Le Restaurant d'un Père dans un Univers Extraordinaire | A Stay-at-home Dad's Restaurant In An Alternate World | 奶爸的异界餐厅
A+ a-
Chapitre 102 – Je dois être en train de rêver

C’était une fille vêtue de lin gris, la tête appuyée sur son bras gauche, en direction du restaurant. Elle avait coiffé ses cheveux blonds en queue de cheval. Un seul côté de son visage était visible. Elle avait l’air très maigre, et ses vêtements larges la rendaient encore plus petite.

Amy jeta un coup d’œil à la fille, inquiète. “Que lui est-il arrivé?” Le vilain petit canard pleurait dans les bras d’Amy.

Pourquoi est-elle allongée ici? se demanda Mag. Il s’accroupit et mit un doigt sous son nez. Elle respirait faiblement. Je ne vois aucune blessure . Si elle n’est pas malade, elle a dû s’évanouir à cause de la faim.

Il y avait une paire de cornes dorées qui dépassaient de sa tête, comme des bois de cerf. On dirait qu’elle n’est pas une humaine. Elle était peut-être un démon ou un orque . Je ne pense pas que les elfes aient des cornes.

“Ro… Oie rôtie…” murmura soudainement la jeune fille.

Les yeux d’Amy s’illuminèrent aussitôt. “Oie rôtie! Père, elle est en effet la Petite Allumette! Elle a grandi!” Puis, elle la regarda et dit avec sympathie: “Pauvre fille. Aidons-la, Père. Mais, le vilain petit canard est si petit…”

“Miaou! Miaou!” miaula le chaton, gêné.

Mag regarda autour de lui. “D’accord. Aidons-la” dit-il. Peu de gens passent par ici normalement. Depuis combien de temps est-elle là? se demanda-t-il.

Si quelqu’un de méchant venait à la rencontrer , Dieu sait ce qui lui arriverait. Mag ouvrit la porte et posa le panier sur une table. Puis il se dirigea vers la fille et l’aida à se relever.

Mag pouvait à peine soulever Amy alors il ne pourrait pas la porter dans ses bras. Heureusement, la fille était plutôt légère. Il la traîna lentement dans le restaurant et l’assit confortablement.

“Elle est si belle.” En regardant la jolie petite tête blonde, le regard d’Amy s’illumina.

Mag était également un peu surpris. La fille était très belle, et avait environ 18 ans. Seuls ses sourcils fins se dressaient comme deux petites épées, ajoutant une certaine sévérité à son joli minois.

En ce moment, elle était très pâle. Ses lèvres étaient sèches. Peut-être n’avait-elle rien eu depuis longtemps. Elle se recroquevilla sur la chaise comme un petit chat. Quel spectacle pitoyable!

Mag regarda ses cornes. “Serait-elle un dragon?” murmura-t-il à voix basse. Puis il se dirigea vers la cuisine et lui versa un verre d’eau chaude. Cependant, après avoir bu l’eau, elle ne s’était toujours pas réveillée.

“Papa, est-ce qu’elle va bien?” demanda Amy à son père, inquiète.

Mag hocha la tête. “Je pense qu’elle a trop faim. Je lui ferai du riz arc-en-ciel afin qu’elle se réveille.” Si elle ne se réveille pas, je devrais peut-être lui faire un peu de gruau.

“Père, vous êtes si gentil. Je serai une personne gentille comme vous” dit Amy en regardant Mag avec un regard d’adoration.

Mag hocha la tête en souriant. “Ça c’est bien ma bonne fille. Nous devrions avoir bon cœur et aider les autres quand nous le pouvons. Mais souviens-toi, notre sécurité passe avant tout. N’essaie pas d’être une héroïne.

Amy hocha gravement la tête. “Oui, Père.”

Mag entra dans la cuisine pour cuire le riz frit. Amy était assise en face de la jeune fille blonde, la tenant dans ses bras, la regardant d’un air inquiet. Le chaton tendit sa petite patte pour griffer la table, faisant un bruissement.

La petite blonde respirait avec plus d’aisance après avoir bu de l’eau. Elle fronça les sourcils, essayant apparemment de se réveiller, mais sans succès.

Un doux parfum émanait de la cuisine à moitié fermée. Le chaton arrêta de donner des coups de griffes et tendit son petit minois vers la cuisine, ses yeux bleus pleins de désirs.

“Arrête de regarder. Ce n’est pas pour toi”, dit calmement Amy.

“Miaou, miaou!” miaula le chaton rempli de frustration et de colère. Puis il retourna dans ses bras et ferma les yeux.

Les narines de la jeune fille blonde bougèrent légèrement tandis que l’arôme du riz frit imprégnait la pièce. Ses paupières tremblaient comme si elle luttait pour garder les yeux ouverts.

“Père, elle semble se réveiller!” cria Amy en direction de son père dans la cuisine, en regardant la jeune fille blonde.

Peut-être avait-elle entendu crier Amy, mais Yabemiya ouvrit lentement les yeux. Son œil gauche était doré, tandis que son œil droit était sombre. Elle regarda autour d’elle et vit une grande salle, de magnifiques peintures sur le mur, des lustres fantaisistes, des tables propres et une adorable demoiselle tenant un chat orange dans ses bras.

Où suis-je? Suis-je en train de rêver? Yabemiya ne comprenait pas. Elle se souvint seulement d’avoir vu un joli restaurant, un restaurant tel un palais qui n’était pas censé être sur la place Aden, avant de s’évanouir de faim.

Elle se retrouvait désormais assise dans ce restaurant. Tout est si beau! La demi-elfe est si jolie et si adorable! Même le chaton orange dans ses bras est doux et mignon!

Je dois être en train de rêver!

Ce qui l’étonnait encore plus, c’était l’odeur séduisante qu’il y avait dans l’air. Qu’est-ce qui dégage un parfum si agréable? Son ventre gargouillait, et elle ne put s’empêcher d’avaler sa salive. Elle regarda vers la cuisine avec une certaine difficulté. Un homme d’âge mûr, beau et mince se dirigeait vers elle, tenant une assiette de nourriture colorée en souriant avec douceur.

Un si beau rêve avant que je meurs de faim!

Yabemiya était vraiment attirée par le plat aromatique. Des ingrédients colorés ont été découpés en dés de taille égale, comme si le plat était une assiette d’arc en-ciel. L’odeur la plus proéminen te est celle des œufs. L’arôme composé de différents ingrédients est si alléchant.

“Vas-y, mange”, dit Mag avec un sourire en posant l’assiette devant Yabemiya. Elle a l’air un peu confuse, mais au moins elle s’ est réveillée. Elle peut manger toute seule maintenant .

Mag fut un peu surpris en voyant ses yeux. C’est très rare.

“Merci”, dit poliment Nabemiya, même si elle pensait que c’était un rêve. Puis elle ramassa la cuillère et ramassa du riz au milieu.

Chaque grain de riz était parfaitement recouvert par des œufs dorés, chaque ingrédient avait été coupé de la même taille et la surface avait un aspect huileux. Tant d’ingrédients ont été cuits ensemble? Elle n’avait encore jamais vu cette façon de cuisiner.

Elle mit le riz dans sa bouche. Ses yeux s’illuminèrent aussitôt!

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Cliquez ici pour lire les chapitres en avant-première


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 101 – Est-ce la Petite Allumette? Menu Chapitre 103 – Avez-vous besoin d’une serveuse?