Le Salon de Discussion des Cultivateurs | Cultivation chat group | 修真聊天群
A+ a-
Chapitre 240 – Mais que fait ce Prêtre là-dessous ?

Cette étoile filait droit sur Song Shuhang, semblant s’être verrouillée sur lui avec un GPS embarqué.

Il la fixa en essayant de deviner où elle allait tomber exactement.

Puis il ouvrit grand les yeux. « Est-ce que je vois des choses ? » Il aurait juré avoir vu une silhouette humaine collée au trait lumineux.

Il injecta le pouvoir du Qi Sanguin dans ses pupilles, améliorant encore sa vision.

Et il ne s’était pas trompé ! Il y avait vraiment quelqu’un là-haut.

De plus, il connaissait cette personne et venait justement de penser à elle. Il s’agissait du Prêtre Daoïste Nuage Opaque ayant été scellé par la technique du Véritable Monarque Mont Jaune.

Il était alors plaqué contre la météorite qui venait de le heurter. La moitié de son visage, touchée par la roche venue d’ailleurs, était enflée et saignait. Quant au reste de son corps, il n’était pas en meilleur état. L’ardente chaleur due aux frottements avec l’atmosphère l’avait embrasé, la majorité de ses vêtements étant alors tombés en cendres.

Étrange. L’Aîné Mont Jaune n’a-t-il pas dit qu’il avait atteint le Cinquième Rang et qu’il avait condensé un Noyau d’Or ? Pourquoi ne s’écarte-t-il pas en volant au lieu de s’y accrocher comme si sa vie en dépendait ? Qu’est-ce qu’il essaie de faire ?

Est-ce que cette météorite… est un objet précieux ?

❄️❄️❄️

Song Shuhang était dans l’erreur. Ce n’était pas que le Prêtre Daoïste Nuage Opaque ne voulait pas s’en éloigner, mais il ne le pouvait pas pour la bonne raison qu’il était inconscient.

Cet homme, un grand cultivateur de Cinquième Rang, avec un Noyau d’Or, avait été assommé par une simple météorite ? C’était aussi ridicule que d’affirmer qu’une armoire à glace était tombée dans les pommes, une fourmi tombant d’un arbre voisin ayant atterri sur sa caboche !

Alors que s’était-il passé exactement ? Une dizaine de minutes plus tôt… Comme son sentiment de crise imminente devenait de plus en plus intense, il avait décidé d’annuler son périple dans la ville de Wenzhou et l’avait simplement survolée, fonçant vers le siège de la Secte des Voleurs Sans le Sou.

Mais alors, il avait remarqué quelque chose au-dessus de sa tête, suivie d’une vive montée de température.

Quand il avait levé les yeux, il en avait été coi.

À dix mètres au-dessus de sa tête, il avait pu contempler une énorme météorite d’une taille de 7 mètres sur 5. Enflammée, elle était extrêmement rapide !

Mais le plus étrange avait été qu’il n’avait pas du tout senti sa présence, comme si elle était sortie de nulle part !

Normalement, quelqu’un de son domaine de cultivation aurait dû se rendre compte de son approche, même si elle s’était trouvée à des dizaines de kilomètres.

Toutefois, dans ce cas-ci, rien du tout.

Il ne l’avait repérée qu’arrivée à dix mètres de lui !

Merde. Ce crétin du Mont Jaune a-t-il utilisé une technique pour me nuire ? avait été sa première pensée, concluant qu’il n’avait rien senti venir parce que quelqu’un avait confondu ses sens.

Ce débile me prend de haut ! Je peux détruire cette petite météorite d’un seul coup d’épée ! avait été la seconde.

Pendant son emprisonnement, il avait travaillé dur sur sa cultivation. Même s’il avait manqué de pilules et d’autres ressources, il avait été en mesure de former un Noyau d’Or et de devenir un Empereur Spirituel. Certes, il avait eu besoin de plus de temps que le cultivateur moyen pour réussir, toutefois la base de sa puissance était bien plus solide que celle de ceux qui avaient compté sur des apports extérieurs pour atteindre le Cinquième Rang !

Aussi, il n’avait à ce moment-là besoin que d’un unique coup pour détruire un caillou insignifiant !

– « Épée ! » Il avait sauté avec légèreté dans le vide. L’éclat brillant sous ses pieds s’était envolé en se transformant en une énorme épée de Qi de dix mètres de long, puis avait fonçé vers la météorite !

Boom!

Un choc… Et l’énorme rocher avait immédiatement été coupé en morceaux !

Le Prêtre Daoïste Nuage Opaque avait esquissé un sourire satisfait.

Mais ce dernier n’avait pas eu le temps d’atteindre ses oreilles. Du Qi d’épée en sommeil à l’arrière de la météorite s’était soudainement éveillé et avait visé la tête de l’importun.

Cet assaut avait été réellement terrifiant !

Le cultivateur n’avait vu que l’éclat d’une épée clignoter dans le ciel.

Après… Rien. Il était immédiatement tombé dans les pommes !

Une seule pensée avait traversé son esprit : Foutu Mont Jaune, espèce de salaud !

Sa propre épée s’était automatiquement approchée de lui pour le protéger, puis il avait impitoyablement été frappé par la météorite, qui tombait toujours vers le sol.

❄️❄️❄️

Le Véritable Monarque Mont Jaune, lui qui avait été accusé injustement par le Prêtre Daoïste Nuage Opaque, regardait un miroir d’un air troublé.

Ce miroir était lié au sceau qu’il avait dissimulé sur sa victime. Ainsi, il pouvait surveiller le moindre de ses mouvements.

Il ne put s’empêcher de déglutir en observant la météorite, apparue de nulle part pour assommer le Prêtre.

… Il avait le souvenir d’un objet de ce genre, complètement silencieux, très rapide et mortel !

Plusieurs centaines d’années plus tôt, alors qu’il avait encore été très jeune, le devoir d’accueillir celui qui avait été le Véritable Monarque Blanc avait été placé sur ses épaules.

Sur une route quelconque, il lui avait détaillé les nouveautés liées au changement d’époque quand une météorite était apparue de nulle part et s’était écrasée à côté de lui, manquant de peu de l’écraser.

Elle avait failli le tuer, elle était silencieuse, et s’était approchée comme un des plus cruels assassins. Avant même de s’en rendre compte, il avait été dans la zone d’attaque de la météorite !

Buzz, buzz, buzz…

L’écran du miroir devint noir.

Le sceau laissé sur le corps du Prêtre Daoïste Nuage Opaque avait été détruit par la météorite et l’étrange Qi d’épée. Cette fois-ci, il avait vraiment perdu sa trace.

– « J’espère qu’il est encore vivant… »

Il avait beaucoup investi pour s’amuser avec lui, notamment tous ces faux comptes pour l’inonder de messages. S’il devait mourir ainsi, il serait extrêmement frustré !

❄️❄️❄️

Boom!

Finalement, la météorite s’écrasa à un mètre devant Song Shuhang et y creusa un énorme trou.

Blech! Encore dans les vapes, le Prêtre Daoïste Nuage Opaque ouvrit la bouche et vomit du sang d’une sale couleur.

– « … » Song Shuhang regarda ce pauvre membre de la Secte des Voleurs Sans le Sou.

Tous les membres de ce groupe, à chaque fois qu’il les avait rencontrés, lui avaient paru sincèrement pitoyables.

Celui-ci avait décidé de ridiculiser le Véritable Monarque Mont Jaune après avoir volé certaines de ses affaires. En conséquence de quoi, il avait été capturé et scellé pendant 200 ans. Et après avoir enfin brisé le sceau qui l’avait enfermé, il avait été impitoyablement écrasé par une météorite.

– « La chance est le plus grand des mystères. Mais maintenant, je suis certain de son existence ! »

S’il avait dû établir un classement, le Vénérable Blanc aurait eu une chance de rang SSS, tandis que le Prêtre Daoïste Nuage Opaque un rang E, maximum.

Song Shuhang regarda autour de lui. Pratiquement aucun véhicule n’empruntait cette route traversant un désert. Par conséquent, les terres n’étaient pas habitées des deux côtés du macadam et, par chance, il n’y avait personne à la ronde.

Il observa la météorite. Suite à l’attaque du cultivateur, sa taille avait été réduite à celle d’une petite table. Quant à celui-là, toujours piégé en dessous, il gémissait occasionnellement, visiblement souffrant.

Les flammes dues à la friction s’étaient déjà éteintes.

Song Shuhang tendit la main et la toucha doucement. Contre toute attente, sa surface était glacée !

Il la saisit fermement et injecta le pouvoir du Qi Sanguin dans ses deux premiers Acupoints, puis essaya de la soulever.

– « Ah ? C’est plus léger que je ne le pensais. » Ainsi, il la porta jusqu’à la remorque.

Elle venait de l’espace. Que ce fût un trésor ou non, l’emporter n’était pas une mauvaise chose.

Heureusement que l’Aîné Blanc a insisté pour prendre le tracteur. S’ils étaient partis avec un autre véhicule, ils n’auraient jamais pu emporter la météorite. Après tout, malgré sa taille alors relativement réduite, elle avait tout de même une hauteur d’environ un mètre.

Song Shuhang frappa dans ses mains. Il avait l’impression que l’aura du Vénérable traînait sur la roche extra-terrestre.

– « Est-ce que je l’ai laissé dessus quand je l’ai ramassée ? »

Puis il se retourna et récupéra le Prêtre Daoïste Nuage Opaque avant de l’installer également à l’arrière.

Bien que le cultivateur fût quelque peu idiot, il était toujours une connaissance. S’il pouvait le sauver, il valait mieux le faire. Cependant, il était mieux d’informer le Véritable Monarque Mont Jaune qu’il était avec lui.

L’orbe d’épée devant la poitrine du Prêtre trembla légèrement. Mais comme Song Shuhang n’avait pas de mauvaises intentions, il resta silencieux.

Après quoi, l’étudiant reprit calmement la place du chauffeur.

Peupeupeupeupeu…

Le tracteur cracha sa fumée infernale et reprit sa route.

❄️❄️❄️

Wenzhou, rue Baijing, maison de Song Shuhang.

Après s’être fortement alcoolisés, son père et le Vieux Lu perdirent toute maîtrise et se mirent à se vanter sans se retenir. À quel point ils avaient été incroyables dans leur enfance, comment ils avaient emporté un combat à 1 contre 3 ou 4, à quel point seraient incroyables leurs fils et leurs futures belles-filles, etc.

Le pauvre Lu Tianyou en avait les oreilles qui saignaient.

Madame Song prépara plusieurs plats de circonstance et lui souffla : « Tianyou, ne t’embête pas avec ces deux vieux schnoques. Tu peux aller dans le salon te reposer. Laisse-moi ces deux-là. »

– « Merci, » dit-il avec son sourire raide. Après lui avoir rendu son bol et ses baguettes, il se réfugia dans le salon, puis poussa un soupir de soulagement en s’asseyant sur le canapé.

Accompagner son père chez la famille Shuhang avait été l’une des plus grosses erreurs de sa vie !

❄️❄️❄️

De leur côté, les deux adversaires n’avaient aucune conscience de leur médiocrité. Le visage rougit par l’alcool, ils racontaient n’importe quoi et sans la moindre cohérence.

A ce moment-là, le téléphone de Monsieur Song sonna.

Il tendit la main et réussit après quelques difficultés à le sortir de sa poche.

Il ne regarda même pas qui l’appelait et décrocha avant de crier : « Allo ! C’est qui ?! »

– « Papa, c’est moi, » monta la voix de Song Shuhang. « Tu as bu ? »

– « Hein ? Oh ! Ce sans gêne de Vieux Lu s’est invité, j’ai décidé de l’accompagner pour boire un verre. Tu as besoin de quelque chose ? »

– « J’arrive. Je serai là dans un peu plus de dix minutes. »

– « Oh ? Tu rentres à la maison… » Il se frotta les yeux.

Pourquoi à ce moment précis ? Ne pouvait-il pas attendre un peu ?

Il jeta un coup d’œil prudent au Vieux Lu.

Il sentait venir la crise de foie !

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Thomas
🎗 Tipeurs récents
  • Thomas


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 239 – Une étoile filante, faites un vœu ! Menu Chapitre 241 – Mon foie est sur le point d’exploser !