Le Système Technologique d’un Etudiant Hors Pair | Scholar's Advanced Technological System | 学霸的黑科技系统
A+ a-
Chapitre 167 – Découvertes inattendues

“… En fait, cette histoire n’est pas tout à fait terminée. Devine la réaction du CERN ?”

“C’était quoi leur réaction ?”

Yan Xinjue prit la voix d’Evans et dit : “Bien sûr que c’est vrai. Si vous construisez un collisionneur de Hadron de la taille de Saturne et un réacteur de la taille de la lune, dans ce cas nous pourrions créer un trou noir. Mais nous avons besoin de financements pour ça.”

Lu Zhou rit.

Il savait que le CERN serait incapable d’obtenir les fonds.

Seul des aliens pourraient créer un collisionneur gros comme Saturne.

Rapidement, la voiture arriva à l’entrée du district nord.

Yan Xinjue se gara sur le parking et emmena Lu Zhou jusqu’à l’entrée principale du centre de recherche.

Un collisionneur de Hadron pouvait être divisé en deux parties. La première se composait de petits tuyaux enveloppés dans du bismuth, et la seconde d’une large variété de détecteurs cachés par des tuyaux plus larges en dehors des petits tuyaux.

Les deux orbites presque parallèles se croisaient à un certain point plat en forme de “X”. En accélérant depuis des directions opposées, et les deux faisceaux de particules entraient en collision à cette intersection.

Il y avait quatre “points de réaction” comme celui-ci, et autour de ces points de réaction, différents détecteurs étaient connectés pour collecter les données des phénomènes physiques qui se produisaient lorsque les faisceaux de particules entraient en collision.

Bien sûr, toutes les particules n’entraient pas forcément en collision, et celles qui entraient en collision ne coïncidaient pas nécessairement les unes avec les autres pour détruire les puissantes forces d’interaction à l’intérieur.

Ainsi, tout le collisionneur était basé sur le principe de charger plus de particules possibles dans un nombre limité de tuyaux tout en accumulant des collisions avec une faible probabilité afin d’accumuler lentement des données.

La particule de Higgs qui avait bouleversé la communauté de la physique avait été découverte de cette manière.

Le centre de recherche où Yan Xinjue avait emmené Lu Zhou était chargé d’observer et de collecter les données de collision. Il y avait de nombreux laboratoires à l’intérieur du centre, chacun chargé de collecter des données sur différents détecteurs.

Ils entrèrent dans l’un des laboratoires et virent un homme blanc portant une blouse de laboratoire. Il buvait du café devant son ordinateur.

Yan Xinjue s’approcha et le présenta à Lu Zhou.

“Voici le Professeur Grayer. Tu as probablement déjà vu son nom pas mal de fois dans les thèses du CERN. Lors de mon internat ici, il travaillait déjà là.”

“Ne me décrivez pas comme si j’étais vieux, je n’ai commencé à travailler ici qu’en 2008” dit le professeur Grayer avec un sourire. Il tendit la main et dit à Lu Zhou : “Ravi de vous rencontrer, M. Lu.”

Lu Zhou secoua la main et dit : “Bonjour, bonjour.”

Au départ, Lu Zhou avait pensé que le Professeur Grayer serait de l’âge du Professeur Lu Shenjian, mais il n’avait l’air d’avoir que quarante ans.

Le Professeur Grayer relâcha sa main et dit : “Je suis désolé, je ne peux pas vous faire visiter car l’expérience est sur le point de commencer. Je dois rester surveiller cet ordinateur. Si vous étiez venus il y a deux semaines, cela aurait été avec plaisir, mais pas maintenant que les entrées ont été bloquées.

Lu Zhou sourit et dit : “Ne soyez pas désolé, nous sommes en première ligne pour voir s’écrire l’histoire.”

“Haha, vous devez être nouveau ici.” dit le professeur Grayer avec un sourire. Il poursuivit : “Il y a des milliers de chercheurs qui travaillent sur ce projet. Leurs noms sont classés par ordre alphabétique à la fin de la thèse.”

Des milliers de personnes sur une thèse, et organisés par ordre alphabétique…

Emm…

Cela à l’air démotivant.

Lu Zhou remarqua soudain que les images sur l’écran de l’ordinateur bougeaient et il demanda : “L’expérience a commencé ?”

Professeur Grayer sourit et dit : “Pas encore. Nous sommes actuellement en phase de test. Nous devons nous assurer que les canaux sont clairs, et que les détecteurs fonctionnent normalement. Avant de commencer à chercher des pentaquarks, nous devons réaliser quelques essais. En ce moment sur ATLAS, vous allez voir des photos.”

Quand Lu Zhou regarda les images sur l’écran de l’ordinateur, il fut confus.

Il était sensible aux chiffres, mais il avait pourtant l’impression qu’il manquait des images.

Cependant, après avoir regardé pendant un moment, il ressentit un sentiment de familiarité.

Lu Zhou ne put s’empêcher de demander avec curiosité.

“Pourquoi ai-je l’impression d’avoir vu cette image quelque part ?”

“Parce que nous avons fait les données de la Partition B1, et cette partition a été collectée par le Professeur Grayer.” répondit Yan Xinjue.

“Oh, en parlant de ça, j’ai entendu dire que vous avez dégommé Brunos ?” demanda le professeur Grayer en riant.

“En effet.” répondit malicieusement Yan Xinjue.

Le Professeur Grayer sourit et dit : ‘Hahaha… Quand je l’ai vu la dernière fois, il n’avait pas l’air bien. Ça doit être à cause de ça.”

Le professeur Brunos n’avait pas l’air très populaire auprès de ses pairs, ni le professeur Lu Shenjian ni le professeur Grayer ne semblaient l’apprécier.

Ils bavardèrent pendant un moment avant de se reconcentrer rapidement sur l’expérience.

Le Professeur Grayer avait entendu que Lu Zhou était intéressé par son laboratoire, alors il tapait sur l’ordinateur en parlant d’une manière claire.

“Le CERN est non seulement le plus grand collisionneur de Hadron au monde, mais nous avons également le système informatique le plus avancé au monde : le LCG. Pour calculer notre expérience, il nous permet de contrôler des centaines de milliers d’ordinateurs dans le monde entier. L’ordinateur ATLAS sert de son côté à résumer les données et est principalement responsable de leur collecte depuis détecteurs…”

“… Depuis cet ordinateur, vous pouvez voir la trajectoire de la collision du proton. Bien sûr, ce n’est qu’un modèle, mais le scénario réel n’est pas très différent.”

Le Professeur Grayer ajouta :

“Si vous êtes intéressé par la physique des particules, vous pouvez venir me voir. J’ai besoin d’un assistant doué en mathématiques. Travailler au CERN vous permettra aussi…”

Yan Xinjue l’interrompit : “Ne l’écoute pas. Il a travaillé ici pendant des décennies et a publié des centaines de thèses, mais jamais en tant que premier auteur. Qui ça intéresse d’avoir son nom sur une thèse au milieu de milliers d’autres ?”

Le Professeur Grayer regarda Yan Xinjue avec désapprobation.

Cependant, Yan Xinjue haussa simplement les épaules et dit nonchalamment : “Désolé, mais je ne peux pas vous laisser tromper mon ami.”

Le Professeur Grayer dit obstinément : “Que voulez-vous dire par tromper ? Je fais simplement une suggestion !”

Il était évident que ces deux-là avaient une relation étroite.

C’était probablement parce que Yan Xinjue avait travaillé ici auparavant.

Après cela, le dialogue entre les deux devint plus ennuyeux, alors Lu Zhou cessa d’écouter.

Il porta plutôt son attention sur les données sur l’écran de l’ordinateur.

Soudain, il vit une zone d’énergie sur la carte et fronça les sourcils.

Quand Yan Xinjue remarqua l’expression de Lu Zhou, il demanda : “Qu’est-ce qu’il y a ?”

Lu Zhou pointa l’écran de l’ordinateur.

“Tu ne trouves pas que les données dans cette zone d’énergie ont l’air un peu… bizarres ?”

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Cindy
  • 🥈2. Romain
  • 🥉 3. JOSEPH
  • 4. PascalW
  • 5. Lawliet
  • 6. Hichiri
  • 7. Meifumado
  • 8. Morris
  • 9. Cesar
  • 10. Thezwhd4210
🎗 Tipeurs récents
  • Cesar
  • Meifumado
  • Hichiri
  • Cindy
  • JOSEPH
  • Lawliet
  • Romain
  • Morris
  • PascalW
  • Thezwhd4210


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 166 – Loi Martiale Menu Chapitre 168 – Une Particule Lourde ?