The New Gate
A+ a-
Chapitre 09 – Partie 6

Shin laissa donc une Tiera fatiguée se reposer dans la calèche, et installa de nouveau le dispositif de traction sur Kagerou. Bien que Kagerou se soit inquiété pour Tiera, quand Shin le rassura en lui disant qu’elle allait bien, qu’elle avait simplement besoin de se reposer, car la personne en question était simplement fatiguée, Kagerou commença à tirer le chariot avec obéissance.

La calèche avançait, et environ 20 minutes s’étaient écoulées. Shin confirma que Tiera dormait encore, quand il demanda : “Hé, Schnee. Quand tu as transféré Kagerou à Tiera, c’était pour la protéger n’est-ce pas ?”

“Oui. C’est comme tu dis.” répondit Schnee.

Elle savait probablement qu’il allait lui poser cette question, sans être particulièrement surprise.

“Après cela, nous ne serons plus toujours à proximité.” continua Schnee d’une voix plate.

C’est sans doute l’une des raisons pour lesquelles elle apprivoisa Kagerou au départ.

Schnee allait suivre Shin, mais pour Tiera, il n’était pas nécessaire de le suivre. Bien que Tiera soit venue d’elle-même cette fois-ci, elle avait l’intention de la laisser partir une fois les affaires terminées. C’était à Tiera de décider comment elle allait vivre.

Cependant, dans le cas où elle voulait rejoindre Shin dans son action, il y avait le facteur d’insécurité des combats sur le long terme. Actuellement, le niveau de Tiera était de 59. Bien qu’il augmenta un peu dans la bataille contre les monstres et les bandits dans une certaine mesure, il était encore bas. Il allait sans dire qu’il en allait de même pour ses statistiques. Même Rashia, qui se fit aider pour monter de niveaux avec Shin et Wilhelm, avait un niveau beaucoup plus élevé. L’équipement nécessaire pour le compenser était également limité.

C’est la raison du【Contrat Maître – Serviteur】. La personne qui devenait le maître était capable d’invoquer son partenaire monstre près de soi en un instant. Le danger pouvait diminuer si Kagerou était là.

Surtout, si Tiera était exposée en tant que membre du personnel du Sanctuaire de la Lune, une assurance pour cette période était nécessaire. Peu importe à quel point son niveau était élevé, si un élu apparaissait, il était impossible pour Tiera de s’occuper de lui seule. Si Kagerou faisait de sérieux efforts, cela risquait de finir comme un excès, même contre un élu. Mais on pouvait s’attendre à ce que l’adversaire utilise des moyens cruels, il n’était donc pas nécessaire de faire preuve de pitié.

De plus, si c’était Tiera, Kagerou n’allait pas être utilisé pour commettre des crimes.

Pour Schnee, la question de savoir quel type de vie Tiera allait choisir, bien qu’elle pensait à décider de la méthode d’adaptation, fut réglée de façon inattendue. Bien sûr, puisqu’il lui était possible de faire quelque chose pour Tiera de manière indirecte, il fallait à nouveau une autre méthode de survie.

“Mais je ne m’attendais pas à ce que cela se passe comme ça.”

“C’est-à-dire… pour un elfe ordinaire d’apprivoiser une bête divine, habituellement on ne penserait pas à le faire. Mais je ne pensais pas non plus que tu amènerais une bête divine pour tirer le chariot.”

“Je visais le Garuda des Brumes en fait.”

“N’est-ce pas le roi de la montagne sacrée ? Cela mettrait en danger l’écosystème ou le territoire de différentes manières, tu devrais arrêter ça.”

Il était certain qu’amener le maître d’un territoire était un trop grand problème.

“Si Tiera choisit un chemin différent du nôtre, je chercherai encore un autre monstre.”

“Tu n’as pas besoin de faire une fixation sur une autre bête divine, tu sais ? Tu sembles prêt à faire quelque chose comme ça une fois de plus.”

Quelque chose comme cette fois, c’était certainement Kagerou.

Elle ne le visait pas, et le découvrit complètement par hasard. Mais, au contraire, c’était la nature humaine de se méfier quand ça se passait bien jusque-là. À la chaîne des événements, il ressentit une sorte de destin artificiel.

Shin demandait à Schnee un cheval ou un autre monstre du même type, et Schnee tomba sur une bête divine qui avait un lien avec Tiera. La bête divine se souvint de l’odeur de Tiera par l’odeur sur les vêtements de Schnee, qui était un Haut Elfe, et la suivie avec obéissance. Et puis, il passait un contrat avec Tiera.

L’événement était trop important pour qu’il se produise par simple hasard.

“Vraiment, que ça se passe comme prévu, ça me met mal à l’aise.”

“Mais ce n’est pas mauvais signe.”

S’il le prenait dans le bon sens, on pouvait dire qu’il fut guidé vers elle. Selon le point de vue, même s’il dansait dans la paume de quelqu’un, il ne pouvait pas tirer de conclusion en se basant sur la situation actuelle.

“Voilà ! C’est ce que je veux dire. Comment dire… en gros, si c’est malveillant, cela semble encore plus étrange parce que je ne pouvais pas voir les intentions.”

“En termes de potentiel de guerre, il n’y a aucun inconvénient pour nous, n’est-ce pas ?”

Pour l’instant, il n’avait pas de gros inconvénient. Mais seulement à l’heure actuelle.

“Eh bien, je ne comprendrai pas même si j’y pense.”

“Si quelque chose se produit en dehors de mes attentes, je ne peux rien faire d’autre que de m’en occuper tout de suite.”

“On n’y peut rien, hein ? Comme je l’ai dit plus tôt, il n’y a pas longtemps que je suis venu dans ce monde. Dans certains cas, il peut y avoir des situations où je ne peux pas prendre de décision”.

“Tu as raison. Comme beaucoup de choses sont différentes d’avant, il peut être difficile de s’adapter.”

“Et pour être franc, je m’en remettrai à toi, quand ça deviendra vraiment dangereux. Alors s’il te plaît, prends soin de moi à ce moment-là.”

” ! …Laisse-moi faire !”

(Je m’en remettrai à Schnee.)

Quand Schnee entendit ces mots, elle s’arrêta de bouger comme si elle était frappée par le tonnerre. Et après une courte période de silence, elle répondit d’une voix ferme. L’expression qui débordait de détermination ne faisait qu’éclairer encore plus son joli visage.

Comme on se fiait à elle, Shin pensa qu’il était bon de faire preuve d’une certaine motivation. Mais les paroles de Shin semblaient plus efficaces qu’il ne le pensait.

Lorsqu’il regardait entre ses cheveux, ses longues oreilles, propres à un elfe, se tortillaient et frémissaient parfois, et ses joues étaient également teintées d’un peu de rouge. Ses lèvres tremblaient comme si elle endurait quelque chose, et lorsqu’il regarda attentivement, il découvrit que la commissure des lèvres était presque relevée.

“Schnee ? Est-ce que ça va ?”

Shin fut surpris de la réaction inattendue de Schnee. Il avait l’intention de comprendre les sentiments de Schnee à son égard, mais il ne s’attendait pas à ce qu’une telle réaction se produise. Ayant dit qu’il allait se fiait à Schnee, il incluait le Sanctuaire de la Lune qu’il portait, Tiera, et la compagnie des monstres*, parce qu’il pensait que cela ferait une grande différence pour faire face à une urgence.

Bien sûr, personne ne pouvait rivaliser avec la fiabilité de Schnee pour Shin, mais avait-il actionné un interrupteur ? Shin était anxieux.

“Je vais bien. Pas de problème……. cette attaque surprise, c’est injuste.”

Pendant qu’elle répondait à Shin, Schnee exprimait ses émotions d’une voix faible. La voix était couverte par le bruit du chariot en mouvement, elle n’atteignait donc pas les oreilles de Shin.

Schnee était aussi une jeune femme. Pour le compagnon qu’elle désirait ardemment, il était impossible qu’elle ne soit pas heureuse lorsqu’on lui disait qu’il allait compter sur elle, etc.

On comptait sur elle. Combien de temps avait-elle attendu ce moment? La joie qui éclata ensuite, personne à cet endroit ne pouvait la comprendre. Contrairement à la motivation, le visage qui faillit se transformer en sourire fut resserré par la force. D’une manière ou d’une autre, elle maintenait un visage aussi neutre que possible.

“Eh bien, ça. Fais-le, s’il te plaît.”

Les yeux humides et le visage rougi, ainsi que l’étrange romantisme qui se dégageait de son regard sur Schnee, Shin donna des instructions à Kagerou. La vitesse était environ 1,5 fois supérieure à celle d’une voiture normale lorsqu’elle était doublée, et le paysage des environs s’écoulait plus rapidement. Le vent qui soufflait contre leur visage devenait lui aussi plus fort.

Tout en pensant qu’il était agréable que son visage ne rougisse pas, Shin regarda devant lui.

◆◆◆◆

Pendant une semaine, ce fut un voyage tranquille. Sans être attaqué par des monstres ou des bandits, le voyage se déroulait sans encombre. Depuis Beirun, il y avait une grande zone forestière, appelée Forêt du Grand Larua, et le chariot en longeait les frontières.

L’usure du chariot était intense en raison de la vitesse de Kagerou, mais il ne se brisait toujours pas grâce à la bonne qualité de l’artisanat. Cependant, un entretien allait être nécessaire à leur arrivée à Falnido.

“Il est normalement impossible de venir jusqu’ici en une semaine.” marmonna Tiera à elle-même, en regardant la carte.

S’il s’agissait d’un véhicule normal, même si elle avançait rapidement, à ce moment-là ils ne pouvaient faire qu’un cinquième du chemin, et pourtant ils parcoururent les quatre cinquièmes de la distance totale. Il n’y avait pratiquement pas de secousses, grâce aux modifications apportées avant le voyage, de sorte qu’il n’avait pas à se soucier de Tiera et des autres, même s’il accélérait.

S’il avait fait la même chose avec un chariot normal, il ne pouvait probablement pas tenir une heure. Surtout les passagers à l’intérieur.

“Même avec cette vitesse, je me suis complètement habituée.”

“Ça peut être plus rapide que ça. Mais le chariot ne durerait pas.”

“N’en dis pas plus, c’est effrayant…”

Actuellement, leur vitesse était d’environ 60 km par heure. En raison du terrain, cette vitesse ne pouvait pas toujours être maintenue. Cependant, après que Tiera s’y soit habitué, ils se déplaçaient à une vitesse environ 3 à 4 fois plus rapide qu’un chariot normal. Pour Kagerou, c’était en quelque sorte rapide, car son endurance pour maintenir la vitesse était hors normes.

La plupart des habitants de ce monde ne connurent jamais ce genre de vitesse.

Bien que le visage de Tiera ne montrait aucune réaction pour le moment, son visage était bleu lorsqu’elle criait “Trop vite ! Trop vite !” à plusieurs reprises lorsque Shin augmentait la vitesse au début. Elle ne semblait pas pouvoir ressentir de soulagement même lorsqu’elle voyait à quel point Shin et Schnee étaient calmes.

“Avec ce rythme, on devrait arriver dans 2 ou 3 jours, hein ?”

“C’est ça. Je pense.”

Contrairement à la conversation calme, le chariot se déplaçait dans les plaines herbeuses à une vitesse fulgurante. Non seulement les animaux, mais aussi les monstres s’enfuyaient dès qu’ils voyaient le chariot.

“Pour que les monstres me dégagent la route, je vois ça pour la première fois.”

“Parce que celui qui nous tire, c’est Kagerou. C’est loin d’être imprudent.” dit Shien en donnant des instructions à Kagerou.

La direction de la course de Kagerou changea en fonction de ces instructions. Évitant les grandes cavités dans le sol tout en courant en zigzag, le chariot traversa facilement les plaines herbeuses. Ils traversèrent les plaines herbeuses en une journée. Une forêt se présenta dans la direction de leur mouvement, et il y eut quelques réactions dans le champ de perception de Shin.

“Schnee, Tiera. Il y a quelque chose devant nous. Soyez prudents, au cas où”.

Tout en donnant des instructions pour réduire la vitesse à Kagerou, il prévint les deux personnes dans le chariot.

Yuzuha, comme d’habitude, était sur la tête de Shin. Son attitude était alerte, même sans avoir besoin de le lui dire.

“C’est…ils sont poursuivis par quelque chose ?” murmura Shin en regardant la carte affichée au bord de sa vision.

À en juger par la vitesse, il pouvait s’agir d’un cheval. Il était plus rapide qu’un humain en train de courir, et les multiples marqueurs se dirigeaient vers Shin et les autres.

Derrière eux, un marqueur venait d’un monstre.

“Ils sont poursuivis.”

“Hum, naturellement je ne comprends pas même si tu dis quelque chose comme ça.”

“Mmm~, je ne peux pas les voir…”

Ils semblaient être déjà entrés dans le champ de perception de Schnee, et elle donnait le même jugement que Shin.

Ni Tiera ni Yuzuha ne pouvaient saisir la situation. C’était normal, car ils étaient encore à quelques kemels de distance.

“À ce rythme, nous allons combattre. Devrions-nous changer de voie ?”

“Eh, nous n’allons pas aider ?”

“Qu’ils aient été attaqués ou non, c’est difficile à juger par la composition.”

Tout en ayant une expression compliquée sur son visage, Shin parla à Tiera de l’autre partie qui venait droit vers eux.

Le nombre de personnes qui étaient à cheval était de cinq. Il y avait des personnes de niveau 40 et dépassant les 200 au centre, et trois personnes autour du niveau 150 qui les entouraient.

Trois Golems Gardiens au niveau 430 les poursuivaient par derrière. Si les souvenirs de Shin étaient corrects, le Golem Gardien jouait le rôle de gardien d’un donjon ; c’était un monstre qui était censé servir de protecteur du trésor. Au moins, il n’attaquait pas une personne sans discernement.

—————————————————————————————————————————

Ndt: Comme vous savez en anglais il n’y a pas de vouvoiement/tutoiement. J’avais pris le parti de faire tutoyer Schnee et Shin. Donc le malentendu est plus compréhensible en anglais…



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 09 – Partie 5 Menu Chapitre 09 – Partie 7