Le Salon de Discussion des Cultivateurs | Cultivation chat group | 修真聊天群
A+ a-
Chapitre 263 – Des bambous pour une Formation

– « Au début, tout s’est passé de la même manière qu’hier. Doudou m’a donné son téléphone portable et a accompagné le petit moine pour faire soigner ses hémorroïdes. Mais comme je ne les ai pas vu sortir après un long moment, je suis allé me renseigner. J’ai découvert qu’ils étaient déjà partis depuis longtemps, » continua à se lamenter Zhou Li.

Il n’avait rien pu faire !

La capacité de Doudou à fuir était de niveau SSS ! Même Mont Jaune était impuissant. Quant à lui, chargé de nettoyer derrière le pékinois, cela faisait 109 fois qu’il se faisait avoir.

– « Je vais essayer de les retrouver le plus vite possible et je vous recontacterai. Quant à l’accident de tracteur, j’enverrai quelqu’un s’en occuper, ne vous inquiétez pas, » dit-il en se ressaisissant.

Après tout, ayant subi 109 défaites sur 109 batailles, même suite à cette lourde défaite, il ne lui fallut pas longtemps pour récupérer. Il avait assez d’expérience pour se consoler…

Song Shuhang était navré pour lui. Quand il se souvint de cette jeune fille que Zhou Li aimait mais ne pouvait pas aller voir à cause de son travail, il ne put s’empêcher de ressentir une certaine compassion.

– « Zhou Li, n’abandonnez pas ! Après avoir attrapé Doudou, je le surveillerai de près et ne le laisserai pas s’échapper. Je ne sais pas combien de temps je pourrai tenir, mais j’essaierai de vous offrir une semaine de paix ! » promit-il.

De son côté, l’employé versa une petite larme de bonheur.

❄️❄️❄️

Après avoir raccroché, Song Shuhang poussa un long soupir : Doudou et le petit moine étaient vraiment deux fauteurs de troubles. Il ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour eux.

– « Est-ce qu’il s’est encore enfui ? » demanda Douce Plume.

– « Oui, avec le petit moine Guoguo. C’est le nouveau disciple du Grand Maître Profond Principe. Il voulait faire soigner ses hémorroïdes, alors il a fugué sans prévenir personne au Temple Errant Lointain. Comme il a atterrit chez moi, Frère Aîné Trois Royaumes m’a demandé de m’occuper de lui pendant un moment. » Il se frotta les tempes. « Il avait l’air sérieux et docile, je pensais que ce serait facile. Qui aurait cru qu’il serait encore plus gênant que Doudou… »

– « Ahahah… » Douce Plume rit étrangement… Elle aussi avait fui la maison.

“Doudou a enlevé le petit moine” n’était pas la seule chose qui préoccupait Song Shuhang. Si Zhou Li ne pouvait venir, qui l’aiderait à s’occuper de l’Aîné Blanc ?

Il avait promis à sa mère de le réveiller et de le faire descendre pour manger quelque chose. Au départ, il avait songé demander à Zhou Li d’utiliser une illusion pour prendre l’apparence du Vénérable.

Mais là, il était à la poursuite de deux chenapans…

Et ce n’était pas tout ! Pendant qu’il méditait, l’Aîné Blanc pouvait déployer sa réalité alternative, faire naître un désert et un jeune homme vêtu de vert chevauchant un magnifique cheval blanc. Pour se préparer à toute éventualité, il avait voulu lui demander de mettre une barrière protectrice autour de sa chambre.

Quelle plaie !

L’Aîné Song semble très inquiet… Alors, q uand quelqu’un s’enfuit de la maison, les autres membres de la famille sont dans cet état ? Est ce que mon père est lui-aussi inquiet lorsque je fugue ? Douce Plume posa la main sur son énorme poitrine, mal à l’aise. Après être rentrée à la maison , devrais je aller m’excuser auprès de lui ?

À ce moment-là, Song Shuhang se gifla. « Je suis tellement stupide ! » Il regarda la jeune femme et lui demanda, pressant : « Est-ce que tu sais comment installer une Formation Défensive ? »

Il se souvenait de l’avoir vu en utiliser quand il l’avait accompagnée dans la rue Luo Xin pour attraper son Esprit Fantôme. Elle avait alors placé des objets çà et là et des talismans pour confiner les spectres dans une zone précise.

– « Oui, mais il y a de nombreux types de Formations différentes. À quoi penses-tu ? »

– « Pas besoin qu’elle soit très puissante. Après tout, elle n’a pas à nous protéger contre un ennemi. » Alors, il jeta un coup d’œil à l’Aîné Blanc… Bien qu’il méditait, avait-il coupé ses sens ? Après tout, il n’avait prévu de cultiver que pendant deux jours. Peut-être pouvait-il encore les entendre ?

Sur ce, il sortit doucement son téléphone portable et envoya un message privé à son interlocutrice.

Il lui expliqua que le Vénérable pouvait lancer malgré lui une autre réalité. Il mentionna brièvement le désert, le cheval, et le jeune homme en vert qui le torturait.

Puis, il lui précisa qu’une Formation Défensive protégeait la maison du Maître Praticien et que grâce à elle, l’illusion ne s’était pas répandue à l’extérieur du bâtiment.

Par conséquent, il voulait en monter une dans la pièce. Sa puissance était sans importance, tant qu’elle pouvait confiner cet autre monde.

Sinon, les conséquences seraient inimaginables. Après tout, sa famille était composée de simples mortels. S’ils étaient plongés dans l’illusion…

Les journaux pourraient titrer le lendemain : Un étudiant à l’université devient fou et tue ses parents avec sauvagerie…

Après avoir lu le message, elle répondit de la même manière. « Oh ! C’est simple, une petite Formation à côté du lit suffira à l’arrêter ! »

Elle semblait très confiante.

Après tout, il y avait aussi un Vénérable Spirituel dans sa famille : son père. Par conséquent, elle connaissait bien le problème de réalité alternative et avait les moyens d’en sortir si elle était accidentellement piégée.

Elle sortit un pinceau fait avec de la fourrure d’un monstre et demanda : « Aîné Song, pouvez-vous me prêter du papier pour faire un talisman ? »

– « Du papier ? J’ai des feuilles A4. » Il avait vu l’Aîné Blanc en utiliser pour dessiner toutes sortes de talismans.

– « … Aîné Song, quel blagueur ! Comment peut-on comparer de simples feuilles de papier au papier prévu pour faire des talismans ? »

– « Hein ? Ça ne va pas ? » Il soupira… Il semblait que seul le Vénérable Blanc pouvait réaliser cet exploit !

Après y avoir réfléchi un moment, il sortit une feuille de papier de sa poche et la donna à Douce Plume. Il s’agissait de la Formation d’Invisibilité que l’Aîné avait collée à leur véhicule. Celles qui avaient renforcé la carlingue et réduit le poids du tracteur avaient été détruites.

Peut-être pouvait-elle l’utiliser comme référence.

Elle la prit et la fixa un long moment. « Est-ce l’Aîné Blanc qui l’a tracée ? »

– « Oui. »

– « Incroyable ! Mon père m’a dit une fois que le Vénérable Blanc faisait partie du top 3 des cultivateurs dans le domaine des Formations ! Ce niveau de tracé me dépasse largement… Puis-je la garder ? »

– « Bien sûr. »

– « Merci ! » Enthousiaste, elle rangea la feuille de papier avec précaution. Puis, elle ajouta : « En l’absence de papier spécial talisman, nous ne pouvons compter que sur des choses que nous pouvons trouver sur place. Je ne suis pas assez douée pour utiliser du papier A4. »

– « De quoi as-tu besoin ? »

– « Du bambou frais. En empruntant l’aura d’élément bois à l’intérieur, nous pouvons organiser une petite Formation Défensive de ce type. »

Song Shuhang s’était inquiété d’avoir à dégoter quelque chose de similaire au Bois Électrocuté, assez difficile à trouver. En entendant qu’ils n’avaient besoin que de bambou, il poussa un soupir de soulagement. « Il y a quelques variétés de bambous qui poussent derrière ma maison, je vais en couper quelques-unes. »

– « Allons-y ensemble. » Elle sauta du lit et mit ses sandales.

– « Ok ! »

Espérons que l’Aîné ne lancera pas son illusion en attendant . Il joignit ses paumes et fit son vœu.

– « Maman, je descends avec Yu Rouzi pour couper du bambou, » dit-il en la croisant dans le salon.

– « Bien sûr, amusez-vous bien. Mais ne restez pas dehors trop longtemps, c’est bientôt l’heure de passer à table. »

– « Ça marche ! »

Il récupéra le sabre Brise-Tyran en passant et partit.

❄️❄️❄️

Pendant ce temps, Lu Tianyou et le Vieux Lu sortaient de l’hôpital pour leur bilan, Monsieur Song les ayant appelés une douzaine de fois pour les exhortés à s’y plier.

Ce dernier se disait que, si lui, qui avait été assis à l’arrière, devait aller à l’hôpital, comment ce vieillard fauteur de troubles pouvait-il y couper ? C’était inacceptable ! Ils ne pouvaient peut-être pas partager de bons moments ensemble, mais les mauvais, oui !

Il les avait donc appelé plusieurs fois, à dix minutes d’intervalle, les pressant d’aller à l’hôpital. Aucune facture de téléphone s’annonçant salée ne pouvait l’empêcher de les ennuyer.

Lu Tianyou démarra, son père à côté de lui. Cependant, il semblait un peu distrait.

– « Tianyou, quelque chose ne va pas ? »

– « Je pensais au véhicule de Shuhang. »

– « Oh ! Il était vraiment très rapide. »

Son fils sourit légèrement. Il n’avait pas seulement fait attention à sa vitesse. Il avait remarqué que le tracteur était très stable et qu’ils n’avaient même pas senti le vent souffler sur leurs visages.

Il ne savait pas quelle technologie était en jeu… Mais il estimait que cela valait la peine d’investir ses fonds.

L’ami de Shuhang qui avait modifié le véhicule avait-il déjà un sponsor ?

Lu Tianyou n’hésiterait pas à le devenir pour aider Shuhang et son ami à avancer davantage dans leurs recherches.

Il était sûr d’en sortir gagnant !

Bien vite, ils arrivèrent chez eux.

Après avoir garé la voiture, Lu Tianyou et son père montèrent des escaliers. Le premier prit son téléphone portable et fit défiler différentes discussions de groupe pour voir si quelque chose d’intéressant s’était passé.

Une information envoyée par un de ses amis piqua son intérêt.

[Absolument éblouissant : Un tracteur, une pelleteuse et un bulldozer parmi les voitures de luxe !]

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Thomas
🎗 Tipeurs récents
  • Thomas


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 262 – Doudou kidnappa le petit moine et s’enfuit Menu Chapitre 264 – Formation de Tranches de Bambou