Le Système Technologique d’un Etudiant Hors Pair | Scholar's Advanced Technological System | 学霸的黑科技系统
A+ a-
Chapitre 159 – Une bonne et une mauvaise nouvelle

La phrase “Je crois en toi.” avait fait comprendre à Lu Zhou que son travail ne serait pas facile.

Il y avait trois chercheurs provenant de l’Université Jin Ling, deux académiciens en physique et un interne. C’était une assez bonne équipe. Cependant, ils n’étaient responsable que des données de la partition B1.

Les laboratoires du monde entier y contribuaient également.

S’il n’y avait pas eu internet, il n’y aurait eu aucun moyen de mener des recherches à grande échelle comme celles-ci.

Par exemple, si l’on voulait faire un spectre de masse constant, on utiliserait la méthode d’analyse d’amplitude. Dans le processus d’analyse, deux amplitudes Breit-Wigner étaient impliquées, et la charge de travail était substantielle. Beaucoup de temps aurait été perdu en communication sans Internet.

Cependant, Tim Berners-Lee, qui était probablement celui ayant inventé Internet, ne s’attendait pas à ce que les outils de communication qu’il eut conçus pour l’Institut Européen de Physique des Particules soient utilisés non seulement pour des échanges académiques, mais aussi pour les réseaux sociaux…

La réunion académique avec le professeur Lu Shenjian fut très productive. En 10 minutes, la réunion était terminée, et les tâches étaient distribuées à tout le monde.

Puisque Lu Zhou était responsable des calculs, il aurait à gérer les données que le professeur Lu Shenjian lui donnerait.

Bien que Lu Zhou soit bien versé en analyse fonctionnelle et en théorie des groupes, il était encore débutant en analyse physique théorique.

Fort heureusement, Yan Xinjue l’aidait à combler son manque de connaissances théoriques.

Troisième jour en tant que stagiaire…

Dans la salle de conférence, au sixième étage de l’hôtel, Lu Zhou se tenait devant le tableau blanc.

La salle de réunion était juste à côté et il pouvait entendre les arguments féroces de l’équipe de recherche de l’Université de Shuimu.

Cependant, cela n’avait rien à voir avec lui.

Il essaya d’ignorer le problème de physique et de l’aborder comme un problème de mathématiques.

Cependant…

Ce n’était pas si facile.

[M2π=(Mμ+Md)/2Fπ10|ΨΨ’|0]

[A partir de 0 | x (x) | π ^ b = ^ ^ ^ F Ψ ((ab) e ^ (- x), l’énergie de résonance de Λ * peut être calculée comme…]

Les lettres et les chiffres étaient mélangés.

Il fixa le tableau pendant un long moment.

Soudain, Lu Zhou demanda : “Y a-t-il deux états de résonance proche de 1.02 BeV ?”

Yan Xinjue était choqué. Il regarda le brouillon puis le tableau blanc : “Comment as-tu calculé cela ?”

Lu Zhou fixa le tableau et se murmura à lui-même : “La ligne 27, ajoutant le sous-champ de Fermi, et introduisant la fonction potentielle Yukawa…”

Yan Xinjue entra également en mode réflexion profonde.

Après un moment, il dit finalement : “Ton processus de pensée est unique… mais il devrait être correct. Est-ce que tu t’es inscrit à la compétion IMO de mathématiques ?”

Lu Zhou secoua la tête et dit : “Non, mais j’ai fait l’examen d’entrée standard pour l’université de Jin Ling.”

Yan Xinjue dit : “Incroyable, tu aurais obtenu la médaille d’or.”

“C’est trop tard maintenant, je vais laisser leur chance aux autres.”

Lu Zhou prit une profonde inspiration.

Il n’était pas inspiré.

La typologie de la physique théorique était différente des questions sur la théorie des nombres. La première avait besoin de calcul et de pensée abstraite tandis que la seconde avait besoin d’inspiration.

Tout à l’heure, il avait consommé 100 points généraux et avait calculé ces données.

Cependant, l’utilisation des points généraux avait des effets secondaires. Lu Zhou avait l’impression que son cerveau débordait d’informations.

Cependant, tout cela en valait la peine.

Une fois que le système eut installé ces connaissances dans son cerveau, non seulement il réussit à obtenir la réponse qu’il cherchait, mais il avait également compris le processus de réflexion du problème.

Pour un étudiant stupide, la réponse aurait été suffisante. Cependant, pour quelqu’un qui étudiait la chromodynamique quantique, le processus de pensée était la partie la plus importante.

Cinq minutes plus tôt, il n’avait aucune idée de ce qu’il aurait dû faire de ces nombres et équations. Maintenant, il pouvait utiliser ses connaissances en mathématiques et résoudre ces problèmes…

Yan Xinjue vit que Lu Zhou était dans ses pensées, alors il ne le dérangea pas.

Arrivé à la fin du mois de mai, Lu Zhou parvint finalement à traiter cette quantité massive de données.

Cependant, ce n’était pas suffisant. Il lui restait encore à compléter le tableau final.

Ce tableau était appelée le graphique de Dalitz.

Chaque ligne de ce graphique représentait la sueur et les larmes de sang des physiciens…

Lu Zhou fixa l’écran de l’ordinateur. Il écrivait sur son brouillon avant de taper ses conclusions sur le clavier.

Il dit soudainement : “Je sais maintenant pourquoi les diplômés de Princeton se retrouvent à Wall Street.”

Yan Xinjue bailla avant de demander : “Pourquoi ?”

“Tu ne trouves pas que ça ressemble à de l’analyse de stocks ?”

“… Tu as raison.” murmura Yan Xinjue. Il était sans voix.

Lu Zhou soupira et dit : “Je pense qu’une fois que je comprendrai ce genre de choses, je pourrai travailler dans une banque d’investissement à Wall Street.”

“Non, si tu comprends ça, tu pourrais recevoir le prix Nobel.”

“Peut-être.”

Bien sûr, Lu Zhou ne faisait que plaisanter à propos de travailler à Wall Street.

Il avait bien d’autres aspirations.

Bien que la physique théorique ne puisse pas lui donner un gros salaire, elle lui donnait quelque chose en plus.

Des points d’expérience système.

Une fois le système de haute technologie maîtrisé, il pourrait facilement conquérir Wall Street.

Ayant cette idée à l’esprit, Lu Zhou sentit soudainement que son travail devenait de moins en moins ennuyeux.

Finalement, le dernier jour du mois de mai, Lu Zhou apposa sa touche finale sur le graphique de Dalitz.

Il restait encore une semaine avant la date du rapport au LHCb. Il lui restait largement assez de temps pour terminer la dernière étape d’analyse de l’imagerie et pour vérifier les calculs des données.

Lu Zhou ferma son ordinateur portable et s’étira. Il réfléchit ensuite à ce qu’il aimerait manger pour le dîner. Tout à coup, Yan Xinjue le tira de sa rêverie. Son visage était sérieux.

Lu Zhou voulu demander ce qui s’était passé, mais Yan Xinjue s’assit sérieusement sur son bureau.

“J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. Laquelle veux-tu entendre en premier ?”

Lu Zhou demanda : “La bonne nouvelle ?”

“L’Université de Syracuse a déjà analysé les données de B1.”

Déjà ?

Lu Zhou était surpris par la vitesse de ses concurrents. Il demanda alors : “Et donc, c’est quoi la mauvaise nouvelle ?”

“La mauvaise nouvelle c’est qu’ils sont en avance sur nous.”

Lu Zhou : “…”

Putain de merde !

C’est quoi la bonne nouvelle ?!

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Cindy
  • 🥈2. Romain
  • 🥉 3. JOSEPH
  • 4. PascalW
  • 5. Lawliet
  • 6. Hichiri
  • 7. Meifumado
  • 8. Morris
  • 9. Cesar
  • 10. Thezwhd4210
🎗 Tipeurs récents
  • Cesar
  • Meifumado
  • Hichiri
  • Cindy
  • JOSEPH
  • Lawliet
  • Romain
  • Morris
  • PascalW
  • Thezwhd4210


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 158 – Attribution des tâches Menu Chapitre 160 – J’ai une question