Le Quotidien d'un Prodige Immortel | The Daily Life of the Immortal King | 仙王的日常生活
A+ a-
Chapitre 201 – Une flèche perçant le ciel …

Dans un certain sens, Taoïste tueur et Wang Ming étaient en fait assez semblables en caractère. Ils aimaient tous les deux défier les limites, et alors que la cible que Wang Ming était obsédé à défier était Wang Ling, la cible de l’obsession du Taoïste Tueur était son maître Vieux Antique.

La raison pour laquelle ils étaient similaires était qu’ils avaient une chose en commun, ils n’avaient jamais gagné une seule fois ! ( … Wang Ming ne peut même pas cultiver, normal )

En regardant le frère aîné qui était sans sous-vêtements, Bandit Maléfique a été effrayé et a laissé tomber les tongs. Il a serré ses yeux aveugles fermement. Il n’était qu’un innocent petit puceau, pourquoi ses yeux devaient-ils endurer une image aussi horrible ?! Maître, venez me sauver ! Il y a un pervers ici, c’est votre disciple senior !

Le Taoïste Tueur remit ses tongs et remonta son pantalon avec fierté. Il ne se repentait pas le moins du monde d’avoir corrompu les principes de leur secte. “Frère junior, tu sais, j’ai cherché un moyen de vaincre Shifu pendant tout ce temps. Après avoir tâtonné pendant toutes ces années, je comprends enfin pourquoi j’ai perdu contre lui encore et encore.”

Bandit Maléfique a levé la tête. “?”

Taoïste tueur : “C’est cette paire de caleçons à fleurs qui m’a empêché d’avancer !”

Bandit Maléfique : “…”

Taoïste tueur : “En tant que tueur numéro un, comment pourrais-je être vaincu par cette dépendance ? Alors me laisser pendre librement était la meilleure solution à laquelle je pouvais penser.” ( … Ta pas honte de mettre ta faiblesse sur un pauvre caleçon à fleurs ?! )

Bandit Maléfique : “…”

Taoïste tueur : “De toute façon, qu’est-ce que Shifu veut que nous fassions ?”

Bandit Maléfique : “Ce sont les étudiants que Shifu enseigne actuellement. Maintenant que le Maître du Shadow Stream, Jiang Liuyue est introuvable, le maître s’inquiète que cette personne organise la venue de tueurs à l’école pour se venger. S’ils devaient vraiment agir, ils le feraient certainement discrètement; shifu a peur que les enfants soient la proie d’un piège.”

En entendant cela, le Taoïste tueur a hoché la tête. “Donc, shifu veut que nous donnions un avertissement à ces gens ?”

Bandit Maléfique hocha la tête. ” Ce serait le meilleur moyen ; shifu s’est déjà retiré dans l’arrière-plan depuis une centaine d’années, et il ne veut pas que des étrangers viennent perturber ce calme… ”

Le Taoïste Tueur a baissé la tête et ses yeux sont devenus sombres. “Ok.”

Il a enlevé une de ses tongs et a sorti une mèche d’une fissure dans le talon. Tenant une extrémité, il la tira brusquement, et dans un sifflement, des grappes de lumière rouge feu se dispersèrent instantanément dans le ciel.

“Une flèche perçant le ciel, et mille troupes et dix mille chevaux vont arriver ?” Bandit Maléfique était surpris. Quand le frère aîné avait-il amassé autant de subordonnés ?

“Il y a toujours des gardes cachés autour d’un vrai grand maître. C’était sur un coup de tête, j’en ai recruté deux.” Le Taoïste Tueur se frotta le nez, et juste au moment où il termina de parler, Bandit Maléfique vit soudainement deux ombres tomber brusquement du ciel devant lui, il s’agissait de deux hommes habillés en noir avec le visage couvert, ce qui leur donnait un air très mystérieux.

Bandit Maléfique : “Seulement deux ?”

“C’est exact.”

Le Taoïste Tueur hocha la tête, puis se tourna vers les hommes masqués qui avaient atterri soudainement alors qu’il faisait les présentations. “L’un porte le nom de code Mille Troupes et l’autre le nom de code Dix Mille Chevaux. Ce sont les deux subordonnés que je viens d’accepter comme apprentis… Je les enverrai tous les deux plus tard pour lancer des avertissements aux gens de l’industrie du meurtre, un par un. Allez, dites bonjour à votre deuxième oncle martial !” ( … il s’est pas fait chier pour les noms, il a pris l’expression et voilà )

Les deux personnes saluèrent Bandit Maléfique en serrant les poings. “Bonjour, deuxième oncle martial !”

“…”

Bandit Maléfique est resté sans voix pendant un long moment.

Il réalisa qu’il y avait un trou dans le cerveau de son frère aîné !

L’entraînement militaire combiné de six écoles cette fois-ci n’était pas un petit événement. Plutôt que de dire que cet entraînement militaire conjoint entre plusieurs lycées de villes clés et des candidats aux lycées de villes clés était une coïncidence, il valait mieux le considérer comme un arrangement délibéré qui avait été planifié très tôt.

Tout le monde savait que le lycée n°59 et le lycée n°60 étaient tous deux candidats au titre de lycée clé. Le fait que ces deux écoles s’associent pour se mesurer à quatre écoles secondaires clés de la ville était une grosse blague. La directrice Chen du lycée n° 60 et la directrice Jin du lycée n° 59 appartenaient à la même secte et étaient toutes deux sensibles à leur réputation. Compte tenu de leurs personnalités, la principale préoccupation de ces deux Sœurs lorsqu’elles se réunissaient était d’imaginer toutes sortes de façons de faire les choses…

Nous sommes le lundi 13 juin de la huitième semaine du semestre.

Dès que l’enseignante Pan est entrée dans la salle de classe tôt le matin, elle a commencé à parler des points d’attention liés à l’entraînement militaire combiné cette fois-ci. Les Directrices Chen et Jin avaient passé toute la nuit à concevoir un ensemble de directives pour l'”exercice de survie” du programme d’entraînement militaire que les professeurs responsables devaient diffuser dans leurs classes.

“Je pense que tout le monde a compris les règles maintenant. Cette fois, il y a plus de dix mille étudiants de six écoles. Au début de l’exercice, une formation vous enverra à des endroits aléatoires sur la carte, et la personne à côté de vous peut être un ami ou un ennemi. Mais seules les personnes qui resteront sur la carte à la fin gagneront.” L’enseignante Pan a relevé ses lunettes et a dit : “Alors, où que vous atterrissiez, assurez-vous d’ouvrir grand vos yeux ! Déterminez si c’est un allié ou l’ennemi, ne blessez pas un allié par accident, quoi qu’il arrive, ou vous perdrez des points globaux !”

Tout le monde : “…”

Professeur Pan : “Ce que je vous dis maintenant est très important ! Prenez-le au sérieux ! Laissez-moi vous dire qu’il y avait un élève de terminale qui n’a pas écouté attentivement quand j’expliquais ces points, et pendant l’examen d’entrée à l’université, il a rempli la mauvaise feuille de réponses et a fini par devoir redoubler une année !”

Tout le monde : “…”

Professeur Pan : “Aussi, lorsque vous atterrirez, des trésors magiques apparaîtront aléatoirement à l’intérieur des bâtiments sur la carte, et vous devrez les chercher vous-mêmes. Après avoir atterri, ne cherchez pas d’objets inutiles, si c’est une arme, ramassez-la d’abord, seulement après cela vous devriez chercher un sac de stockage ! Peu importe la qualité des techniques d’une personne, elle aura également peur d’un couteau de cuisine, le combattant rapprochée ne gagnera pas contre quelqu’un qui brandit un trésor magique !”

En entendant cela, Petit Cacahuète leva faiblement la main. “Alors, professeur… Que doit faire quelqu’un si sa chance est mauvaise et qu’il n’a pas de trésor magique… ?”

Professeur Pan : “Tu as encore besoin de demander ? Tu ne sais pas comment te cacher ?”

Petit Cacahuète : “…”

“En incluant le lycée n°59, nos deux écoles ont moins de deux mille élèves au total qui participeront à l’entraînement militaire cette fois-ci. Si vous n’avez pas de chance et que vous êtes dans une situation où il n’y a pas de trésors magiques à proximité que vous pouvez ramasser, c’est bien de trouver un endroit où se cacher, ne nourrissez pas l’ennemi ! Naturellement, le mieux serait d’attendre que des alliés viennent vous soutenir et vous apporter du matériel. Nous devons faire tout ce que nous pouvons pour survivre, ce n’est qu’ainsi que nous aurons une plus grande force de combat à la fin !”

Le Professeur Pan dit solennellement : “En tout et pour tout, deux mots : faire profil bas !” ( Wang Ling, grand pro… ou pas )

Tout le monde : “…”

“Il n’y a que deux façons de gagner ce type de jeu de survie… soit vous êtes aussi fort que le Vieux Démon qui peut tout balayer, soit vous faites profil bas, ne soyez pas impulsif, et économisez vos forces.”

Les mains sur le pupitre, le professeur Pan regarde les élèves de la classe et dit gravement : “Pour résumer en une phrase : tenez bon, nous pouvons gagner !”

Wang Ling : “…”

Cette nuit-là, après être rentré de l’école, Wang Ling découvrit que l’image qui avait défilé dans son esprit auparavant était devenue de plus en plus claire.

Son Œil céleste avait déjà vu un homme allongé dans une mare de sang. Maintenant, il pouvait confirmer avec certitude que cet homme était l’Immortel Senior. Il était également certain que l’endroit où l’autre homme gisait était le jardin arrière de la villa Wenxian.

Wang Ling était soudain inquiet pour la sécurité de cet homme.

Il se souvenait qu’il lui avait déjà envoyé un ensemble de pantalon , mais il ne savait pas si l’homme le portait ou non… ( … les pantalons indestructible )

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Corentin
  • 🥈2. Ombre
  • 🥉 3. Alexis
  • 4. Cédric
  • 5. Thomas
  • 6. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Cédric
  • Thomas
  • Cesar
  • Ombre
  • Corentin
  • Alexis


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 200 – Du jardin de Baicao à l’étude de Sanwei … Menu Chapitre 202 – Immortel Senior.