The New Gate
A+ a-
Chapitre 06 – Partie 5

Comme Shin avait également l’intention de dissimuler à Rashia le fait qu’il était un Haut Humain, il fit un petit signe de tête. Contrairement à Wilhelm qui avait un lien avec Schnee, Rashia, qui était une roturière, ne pouvait pas deviner l’identité de Shin à partir de l’attitude de Schnee. Bien qu’il n’y ait pas de problème si elle le savait, il était quand même dangereux de connaître cette précieuse information. Une éventuelle fuite d’informations pouvait causer le malheur de Rashia..

Wilhelm décida donc de modifier l’histoire pour en faire une histoire où il n’y avait qu’un allié qui passait par hasard.

À propos de Wilhelm, Schnee était la personne qui lui remit la lettre de présentation, il n’avait donc pas à s’inquiéter.

“Ravi de vous rencontrer. Je m’appelle Schnee Raizar. Je suis la gérante par intérim du Sanctuaire de la Lune.”

“Merci pour votre courtoisie. Je m’appelle Rashia Luzel…euh, qu’est-ce que vous venez de dire ?” demanda à nouveau Rashia à Schnee comme si elle avait entendu quelque chose d’impossible.

Bien sûr qu’elle l’avait entendue, elle ne pouvait simplement pas y croire.

“Parce que c’est Schnee Raizar. Tu sais. C’est La Schnee Raizar.”

“…La ?”

“Oh, c’est toi !”

Schnee leva un peu le sourcil.

“Bien qu’il semble que le sens ne soit pas très positif pour une raison quelconque.”

Même si son nom signifiait une bonne chose dans ce monde, c’était un mystère de savoir comment il pouvait aussi avoir une signification étrange quand les gens continuaient à le dire.

“Décides-toi. Regardes ! Rashia, reviens à toi !”

“E-Errr, je suis Rashia ! C’est un honneur de vous rencontreezz ! ….uu”

“Oui, j’espère m’entendre avec vous.” répondit Schnee comme si Rashia ne s’était pas mordu la langue.

“Je n’ai pu vaincre ces monstres que grâce à l’aide de Schnee. Tu n’as pas à t’inquiéter de quoi que ce soit”.

“As-tu vaincu tous les monstres ? Es-tu un『Saint』.”

“Saint ?”

Shin essayait de mettre en avant les réalisations de Schnee, mais il avait une question sur le mot inconnu.

“Ah, je suis désolé. Dame Schnee ne l’a jamais accepté.”

“Ne l’a pas accepté ?”

Shin regarda Schnee sans le vouloir.

“J’ai reçu, il y a quelques temps, une communication me reconnaissant comme saint du siège de l’église. Bien que je l’aie refusée.”

“Y avait-il un problème pour l’accepter ?”

“Oui. Je n’ai pas l’intention d’être affilié à une influence quelconque juste parce que j’ai servi avec les Hauts Humains. Cependant, quand le titre de Saint est arrivé, parce qu’il y a la possibilité que je me retrouve naturellement avec une certaine influence de l’église, je ne l’ai pas accepté. Je pensais qu’il était déjà oublié parce que cela fait plus de 100 ans, mais il semble qu’ils n’aient pas encore abandonné”. soupira Schnee, mécontente car c’était en effet inattendu

Bien que l’église l’ait reconnue comme une sainte, cela n’avait aucun sens si elle ne l’acceptait pas.

Pour Shin, se mêler de la politique interne de l’église serait plus qu’une simple complication, c’était tout à fait contraire à son objectif. La religion était une chose qui était toujours problématique. En pensant à ce genre de choses, Schnee sourit à Rashia.

“Vous pouvez m’appeler Schnee, ce n’est pas un problème.”

“C-C’est ça ! C’est trop.”

“Tu es trop tendu !”

“Will, c’est trop, trop !”

Bien que ce soit un peu exagéré, Shin pensait que c’était la bonne réaction.

Shin, personnellement, était une connaissance de longue date de Schnee, et Wilhelm avait un caractère qui ne se retenait pas beaucoup. Par conséquent, ils pouvaient parler normalement. Cependant, comme Tiera le disait déjà, même les enfants connaissaient le nom de Schnee ; elle était très populaire.

Si cette personne était en face de quelqu’un de normal, elle réagirait probablement de la même manière.

“Oi, allez ! On ne doit pas partir bientôt ? Il n’y a pas besoin de se reposer ici, n’est-ce pas ?”

Shin et Schnee n’avaient pas pris beaucoup de repos, et Wilhelm le comprenait bien.

“C’est vrai, on devrait y aller alors.”

Shin parlait en se levant avec Schnee. Ils pouvait partir sans problème, et comme il y avait aussi des problèmes à l’orphelinat, il valait mieux se dépêcher.

Rashia s’empressa de ranger la literie. Bien que Rashia ne comprenait pas la signification des détails de l’incident, pour le moment elle comprenait l’explication sur la façon dont Schnee résolva la situation. Cela ne voulait pas dire qu’elle oubliait la peur de quand ils étaient entourés de monstres, mais Rashia pouvait croire qu’il n’y avait rien d’impossible pour cette personne.

Pour une roturière comme Rashia, Schnee Raizar était une légende vivante. Une héroïne et une sainte, qui protégeait cette terre depuis plus de 500 ans.

Il y avait une confiance qui était proche de la foi.

“Eh bien, la confiance est plus grande que je ne le pensais.” se parla à lui-même Shin en voyant l’expression pleine de confiance en Schnee sur le visage de Rashia.

Il était facile d’imaginer que cela deviendrait scandaleux si Schnee marchait avec lui. Cela pouvait être difficile, même si ce n’était que pour acheter quelque chose.

Il soupira et décida de se déguiser avec soin.

◆◆◆◆

Wilhelm portait Rashia, tandis que Shin et Schnee maintenait leur vitesse pour les égaler. Peu importe l’augmentation de son niveau, ce serait un fardeau important pour Rashia si elle devait courir avec tous ses forces.

Cette vitesse n’était pas comparable à celle d’un cheval. Même s’ils faisaient une pause en cours de route, les quatre personnes arrivèrent à l’endroit où ils pouvaient voir la ville du royaume avant le coucher du soleil.

Ils marchèrent à partir de là, car il pouvait être difficile de faire en sorte que les autres ne se méfient pas d’eux en courant ainsi à la vue de tous.

“Ugh, j’ai envie de vomir…”

“Allez, je t’ai porté sur mon dos, alors supporte-le.”

Rashia, qui n’avait pas l’habitude de voyager à grande vitesse lorsqu’elle était portée par quelqu’un, a vu son teint s’aggraver, comme si elle avait le mal des transports. Comme il était cruel de la laisser marcher comme ça, Wilhelm la porta sur son dos.

“Tu vas bien ?” demanda gentiment Schnee.

“Ne vous inquiétez pas, je vais le supporter…”

“C’est sérieux.” soupira légérement Shin.

Comme les potions ne fonctionnaient pas contre le mal des transports, le groupe continua après qu’elle l’ait dit.

Schnee changea d’apparence grâce à un tour de magie avant d’être perçue par la population. Ses yeux bleus devinrent rouges, ses cheveux argentés devinrent blonds, et elle avait maintenant une coiffure en queue de cheval. Plusieurs autres compétences furent appliquées en plus de cela.

Comme Shin appliqua personnellement la magie, elle n’allait jamais découverte, sauf dans des circonstances extrêmes. Dès le début, le simple fait de transformer la coiffure d’une femme et son impression la rendait sensiblement différente. Si sa couleur de cheveux et ses yeux changeaient, même les humains habitués à voir Schnee ne pouvaient pas le remarquer immédiatement.

“Juste pour confirmer, c’est bon si on se sépare devant la porte ?”

“Ça ne me dérange pas. La demande était à l’origine jusqu’à ce qu’elle apprenne la compétence. Pas besoin de nous accompagner à l’église aussi. Si quelque chose arrive à l’église, c’est à nous de nous en occuper.”

“Ce ton qui ne correspond pas à ton côté honnête est le même que toujours.”

Schnee montra un sourire ironique en parlant à Wilhelm.

“Bon sang, laisse-moi tranquille !”

Ils blaguaient en s’approchant de la porte. Même si Wilhelm dit que cette situation avait peut-être déjà eu lieu, Shin étendit son champ de perception jusqu’à l’orphelinat et confirma que tout le monde était en sécurité. Bien sûr, il n’y avait pas non plus de signes d’invités non désirés.

“Alors, nous allons marcher ensemble jusqu’à ce que nous arrivions. Je te donne ceci au cas où. Contactes moi si quelque chose arrive”.

Quand ils arrivèrent à la porte, Shin présenta la carte de message et le papier à lettres.

Mais Wilhelm, qui vit cela, essaya de refuser.

“C’est l’objet qui transmet un message, hein ? Si cela devient une situation où j’ai besoin de l’utiliser, je ne choisirai pas de le faire. Et si je t’impliquais et que quelque chose se passe ?”

“De plus, cela ne fait que te désavantager.” C’étaient les mots non prononcés, mais exprimés par les yeux de Wilhelm tout en parlant à Shin, et on pouvait sentir son intention de faire en sorte que Shin resta en dehors de tout ça.

Quelle que soit la ressemblance de Shin avec un élu ou avec un compagnon reconnu par Le Sanctuaire de la Lune, Wilhelm n’avait pas l’intention d’impliquer un compagnon qui avait simplement reçu la demande. Il était possible que Shin soit ciblé par l’église lorsqu’il allait recevoir suffisamment de demandes. Si la carte de message était remise et utilisée, cela seul était injustifiable. Il s’attendait déjà à ce que Wilhelm dise cela.

Si quelque chose devait se produire sans que Shin soit impliqué, comme c’était le cas auparavant, il y avait de fortes chances que cela ne puisse pas être résolu, ou que la situation devienne encore plus désastreuse. Même dans ce cas, cet homme ne pouvait pas l’approuver.

Rashia, qui était portée sur le dos de Wilhelm, ne disait rien non plus.

Ils allaient eux-mêmes défier l’ennemi, qui avait le pouvoir, l’argent et la capacité.

Schnee Raizar et son maître. Il n’était pas honteux de demander l’aide d’un compagnon dont le pouvoir et la renommée sont sans égal dans ce monde. Mais dans ce cas, ils voulaient garder leurs problèmes pour eux jusqu’à la fin.

Bien que la demande de【Purification】n’était émise que récemment, elle était déjà terminée, elle aussi. Si possible, Wilhelm voulait régler la situation seul à partir de maintenant. Cette croyance devenait un mur qui se dressait entre Shin et Wilhelm.

“C’est bon. Prends-le.”

Shin imposa la carte de message à Wilhelm. Il lui disait d’ignorer le mur invisible qui les séparait.

“Je me sentirai mal si je vous néglige tous les deux à partir de maintenant.”

“Mais…”

“En plus !”

Wilhelm essaya de dire quelque chose, mais fut interrompu par Shin.

“Quand je suis arrivé ici, ces enfants ont seulement essayé de se protéger les uns les autres et de protéger leurs amis. Je ne les abandonnerai pas. Ainsi, quand les choses seront plus difficiles, je les aiderai.”

“Toi… que dis-tu…”

“Tu peux me contacter sans te soucier de rien. Fais vite ! Ça devient un peu gênant d’en dire plus !”

Il se sentait gêné par les répliques qu’il n’avait jamais prononcées auparavant, même dans le monde réel. C’était garantis qu’il allait gémir d’agonie lorsqu’il allait y penser plus tard. ‘Suis-je un type si passionné ?’ Il se remettait sans doute en question.

Mais le remords ne faisait pas l’affaire non plus.

Même si ce monde était différent pour lui, il n’y avait rien de mal à son choix. C’est ce qu’il croyait, et Shin lui remit les objets.

“Alors, je ne devrais pas me retenir ?”

“Oui, ne t’inquiète pas.”

Wilhelm, qui souriait largement, reçut enfin la carte de message.

“Shin aussi, toujours le même.”

“C’est vrai ?”

dit Schnee en voyant Wilhelm et Rashia partir vers la porte. C’est parce qu’il y avait une situation qui ressemblait à une telle chose auparavant.

Bien que Shin montrait une réaction d’oubli, Schnee se rappelait clairement la figure de Shin qui avait aidé des étrangers avant, comme maintenant.

C’était une petite fille dont les yeux étaient gonflés de larmes, un jeune garçon qui était abasourdi et un vieil homme qui allait se sacrifier et qui essayait désespérément de devancer le jeune garçon. Il n’y avait aucune discrimination.

Il m’est impossible de sauver tout le monde, mais il n’y a pas d’autre moyen que d’essayer de le faire.

Quand Shin parlait comme ça.

Schnee pouvait se rappeler clairement, même maintenant, le personnage qui était tout-puissant, mais qui n’agissait pas comme tel, et qui continuait à protéger les faibles.

“Qu’est-ce qu’il y a, Schnee ? Passons à autre chose.”

“Je suis désolé, j’ai été perdu dans mes pensées pendant un moment. J’arrive maintenant.”

Schnee marchait en regardant le dos de Shin. Après avoir avancé pendant un moment, ils sont presque arrivés à destination.

Shin pencha la tête en regardant Schnee d’un regard de côté, mais sans le signaler, les deux personnes se rapprochèrent d’un pas du Sanctuaire de la Lune.

Lorsque Shin remarqua le visage de Schnee, elle avait une expression très calme et douce.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 06 – Partie 4 Menu Chapitre 06 – Partie 6