un étrange sourire apparut sur le visage de Shentu Shi-Shan : « Vous avez de la chance. Aujourd’hui, c’est le deuxième anniversaire de l’entreprise et selon la pratique habituelle, vous aurez une réduction de 40%. »

Il retourna sur la calculatrice et dit : « Le total est de 5 040 000. Ce chiffre n’est pas de bon augure, vous devriez donc payer 40 000 de plus pour que le total soit de 5 080 000. Qu’en pensez-vous ? » (NdT : Ne pas oublier que la Chine est tétraphobique ; la phonétique du 4 ressemble au mot mort en chinois)

Xia Lei était encore gelé, son âme s’était envolée vers un endroit que seul Dieu connaît.

Liang Si-Yao, cependant, réagit rapidement et dit : « Compris, 5 080 000. Cette offre me semble correcte. Quand devons-nous effectuer le paiement ? »

« Vous pouvez effectuer le paiement maintenant ou plus tard, une fois la construction terminée. Comment désirez-vous payer, M. Xia ? » déclara Shentu Shi-Shan.

Xia Lei ne prononça pas un mot et pensa à Shentu Tian-Yin à ce moment-là. Il n’était pas idiot – il savait que Shentu Shi-Shan lui accordait une remise parce que Shentu Tian-Yin lui avait dit de le faire.

Liang Si-Yao réveilla alors Xia Lei : « Quand voulez-vous effectuer le paiement, Président Xia ? »

Xia Lei revint à la raison : « Nous paierons le montant total tout de suite. »

« Très bien, je vais demander à ma secrétaire de rédiger l’accord immédiatement. »

Shentu Shi-Shan se leva et tendit la main à Xia Lei : « A notre heureuse collaboration. »

Xia Lei se leva également et serra la main de Shentu Shi-Shan : « À notre heureuse collaboration. »

Cependant, il se dit : « Je dois lui rendre cette faveur un jour. »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. PascalW
  • 🥈2. j
🎗 Tipeurs récents
  • PascalW
  • j


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 89 – L’attaque des belles jambes Menu Chapitre 91 – Bonne cuisine et jolies filles