Relâchez cette Sorcière | Release that witch | 放开那个女巫
A+ a-
Chapitre 1316 – Histoire

«Qu’est-ce qu’il y a de si étrange? » répliqua Valkries froidement «Pensez-vous que quiconque soit capable de se promener dans le Domaine de l’Esprit ou…êtes-vous juste fier d’avoir capturé un grand seigneur? »

De toute évidence, elle n’avait pas abandonné sa fierté, même si elle se trouvait dans une situation délicate. Roland avait même le sentiment que s’il la poussait trop, elle se précipiterait vers les sorcières pour mourir au combat.

Mais son titre l’avait vraiment surpris. Il ne lui avait demandé son titre que pour la procédure. Après tout, la plupart des diables de haut rang avaient leur titre unique, et un diable qui pouvait survivre à une cérémonie d’amélioration ne pouvait pas être juste une entité sans nom. Il ne s’attendait pas à ce que l’identité de ce diable soit beaucoup plus complexe qu’il ne l’avait imaginé.

Roland pensait à l’origine que Valkries était une conscience qui, par coïncidence, s’était échappée d’un fragment de mémoire, mais désormais, une autre possibilité apparaissait : elle pouvait venir du monde réel !

Le nom du Seigneur Cauchemar apparaissait pour la première fois dans les documents d’Ursrook. De plus, Roland avait à plusieurs reprises regardé le fragment de mémoire de nombreuses fois et il n’avait pas entendu parler d’elle comme un grand seigneur. Si la langue des diables qu’il avait appris de Kabradhabi était correcte, cela signifiait que la figure qui présidait les autres à l’époque n’était pas encore un grand seigneur.

En combinant la déclaration de Vakries selon laquelle elle “était volontairement entrée dans le Domaine de l’Esprit” et l’analyse de la situation de la Perle de la Région du Nord qui était au front, Roland était de plus en plus certain que sa dernière théorie était juste!

En d’autres termes, la personne assise devant lui avait traversé au moins huit cents ans d’histoire. Sa force et ses connaissances devaient être extrêmement rares parmi les diables. Si l’on comptait sa réaction envers Lan, les choses allaient encore plus loin. Ce genre de discussion dépassait de loin l’esprit copié d’un fragment de mémoire. Même s’il ne lui aurait pas parlé, cela revenait à exclure un grand diable de la ligne de front. Juste ce point à lui seul avait une énorme signification!

«Je dois cepandant corriger vos paroles premièrement, je ne vous ai pas capturée, pour le moment vous êtes libre et deuxièmement, c’est vous qui vous êtes introduite dans le Monde des Rêves, je ne pense pas avoir fait quelque chose de mal. » rétorqua Roland essayant de paraître calme

«Vous…» Valkries semblait à court de mots. Ce n’est qu’après un long moment qu’elle lâcha après un profond soupir. «Vous appelez cet endroit le Monde des Rêves? »

L’orgueil lui faisait trouver intolérable toute humiliation, mais en même temps, ce même pécher la rendait incapable de faire une protestation illogique. Son absence de parole confirmait l’origine du Seigneur Cauchemar; elle était en effet venue ici volontairement à travers le Domaine de l’Esprit.

«C’est parce que je me retrouve ici chaque fois que je m’endors, donc dans un certain sens, ce n’est pas différent de rêver. »

«C’est absurde! »S’écria Valkries. Pour ouvrir un territoire dans le Domaine de l’Esprit, il fallait non seulement du talent, mais aussi une concentration d’énergie spirituelle et une volonté d’acier pour ne pas se perdre dans un océan de pouvoir magique. Cependant, cet humain mâle incappable d’utiliser la magie pouvait ouvrir un territoire juste en faisant une sieste ! C’était trop injuste!

«Bonjour, voici votre commande. » Le serveur arriva à ce moment et leur servit leurs repas. La table se retrouva remplie de différents types de desserts et de boissons, qui avaient tous l’air appétissants. »

«C’est la vérité ». Après le départ du serveur, Rolant étendit les mains et dit «Comme je vous l’ai déjà dit, l’honnêteté profite à nous deux, je n’irai pas jusqu’à vous mentir à propos de quelque chose comme ça. De plus, ce que je viens de dire n’est pas le point important, le point important est la vérité sur la bataille de la Divine Volonté et l’avenir de toutes les races. » Il ramassa ses baguettes et fit un geste pour l’encourager à se servir. « Nous pouvons en parler pendant que nous mangeons. »

Ce qu’il venait de dire confirmait un autre point à Valkries. Cet homme était différent de tous les humains qu’elle avait rencontrés auparavant. Qui parlerait de l’avenir de leur race tout en mangeant? S’il avait été un humain normal, il aurait probablement été extrêmement grave et solennel. Il faisait après tout face à un ennemi redoutable. Mais il n’avait pas l’air de vouloir s’amuser à ses dépens intentionnellement. Comme si pour lui, son comportement était quelque chose de complètement normal.

Elle leva la tasse de café de la péninsule puis en prit une gorgée.

Instantanément, le liquide fruité glissa dans sa gorge.

C’était en fait… pas si mal que ça.

Pour une raison quelconque, elle eut soudain l’impression qu’elle venait de perdre.

Non, elle devait prendre le contrôle du flux! Valkries se força à poser sa tasse et a dit à voix basse. «Où avez-vous entendu dire que la Bataille de la Divine Volonté n’était pas la Bataille Finale? »

Roland sortit la photo de Lan de son portefeuille et la posa sur la table. «Vous l’avez déjà vue, n’est-ce pas? »

Comme l’image de Lan, qui apparaissait dans le sceau d’enregistrement laissé au siège de l’Église, était probablement plus vieille que la création de l’Union, il avait intentionnellement demandé à Line de se faire ressembler à Lan avec du maquillage et de voir si le Diable du fragment de mémoire aurait une réaction. Même si la réaction avait été un peu différente de ce à quoi ils s’attendaient, le choc de Valkries prouvait qu’elle avait effectivement vu Lan.

Après un moment, le Seigneur Cauchemar hocha la tête. «Qui est-elle exactement? »

«Un Oracle traître. » Roland lui décrivit alors la discussion secrète au Café des Roses.

Après avoir entendu ces mots incroyables, même Valkries ne put s’empêcher d’écarquiller les yeux et de bégayer «Serait-ce possible…. qu’ elle soit l’Oracle qu’a mentionnée mon mentor? »

«Mentor? »

«”Transformateur” Heathtalese, elle m’a appris beaucoup de choses… » Après avoir hésité quelques instants, Valkries révéla le passé de l’école de nuage. «Son échec lors de sa tentative d’amélioration a fait perdre à l’école toute sa crédibilité. »

«C’est donc pour cette raison que…» réalisa Roland. Les informations des deux races se combinaient en une dans son esprit. Grâce à ces pièces manquantes il avait désormais une image plus claire de la situation.

«Votre Majesté, avez-vous pensé à quelque chose? » lui demanda Phyllis.

«Vous souvenez-vous du portrait accroché au mur lors de la réunion où le vœu des trois Reines a eu lieu à l’époque de l’Union? » Roland prit une profonde inspiration puis continua: «Je crains que la personne sur le portrait ne soit le Diable de haut niveau appelé Heathtalese. »

«Qu’avez-vous dit? »

«L’Union aurait mis à la place d’honneur le portrait d’un Diable? »

«Comment… est-ce possible? » Les sorcières de Taquila montraient toutes des expressions d’incrédulité.

« Si nous y réfléchissons, en fonction de l’influence que l’École des Nuages avait eue lors de la première Bataille de la Divine Volonté, quelque chose comme cela n’est pas vraiment étrange. Puisque les Diables à l’école pouvaient devenir des grands seigneurs, alors il aurait été normal que des sorcières ou des gens normaux des classes supérieures viennent de l’école. Je suppose qu’avant de mourir, Heathtalese avait toujours eu des soupçons sur la Bataille de la Divine Volonté, n’est-ce pas? »

Aux yeux de certains Diables, un tel comportement équivalait à se tenir du côté des humains.

«Je ne peux pas le nier. » Valkries ferma les yeux «Elle et le Roi actuel avaient eu des conflits, mais la marée de la guerre n’est pas quelque chose à laquelle une ou deux personnes pouvait résister. »

«C’est la même chose pour les humains», répondit calmement Roland. «Une fois que l’Ecole des Nuages à été dissoute elle n’est resté que comme un vague souvenir dans le cœur des gens et quand la seconde Bataille de la Divine Volonté est arrivée, même ce souvenir cessa d’exister. Cette période de leur histoire n’est consignée dans aucun écrit et il est fort probable que les Trois Chefs aient détruit toutes traces. Un passé où ils coexistent avec les Diables donnerait envie de se rendre aux gens, surtout lorsque la situation est mauvaise. Cela n’aurait fait que ronger la détermination des humains à résister, donc l’École des Nuage devait être oubliée comme si cela avait été une erreur de l’histoire ! »

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Je soutiens la trad de Galadriel ! Je clique ici ! 
🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Charon
  • 🥈2. K1nggor
  • 🥉 3. Jimmy
  • 4. Julien Martin
  • 5. Julien
  • 6. Guillaume Vomscheid
  • 7. Lawliet
  • 8. Xetrix
  • 9. Frederic
  • 10. Cesar
  • 11. Damou
🎗 Tipeurs récents
  • K1nggor
  • Xetrix
  • Cesar
  • Julien Martin
  • Frederic
  • Charon
  • Lawliet
  • Jimmy
  • Damou
  • Guillaume Vomscheid
  • Julien


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1315 – Premier contact direct Menu Chapitre 1317 – La Bataille de l’Héritage