Le Système Technologique d’un Etudiant Hors Pair | Scholar's Advanced Technological System | 学霸的黑科技系统
A+ a-
Chapitre 116 – Je ne te comprends pas

Son train partait le lendemain matin, alors il avait encore une nuit à Shanghaï.

La principale raison pour laquelle Lu Zhou venait à Shanghaï était pour demander un visa. Maintenant qu’il avait son visa, il n’avait plus rien à faire. Par conséquent, il prit le métro et se rendit dans le quartier de Lujazui.

Shanghaï était considérée comme la zone la plus prospère et la plus développée de Chine.

Alors que Lu Zhou marchait le long de la rivière, il se demandait si Lujazui avait été nommée ainsi d’après le nom de l’un de ses ancêtres.

Il souhaitait qu’un jour son père lui dise quelque chose du genre : “Mon fils, notre héritage est lié à Lujiazui, et nous avons des biens là-bas.”

Mais bon, ce n’était pas très réaliste.

“Je dois compter sur moi-même !”

Lu Zhou trouva un KFC et alors qu’il était sur le point de dîner, il se rendit compte que le paysage était sympa. Alors, il prit une photo de la Tour de Perle de l’Est avant de le poster sur son fil d’actualités WeChat.

Alors qu’il rangeait son téléphone et était sur le point de commander, son téléphone vibra soudainement.

Lu Zhou le sortit et vit le message de Han Mengqi.

Il était curieux de savoir pourquoi elle l’avait contacté, alors il débloqua son téléphone.

Han Mengqi : [Tu es à Shanghaï ?]

Lu Zhou répondit : [Ouais.]

Han Mengqi : [Je suis aussi à Shanghaï ! Quand est-ce que tu pars ?]

En parlant de cela, elle était chez son père depuis le début des vacances d’hiver. Le procès de sa famille était toujours en cours.

Les enfants d’une famille divorcée n’avaient pas la vie facile…

Lu Zhou avait de la sympathie pour elle. Il soupira et répondit.

[Je pars demain.]

Han Mengqi : [Si tôt… Tu ne vas pas profiter d’être ici quelques jours de plus ? (triste)]

Lu Zhou : [Je dois rentrer et me préparer pour la conférence de mathématiques de Princeton. Je n’ai pas le temps de jouer. Et aussi, j’ai l’impression qu’il n’y a pas grand chose à faire ici.]

Han Mengqi : [Attends une seconde…]

Attendre une seconde ?

Lu Zhou hésita un moment. Il ne savait pas ce qu’elle voulait dire.

Après environ dix minutes, la porte du KFC s’ouvrit soudainement. Une fille marcha droit vers la table de Lu Zhou et le fixa d’un air suffisant.

“Haha, surpris ?”

La fille portait un trench marron et une écharpe rouge, et étonnamment, elle lui allait bien. Sa queue de cheval moelleuse était comme une queue d’écureuil.

C’était la première fois que Lu Zhou la voyait porter des vêtements normaux. Quand elle était à la maison, elle portait un uniforme scolaire ou un pyjama.

Lu Zhou : “C’est inattendu ! Quelle coïncidence ! Tu faisais les magasins par là ?”

Han Mengqi renifla et dit : “Quoi, comment ça une coïncidence ? J’habites à côté.”

Lu Zhou pensa : “Comment cela pourrait ne pas être une coïncidence ?”

Attends une seconde, est-ce qu’elle se vante de sa richesse ?

Lu Zhou était sans voix.

Sa sympathie pour elle avait disparu.

Han Mengqi regarda Lu Zhou et s’éclaircit la gorge avant de dire : “Tu dois t’ennuyer, à venir seul à Shanghaï. Puisque tu as été mon professeur, je vais te faire visiter. Allons-y. Où est-ce que tu veux aller ?”

Lu Zhou, “Pas besoin, je me suis déjà promené, et j’étais sur le point de rentrer à mon hôtel.”

“Oh, tu as déjà visité…”dit Han Mengqi d’une voix triste. Elle continua : “Et tu ne veux rien acheter ?”

“Tout ce que je peux acheter ici, je peux l’acheter à Jin Ling” répondit logiquement Lu Zhou. “Tu as mangé ?”

“Pas encore” dit Han Mengqi en secouant la tête. Elle ajouta : “J’étais sur le point de sortir.”

Pourquoi cette riche famille ne peut-elle pas avoir une bonne ?

Lu Zhou soupira et dit: “Ne mange pas autant à emporter. Apprends plutôt à cuisiner pour toi-même. Ce n’est pas si difficile… Je t’invites pour le dîner. Qu’est-ce que tu veux manger ?”

Les yeux de Han Mengqi s’illuminèrent, “Vraiment ? Je veux un Combo chicken burger !”

“Attends-moi là”, dit Lu Zhou avant de se lever et d’aller au comptoir.

Peu de temps après, deux repas combo arrivèrent.

Han Mengqi était assise en face de Lu Zhou et mordait son hamburger quand elle commença à discuter avec Lu Zhou.

“Oh oui, au fait, ma sœur veut entrer à l’Université de Yan. Tu le savais ?”

“Ouais, et alors ?”

Han Mengqi dit : “Pourquoi ne l’en as-tu pas empêchée ?”

Lu Zhou jeta un regard inexplicable à cette fille, “Pourquoi devrais-je l’en empêcher ?”

“Parce que…” dit Han Mengqi. Elle se mordit la lèvre et murmura : “N’es-tu pas son petit-ami ?”

Lu Zhou 😕 ? ?

Qu’est-ce que c’est ?

“Tu regardes trop la télé !” dit Lu Zhou en prenant un menu KFC et en lui tapotant la tête. “Où est-ce que tu es allée chercher ça ? Est-ce qu’un homme et une femme ne peuvent pas être simplement amis ?”

Han Mengqi était habituée à se faire taper sur la tête par Lu Zhou, alors elle commença à s’excuser.

“Oh… Désolée.”

Bien que sa personnalité soit assez folle parfois, elle s’excusait quand elle faisait quelque chose de mal.

C’était l’une de ses quelques bonnes qualités.

“Parles avec ta sœur” dit Lu Zhou en posant le menu. Il roula des yeux avant de continuer à manger son hamburger.

Ah, les jeunes de nos jours.

Ils deviennent de moins en moins innocents.

Han Mengqi, “Hey.”

Lu Zhou, “Quoi encore ?”

Han Mengqi regardait Lu Zhou comme si elle confirmait son raisonnement. Elle hocha la tête pensivement et dit : “Je pense que tu ressembles à quelqu’un.”

Lu Zhou, “Qui ?”

“Un personnage intelligent dans un anime, avec de fortes capacités” dit Han Mengqi. Elle continua : “Vous avez tous les deux une sœur et vous…”

Elle baissa les yeux vers son menu avant de le jeter dans la poubelle. Elle fixa soudain Lu Zhou et murmura : “… Vous êtes aussi des hommes sans coeur !”

Lu Zhou : “…”

Cette fille a passé tout ce temps juste pour dire que je suis sans coeur ?

Lu Zhou soupira et dit : “Je ne te comprends vraiment pas.”

Après le dîner, Lu Zhou et Han Mengqi se promenèrent dans les rues. Il la raccompagna chez elle avant de retourner seul à son hôtel.

Après s’être douché, il s’allongea dans son lit. Cependant, alors qu’il était sur le point de dormir, son téléphone vibra.

C’était Chen Yushan.

Chen Yushan : [Ton visa est accordé ?]

Lu Zhou : [Accordé.]

Chen Yushan : [Haha, bonne chance à la conférence de Princeton. Gagnes et deviens un grand mathématicien !]

Lu Zhou sourit et tapa une réponse : [Je ne suis pas encore dans l’avion.]

Qu’est-ce que je gagne ? Ce n’est pas comme si c’était une compétition.

Chen Yushan : [Quand tu auras ton passeport, tu ira en Amérique, n’est-ce pas ? Moi, j’irais en Italie avec ma famille en février.

[Très bien, je ne vais pas te déranger. Je dois dormir, bonne nuit !]

Lu Zhou sourit et répondit : [Bonne nuit.]

Il posa son téléphone sur la table de chevet et regarda le ciel nocturne depuis sa fenêtre.

Lu Zhou entendit le léger bruit des voitures et bailla, il ferma les yeux et s’endormit.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Cindy
  • 🥈2. Romain
  • 🥉 3. JOSEPH
  • 4. PascalW
  • 5. Lawliet
  • 6. Meifumado
  • 7. Morris
  • 8. Hichiri
  • 9. Cesar
  • 10. Thezwhd4210
🎗 Tipeurs récents
  • Cesar
  • Meifumado
  • Hichiri
  • Cindy
  • JOSEPH
  • Lawliet
  • Romain
  • Morris
  • PascalW
  • Thezwhd4210


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 115 – Aucun match pour ton adversaire Menu Chapitre 117 – Arrivée à Princeton !