Le Salon de Discussion des Cultivateurs | Cultivation chat group | 修真聊天群
A+ a-
Chapitre 108 – Le ressentiment du Maître d’Autel

Song Shuhang ne paniqua pas et récita les Écrits d’introspection méditative. Il dispersa ainsi son énergie mentale afin d’explorer la zone. S’il ne pouvait pas utiliser ses yeux, il n’avait qu’à se rabattre sur la technique de détection en sa possession pour éviter de sombrer dans une totale impuissance.

En même temps, il mit rapidement ses mains dans ses poches. De sa main gauche, il pinça un Talisman d’Épée. De sa main droite, un Talisman de Protection du Mal. Depuis ce rêve étrange la nuit précédente, il avait emporté ces précieux objets au cas où.

– « Même si je n’entre jamais dans le cycle de la réincarnation et que je reste un fantôme pour toujours… Je réclamerai votre mort pour l’éternité! » Un torrent de haine déferla sur Song Shuhang, lui donnant la chair de poule.

Il n’avait pas le moindre doute, cette voix était celle du Maître d’Autel!

Sa haine et ses malédictions avaient-elles fait de lui un fantôme en ayant après sa vie ?

Quelle blague. Il n’avait même pas eu peur quand il était face à lui! Comment pouvait-il être inquiet alors qu’il était mort ?

– « Puisque c’est un fantôme vengeur… Libération! » Song Shuhang leva le Talisman dans la main droite et poussa un cri. L’énergie spirituelle se transforma en un ouragan qui balaya la zone dans un rayon de 10 mètres autour de lui.

Dans cette tornade énergétique, tous les fantômes maléfiques et l’énergie associée étaient déchiquetées. Effacement complet!

Les ténèbres qui recouvraient les yeux de l’étudiant disparurent comme de la fumée, tout comme les cris haineux du Maître d’Autel.

Lorsque la vue lui revint, il aperçut une silhouette humanoïde flottant cinq mètres au-dessus de lui, représentation exacte de son ennemi décédé. Les vents violents passèrent sur lui, mais… il resta parfaitement indemne!

Le pouvoir contenu dans ce Talisman aurait facilement pu déchiqueter un démon du Domaine du Vrai Maître!

– « Il a enduré la morsure du Talisman ? » Song Shuhang se saisit précipitamment du Talisman d’Épée, ciblant l’ectoplasme.

A cet instant, ce dernier ouvrit les yeux. Ses orbites étaient des trous vides et son visage était sans expression. Il semblait complètement dépourvu de toute conscience.

Alors que l’ouragan énergétique s’était dispersé, le fantôme du Maître d’Autel n’était plus restreint. Dans un gémissement crissant, il tendit ses doigts griffus et bondit dans sa direction. Comme une bête sauvage, il l’attaquait directement, sans réflexion.

– « Poing basique numéro 3! » Song Shuhang garda le Talisman en main et maintint une position de combat. De l’autre, il forma la griffe d’un dragon et frappa directement en avant, à la rencontre des ongles crochus de son adversaire.

Il n’utilisa pas le Talisman immédiatement. Avec sa détection, il sentit que quelque chose était étrange.

Peng peng!

Leurs assauts s’entrechoquèrent, et un choc violent s’ensuivit. Song Shuhang dut reculer de deux pas.

De son côté, le Maître d’Autel fut éjecté trois fois plus loin avant de pouvoir se stabiliser.

– « Il est si faible! » Song Shuhang comprit. Le fantôme venait d’être formé, il n’était donc pas très puissant. Sa force était à peu près équivalente… non, inférieure à la sienne lorsqu’il avait commencé la Constitution des Fondations des Cent Jours.

Pire encore, il ne semblait pas avoir de conscience. Il ne pouvait que l’attaquer d’instinct, comme un animal sauvage.

– « Chiiiii! » L’ectoplasme poussa un cri perçant et se jeta à nouveau sur son meurtrier. Son attaque était la même que la précédente.

– « Poing basique numéro 1! » Cette fois, Song Shuhang choisit de contrer avec son poing. Sa droite fusa comme une balle. Simultanément, il récita silencieusement la formule de la technique.

Après l’avoir pratiqué tant de fois, il pouvait le faire sans effort.

Sa main fonçait vers sa cible. Toute l’énergie spirituelle ambiante était attirée vers lui et comprimée sur ses phalanges.

Puisqu’il avait déjà pratiqué trois séries de sa technique à la résidence du Maître Praticien, son endurance, son Qi et son mental étaient au plus bas. Néanmoins, puisqu’il absorbait le pouvoir naturellement présent dans son environnement, exécuter une technique ou deux n’était pas un problème.

Hong!

La paume et le poing entrèrent en collision. Cette fois, la main entière du fantôme se brisa, se dissolvant en particules lumineuses avant de se dissiper.

Cependant, le fantôme était complètement étranger à la douleur. Cette disparition ne l’affecta pas le moins du monde. De plus, ce sacrifice lui avait permit de résister à la force du poing de Song Shuhang!

Il hurla et saisit cette opportunité pour se jeter sur le corps du jeune homme. Ouvrant la bouche, il dévoila des dents pointues, acérées, et visa son cou. S’il réussissait à le mordre, il ferait un grand trou dans sa chair.

Alors, les gros titres des journaux le lendemain seraient : « Effrayant! Un homme rencontre un cadavre digne d’un apocalypse zombie! »

– « Mon expérience en combat est vraiment insuffisante… Au final, pratiquer avec des gens ordinaires n’a rien à voir avec un combat entre pratiquants, » soupira-t-il.

Le fantôme était clairement beaucoup plus faible que lui, mais la folie de son assaut l’avait poussé dans une situation désespérée.

– « Armure! » cria-t-il alors qu’un de ses précieux Talisman commençait à briller.

Clack!

Le Maître d’Autel referma ses mâchoires sur une fine couche protectrice, sans parvenir à la briser. Au contraire, ses dents pointues se brisèrent suite à l’impact.

Cependant… le fantôme ne possédait nulle raison. Il continua de s’agripper au corps de Song Shuhang, rongeant sans relâche le halo autour du cou du jeune homme, comme un chien enragé.

– « C’est fini, » affirma-t-il. « Poing basique numéro 2! »

Ses mains volaient comme des étoiles filantes, chaque coup de poing étant imprégné d’énergie spirituelle. En un clin d’œil, il frappa son adversaire une vingtaine de fois.

Le Maître d’Autel était incapable d’esquiver. Il semblait même vouloir manger ces vingt frappes. Son corps fut instantanément réduit en poussière avant de se disperser lentement en fines particules.

Même au dernier moment avant d’avoir complètement disparu, il attaquait férocement et violemment l’armure recouvrant Song Shuhang…

Celle-ci brillait légèrement, mais resta intacte.

Même lorsqu’il était en vie et au sommet de sa forme, il n’aurait pu franchir la défense procurée par ce Talisman d’Armure, alors inutile de parler du fantôme formé de sa haine et de ses malédictions.

L’étudiant souffla vivement, silencieux quelques instants.

Puis, il prit une profonde inspiration et se dirigea vers la Cité Universitaire de Jiangnan, sans même jeter un regard en arrière.

Cette fois… Le Maître d’Autel est bel et bien mort, non ? Si j’ai détruit son fantôme, il n’y a pas moyen qu’ il continue à me harceler , n’est-ce pas ?

❄️❄️❄️

Aucun de ses colocataires n’était encore rentré. Il semblait qu’ils n’avaient pas l’intention de revenir de sitôt.

Song Shuhang alluma son ordinateur et, comme d’habitude, se connecta au salon de discussion du Groupe des Neuf Provinces #1.

Le chat était très animé ce jour-là.

Il en fit défiler l’historique.

Tout d’abord, le Maître Praticien lui-même s’était connecté et avait lancé un sujet de conversation. « Tout le monde, qui a récemment cherché cette mystérieuse île flottante au-dessus de la mer de Chine orientale ? »

– « J’étais sur le point de partir. Quelque chose est arrivé ? » répondit le Cultivateur Solitaire Rivière du Nord. Il avait encouragé les membres du groupe à trouver cette l’île et à mener l’enquête.

– « Je suis en route, » intervint un aîné avec l’ID “Véritable Monarque Ancien Temple du Lac” avec un smiley.

Pour pouvoir utiliser Véritable Monarque comme préfixe, il devait être au 6ème Rang, au même Domaine que le Véritable Monarque Blanc! Mais son statut dans le chat était similaire à celui de Rivière du Nord, puisqu’il n’avait quitté le 5ème Rang qu’une dizaine d’années plus tôt.

– « Vieux Lac, vous voulez aussi venir vous amuser ? J’ai déjà atteint la mer de Chine orientale mais je n’ai pas encore trouvé l’île mystérieuse. Retrouvons-nous à votre arrivée, d’accord ? » s’exclama aussitôt Triple Impétueux au Sabre Fou.

L’Érudit Lune Grisée lança alors avec un 😁 : « Frère Triple Impétueux, n’étiez-vous pas entré en isolement ? »

– « Hahaha! On dirait que j’en suis sorti. » Il se mit à rire. La mission de recevoir le Véritable Monarque Blanc avait été confiée à leur jeune ami Song Shuhang, pourquoi diable serait-il resté enfermé ?

Lune Grisée conclut d’un sourire avant de se murer dans le silence.

La caractéristique spéciale du Maître Praticien à taper lentement brilla à nouveau. Après une longue série de bavardage entre aînés, il envoya un second message. « Cette mystérieuse île flottante est vraiment singulière… J’ai deux amis pratiquants et leurs disciples à côté de moi qui viennent d’en revenir. Ils ont perdu tout souvenir de ce qu’il s’est passé là-bas, à l’exception d’un disciple qui en garde des fragments… Mais sa mémoire n’est pas intacte non plus. Donc, avant d’y poser le pied, soyez sûr d’être prêts. »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Thomas
🎗 Tipeurs récents
  • Thomas


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 107 – Les gémissements lugubres d’un fantôme Menu Chapitre 109 – L’arme absolue de l’administrateur : Le bannissement de masse!