Le Système Technologique d’un Etudiant Hors Pair | Scholar's Advanced Technological System | 学霸的黑科技系统
A+ a-
Chapitre 117 – Arrivée à Princeton !

Après son retour de Shanghaï, Lu Zhou avait dépensé toute son énergie pour préparer la conférence académique du mois prochain. Il révisa sa théorie sur la distribution des nombres premiers de Mersenne et revit les théorèmes d’innombrables fois.

Après tout, il représentait l’honneur de son école. L’Université de Jin Ling était extrêmement favorable à son voyage à Princeton. Non seulement ils lui ont payé son billet d’avion, mais ils lui ont aussi donné 2000 dollars pour ses dépenses.

En outre, le doyen Qin lui avait dit que si les 2000 dollars n’étaient pas suffisants, Lu Zhou pourrait être remboursé en présentant les reçus.

Cependant, Lu Zhou sentait que 2000 $ seraient largement suffisants pour son niveau de dépenses.

Puisque l’hébergement et les repas étaient réglés par les organisateurs, Lu Zhou n’imaginait pas avoir d’autres dépenses que les frais de transport.

Ainsi, le temps passa, pour arriver finalement au 29 janvier.

Le professeur Tang conduisit personnellement Lu Zhou à l’aéroport.

“Faites bien attention à vous là-bas, et n’allez pas dans des endroits dangereux. N’allez pas dans le ghetto et ne parlez pas aux gens habillés bizarrement.”

Pendant tout le voyage, le Professeur Tang continua de discuter de la sécurité avec Lu Zhou.

Même si Lu Zhou savait que le professeur avait de bonnes intentions, il se sentait un peu agacé par ces rappels constants.

Lu Zhou sourit et dit : “Je comprends, professeur. Je reviendrai en vie.”

Au moment où les mots sortirent de la bouche de Lu Zhou, il le regretta instantanément.

Attends une minute, est-ce que je l’ai énervé ?

“Que voulez-vous dire ? Vivant !?” dit le professeur Tang avec colère. Il tapota Lu Zhou sur la tête et dit : “Écoutez-moi, j’ai déjà appelé un étudiant du département de physique. Il s’appelle Luo Wenxuan. Une fois sorti de l’avion, prenez le bus que je vous ai indiqué. Lorsque vous arriverez à Princeton, il viendra vous chercher à la gare !”

Lu Zhou se gratta la tête et dit : “Professeur, vous connaissez des étudiants dans le monde entier.”

“Haha, un peu.” Le Professeur Tang sourit.

Il était évident que ce vieux monsieur était assez fier.

Ils arrivèrent rapidement à destination.

Lu Zhou traîna ensuite sa valise dans l’aéroport en faisant ses adieux au Professeur Tang. Il se retourna ensuite et se dirigea vers les contrôles de sécurité.

L’avion laissa une ligne blanche à travers le ciel bleu et s’éloigna peu à peu.

Et ainsi, Lu Zhou démarra son voyage en Amérique du Nord…

Située entre New York et Philadelphie, Princeton était une université rurale unique.

C’était un endroit calme et élégant, un bon endroit pour apprendre… En même temps, il montrait les caractéristiques du New Jersey, ce qui était une horrible transplantation.

Les américains utilisaient leur permis de conduire comme carte d’identité, donc la plupart des gens avaient leurs propres voitures. C’était pourquoi il était presque impossible de voyager dans ce pays sans voiture.

Le Professeur Tang avait demandé à Lu Zhou de prendre le train pour se rendre de Philadelphie à Princeton. Lu Zhou devait changer deux fois de train.

Dans l’avion, Lu Zhou avait regardé la carte et il avait essayé d’étudier la longue route. Cependant, à la fin, il abandonna cette idée et décida de prendre un taxi à la place.

Après tout, l’école rembourserait ses frais de déplacement.

Gardant cela à l’esprit, Lu Zhou était trop paresseux pour étudier la route, alors il fit une sieste dans l’avion.

Après près de vingt-cinq heures de vol, il arriva enfin à l’aéroport.

En raison du décalage horaire, le soleil brillait lorsqu’il arriva.

Lu Zhou traversa la foule et prit sa valise. Il quitta rapidement l’aéroport après avoir trouvé un taxi.

Par coïncidence, le chauffeur était chinois. Son mandarin avait un accent de Jiangcheng.

Les yeux du chauffeur s’illuminèrent en discutant avec Lu Zhou.

Même s’ils venaient de différentes villes, ils étaient toujours heureux de voir un compatriote dans ce pays étranger.

Le chauffeur aida avec enthousiasme Lu Zhou à mettre sa valise dans le coffre. Il s’assit ensuite dans le siège du conducteur et demanda en souriant : “Vous venez pour étudier ?”

Lu Zhou ne lui expliqua pas grand chose et dit simplement: “Pensez-vous pouvoir y aller ?”

“Ahh, je n’irai pas aussi loin pour qui que ce soit d’autre, mais pour vous, je le ferai”, dit le chauffeur en riant et en activant le compteur. Il rappela à Lu Zhou de porter sa ceinture de sécurité avant de démarrer le moteur.

Probablement parce que Lu Zhou venait de Chine aussi, le chauffeur avait beaucoup de choses à dire à Lu Zhou. Ils parlaient de la vie en Amérique et des problèmes de sécurité.

“En fait, ce n’est pas aussi dangereux que ce que vous a décrit votre professeur. Princeton est dans une zone rurale donc c’est toujours bien mieux qu’en ville. Si quelqu’un t’agresses, donnes lui juste ton portefeuille, ce n’est pas bien grave. Mais si tu rencontres une personne vraiment malveillante… ”

Lu Zhou sourit : “Je suis un gars, je n’ai pas à m’inquiéter pour ça. Quel genre de fille m’agresserait sexuellement ?”

Le chaufeur rit et dit : “Oh, ce ne sera pas forcément une fille.”

Lu Zhou 😕 ? ?

C’est quoi ce bordel ?

Les Occidentaux sont-ils vraiment comme ça ?

……

Après une heure de route, ils arrivèrent à Princeton.

Le chauffeur semblait avoir conduit de nombreuses personnes ici car se rendit directement à l’entrée de l’université.

“Mon nom est Zhang Hai, et voici ma carte de visite. Si tu as besoin d’un taxi, tu peux m’appeler.”

Il aida ensuite Lu Zhou avec sa valise avant de partir.

Lu Zhou traîna sa valise jusqu’à la porte principale de Princeton. Il avait l’impression d’avoir oublié quelque chose.

Après avoir réfléchi un moment, il se rappela soudainement que l’étudiant du docteur Tang l’attendait toujours à la gare.

Lu Zhou eut soudain une expression embarrassée. Il sortit son téléphone et inséra sa carte sim temporaire. Il appela rapidement Luo Wenxuan pour s’excuser.

Heureusement, lorsque Luo Wenxuan reçut l’appel, il n’était pas encore monté dans sa voiture.

Lu Zhou raccrocha alors le téléphone et regarda à nouveau la porte de Princeton avant de regarder les rues environnantes.

“Cet hôtel réservé par l’organisateur doit s’appeler… l’Hôtel Princeton ?”

L’adresse de l’hôtel était indiquée sur la lettre d’invitation, mais celle-ci se trouvait dans sa valise.

Devrais-je ouvrir ma valise ici ?

Cela semble un peu gênant…

Tandis que Lu Zhou regardait autour de la porte de l’école, une fille blonde portant un trench gris et une écharpe rouge passa.

Lorsqu’elle remarqua la valise de Lu Zhou, elle haussa les sourcils avant d’ouvrir la bouche et demanda : “Tu es un nouvel étudiant ?”

“Oh, non, je ne suis pas un étudiant d’ici”, répondit Lu Zhou avec un sourire. “Je suis ici pour la conférence de mathématiques… Tu sais où c’est ?

La fille fixa Lu Zhou et demanda, “Ton nom ?”

“Lu Zhou.”

“La conférence de mathématiques de la Société Fédérale de Mathématiques, c’est ça ? Elle sourit et montra du doigt de l’autre côté de la rue : “Le logement n’est pas à l’intérieur de l’Université de Princeton. C’est l’hôtel qui est en face de la place Palmer.”

Lu Zhou, “En face de la place Palmer ? Merci.”

La fille sourit et dit : “De rien, en parlant de ça, Lu Zhou… J’ai lu ton étude sur la loi de distribution des nombres premiers de Mersenne. C’est un très bon théorème. Même le professeur Deligne l’a approuvé.

Embarrassé, Lu Zhou sourit. “Ce n’est qu’une coïncidence.”

La preuve de la conjecture de Zhou était donnée par le système, donc évidemment, Deligne l’approuverait.

Cependant, Lu Zhou possédait le système mais il digérait les informations lui-même. Il a également fait tous les calculs lui-même. Alors il devrait aussi avoir le crédit, non ?

Quoi qu’il en soit, son niveau de mathématiques augmentait. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’il puisse prouver des conjectures de ce niveau par lui-même.

“Ne soit pas si humble, j’ai hâte d’écouter ton discours. J’ai déjà préparé quelques questions. Je vais par là aussi. Je vais t’accompagner.”

Lu Zhou sourit et dit : “Merci… Au fait, comment tu t’appelles ?”

La fille passa la main dans ses cheveux blonds et dit d’un ton détendu : “Molina Abel. Mais je n’aime pas trop mon nom de famille alors tu peux m’appeler Molina.”

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Cindy
  • 🥈2. Romain
  • 🥉 3. JOSEPH
  • 4. PascalW
  • 5. Lawliet
  • 6. Morris
  • 7. Hichiri
  • 8. Meifumado
  • 9. Cesar
  • 10. Thezwhd4210
🎗 Tipeurs récents
  • Cesar
  • Meifumado
  • Hichiri
  • Cindy
  • JOSEPH
  • Lawliet
  • Romain
  • Morris
  • PascalW
  • Thezwhd4210


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 116 – Je ne te comprends pas Menu Chapitre 118 – Le moment de témoigner de l’histoire ?