Le Salon de Discussion des Cultivateurs | Cultivation chat group | 修真聊天群
A+ a-
Chapitre 26 – Ce chaudron à pilules spécial qui est le mien

Après avoir assisté à son dernier cours de la journée sans autre perturbation, Song Shuhang rassembla ses livres et s’étira.

Une fois de plus, l’étudiante au joli corps à côté de lui s’éloigna à contrecœur et, en même temps, l’idée de se déclarer à lui refit surface dans son esprit. Pendant cet été étouffant, elle voulait devenir sa petite amie et profiter ainsi de ce climatiseur humain.

Le regard réticent de la jeune fille lui fit ressentir des frissons et une légère gêne.

Juste à ce moment, Tubo et deux autres colocataires s’approchèrent.

« Bon sang, il fait si chaud que j’ai presque perdu une couche de peau » dit ce premier en agitant un manuel scolaire comme un éventail alors que des gouttes de sueur de la taille d’un pois coulaient continuellement sur son front. « Eh ! Shuhang, tu veux venir avec nous te promener cet après-midi ? »

« Vous êtes toujours d’humeur à vous promener par un temps pareil ? » Shuhang éclata de rire. Le soleil ce jour-là tapait extrêmement fort et ce n’était certainement pas un temps pour une balade.

« Hehe, Yangde, ce type a récemment développé un programme informatique, et a gagné de l’argent en le vendant. Alors, ce petit gars se prépare à louer un appartement de trois pièces pour pouvoir travailler sans être dérangé. Nous allons juste l’aider à trouver un bon endroit. Qui sait ? Peut-être en ferons-nous notre deuxième base opérationnelle dans le futur ? Et bien sûr, nous en profiterons pour lui extorquer un repas le soir » prédit Tubo joyeusement.

Shuhang tourna la tête vers un autre de ses colocataires, maigre et le teint mat. « Yangde, tu es trop fort, vous êtes tous les deux doués en informatique, mais tu es bien meilleur que Tubo. En plus, tu sais comment gagner de l’argent, alors que lui ne sait que le dépenser ! »

« … » Tubo.

Yangde sourit tranquillement, révélant deux rangées de dents blanches. Il avait déjà le tempérament d’un programmeur qualifié à un si jeune âge, c’est-à-dire qu’il faisait partie de ceux qui ne savaient pas s’exprimer correctement parce qu’ils passaient plus de temps à utiliser leurs claviers que leurs langues.

« Dans tous les cas, j’ai des choses à faire cet après-midi, puisque je dois m’occuper des deux boîtes qui m’ont été livrées plus tôt. Une fois que vous aurez trouvé un endroit convenable, appelez-moi et je viendrai immédiatement ! » répondit Song Shuhang rapidement. Il trouvait formidable que ses colocataires eussent envie de sortir. Il pouvait se détendre et tenter de préparer la potion de Trempe Corporelle sans crainte.

« Toi mec, tu ne veux pas contribuer à l’effort de guerre et tout faire dans ton coin ? » Tubo redressa la tête et renifla froidement. « Laisse-moi te dire un truc. Notre porte ne te sera pas ouverte ! Il ne te reste qu’une fenêtre de tir, c’est de nous présenter à ta jolie soeur ! »

« Dégage » lui répondit Song Shuhang. « Pas de porte ouverte pour toi non plus, mais il te reste une fenêtre. Invite-moi à manger ce soir ! »

Song Shuhang n’avait rien à offrir, mais par chance, il avait quelques ‘sœurs’ qui étaient plutôt jolies. Mais cette femme nommée Douce Plume qui intéressait Tubo… Désolé, c’est pas m a sœur.

Tubo prit aussitôt un air conciliant et accepta. « Ça marche ! »

Est-ce qu’on ne connait pas déjà la jolie sœur de Shuhang ? pensa Yangde de son côté. Ils avaient tous rencontré Zhao Yaya, alors qu’elle accompagnait Shuhang à l’Université de Jiangnan au début du semestre. À moins que Tub o n’ait l’intention de poursuivre sa cousin e ?

La difficulté semblait assez élevée. Après tout, le “Coup de Pied Destructeur de Bijoux” de sœur Zhao était formidable.

Il se souvint qu’après avoir accompagné Shuhang, elle avait croisé quelques délinquants qui ignoraient ce qui était bon pour eux.

Un instant plus tard, Tubo et Yangde avaient été témoins des prouesses de Sœur Zhao. Sa longue jambe élancée frappa avec souplesse et atteignit sa cible. Sœur Zhao était définitivement bien entraînée et le “Coup de Pied Destructeur de Bijoux” avait visiblement souvent servi. Les quelques délinquants tombèrent au sol en quelques secondes et se mirent à hurler misérablement. Quant aux spectateurs, ils ressentirent également une certaine douleur à l’entrejambe.

❄️❄️❄️

Après avoir déjeuné, ses trois amis sortirent du dortoir, laissant Song Shuhang seul.

« Hoo. » Il prit une profonde inspiration. La perle de glace accrochée à son cou lui permettait de garder la tête froide en tout temps. C’était effectivement un bon état d’esprit pour débuter.

Ouvrant une petite boîte contenant des ingrédients médicinaux, Song Shuhang suivit la recette de la potion de Trempe Corporelle du Maître Praticien et en rassembla les éléments.

Toutes les boîtes avaient quatre couches différentes, chacune contenant environ dix ingrédients.

« Ginseng, Goji, Pierre du Soleil Levant, Parfum de la Vierge… » Rapidement, il vérifia une trentaine d’ingrédients médicinaux sur le devant de la recette.

Mais pour l’Herbe Mystérieuse de Rosée du Matin et les autres ingrédients de la dernière partie de la recette, tels que la branche de Suzerain fraîche, le bambou Flamme Écarlate Neuf-Yang en tranches, il était incapable de trouver une quelconque information. Et même quand il en trouvait, il s’agissait essentiellement d’équipements et d’objets dans des jeux.

Heureusement, Douce Plume était une femme appliquée. Alors qu’il préparait les ingrédients médicinaux, il remarqua que ceux-ci avaient déjà été disposés dans l’ordre de la recette. Dans la petite boîte, de gauche à droite, et de haut en bas.

Même le dosage des ingrédients médicinaux avait été au préalable mesuré.

« Les femmes douces et attentionnées sont les meilleures. » Song Shuhang libéra un soupir de soulagement. « Dans ce cas, je n’ai pas besoin de demander conseil au Groupe des Neuf Provinces #1. »

Pendant le processus de concoction de la potion, il fallait absolument suivre la séquence donnée dans la recette en ajoutant progressivement les ingrédients médicinaux. Si la séquence était perdue, le raffinement échouait. Si les ingrédients médicinaux que Douce Plume avait envoyé avaient été empilés au hasard, Song Shuhang aurait eu mal à la tête.

[Suivre les proportions de la recette. Ajouter les ingrédients basiques un par un dans le

chaudron, laisser mijoter pendant cinq minutes. Ajouter les nouveaux ingrédients médicinaux et

continuer à laisser mijoter pendant environ cinq autres minutes. Faire attention à la température

du feu ! Continuer jusqu’à ce que le liquide médicinal devienne une pâte, après quoi le produit

fini doit être noir mais transparent et dégager une forte odeur.] Tels étaient les mots du Maître Praticien.

Vu comme ça, tant qu’il procédait prudemment, n’importe qui ne pouvait-il pas raffiner cette potion de Trempe Corporelle ?

Effectivement, cette potion était du plus bas niveau et ne pouvait même pas être comparée aux pilules médicinales ou même aux dépôts des concoctions. La raffiner ne nécessitait pas de consommer de l’énergie spirituelle, du Vrai Qi ou des flammes spécifiques telles que les flammes célestes, les flammes terrestres et les flammes de pilule.

Même un simple mortel pouvait en préparer s’il restait concentré !

Cependant, c’était plus facile à dire qu’à faire.

Le contrôle de la température, et l’expression “environ cinq minutes”, signifiait que ce n’était pas une durée fixe. L’expérience de celui qui la préparait et la qualité des ingrédients médicinaux influençaient le temps de concoction, qu’il était alors nécessaire d’ajuster.

De plus, tout le processus pour cette préparation nécessitait quarante-cinq ingrédients différents, c’est-à-dire quatre heures de concentration sans pouvoir se détendre un seul instant. Si des mortels voulaient réaliser cette potion, ils auraient besoin de beaucoup de persévérance et d’expérience.

Song Shuhang ouvrit le couvercle du fait-tout et jeta le Ginseng en tranches.

« En parlant de ça, la recette ne précise pas s’il faut rajouter de l’eau ? » Song Shuhang se gratta la tête.

Je pense que c’est nécessaire . Sinon, non seulement les tranches de Ginseng, mais même le fond de la poêle sera carbonisé .

Mais , combien d’eau faut il ?

« Dois-je aller dans le salon de chat poser la question ? » Song Shuhang sortit son téléphone, mais le reposa sans hésitation après y avoir réfléchi.

C’était la première fois qu’il essayait de suivre cette recette, et il allait certainement rencontrer de nombreux problèmes au cours du processus. Il lui était impossible de progresser et dans le même temps de courir demander conseil immédiatement après avoir rencontré un problème, n’est-ce pas ?

Les membres du groupe n’étaient pas constamment en ligne. Et s’il rencontrait un problème, demandait conseil, et dépassait la limite de cinq minutes, le raffinage serait un échec. De cette manière, même trente-deux ensembles d’ingrédients médicinaux seraient rapidement gaspillés.

Par conséquent, il valait mieux qu’il partît du principe qu’il allait échouer, et qu’il essayât une fois en suivant la recette du Maître Praticien. Après cela, il voulait noter tous les problèmes rencontrés au cours du processus de raffinage et les clarifier d’un seul coup en faisant appel au Groupe.

« Commençons d’abord avec une louche d’eau. » Il la versa dans la casserole et alluma le foyer à induction.

Un foyer à induction… il n’avait pas d’autres options.

L’école n’avait pas de source de gaz. Afin de prévenir les incendies, toute source de flamme était soumise à un contrôle strict, et avoir un foyer à induction était déjà considéré comme un privilège.

Bref, c’était pour chauffer et faire mijoter. Il ne devait pas y avoir de différence entre utiliser l’électricité et utiliser un feu ?

Après quoi, il appuya sur le bouton pour faire un ragoût. L’appareil fourni par l’établissement avait quatre fonction : “Frire”, “Mijoter”, “Griller”, “Sauter”. De plus, il y avait la possibilité d’ajuster manuellement l’intensité.

Si la “cultivation” existe vraiment, alors je suis la première personne de toute l’histoire à utiliser l ‘induction et un fait-tout pour le raffinage , pensa Song Shuhang en se moquant de lui-même.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Thomas
🎗 Tipeurs récents
  • Thomas


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 25 – Deux caisses d’ingrédients médicinaux ! Menu Chapitre 27 – Raffiner la potion de Trempe Corporelle !