Le Salon de Discussion des Cultivateurs | Cultivation chat group | 修真聊天群
A+ a-
Chapitre 123 – Le Grand Maître est le plus beau!

Ce disciple de la Secte du Sabre Lunaire avait obtenu ses informations sur sa cible des plus hauts dirigeants de leur groupe. Seize du Clan Su, cultivateur de 3ème Rang, grièvement blessée après avoir échoué à sortir vainqueur d’une tribulation céleste.

– « Après avoir attendu si longtemps, le membre de la Secte de Production Immortelle est enfin entré en contact avec Seize du Clan Su. »

Le moment était venu pour lui d’accomplir sa mission!

Il caressa l’étui dans son dos. Avec l’épée invisible récemment acquise, plus le talisman que lui avait confié la secte, réussir cet assassinat serait presque trop facile. Tout allait pour le mieux.

Il atteignit enfin le 19 étage.

Sans prendre la peine de se cacher, il prit calmement la direction de l’appartement, comme s’il n’était qu’un visiteur ordinaire.

Dans le long couloir, il attrapa l’étui dans son dos. Il l’ouvrit, et saisit l’arme qu’il avait placé devant une vieille guitare des plus ordinaires.

Il referma l’étui, et le replaça sur son épaule.

Redressant la tête, il ajusta sa respiration. Le Vrai Qi dans son dantian se mit à bouger et se rassembla lentement dans ses jambes. Il n’avait plus qu’à s’approcher de sa cible. Il frapperait alors de sa plus puissante attaque à l’épée!

Tatata Soudain, des pas précipités retentirent. Le disciple de la Secte du Sabre Lunaire vit alors un jeune homme portant une grande boîte en carton s’approcher.

Celle-ci était vraiment grande et couvrait la moitié de son visage.

C’ est une personne ordinaire , il n’a pas l’aura d’un pratiquant. Est-ce qu’il habite ici ?

Prudent, il se mit sur le côté. Il n’avait qu’une seule cible, la cadette du Clan Su. Ce n’était pas le moment de se causer des problèmes!

La boîte en carton le frôla, et le jeune homme s’éloigna…

Concentré sur sa mission, le cultivateur continua à avancer, et s’approcha de l’appartement.

Après l’avoir dépassé de cinq ou six mètres, le jeune homme haleta, son visage couvert de sueur. Il posa sa charge sur le sol.

Après une brève pause, il cessa de lui prêter attention. Sa cible était en vue! Le visage de Seize était pâle. Elle était assise sur son canapé et récupérait son Vrai Qi.

Elle était sans défense!

Une opportunité en or lui tombait du ciel.

Les yeux de l’homme luirent. Serrant l’épée invisible, il laissa tomber l’étui.

Sa soif de sang se manifesta alors librement!

Le Vrai Qi rassemblé depuis un certain temps dans ses jambes s’enflamma, et il pencha son corps en avant. Il était sur le point de foncer sur Seize pour prendre sa vie d’un grandiose coup d’épée!

Il ne remarqua pas que le jeune au carton derrière lui formait de ses mains une série de sceaux complexes en chantant une incantation…

Au moment où il allait bondir, il entendit un cri : « Le Grand Maître est le plus beau! »

Ses oreilles tintèrent…

Quel genre d’absurdité était-ce là ?

Il commença à se poser des questions.

Alors, l’arme dans sa main émit soudainement une lumière pâle, dorée, puis se mit à vibrer!

Une énergie massive s’en empara, et l’épée prit vie, semblant bien décidée à se libérer!

Brusquement déstabilisé par cette force inattendue, le cultivateur manqua se vautrer de tout son long sur le plancher. Il conduisit précipitamment son Vrai Qi dans ses jambes pour retrouver l’équilibre.

Comprenant que quelque chose n’allait pas, il finit par la lâcher, laissant l’arme invisible voler hors de sa portée.

Il jeta alors un regard en arrière, vers ce jeune inconnu qui venait de passer à côté de lui… L’épée avait réagi après qu’il eût crié!

Ce qu’il vit le terrifia.

Il aperçut ce nouvel ennemi former un sceau de contrôle d’une main. De l’autre, il tendit un doigt comme une lame, avant de porter un coup dans sa direction. « Couper! »

Dans les airs, l’épée échappait à son regard. Seule la pâle lumière dorée qu’elle dégageait entrait dans son spectre visuel.

Elle émit une lueur. Vive comme l’éclair, elle s’abattit violemment vers sa poitrine.

– « C’est un Art de Contrôle d’Épée! Un cultivateur de 4ème Rang! » s’écria-t-il, perdant la maîtrise de son corps.

Ce n’était qu’après avoir condensé tout son Vrai Qi dans son corps en Véritable Essence Innée, qu’un pratiquant pouvait contrôler à distance une épée volante, et même s’en servir pour prendre son envol! Ce jeune homme apparemment ordinaire était en fait si puissant ?

Plus important encore… cette arme appartenait à un cultivateur d’un tel niveau ?

Ce stupide cadet externe m’a trahi !

Toutes ces pensées défilèrent dans son esprit en une fraction de seconde.

Après quoi, l’arme le frappa violemment.

Il n’avait été capable ni de l’éviter, ni de la bloquer.

Sa vitesse était terrifiante! Lorsque Song Shuhang eut terminé de dire “couper”, elle avait aussitôt atterri sur sa cible.

Le sang jaillit… et éclaboussa le sol.

L’épée lui ouvrit la moitié du corps, traversant toutes ses côtes et endommageant gravement ses organes internes, avant de s’y immobiliser. Un banal pratiquant de Deuxième Rang ne pouvait résister à un tel tranchant.

Il tomba lourdement au sol, et gémit misérablement. « Aîné… épargnez-moi! J’ai eu tort… Épargnez ma vie, je vous en supplie! »

Le visage de Song Shuhang était placide, apparemment indifférent à ces lamentations geignardes. Cet adversaire lui était largement supérieur, et n’était pas plus faible que le Maître d’Autel. Il se devait d’être prudent. Maintenant le sceau de contrôle de sa main gauche, il agita le doigt de son autre main droite comme une épée. Il frappa quatre fois.

L’arme volante se retira du corps blessé dans une gerbe de sang. Puis elle se plia aux instructions et lui coupa les bras et les jambes.

– « AAAAAHHHH! » Il hurla sans pouvoir reprendre sa respiration, incapable de résister.

– « Reviens, » ordonna de loin tranquillement Song Shuhang. L’épée brilla. Elle fonça dans sa direction et flotta paisiblement devant lui.

Il tendit la main, et la poignée se logea délicatement dans sa paume.

L’Art de Contrôle d’Épée Limité était le résultat d’une expérience ratée du Grand Maître Profond Principe.

Lorsque Song Shuhang était passé à côté de lui, il avait pu vérifier si l’épée avait été imprégnée de la formation nécessaire à l’exécution de cette technique. Si tel n’avait pas été le cas, il aurait été contraint de se reposer sur les deux derniers Talismans d’Épée. Mais il n’était pas sûr de pouvoir en finir avec seulement ces deux trésors. Après tout, il avait eu besoin de trois talismans pour le Maître d’Autel, alors qu’il avait été affaibli par le poison.

Heureusement, la chance lui avait souri!

Quant à cette commande vocale d’activation, “Le Grand Maître est le plus beau”…

Dire qu’une telle affirmation venait du Grand Maître Profond Principe, lui qui s’entraînait en méditation silencieuse depuis si longtemps… Peut-être était-ce justement parce qu’il était resté muet tant d’années qu’il était devenu si passionné intérieurement sous son air simple et discret.

En passant légèrement son doigt sur la lame, il sentit que son énergie était presque épuisée. Il ne pouvait donc plus activer l’Art de Contrôle d’Épée Limité.

Cette merveilleuse expérience l’enflamma. La sensation de pouvoir prendre la vie d’un ennemi à plusieurs milliers de kilomètres de là était tout simplement trop incroyable pour être décrite avec des mots.

Il fit alors un vœu, brûlant d’enthousiasme.

Le 4ème Rang, et l’Art de Contrôle d’Épée!

L’avoir vécu ainsi était pour lui comme avoir regardé la bande annonce du film de l’année. Il ne pouvait plus attendre, il voulait déjà y être.

Il s’imaginait déjà poser les pieds sur son épée et s’envoler dans le ciel!

❄️❄️❄️

Dans l’appartement, Seize se leva, son visage ayant repris quelques couleurs.

Elle s’approcha du cultivateur. « Dites-moi, qui êtes-vous ? Pourquoi voulez-vous me tuer ? »

Elle avait clairement ressenti sa soif de sang.

Au départ, elle avait cru que ce nouvel ennemi était un complice de l’homme de la Secte de Production Immortelle, mais il semblait qu’elle s’était trompée. En effet, le premier avait voulu la capturer vivante et demander réparation à Sept du Clan Su.

Mais cet homme était un assassin venu prendre sa vie.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Thomas
🎗 Tipeurs récents
  • Thomas


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 122 – L’empreinte sur l’épée volante Menu Chapitre 124 – Un précieux indice