Le Système Technologique d’un Etudiant Hors Pair | Scholar's Advanced Technological System | 学霸的黑科技系统
A+ a-
Chapitre 52 – Tendance à nouveau

[Putain, pas étonnant que ce type soit un génie. Il ne pouvait pas acheter de billet de train et il a donc écrit sa propre application d’achat de billets! Si impressionnant!]

[Je me demandais pourquoi ce génie avait rejeté l’offre du PDG Wang. C’est parce qu’il a lancé sa propre entreprise! Wahou, j’envie ceux avec un bon cerveau! (pleur, sourire)] 

[J’ai re-posté, je suis convaincu.]  

[Génie, tu cherches une petite amie en ligne ? Mon nom est Luo Liyin !] 

[Maître génie, je suis un élève en 5ème. La jolie fille de ma classe m’a dit qu’elle sortirait avec moi si j’entrais dans le Top 10 aux prochains examens. Si je gagne le prix, vous pourrez m’apprendre les mathématiques ?] 

[Éditer pour le SCI? S’il vous plaît. Je prie Dieu pour être choisi ! Re-post!] 

[Je suis doctorant et je suis impressionné … Re-posté!]

[Ma thèse n’est pas pour le SCI, je peux avoir une réduction ?] 

C’était le lendemain dans l’après-midi. 

Lu Zhou était en train de dîner quand il sortit son téléphone et vérifia Weibo. Il était choqué. 

Pourquoi y a-t-il tant de re-postes? 

Cependant, la plupart des commentaires de re-postes n’étaient que des gens qui sautaient dans le train en marche. 

Lu Zhou était suspicieux. Il avait été surpris en ouvrant la page. 

Numéro quatre des tendances! 

Comment a-t-il pu arriver là-haut? 

Même si de nombreuses personnes ont re-posté, c’est toujours un peu exagéré d’être en tendance, pas vrai? 

Lu Zhou ouvrit la page tendance et découvrit qu’un compte de marketing avait rapporté son application mais pas son article de blog. 

La première nouvelle source qui l’avait cité était [Nouvelles Choses sur le Campus] et ce blog avait été re-posté par un compte marketing avec des millions de followers. Finalement, elle avait même attiré l’attention du [Quotidien des jeunes de Huaguo] et ils l’avaient re-posté à leur tour. 

Bien qu’ils n’aient pas re-posté son blog, le nom [Train Universitaire] était toujours dans l’article. 

[Un étudiant de première année de l’Université de Jin Ling qui ne pouvait pas acheter de billet de train a écrit sa propre application gratuite pour les étudiants. Regardez à quel point ce gars est impressionnant…] 

[Vous vous souvenez de l’étudiant de premier cycle qui a écrit dix thèses pour le SCI en un mois ? Cette fois, il recommence. (chien)]  

C’était le genre de titres dans les rapports. 

Après cela, une réaction en chaîne se produisit et elle échappa à tout contrôle … 

“…”

Lu Zhou voyait la situation et était hystérique. 

Il ne s’attendait pas à ce que la tendance se poursuive deux fois en deux mois.

Lu Zhou utilisa son téléphone pour se connecter à la plateforme de développeur et entra son compte administrateur ainsi que son mot de passe. Il regarda les données téléchargées. 

Quoi ?! Le nombre d’utilisateurs enregistrés a atteint les 150 000! 

Avec le nombre de téléchargements utilisateurs qui connaissait une croissance explosive sur l’App Store Android, il avait même fait son chemin dans les Top Téléchargements Quotidiens. 

Il semblait que son application avait été acceptée par de nombreux étudiants. 

Quant au nombre d’utilisateurs actifs, tout dépendait de ce qui allait se passer ensuite. 

À ce moment, il reçut un coup de fil de Chen Yushan. 

“Lu Zhou, Lu Zhou ! As-tu écrit cette application ?” demanda la voix féminine à l’autre bout du téléphone. Elle était si excitée qu’elle semblait plus heureuse que Lu Zhou. 

Lu Zhou, “Oui, je l’ai écrit, pourquoi?”

“…”

Après avoir reçu la confirmation, elle devint silencieuse. 

Un moment plus tard, elle soupira et sa voix devint plus lourde et elle dit: “Rien du tout … J’ai l’impression que tu voles si haut que je … Je ne sais pas quoi dire.”

Lu Zhou était confus: “Voler si haut ? Pas vraiment. Il me faudra encore trois ans pour être diplômée.”

“Tu as raison,” dit Chen Yushan. “Oh ouais, ma cousine est revenue de Shanghai. Ma tante voulait te demander si tu as toujours le temps de faire du tutorat le semestre prochain?” 

“Ouais, bien sûr,” dit Lu Zhou sans la moindre hésitation. 

Mise à niveau du cloud Alibaba, mise à niveau de l’espace du disque dur, achat de bande passante du trafic de communication réseau, la conception d’une interface magnifique pour l’utilisateur… Tout demandait de l’argent! 

Son application était libre à ce moment. Il était difficile de dire combien il allait dépenser avant de pouvoir la monétiser. 

Ce n’était pas comme s’il pouvait échanger des points contre de l’argent, aussi devait-il compter sur de l’argent supplémentaire. 

Une voix joyeuse résonna à travers le téléphone: “C’est bien, Mengqi a dit que tu es un bon tuteur en mathématiques et qu’elle comprenait les questions après une explication de ta part.”

“C’est principalement parce qu’elle est talentueuse,” dit Lu Zhou avec un sourire. 

Chen Yushan: “Oh ouais, quand elle sera en première, elle n’aura que les dimanches … Tu n’as qu’a lui faire cours qu’un seul jour.  Est-ce que ça te va?”

Lu Zhou, “Ce n’est pas un problème, je suis libre” 

… 

Zhang Zhongjie ouvrit la porte et entra dans le bureau du doyen Lu. Il dit en souriant: “Doyen Lu, tu as un sacré talent dans ton département de mathématiques.”

Le doyen Lu ne dit rien au début. Il posa son stylo, ajusta ses lunettes et soupira avant de dire: “Dis-moi, qu’est-ce que ce gamin de Lu Zhou est allé faire maintenant?”

Le doyen Zhang sourit et dit: “Oh, je ne te l’ai même pas dit, comment savais-tu que c’était Lu Zhou?”

“C’est le seul fauteur de troubles de son calibre dans le département.”

“Il semble que tu ne sois pas content?” dit le doyen Zhang en s’asseyant sur le canapé. Il lui dit en souriant: “Si c’est le cas, pourquoi ne pas transférer Lu Zhou dans mon département d’informatique. Je l’aime bien.”

“Oh,” dit le doyen Lu.  Il s’appuya sur sa chaise de bureau et le fixa avant de dire impoliment : “N’y penses même pas !”

Quelle blague. 

Le département de mathématiques de l’Université de Jin Ling n’était pas très puissant, même si l’université était classée parmi les 10 meilleures universités du pays. Il n’était pas aussi fort que leur département de physique. 

Ils avaient enfin un tel génie dans leur département et Lu Fangping ne le laisserait jamais partir. Pas même s’il devait décevoir Lu Zhou! 

“Pourquoi tu t’énerves autant ? Je plaisante. C’est à lui de décider s’il veut être transféré”, dit le doyen Zhang. Il sourit et continua, “Ok, parlons sérieusement. As-tu vu Weibo récemment ?” 

“Weibo ?” demanda Dean Lu. Il fronça les sourcils : “Qu’est-ce qu’il y a sur Weibo?”

Bien que Lu Fangping connaissait Weibo, il ne l’avait pas téléchargé sur son téléphone. Tout d’abord, il était désintéressé par les célébrités féminines en tendance. Deuxièmement, le texte sur un téléphone était trop petit et par conséquent, il était inapproprié pour les seniors de le lire. Troisièmement, il était occupé avec son travail et ses projets secondaires. Il n’avait pas autant de temps libre pour contempler son téléphone. 

De plus, il ne suivait pas les tendances autant que le doyen Zhang, qui venait du département d’informatique. 

“Le Lu Zhou de ton département a fait une application appelée Train Universitaire. Quelques enseignants de notre département l’ont regardée et ont trouvé qu’elle est assez bonne. L’école encourage l’esprit d’entreprise, n’est-ce pas ? Je voulais l’aider et donc, je suis venu ici”, dit le doyen Zhang en souriant.  

Le doyen Lu entendit la bonne nouvelle et sourit également. Il plissa alors les yeux comme s’il se souvenait de quelque chose. 

Afin d’encourager l’innovation technologique dans diverses universités et de promouvoir l’esprit d’entreprise, le ministère de l’Éducation a publié un [Plan d’entrepreneuriat étudiant] qui a été délivré directement à diverses institutions et bureaux de l’éducation. 

Le doyen Lu avait entendu parler de ce plan. C’était principalement pour les étudiants de quatrième année qui n’avaient pas l’intention d’obtenir un master. Autrement dit, l’État fournirait un soutien financier (prêts) tandis que l’école fournirait les ressources pour aider les étudiants à réaliser leurs rêves d’entrepreneuriat! 

Bien sûr, tous les projets ne pouvaient pas demander ce prêt sans intérêt. Par exemple, si une personne décidait d’ouvrir un magasin de thé à bulles, ou de vendre des vêtements sur Taobao, ou si l’on voulait simplement utiliser l’argent pour acheter des actions, l’école n’aurait définitivement pas approuvé. 

Les projets qui pourraient s’appliquer à ce prêt devaient d’abord remplir le critère non seulement d’innovation technologique mais aussi de réalisme. Par exemple, il était irréaliste de vouloir construire une roquette et de trouver un nouveau type de carburant. 

Le second critère était qu’il devait être capable de créer des emplois. 

Après tout, les projets qui avaient été conçus par des anciens de l’université étaient plus enclins à engager des étudiants dans leur propre université. 

L’Université de Jin Ling voulait faire appel au gouvernement. Tous les départements allouaient un certain montant d’argent aux start-ups des étudiants. Après tout, l’emploi était la toute première priorité. Si l’école pouvait réellement incuber un gros projet, cela pourrait même être considéré comme un exploit scientifique! 

En règle générale, cette politique ne s’applique qu’aux étudiants de quatrième année. Après tout, leur but était toujours d’étudier. Ils ne pouvaient pas retarder leurs études en entrepreneuriat. L’école ne devait pas convaincre les élèves de prendre le mauvais chemin! 

Cependant, ces critères ne s’appliquaient évidemment pas à Lu Zhou. Être capable d’écrire des thèses de mathématiques à son niveau signifiait que ce serait une part de gâteau pour lui d’obtenir sa licence. La plupart des professeurs ne le considéraient pas comme un étudiant de premier cycle, du moins pas un étudiant de première année. 

Mais … 

Aussi talentueux que ce gamin de Lu Zhou, il fait quand même parti de notre département de mathématiques. Pourquoi le département informatique est là? 

Le doyen Lu sut instantanément que ce type était venu pour le lui voler! 

Le doyen Zhang vit que doyen Lu ne parlait pas. Il sourit et dit d’un ton gentil: “Tu ne devrais pas penser que ça affectera ses études … Il est important de manifester ses études en faisant des projets. Mon département a fait quelques recherches et a trouvé ce projet intéressant …”

“N’y pense même pas ! Je vais aller chercher notre chef de département tout de suite !” dit le doyen Lu. Il se leva et sourit en disant : “N’essayez même pas de me miner ! On s’inquiétait juste de l’utilisation de cet argent !” 

Il n’y avait aucun endroit pour le dépenser! 

Ce n’était pas comme si les mathématiques étaient inutiles, mais que pouvait-on créer avec les mathématiques? 

Les quelques applications qui avaient été soumises prétendaient toutes faire un logiciel d’analyse statistique de données volumineuses mais il s’agissait en réalité de créer des boutiques en ligne! Qui leur donnerait de l’argent! 

Finalement, un type comme Lu Zhou arriva. Le doyen Lu ne le laisserait jamais et du coup, il refusa la demande du doyen Zhang. 

Tu es ici, encore et encore. Tu dis que tu aides notre projet d’incubateur, mais quand la poule a enfin pondu, ton département informatique veut voler les œufs!

Ce n’est pas parce que j’ai de grosses lunettes et que je cours partout dans mon bureau toute la journée que je ne peux pas deviner tes plans! 

Naïf! 

C’est aussi simple que ça! 

“Je te le dis, vieux Lu. C’est mal, n’est-ce pas? Le projet de ton département de mathématiques n’est même pas lié aux mathématiques, mais à l’informatique. Que vont dire les gens à ce sujet?” dit le doyen Zhang en riant.  

“Si je dis que c’est lié, alors c’est lié. Comment se fait-il que la science des données ne soit pas liée aux mathématiques ? Je l’approuve !” dit doyen Lu en fixant doyen Zhang. Il réalisa soudain qu’il n’avait même pas encore reçu de demande, alors il poursuivit sur sa lancée et dit : “Je vais appeler Lu Zhou aujourd’hui pour lui demander de faire une demande. Je la donnerai personnellement au chef du département pour qu’il l’approuve !”

Le doyen Zhang était anxieux : “Tu ne peux pas faire ça. Tu devrais demander l’avis de l’étudiant ! C’est pour son propre bien!”

Oh, tu essayes de me parler de logique maintenant? 

Le doyen Lu tourna les yeux et dit rapidement: “D’accord, je lui parlerai plus tard. Attends ma réponse.”

“Non!” Dit le doyen Zhang car il n’était pas d’accord. Il s’assit en tailleur et dit: “Tu n’es pas honnête. Je suis assis juste là. Appelle-le maintenant ! Sinon, tu m’invites à dîner.”

Le doyen Lu traita le doyen Zhang d’effronté mais l’homme ne lui donna même pas de réaction. Le doyen Lu savait qu’il devait résoudre cette affaire aujourd’hui et donc, il prit son téléphone et appela Lu Zhou.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Cindy
  • 🥈2. Romain
  • 🥉 3. JOSEPH
  • 4. PascalW
  • 5. Lawliet
  • 6. Meifumado
  • 7. Morris
  • 8. Hichiri
  • 9. Cesar
  • 10. Thezwhd4210
🎗 Tipeurs récents
  • Cesar
  • Meifumado
  • Hichiri
  • Cindy
  • JOSEPH
  • Lawliet
  • Romain
  • Morris
  • PascalW
  • Thezwhd4210


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 51 – Inspiration Soudaine Menu Chapitre 53 – Le Prêt Donné