Relâchez cette Sorcière | Release that witch | 放开那个女巫
A+ a-
Chapitre 1385 – Établissement d’un accord de base

Maintenant, c’était au tour de Roland d’être stupéfait.

Son long silence lui avait fait supposer que ses questions n’auraient aucune réponse. Il ne s’attendait pas à ce que le Seigneur Cauchemar explique immédiatement les origines de l’île flottante avec autant de détails, ce qui le rendit lent à réagir.

«Que vous arrive-t-il ? »

Valkries ouvrit les yeux et dit d’une voix malheureuse. «Je ne trahis pas ma race, je reconnais simplement la façon de voir les choses de Heathtalese. La Bataille de la Divine Volonté ne peut pas assurer la survie de ma race, elle ne sert qu’à nous faire devenir des pièces d’échecs pour Dieu, alors… arrêter Dieu est la bonne chose à faire. »

Euh, c’est clairement ma propre position, non? Roland se gratta inconsciemment la nuque. Transformateur il y a mille ans était incapable de stabiliser la connexion au Domaine de l’Esprit, alors comment aurait-elle pu obtenir autant d’informations? Mais même s’il était lent à réagir, Roland savait qu’il ne pouvait que continuer à l’écouter.

«C’est vrai, tu as enfin compris ce point. » Il se concentra immédiatement et n’épargna aucun effort pour prendre une apparence magnanime alors qu’il entamait une poignée de main. «Bien que Dieu nous ait remarqué, je pense qu’il n’est pas trop tard…»

Valkries ne lui serra pas la main.

«Avant cela, j’aimerais vous poser une question. »

«Quoi? »

«Si nous réussissons à battre Dieu, quels sont vos plans pour gérer la relation entre nos races? »

L’expression du Seigneur du Cauchemar devint solennelle. Roland réalisa que sa réponse allait tout déterminer. Le fait qu’elle ait soulevé cette question cruciale prouvait qu’elle avait commencé à envisager la possibilité d’une collaboration et qu’elle avait vraiment pensé à une issue pour sa race. Roland sentit même que si elle n’acceptait pas sa réponse, elle pourrait se séparer du Monde des Rêves, même si cela signifiait sa mort.

Après un moment de silence, Roland prit la parole : «Pour être honnête, je n’y ai pas réfléchi. »

Valkries fronça les sourcils et dit d’une voix froide : «Tout ce que vous avez dit auparavant était sur un coup de tête, et vous n’aviez jamais cru que je pourrais coopérer avec vous? »

«Non, j’ai déjà réfléchi, mais cette affaire est trop compliquée. » Il rit amèrement; sa réponse n’était pas à la hauteur, mais il ne voulait pas trouver d’excuse. Valkries n’était pas une imbécile et il n’avait jamais été bon pour trouver des excuses. Au lieu de se montrer plus malin, il préférait dire la vérité. «La guerre entre les humains et les Diables a duré mille ans. Cette animosité ne peut pas être effacée dans un court laps de temps, et il est presque impossible de recréer le Monde des Rêves dans la réalité. Le seul moyen que j’imagine serait de séparer les deux races, que votre race quitte le monde humain pour toujours. »

«Et pour aller vers où? »

«C’est la question que nous devons examiner en détail, mais le monde est si vaste que je devine qu’il y aura un endroit où les Diables pourront vivre paisiblement. »

Les deux se regardèrent pendant un long moment et Valkries ne rompit le silence qu’après que la température élevée de leur café ait refroidi. «Si vous aviez réagi instantanément et m’aviez assuré que vous vous occupiez de tout, la probabilité que ce soit un piège aurait été extrêmement élevée. Mais maintenant, je sens que c’est ce que vous voulez vraiment faire. »

«Euh… ne pas avoir pensé à quelque chose était la bonne réponse? »

«Vous pouvez le dire comme ça. » Cauchemar expira. «J’admets qu’il s’agit d’un chemin semé d’embûches. Mais même si l’espoir est mince, je dois faire une tentative, car je suis la seule de toute ma race à pouvoir le faire. »

Roland remarqua ses mains se serrer fermement en prononçant ces mots.

De toute évidence, elle n’était pas aussi déterminée que les mots qui sortaient de sa bouche.

En même temps, il savait que ce n’était certainement pas une décision facile. Pour la majorité des gens, ne pas savoir quoi choisir est parfaitement naturel. Quand un résultat ne pouvait être envisagé, renoncer à faire un choix était une manière de se dédouaner.

«Ne soyez pas trop heureux. » Valkries le regarda. « Si le monde entier a été créé par Dieu, je ne pense pas que vous ayez la moindre chance de gagner. Il y a de grandes chances que nos deux races soient complètement détruites au point ou il ne reste aucune trace d’elles. »

«Je suis d’accord. » Roland répondit franchement. Il tendit une nouvelle fois la main vers elle. «C’est pourquoi nous sommes tous ensemble dans le même bateau. »

Cette fois, le Seigneur Cauchemar tendit son bras droit et lui serra la main.

«Alors, passons à la Divinité des Cieux. » Voyant qu’ils étaient parvenus à un accord, Roland décrocha le téléphone, commanda une nouvelle tasse de café et se tourna vers elle. «Avez-vous un moyen de contacter Hackzord? Essayons de faire reculer l’île flottante, ou nous pourrions aussi bien permettre à la Première Armée d’y entrer et d’y faire sa garnison. ce serait bien aussi car cela va de pair avec le fait que mon armée doit se rendre aux terres sans fond. »

«C’est trop tard. » Valkries secoua la tête.

«Quoi? »

«Mon idée première était de faire entrer Hackzord dans le Monde des Rêves dans un espoir d’obtenir des informations sur le monde réel et de le convaincre. Je ne m’attendais pas à ce que la situation se détériore autant. Il croit en la suggestion d’Ursrook et a probablement été celui qui a plaidé auprès du Roi pour que la Divinité des Cieux soit envoyée contre les humains. Présentement, la situation a évolué vers un point de non-retour. »

«Vous voulez dire…»

«Pensez-vous que le Seigneur du Ciel seul est capable de contrôler l’atout de notre race? Une fois que la Divinité des Cieux aura atteint le front occidental, il sera impossible de la rappeler. Je pense que même moi, je ne pourrais pas convaincre le roi et les autres Grands Seigneurs » Valkries haussa les épaules. « De plus, la mobilisation de la Divinité des Cieux va certainement apporter une grande pression sur vos troupes. Si vous voulez que Hackzord la renvoie, je devine que la probabilité de succès est nulle. En d’autres termes, je suis la seule à être capable et à désirer coopérer avec vous pour le moment. »

«Pour le moment? » Roland comprit avec acuité le sens subtil de ses mots. «Vous avez d’autres moyens d’influencer Hackzord? »

Valkries ne nia pas. «Je le comprends. Il est impossible de le faire désobéir au Roi dans des circonstances peu claires tout en supportant tous les risques, mais il n’est pas difficile de lui rappeler d’éviter les risques. En général, Hackzord est surtout soucieux de se protéger…»

Le coin des lèvres de Roland se soulevèrent. Ces mots disaient gentiment que Hackzord était un Diable prudent et qu’il était aussi un lâche.

«Je vais écrire une lettre et lui faire quitter la Divinité des Cieux. C’est la seule chose que je peux faire. Tant que vous pouvez livrer la lettre, il y a 80 à 90% de chances qu’il m’écoute. Les flammes de la guerre ont déjà éclaté, vous n’avez pas d’autre moyen que de vaincre la Divinité des Cieux. »Dit Valkries avec prudence. «Ce n’est qu’en l’abattant que Hackzord réalisera que la Bataille de la Divine Volonté ne se terminera pas bien, et la probabilité que je le convainque va certainement augmenter. »

«Alors il doit vivre, jusqu’à ce que la Divinité des Cieux soit… détruite, c’est aussi la base de notre collaboration. » Elle détourna le regard, empêchant Roland de voir son expression. «Si vous ne pouvez pas le faire, alors faites comme si je n’avais rien dit. »

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Je soutiens la trad de Galadriel ! Je clique ici ! 
🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Charon
  • 🥈2. K1nggor
  • 🥉 3. Jimmy
  • 4. Julien Martin
  • 5. Guillaume Vomscheid
  • 6. Julien
  • 7. Lawliet
  • 8. Xetrix
  • 9. Frederic
  • 10. Damou
  • 11. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • K1nggor
  • Xetrix
  • Cesar
  • Julien Martin
  • Frederic
  • Charon
  • Lawliet
  • Jimmy
  • Damou
  • Guillaume Vomscheid
  • Julien


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1384 – Un pas en avant Menu Chapitre 1386 – Le point de percée