The New Gate
A+ a-
Chapitre 08 – Partie 7

Ils échangèrent diverses informations tout en étant secoués dans le chariot pendant quelques jours. Le groupe avançait sans heurts, sans être attaqué par des monstres, et comme c’était un cheval Grimm, une bête démoniaque, qui tirait le chariot, leur vitesse était deux fois plus rapide que la normale. D’ailleurs, ce cheval Grimm était celui que Shin vit à la porte, lorsqu’il visita Bayreuth pour la première fois. Le dompteur, qu’il aperçut en entrant dans la cité à ce moment-là, était Nack qui proposait cette quête. Un marchand avec le sous-emploi de dompteur pouvait tirer un chariot de la même manière que les joueurs le faisaient à l’époque du jeu.

Shin et les autres décidèrent de surveiller les alentours à tour de rôle, et ceux qui pouvaient prendre le poste de cocher prirent la relève de Nack à tour de rôle, tout en continuant à voyager.

C’était lorsque Nack venait de prendre son tour de cocher que le symbole pour les ennemis s’afficha dans le champ de perception de Shin.

“Quelque chose se prépare. Et c’est rapide.”

“Quoi ? Dis-moi en détail.”

“Il y a 12 formes de vie devant nous. À en juger par le nombre et la vitesse, c’est peut-être une meute de loups, mais…”

Bien que Shin connaissait tous les détails, il leur fit simplement part de quelques spéculations, car il pouvait être gênant s’il leur en disait trop.

“Rien que cela, c’est beaucoup de précision. Tout le monde ! Il est temps de travailler !”

Lorsque Nack entendit Shin lui parler de la situation, il éleva immédiatement la voix, avant que Shin ne finit de parler. Comme on pouvait s’y attendre de la part d’un ancien aventurier, son courage résonnait dans les airs. C’était si fort que si une personne dormait, elle pouvait sauter sur ses pieds. Cependant, ses paroles ressemblaient plus à celles d’un bandit que d’un marchand.

Lorsque sa voix s’éleva, Gaïen et Tsubaki finissaient déjà de se préparer. Tiera tenait elle aussi son arc, et confirmait la position du carquois. Apparemment, Gaïen perçut également les signes.

“C’est un groupe de loups, comme l’a dit Shin. Je m’inquiète du fait qu’il n’y ait aucun mouvement des 2 animaux à l’arrière, mais d’abord, occupons-nous des 10 animaux en tête.”

“Je pense la même chose. S’ils sont prêts à s’approcher d’un cheval Grimm tirant un chariot, alors je sais que ce ne sont pas des bêtes ordinaires”.

Shin, qui entendait Gaïen et Nack échanger leurs opinions, regarda les détails des monstres qui s’avançaient.

Le nom des monstres était Loup Déchiqueteur. Il était deux fois plus gros qu’un loup normal, un monstre extrêmement agressif. Leur vitesse de déplacement était différente de celle des loups ordinaires. Dix d’entre eux se dirigeaient vers Shin et les autres. Leur niveau moyen était d’environ 100, avec l’un d’entre eux au niveau 120. Celui-ci était probablement le chef de la meute. Quant aux deux qui restaient derrière, leur niveau n’atteignait même pas le niveau 10. Ils furent peut-être laissés derrière à cause du danger.

3 Loups Déchiqueteur sur 10 prirent la tête du peloton. Les autres se divisèrent en deux pour aller à droite et à gauche, se dispersant successivement entre les arbres, tandis que les trois premiers, dont le chef de file, se rapprochaient.

La route sur laquelle le chariot se trouvait en ce moment traversait la forêt. Ils semblaient avoir l’intention d’effectuer une attaque surprise en utilisant la forêt comme couverture. Gaïen semblait saisir la position de l’ennemi qui approchait, décidant immédiatement de la formation de combat sans que Shin ait à le suggérer.

“Séparez-vous en deux, à gauche et à droite. Je vais tenir le front. Shin à droite, Tsubaki à gauche. Tiera, apporte ton soutien depuis le haut du chariot. Monsieur Nack, restez près du cheval. Je pense qu’il ne sera pas effrayé si un dompteur est à proximité.”

“Il n’y a pas de retour en arrière dans cette situation. Allez !!”

Nack arrêta le chariot à une section relativement large, et chacun d’eux reçut une position à tenir. Yuzuha resta à côté du cheval Grimm, au cas où.

“C’est parti ! !”

Le cri de Gaïen était le signal alors que les trois loups de tête s’avancèrent Le loup du centre s’avança de face et les deux autres allèrent à sa gauche et à sa droite.

Gaïen, avec une épée longue dans sa main droite et le fourreau dans sa main gauche, se dirigea vers l’avant.

“Nuun !!”

Une sorte d’aura bleu clair recouvrait le corps de Gaïen à l’approche du loup, faisant fuir la grande bête.

Retardés par une courte pause, les deux autres Loups Déchiqueteur s’approchèrent. Sans que Gaïen ne panique, il trancha la mâchoire de la bête de droite en brandissant son arme et sauta sur sa gauche, où la bête de ce côté reçut un coup sur la bouche et s’est ainsi tue.

Le dernier Loup Déchiqueteur, qui fut repoussé, vit ses compagnons se faire battre en un instant, et fut découragé.

“Mu, c’est un peu facile.”

Il fronça les sourcils devant la légèreté de la résistance, mais il n’avait pas besoin de trop en faire si l’adversaire était faible, alors Gaïen concentra son attention sur le chef qui approchait.

“Comme prévu. D’ailleurs, il y en a qui arrivent ici aussi.” avertit Shin, qui percevait le Loup Déchiqueteur s’approchant depuis la forêt

“Le côté gauche est rapide. Tu le vois d’en haut ?” demanda Tsubaki à Tiera.

“Je l’ai !”

Tiera visait déjà et tira une flèche en direction de la forêt.

Un hurlement de douleur se fit entendre à l’endroit où la flèche atterrit, et l’un des marqueurs sur la carte de Shin disparut.

“Tu l’as vraiment tué ?”

Alors que Tiera était soulagée, Tsubaki exprima son admiration.

“Je l’ai fait.”

Shin pensait qu’elle ne pouvait pas le tuer d’un seul coup quand il pensait aux différences de niveau, mais le Loup Déchiqueteur semblait avoir soudainement manqué d’énergie. Elle atteignit peut-être un point vital.

Était-ce parce qu’ils reçurent une contre-attaque inattendue sur le côté gauche ? Les Loups Déchiqueteurs partirent en direction du mâle Alpha.

“Il sont partis, hein ? Tsubaki, va soutenir Gaïen, s’il te plaît. Tiera et moi sommes suffisants pour tenir cette position.”

“Je comprends.”

Alors que Tsubaki se déplaçait selon les instructions de Shin, un Loup Déchiqueteur sauta du couvert des arbres sur la droite. L’attaque de griffes du Loup Déchiqueteur passa à côté de Shin, et se dirigeait vers l’endroit où se trouvait Nack. L’attaque vers Shin semblait être une feinte.

Mais il était trop imprudent pour penser qu’il était capable de déjouer Shin à ce point.

Shin tordit son corps pour esquiver la griffe du Loup Déchiqueteur et, en même temps, sortit un katana pour parer. Celui qu’il sortit du fourreau accroché à sa taille était le katana à lame longue qu’il forgea avant de quitter le Sanctuaire de la Lune. Une seule attaque à partir d’une épée qui se trouvait à un niveau similaire à celui d’une épée magique moyenne ; elle traçait une ligne blanche dans l’air et le cou du Loup Déchiqueteur fut coupé en deux.

Lorsque le corps tomba, Shin pensa que sa capacité physique augmentait proportionnellement à ses réflexes, mais il n’eut pas le temps d’observer le Loup Déchiqueteur que pendant un temps limité. Et puis il sentit que quelque chose n’allait pas.

Tout en réfléchissant à la source de ce sentiment de malaise, Shin perçut un autre Loup Déchiqueteur qui s’approchait. Le Loup Déchiqueteur ne voulait probablement pas gâcher le sacrifice d’un allié, car ses crocs étaient déjà sortis lorsque Shin tourna les yeux. Il était suffisamment proche pour que Shin puisse rapidement contre-attaquer avec son épée.

Mais une flèche perça le front du Loup Déchiqueteur avant qu’il ne puisse balancer le katana. Voyant le loup recevoir une blessure mortelle, Shin s’esquiva avec un mouvement de balancement lorsque le Loup Déchiqueteur tomba devant lui grâce à l’élan de son saut, puis il se tourna vers Tiera.

“Joli tir !”

“Ce n’est pas beau, bon sang.”

Tiera, qui tira la flèche, expira alors qu’elle était soulagée, et encocha la flèche suivante.

Une flèche, un mort, était un spectacle à ne pas manquer. Quelle que soit la façon dont on le regardait, ce n’était pas un mouvement qu’un aventurier débutant pouvait connaître. Schnee ne l’entraînait pas seulement pour le spectacle.

“Si tu peux faire ce genre de mouvement, tu n’auras aucun problème au rang E. Allons vite couvrir l’autre côté !”

“Tsubaki a aussi dit quelque chose de similaire. Eh bien, j’ai compris.”

Ils déplacèrent leur attention vers l’avant alors que Gaïen et Tsubaki se battaient contre cinq des loups, dont le chef. Tsubaki utilisait-elle la magie pour augmenter son agilité, comme elle le mentionnait plus tôt ? Son corps était enveloppé d’une fine aura blanche pendant qu’elle combattait avec les Loups Déchiqueteurs.

“Haa !!”

Un des loups ne pouvait pas suivre son rythme et reçut un coup direct de son poing et mourut sur le coup.

Le gant métallique lumineux de Tsubaki s’enfonça dans son corps, et elle le projeta contre un arbre en se penchant d’avant en arrière, sans bouger. C’était une scène qui pouvait se faire demander d’où venait ce pouvoir, avec un bras si fin.

Le niveau de Tsubaki était de 133. Il y avait près de 30 niveaux de différence par rapport au Loup Déchiqueteur ; malgré cela, elle dégageait une sensation de puissance.

“C’est étrange. Les mouvements de ces gars sont plutôt lents.”

“D’accord. Leurs réactions sont plutôt faibles.”

Tandis que Gaïen marmonnait en jetant un ennemi au sol, Tsubaki était également d’accord. Apparemment, tout le monde semblait avoir senti que quelque chose n’allait pas.

Shin se joignit à eux pour terminer en 3 contre 3 avec les autres membres de la meute, y compris le chef. Ils ne montrèrent pas du tout qu’ils tournaient le dos. Normalement, ils devaient déjà essayer de s’enfuir.

“Hé, ces gars n’ont pas l’air un peu maigres ?” dit Shin, en entendant les deux autres exprimer leurs doutes.

Le Loup Déchiqueteur semblait avoir ses côtes visibles si l’on regardait de près, il en était de même pour le mâle Alpha.

“C’est comme si l’essence démoniaque affectait ces monstres d’une manière ou d’une autre. Ils ont probablement visé le cheval Grimm à cause de sa viande et de son essence démoniaque. Cela explique certainement le manque de résistance que j’ai ressenti.” acquiesça avec compréhension Gaïen, sans toutefois baisser sa garde devant les Loups Déchiqueteur

Il y avait des monstres qui naissaient de l’influence de l’essence démoniaque, et des bêtes sauvages qui devenaient des monstres grâce à l’essence démoniaque. Les premiers pouvaient vivre de la seule essence démoniaque, mais les seconds étaient différents. Ils devaient manger de la viande et ne pouvaient pas se contenter d’absorber l’essence démoniaque pour entretenir leur corps. La majorité de ces derniers s’attaquaient souvent aux hommes et aux animaux domestiques, mais cela n’attirait pas beaucoup l’attention du public, car les premiers ont une essence démoniaque très forte. Gaïen expliquait la situation. Quant à Shin, comme il ne se souvenait pas en détail de la façon dont les monstres se reproduisaient pendant le jeu, il la mémorisa pour s’y référer plus tard.

“Il est préparé à mourir car il n’a nulle part où aller.” dit clairement Tsubaki.

Même pour les monstres de ce monde, il fallait qu’ils soient forts pour exister. Avant la règle de la survie du plus fort, tous les êtres vivants étaient égaux. Il n’y avait pas de ligne de démarcation entre les humains et les monstres ici.

Il fallait se rappeler que la quête de Shin et des autres était de garder le chariot. Si les loups s’enfuyaient, ils n’allaient pas les poursuivre, mais ils ne pouvaient pas s’empêcher de les tuer s’il continuait à attaquer.

Les Loups Déchiqueteur avaient le choix entre mourir de faim ou mourir au combat.

“Nous risquons aussi notre vie pour cela. Shin, il est inutile de se retenir.”

“Je comprends.”

Shin lui répondit brièvement, car ce n’était pas la première fois qu’il combattait un monstre pour vivre.

Cependant, il ne rencontra jamais un adversaire aussi désespéré avant cette époque.

La raison était différente de celle des monstres précédents. Bien que ce soit la seule différence, il ne pouvait pas le faire aussi facilement.

Il ne s’agissait pas de défier un adversaire fort, ni de chasser ou de se battre.

Ils se battaient pour vivre.

Dans la mesure où la pression qu’ils recevaient était remarquablement différente.

‘D’ailleurs, les deux qui sont derrière lui sont encore des louveteaux.’

Les deux qui s’approchaient peu à peu étaient encore des petits.

Est-ce parce qu’il était japonais que sa lame s’émoussait ?

“Je vais tuer le chef. Tsubaki à droite, Shin à gauche.”

“Compris.”

“Compris.”

“Alors… allons-y ! !”



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 08 – Partie 6 Menu Chapitre 08 – Partie 8