Le Restaurant d'un Père dans un Univers Extraordinaire | A Stay-at-home Dad's Restaurant In An Alternate World | 奶爸的异界餐厅
A+ a-
Chapitre 72 – Il va grossir

La jeune femme l’avait regardé un long moment. Puis elle avait retiré une gourde de sa ceinture et la lui avait jetée, affirmant que c’était de l’eau de source de chez elle et qu’elle étancherait sa soif. Après cela, elle avait repris les escaliers.

La Tour des Mages n’était pas ouverte à n’importe qui, et était même interdite aux non-humains. Mais l’inquiétude et la pression qu’il avait ressenti à l’idée de rendre son dernier souffle le poussèrent à l’ouvrir pour boire. Il avait immédiatement réalisé qu’il s’agissait du “lait de la vie”, encore plus précieux que la Source de Vie.

Il n’y avait que trois gouttes dans cette gourde, mais elles avaient prolongé sa vie de plus de 10 ans.

Elle lui avait donné quelque chose d’aussi précieux, à lui, un vieil homme rencontré par hasard, comme si c’était juste une bouteille d’eau. Et elle ne connaissait même pas son nom.

Il apprit plus tard qu’elle était la princesse des elfes, l’unique successeur du trône. Elle avait apporté ce lait de vie pour éventuellement étancher sa soif, mais elle s’en était séparée en le voyant tousser.

C’était la première fois qu’elle visitait l’Empire. Les fonctionnaires elfes lui avaient rendue une visite de courtoisie et elle les avait suivis discrètement. Elle était ensuite parvenue à tromper les gardes pour la laisser entrer. Elle était alors montée au dernier étage et y avait écrit : “La princesse elfe était là !” Puis, elle était repartie, contente d’elle.

Comme elle était une princesse, le roi n’avait pu la discipliner. Il avait même décidé de conserver le texte de couleur verte comme preuve d’amitié entre leurs deux pays.

Krassu émergea de ses souvenirs et fit un signe de la tête en direction d’Amy, tout en souriant. « Merci » dit-il. Cette petite fille lui ressemble beaucoup. Peut être parce qu’elle est à moitié elfe. Il poussa la porte et partit.

Il n’avait plus eu de nouvelles de ceux-ci depuis des années. La vérité sur cet incident avait été totalement étouffée, et tout ce qu’il entendu était la rumeur selon laquelle Alex avait été grièvement blessé puis tué dans une embuscade des démons. Personne n’avait eu de nouvelles de la princesse des elfes depuis. Et personne ne pouvait lier ces deux événements, à l’exception de rares individus au rang élevés des deux espèces.

« On dirait que le propriétaire ne veut pas que sa fille le quitte. Dois-je l’emmener lui aussi à la Tour ? » marmonna-t-il en jetant un coup d’œil en arrière. Puis il reprit son avancée, boitant tout en s’appuyant sur son bâton.

Non loin de là, à la porte du magasin de potions magiques, Urien se tenait là, dans sa robe noire, plissant les yeux en regardant partir le vieux mage. « Pourquoi a-t-il quitté cette Tour morbide ? » murmura-t-il alors qu’une flamme d’un vert profond dansait dans sa main. Puis il tourna la tête et vit Mag et Amy sortir. Il fronça les sourcils en fixant la petite fille. « Ce vieil homme voulait en faire sa disciple ? »

Mag surprit son regard. C’est une bonne chose qu’Amy soit un génie, mais d ’un autre côté, elle attire l’attention .

Krassu avait l’air correct. C’était un honneur de servir la royauté, et avec cet honneur venait la responsabilité et la retenue. Son voisin en robe noire, cependant, l’inquiétait. Était-il un utilisateur de magie noire ? Son regard, sa voix, et ses gestes lents suintaient le froid et l’obscurité.

Amy s’arrêta devant lui. « Bonjour, Papy Tortue. Charbon Noir, Pois Vert, bonjour ! » dit-elle avec le sourire.

Son père haussa un sourcil. « Tortue… » Bien sûr, Urien était un peu bossu, mais normalement, les gens n’aimaient pas ce genre de surnom grossier. Elle était trop petite pour en avoir conscience, mais il se sentit plutôt embarrassé. Il avait envie de s’excuser.

Urien leva légèrement les yeux. « Bonjour » répondit-il de sa voix dure et terrifiante comme le frottement de pièces de métal.

Mag se mordit la langue. On dirait qu e ce surnom ne le dérange pas. Mais je connais ce regard, comme celui de Krassu. S’il v eut prendre Amy comme disciple lui-aussi, ça va devenir un vrai casse tête.

« Amy, quelle est cet immondice dans tes bras ? » demanda le corbeau en s’approchant. Il avait encore ses deux feuilles pour couvrir son corps.

« Il clairement plus mignon que toi » rétorqua Pois Vert en lui jetant regard dédaigneux. « Mais les chats ne sont-ils pas seulement tout noir ou tout blanc ? Pourquoi est-il orange et blanc ? » remarqua-t-elle, curieuse.

« Miaou ! » lança Vilain Petit Canard à l’oiseau noir. Il lui tendit ses pattes roses, comme s’il essayait de montrer ses griffes. Mais il ressemblait toujours à un joli bébé malgré lui.

« Un chat ! » Charbon Noir fit un bond en arrière, avant de baisser la tête en regardant à nouveau le chaton. « Je suis l’honorable Fama Odin Ben. Je ne serai jamais effrayé par un chaton anormal et laid » se reprit-il fièrement.

Amy secoua la tête. « Ce n’est pas un chaton. C’est un vilain petit canard. » Elle caressa son pelage pour le réconforter. « Charbon Noir, c’est toi le plus laid ici, et Vilain Petit Canard ne peut être que le deuxième plus laid. Et il va grandir. »

Charbon Noir redevint nerveux. Mais en regardant le petit chaton remuer fièrement la queue, il ricana : « Je n’ai pas peur de cette petite chose. Regardez ses petites pattes. Il ne peut pas m’atteindre. De plus, en grandissant dans un restaurant, il va grossir. »

Mag posa sa main sur la tête d’Amy en souriant. « Allons-y, Amy. Je dois encore préparer les ingrédients à notre retour » expliqua-t-il. Je dois m’occuper d es ingrédients pour le La Z hi R oujiamo bien à l’avance, et le regard de ce magicien me rend mal à l’aise.

« Au revoir » lança la gamine en agitant la main.

« Peut-être que je pourrais moi-aussi la tester. Si elle a du talent pour la magie noire, je la piquerai au vieil homme. Ce sera très intéressant… » marmonna Urien en la regardant partir.

Après leur retour du marché, Mag mit en bouteille du lait de brebis pour Amy et pour le chaton. Il les regarda téter joyeusement. Puis il s’en versa un verre. Il savait que sa force ne pouvait pas remonter rapidement, mais il pouvait la sentir revenir lentement.

Alors qu’il pétrissait la pâte, il calcula dans la tête le déroulement de la mission. Il n’était pas inquiet au sujet de la vente des 1000 roujiamo. En travaillant à ce rythme, il pouvait la terminer en six jours environ.

Cependant, l’objectif des 1000 clients n’était pas en bonne voie. Seuls 10 nouveaux clients étaient venus ce matin-là. Les clients réguliers étaient trop nombreux. Il était plutôt anxieux.

Je dois être plus efficace. La commande et le service prennent trop de temps. Amy ne p eu t clairement pas s’en occuper . Peut être que je devrais engager quelqu’un pour travailler pour moi, pensa-t-il.

Quant à la stratégie de limiter le nombre d’achat, il n’en voulait toujours pas. Si les clients ne p euven t pas manger à leur faim , vont -ils se laisser mourir, ou bien aller dans un autre restaurant ?



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 71 – Fais attention ! Menu Chapitre 73 – Une armée de pastèques ?