Le Système Technologique d’un Etudiant Hors Pair | Scholar's Advanced Technological System | 学霸的黑科技系统
A+ a-
Chapitre 122 – Le Monde de l’Inspiration

Lu Zhou attrapa deux morceaux de pain sur un plateau de nourriture avant de se précipiter dans sa chambre. Une fois qu’il eut jeté ses deux cahiers sur la table, il sortit une feuille de brouillon de sa valise.

Tout était prêt.

Il prit une profonde inspiration et entra dans l’espace système. Il commença alors les “heures d’inspiration”.

C’était différent de l’apprentissage immersif ou de la capsule de concentration. Quand Lu Zhou quitta l’espace du système, il se sentit purement rationnel mais pas du tout impétueux.

Une sensation de chaleur traversa sa colonne vertébrale jusqu’à son cerveau, comme une flamme qui enflammait son esprit.

… Étrange sentiment.

Lu Zhou serra son poing avant de se frotter les yeux. Il avait l’impression que tout ce qui se trouvait devant lui tremblait légèrement.

Au même moment, l’inspiration dans son esprit était comme un tsunami, emportant son cortex cérébral.

Il était difficile de décrire ce sentiment.

Tout à coup, c’était comme si toutes les terminaisons nerveuses de son corps s’étaient étendues, comme si son corps était directement connecté au cosmos…

Les anneaux sur ses rideaux ressemblaient à un anneau de Möbius allongé.

La texture de ses feuilles ressemblait à celle de la Suite de Fibonacci.

La tasse sur le bureau, le lit et le lustre formaient un ratio d’or en trois points.

Ces petits détails devenaient évidents pour lui.

C’était comme si sa vision était réduite à des images purement géométriques, et qu’il découpait les données en nombres purs et en symboles arithmétiques.

Ce genre de sentiment était le paradis de tout artiste.

Bien sûr, c’était aussi l’enfer pour les patients TOC…

Lu Zhou prit une profonde inspiration et essaya de ne pas prêter attention aux distractions dans la pièce pendant qu’il se concentrait sur le papier.

C’était comme s’il y avait une paire infinie de nombres premiers (P, P + 2) !

Les fonctions du système étaient très faciles à utiliser.

Un total de 24 heures d’inspiration pouvaient être suspendues et redémarrées à tout moment. Cependant, après chaque pause, il y avait des symptômes de “fatigue de l’inspiration” tels que la pensée lente, la vitesse de réaction lente, etc

Après plusieurs expériences, Lu Zhou se familiarisa avec l’utilisation de la fonction.

Il était resté coincé sur le problème des nombres premiers jumeaux pendant plus de six mois, alors cette explosion d’inspiration le rendait extatique.

En conséquence, Lu Zhou avait presque oublié ce pourquoi il était venu à Princeton au départ. Il avait oublié sa présentation du cinquième jour, et il avait même oublié la mission du système.

Afin de faire usage de chaque heure, il n’utilisait que quatre heures d’inspiration par jour, sur quatre sessions. Il voulait utiliser chaque heure et chaque minute.

Il était plongé dans la recherche de réponses.

C’était comme s’il était devenu un détective, cherchant désespérément des indices.

Chaque fois que Lu Zhou trouvait un indice, il se rapprochait de la résolution du problème.

Ce genre d’expérience était sans précédent pour lui.

Lu Zhou ne quitta pas sa chambre d’hôtel pendant trois jours.

Il s’enferma complètement dans sa chambre de dix mètres carrés. Il appelait le service d’étage pour la nourriture.

Des feuilles de brouillons étaient empilés dans le coin de sa table tandis que d’autres étaient chiffonnées sur le sol.

La quatrième nuit…

Lu Zhou regarda sa montagne de brouillons pendant qu’il changeait l’encre de son stylo. Il ne put s’empêcher de bâiller.

Il ne reste que deux heures ?

Lu Zhou regarda la minuterie sur son téléphone avant de se rendre dans l’espace système pour mettre en pause les heures d’inspiration.

Il était temps de faire une pause, finalement.

Cependant, le merveilleux sentiment d’inspiration avait disparu.

Alors que le cerveau de Lu Zhou se refroidissait progressivement, il prit une profonde inspiration et soupira.

Puisque la conférence académique était une perte de temps. il n’avait pas quitté sa chambre ces derniers jours.

Cependant, les autres gains qu’il avait obtenus ces derniers jours étaient substantiels.

Il pouvait clairement sentir qu’il se rapprochait de plus en plus de la preuve de la conjecture des nombres premiers jumeaux.

Il était si proche…

Lu Zhou s’étira et se leva de sa chaise.

Il avait prévu d’aller se promener, de se doucher, de s’allonger dans son lit et de passer une bonne nuit. Il attendrait le lendemain pour continuer.

Il sortit de l’hôtel, traversa la place Palmer et longea la route du campus de Princeton. Le vent froid du soir soufflait sur son visage et cela l’aida à détendre son cerveau surchauffé.

Lu Zhou avait l’impression que cette université ressemblait plus à un château qu’à une université. Les étudiants étaient très enthousiastes. Ils faisaient la fête tous les soirs. Cependant, le moment venu, ils feraient un effort de 200% pour étudier.

C’était ses observations.

Alors que Lu Zhou marchait le long du parc, il rencontra soudain une connaissance.

Le type se dirigea vers Lu Zhou.

“Qu’est-ce qui t’es arrivé ?”

“Il y a un problème ?”

“Non, rien” , répondit Luo Wenxuan. Il regarda étrangement Lu Zhou et lui demanda: “Tu es coincé sur quelque chose ou quoi ? …”

“Tu as raison” dit Lu Zhou. Il admit : “Je suis coincé sur un problème.”

Luo Wenxuan soupira et demanda : “Quel problème ?”

“C’est à propos de l’infini des nombres premiers jumeaux.”

Luo Wenxuan secoua la tête et dit : “Désolé, je ne peux pas t’aider là-dessus. Ce n’est pas mon domaine de recherche.”

Lu Zhou demanda avec désinvolture, “Comment vont tes recherches ?”

Luo Wenxuan soupira et dit : “Les dés à six faces lancés par Dieu ont donné sept résultats. C’est à la fois un problème de mathématiques et un problème de mécanique quantique. C’est le dilemme auquel notre institut de recherche est confronté.”

Lu Zhou dit avec sympathie : “C’est assez troublant…”

“Ouais, c’est l’enfer !” , soupira Luo Wenxuan. Il ajouta, “Hier, j’ai discuté avec le professeur Wang Yuping pendant un long moment sur la façon de résoudre ce problème de physique du point de vue des mathématiques, mais rien n’en est sorti.”

“Sept résultats pour un dé à six faces…” dit Lu Zhou. Alors qu’il répétait la phrase, il se mit en mode de réflexion profonde.

Sans s’en rendre compte, ils furent rapidement de retour sur la place Palmer.

Cet endroit était toujours animé la nuit avec des gens qui se rendaient dans les bars comme s’ils célébraient une victoire…

Quand Luo Wenxuan vit que Lu Zhou ne parlait pas, il lui demanda : “Quoi de neuf ?”

“Rien…” dit Lu Zhou. Il s’arrêta soudainement et leva les yeux. Ses pupilles s’élargirent et il dit d’un ton excité: “Est-ce que c’est un pigeon blanc ?”

Luo Wenxuan le regarda et dit : “Quoi ?”

” Ce pigeon ! ”

“Où ça ?”

Luo Wenxuan chercha le pigeon dans le ciel.

Il ne vit rien du tout et quand il se retourna, Lu Zhou avait disparu…

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Cindy
  • 🥈2. Romain
  • 🥉 3. JOSEPH
  • 4. PascalW
  • 5. Lawliet
  • 6. Morris
  • 7. Hichiri
  • 8. Meifumado
  • 9. Cesar
  • 10. Thezwhd4210
🎗 Tipeurs récents
  • Cesar
  • Meifumado
  • Hichiri
  • Cindy
  • JOSEPH
  • Lawliet
  • Romain
  • Morris
  • PascalW
  • Thezwhd4210


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 121 – Le groupe des mathématiciens Menu Chapitre 123 – Un génie? Un fou?