Le Système Technologique d’un Etudiant Hors Pair | Scholar's Advanced Technological System | 学霸的黑科技系统
A+ a-
Chapitre 53 – Le Prêt Donné

C’était la première fois que Lu Zhou voyait quelque chose d’aussi étrange. Quelqu’un lui donnait de l’argent et il devait le prendre. 

D’accord, c’était légèrement exagéré, mais c’était le truc. 

Selon la politique du ministère de l’Éducation, ils pouvaient offrir un prêt sans intérêt aux étudiants universitaires. L’université égalerait également le prêt avec un ratio de 1: 1. 

Par exemple, si Lu Zhou recevait un prêt de 100 000 yuans, selon la politique, l’université contribuerait à hauteur de 50 000 yuans tandis que le ministère de l’Éducation contribuerait pour 50 000 yuans. L’argent serait sans intérêt pendant un an, après quoi, il n’y aurait que peu d’intérêts. Le taux de la commission d’intérêt était bien plus bas que celui des emprunts bancaires. En fait, il était encore plus bas que le taux d’inflation! 

Bien sûr, cela ne voulait pas dire que Lu Zhou ne pouvait emprunter que 100 000 yuans. 

L’école déterminerait le montant du prêt sur la base des prototypes de son projet et de son application. 

L’argent ne serait pas versé sur son compte en banque personnel. Au lieu de cela, il irait directement dans le compte de la compagnie. Chaque dépense était enregistrée et il ne pouvait donc pas la dépenser imprudemment. Il ne pouvait utiliser ce compte que pour payer les dépenses de l’entreprise jusqu’à ce que le prêt soit remboursé. 

C’était d’une grande aide à Lu Zhou. En lançant l’application, il brûlait son propre argent. À ce rythme, son compte en banque diminuait, il ne pouvait même pas dire s’il pouvait survivre jusqu’à la fin de l’année. 

L’enregistrement d’un compte bancaire pour une entreprise était facile. Qui ne voudrait pas d’un prêt sans intérêts! 

Le problème était que le département d’informatique et de mathématiques voulait financer le projet. 

Le département de mathématiques déclara que leur quota n’avait pas été utilisé ailleurs et ils proposèrent de prêter 500 000 yuans. Au besoin, ils pourraient même en donner plus. Il n’y avait aucun autre sujet qui les intéressait de toute façon. 

Le département d’informatique avait beaucoup de projets et ils fonctionnaient avec le quota disponible. Ils pouvaient tout au plus donner 200 000 yuans. Cependant, ils avaient du talent. Il n’y avait aucun problème dans un seul projet que les professeurs ne pouvaient pas résoudre. Ils étaient tous des professeurs qui faisaient du travail de consultation pour de grandes compagnies. 

Effectivement, c’était difficile de décider. 

Lu Zhou s’était penché vers ce dernier car il n’aurait pas eu à dépenser autant de points. De plus, tout ne pouvait pas être acheté avec de l’argent. Cependant, le doyen des mathématiques était juste devant lui et il ne pouvait pas l’embarrasser de façon flagrante. Autrement, il aurait du mal à rester dans le département de mathématiques. 

Et si les deux départements collaboraient … 

Lu Zhou pensait qu’en plus d’être honnête et beau, ça plus grande force était d’être conscient de lui-même. Même s’il était un génie, il ne pouvait pas déroger aux règles. 

Du moins pas encore. 

Si les deux départements collaboraient réellement, ils n’allaient certainement pas écouter les suggestions de Lu Zhou. Ils prenaient simplement l’initiative, comme dans la compétition de modélisation mathématique. 

Les deux doyens n’avaient pas parlé de collaboration. Cela doit vouloir dire que ce serait difficile à faire!

Lu Zhou l’analysa logiquement. Il supposa que ce n’était pas seulement de la fierté mais de la vraie valeur. Si un des départements incubait un projet réussi, alors ils se sentiraient très orgueilleux pendant l’assemblée annuelle. 

“Doyen Zhang, je suis désolé,” dit Lu Zhou d’un air désolé. Il dit d’une voix sincère: “Le code de Train Universitaire est déjà écrit et je peux gérer seul les mises à jour. Le doyen Lu m’offre ce dont j’ai besoin.” 

Bien qu’il ait rejeté doyen Zhang, il essaya tout de même d’adoucir le coup autant que possible. 

Cependant, il semblait que Lu Zhou réfléchissait trop, car le doyen Zhang ne semblait pas s’en soucier beaucoup. Il était juste déçu. 

“Oh, je comprends. Je vois… Oh oui, si tu as des questions d’informatique, n’hésite pas à me les poser.” 

Mais ne crois pas que le département d’informatique va t’attribuer un professeur comme conseiller. Tout le monde est occupé et personne n’a autant de temps libre. Il faudrait que le chef du département de mathématiques lui-même demande de l’aide si tu veux que nous t’aidions. 

Bien sûr, personne ne t’empêche de trouver un professeur ou un étudiant diplômé pour t’aider. 

“Merci!” dit Lu Zhou solennellement. 

“Je ne t’ai même pas aidé, pas besoin de me remercier ! Oh oui, fais attention au concours de modélisation mathématique. Si tu n’as pas le premier prix, alors ne viens pas me chercher. Je ne te connais pas !” dit le doyen Zhang sur un ton sérieux. Il agita alors la main, se leva et dit : “Je suis occupé, je dois y aller.” 

“Calme-toi “, dit le doyen Lu. Avec un sourire radieux, il dit : “Je ne te renvoie pas.” 

“Ha, regarde comme tu es heureux.” 

Ils avaient souvent une très bonne relation privée et ils plaisantaient souvent. 

Lu Zhou observa secrètement pendant qu’il réfléchissait en son cœur. 

Zhang Zhongjie partit et le doyen Lu fit une pause avant de dire : “Oh oui, Lu Zhou, j’ai un formulaire de demande ici. Reprends-le, remplis-le et ramène-le à mon bureau demain.” 

“Ok !”

Le doyen Lu était satisfait de l’enthousiasme de Lu Zhou. Il fit un signe de tête et le rappela à Lu Zhou.

“Oh oui, même si ce projet est une bonne idée, n’oublie pas ton vrai travail.”

Lu Zhou sourit et dit : “Ne vous inquiétez pas. J’ai déjà fini d’apprendre les cours de la deuxième et de la troisième année. Vous pouvez me tester dès maintenant.” 

“Oh, je ne m’inquiète pas pour tes études. Qui a dit que je parlais de ça ?” dit le doyen Lu en riant. Il dit ensuite en plaisantant : “Je me fiche du reste. Je n’ai qu’une seule règle. Tu ferais mieux de publier une thèse dans le journal principal cette année. Si je ne vois pas ta thèse, je te retire ta bourse.”

Lu Zhou: “…” 

Même s’il savait que le doyen Lu faisait ça pour son bien, Lu Zhou voulait quand même l’insulter! 

… 

Le prêt de 500 000 yuans avait résolu le problème urgent de Lu Zhou. Au moins, il n’avait pas besoin d’utiliser ses dépenses pour payer ce cher projet. 

Au début, il ne s’était pas attendu à ce qu’il y ait autant d’utilisateurs. Il était heureux avec dix mille utilisateurs et il ne s’attendait pas à ce que son application ait une si bonne réputation auprès des étudiants. 

Bien sûr, cela signifiait qu’il devait renoncer à une autre partie de la population. Comme le nom [Train Universitaire] n’était pas très attrayant pour les non-étudiants, plusieurs des caractéristiques étaient inutiles pour le grand public. 

Jusqu’à présent, le nombre total de téléchargements pour [Train Universitaire] avait atteint 200,000 avec un total de 310,000 tickets achetés avec succès. 

C’était le moment le plus propice pour que les étudiants retournent à l’école et ainsi, c’était aussi la période d’utilisation maximale. 

La compagnie était enregistrée et cela prit trois jours pour obtenir toutes les formalités ensemble. L’argent avait été versé sur son compte et Lu Zhou paya immédiatement la mise à niveau du serveur. 

S’il voulait garder les utilisateurs, il devait les satisfaire. L’application ne devait pas laguer. Les utilisateurs seraient contrariés s’ils rafraîchissaient la page et ne pouvaient toujours pas obtenir de ticket. Dans ce cas, ils pourraient passer à une autre application.

Lu Zhou ouvrit le panneau des développeurs et regarda le nombre croissant de téléchargements. 

Dans quelques jours, l’App Store Android publiera sa recommandation pour les applications gratuites. Cela amènerait une nouvelle vague d’utilisateurs à son application. Après cela, la rentrée des classes se terminerait aux alentours du 10 septembre. À ce moment-là, il saurait combien d’utilisateurs stables il y avait. 

“La prochaine étape est de continuer les mises à jour et la maintenance, j’ai de l’argent pour engager deux programmeurs donc ça ne devrait pas être un problème.”

Lu Zhou s’étira et continua de regarder l’écran. Soudainement, il vit une notification non lue où il était dit qu’il y avait beaucoup de rapports de bugs. 

C’était un gros problème et il devait le prendre au sérieux. 

Lu Zhou était en alerte. Il se redressa immédiatement et agrandit la notification. 

“Rapports de bugs… Pourquoi y a-t-il tant de reports de bugs ? Laissez-moi regarder ça.” 

[Maître, pouvez-vous regarder ma thèse ? Mon WeChat est…]

[Aidez-moi à écrire ma thèse, WeChat est…] 

[Le tirage au sort de Weibo était louche, je m’en fiche, il était truqué.] 

Lu Zhou: “…” 

Bon sang! 

Pourquoi m’avez-vous poursuivie jusqu’ici ? Combien de gens sinistres y a-t-il?

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Cindy
  • 🥈2. Romain
  • 🥉 3. JOSEPH
  • 4. PascalW
  • 5. Lawliet
  • 6. Meifumado
  • 7. Morris
  • 8. Hichiri
  • 9. Cesar
  • 10. Thezwhd4210
🎗 Tipeurs récents
  • Cesar
  • Meifumado
  • Hichiri
  • Cindy
  • JOSEPH
  • Lawliet
  • Romain
  • Morris
  • PascalW
  • Thezwhd4210


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 52 – Tendance à nouveau Menu Chapitre 54 – Étudiant faible